MENU ZINFOS
Société

14 juillet : Voici pourquoi la République fête la Nation


Chaque année depuis 1880, la République fête la Nation le 14 juillet. Elle se construit sur deux événements révolutionnaires : la prise de la Bastille de 1789 et la fête de la Fédération de 1790. La fête nationale commémore d’abord le 14 juillet 1789, première journée révolutionnaire à portée symbolique.

Par Nicolas Payet - Publié le Jeudi 14 Juillet 2022 à 09:34

Au Barachois, le défilé se prépare malgré la pluie
Au Barachois, le défilé se prépare malgré la pluie

Durant cette période, une grande agitation règne à Paris. Face au mécontentement populaire, le Roi réunit les Etats généraux, une assemblée des représentants de la noblesse, du clergé et du tiers-état. Ces derniers demandent une réforme des institutions et, le 9 juillet, se proclament Assemblée nationale constituante. L’initiative inquiète le Roi qui fait venir en secret des régiments suisses et allemands à proximité de Versailles. 

La rumeur court que les troupes royales se préparent à entrer dans Paris pour arrêter les députés.


Au matin du 14 juillet, des Parisiens en colère vont chercher des armes aux Invalides, puis se dirigent vers la vieille forteresse royale de la Bastille, en quête de poudre. Après une journée de fusillade, et grâce au ralliement de gardes nationaux, les Parisiens s’en emparent et entament sa démolition. Ils ne libèrent que quelques prisonniers.

Cette journée qui marque le début de la Révolution, reste dans les mémoires comme un jour de liberté. La fête nationale fait aussi référence à un autre événement moins connu : la fête de la Fédération du 14 juillet 1790.

Les troupes se forment et la foule est présente
Les troupes se forment et la foule est présente
Le 14 juillet 1790 : Fête de la Fédération

Depuis l’été 1789, partout dans les provinces françaises se sont créées des «fédérations» régionales de gardes nationaux en réaction à l’affaiblissement du pouvoir central.

Afin de contrôler ce mouvement spontané, la Commune de Paris, sous l’impulsion de Lafayette, décide de fonder une grande Fédération nationale regroupant des représentants des fédérations locales et de les réunir à Paris le 14 juillet.

La cérémonie est censée célébrer la prise de la Bastille, mais aussi apporter un semblant d’ordre et d’unité dans un pays en crise.

Le jour dit, 14 000 soldats fédérés arrivent à Paris et défilent sous la bannière de leur département, de la Bastille jusqu’au Champ-de-Mars. Sur une esplanade aménagée pour l’occasion, une grande messe est célébrée, à la suite de quoi le Roi Louis XVI jure de maintenir « la Constitution décidée par l’Assemblée nationale ».

Les 400 000 Parisiens présents ce jour-là acclament leur souverain : la monarchie n’est donc pas encore remise en cause. L’aspiration à l’union nationale triomphe et la cérémonie se transforme en grande fête populaire.

La cérémonie a débuté à 10h30
La cérémonie a débuté à 10h30
1880 : le 14 juillet devient fête nationale

Pendant près d’un siècle, la commémoration du 14 juillet est abandonnée.

Elle réapparaît en 1880, sous la IIIème République. Le régime, pour se consolider, cherche à construire un nouvel imaginaire national, autour de symboles républicains.

C’est ainsi que la Marseillaise devient hymne officiel et le 14 juillet fête nationale. Mais la proposition qui émane du député de la Seine, Benjamin Raspail, n’est pas accueillie unanimement par l’Assemblée.

Certains députés mettent en cause la violence du 14 juillet 1789. Et c’est finalement autour du 14 juillet 1790 que se fait le consensus.

En 1880, pour la première fête nationale, la République fait les choses en grand. Un défilé militaire est organisé sur l’hippodrome de Longchamp devant 300 000 spectateurs, en présence du Président Jules Grévy.

Ce défilé militaire, toujours en vigueur, s’inspire aussi du défilé des gardes fédérés de 1790.

Aujourd’hui, le 14 juillet connaît toujours un grand succès en France métropolitaine et en Outre-mer. A Paris, le traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées est un événement très attendu par la population.




1.Posté par Ne pas confondre le 14/07/2022 10:23

Il ne faut pas confondre la république et la Nation.
Ce sont des choses totalement différentes.

La république veut s'imposer face à la Nation.

Ce sont des ennemies mortelles.


2.Posté par justedubonsens le 14/07/2022 10:29

Peut-on encore admettre que cet esprit de 1790 reste vivace ? Nos élus se comportent comme la noblesse de cette époque. Le faste "républicain" n'a plus rien à envier à celui de la monarchie.
Les princes de la République ont succédé aux princes de la monarchie !

3.Posté par sorcier réunionnais le 14/07/2022 11:05

«  la République fête la Nation le 14 juillet. Elle se construit sur deux événements révolutionnaires : la prise de la Bastille de 1789 et la fête de la Fédération de 1790. »

Les pseudo « révolutions citoyennes » sont rarissimes en France.

La France aime trafiquer l’histoire dans son sens ( cf par exemple la France et les français oublient souvent leur passé de collabo. La plupart des gens racontent que leur aïeux étaient des résistants alors qu’à l’époque la plupart des français étaient des collabo.).

En réalité, la révolution soit disant citoyenne de 1789 est très loin d’être d’origine citoyenne.

1789 n’était pas une véritable révolution du peuple mais plutôt une attaque de la bourgeoisie contre la noblesse.

1789 a substitué deux classes sociales. La bourgeoisie s’est servi du citoyen pour en finir avec la noblesse.

Le peuple français est docile et aime être dirigé par une « élite ».

4.Posté par art scenique le 14/07/2022 11:17

c'est une fete française.....

mais les mondialistes préferent abrutir la population avec leur république de papiers....

5.Posté par Nic-ta-lope et autres le 14/07/2022 11:33

@2 Nos élus se comportent comme la noblesse de cette époque.

Et le peuple comme des serfs. Et c'est lui le fautif parce qu'il se soumet au lieu de "révolutionner".

6.Posté par Choupette le 15/07/2022 08:52

Le 14 juillet on célèbre le prestige de l'uniforme.

7.Posté par SETENG le 15/07/2022 21:40

Post 2 justedubon sens : Entièrement d'accord avec votre analyse.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes