MENU ZINFOS
Océan Indien

14 millions d’euros pour Mayotte


- Publié le Vendredi 8 Janvier 2016 à 10:58 | Lu 721 fois

Suite au mouvement social du mois d’octobre dernier au centre hospitalier de Mayotte, le ministère de la santé a décidé d’accorder 14 millions d’euros à Mayotte. Le sénateur Thani Mohamed-Soilihi avait interpellé Marisol Touraine, nous apprend le Journal de Mayotte. 4 millions sont donc alloués au titre de 2015 et 10 millions pour 2016.

Les acteurs du milieu hospitalier dénoncent des moyens insuffisants et une activité médicale en constante progression. Thani Mohamed-Soilihi a également demandé la création d’une indemnité particulière d’exercice pour les praticiens hospitaliers et la construction d’un hôpital à Petite Terre.

L’affectation exacte de cette somme n’est pas encore communiquée.




1.Posté par n''''importe quoi le 08/01/2016 10:52

Mayotte département moins peuplé que la Nièvre , au dernier budget voté à Mayotte le déficit est de 46 milliards d'euros le trou est fait à 60% de dépenses de fonctionnement locaux et qui plus est ont revalorisées leurs salaire de 12% , et la plupart des ces augmentations apparaissent douteuses chercher l'erreur mais sans plus , et on remet dans la cagnotte 14 milliards d'euros une cata ce département et c'est pas finie

2.Posté par LORHEIN le 08/01/2016 16:40

MAYOTTE, surtout ne pas dire la vérité sur le Département et de plus, si vous êtes Policier c'est la mutation assurée. Pas pour le Préfet bien sur !!!

3.Posté par M''''zé le 08/01/2016 18:49

Post 1: Le problème n'est pas que Mayotte soit un département français, le problème est que ce département est géré par des analphabètes comoriens alcooliques et pourris jusqu'à la moëlle! A commencer par ce "député" Soilihi qui va s'en mettre plein sous la gandourah en arguant que c'est grâce à lui que cette subvention a été accordée...

4.Posté par Pamphlétaire le 09/01/2016 01:49

Combien de millions d'euros vont aller aux Comores? Pas en euros proprement dit mais en aides en tout genre, bateaux, barques (kwassa-kwassa), ordinateurs, prêts à taux zéro, aides pour les plus démunis, aides pour les plus fortunés, aides pour monter ou mettre en place des écoles, aides pour monter ou mettre en place des... à compléter par le lecteur qui connaît d'autres sources à alimenter et que je ne connais pas.

5.Posté par Sante pour tous ! Mayotte pour tous ! (Gloseur sensE) le 09/01/2016 11:20

14 millions d'euros pour la santé de tous les malades et pour toutes les femmes enceintes à Mayotte, c'est très bien !
Que Jésus-Christ sauve, protège et bénisse Mayotte !

6.Posté par Agnostique le 09/01/2016 19:29

Post 5: Les Mahorais s'en tapent de Jésus-Christ, vu qu'ils sont musulmans à 90%. Quant aux femmes enceintes, elles proviennent des Comores à 65%. Maintenant, si tu es content de payer tes impôts pour assurer la santé des comoriens, c'est ton problème... Vive la raie publique!

7.Posté par Vairien le 09/01/2016 19:32

Posté 5 par Gloseur sensE. Vous dites cela car vous êtes comorien et vous savez que cet argent sert à soigner les comoriens clandestins qui vont chercher des meilleurs conditions de soins et d'accouchement puisqu'après 41 ans d'indépendance, les élus comoriens n'ont fait que s'enrichir et meme l'hôpital El Maanrouf a fermé faute de vraies politiques sanitaires, éducatives et sociales aux Comores

8.Posté par Vairien le 10/01/2016 05:38

Posté 6 par Agnostique. Le coran reconnaît l'existence de Jésus et ce Gloseur sensE est musulman et comorien et je me suis toujours demandé à quoi il joue.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes