MENU ZINFOS
Social

14.950 repas froids pour les élèves de St-Paul


Cinquième jour de grève à la restauration scolaire, autant de jours qui privent les élèves de plus de soixante écoles maternelles et élémentaires de repas chauds.

Par Ludovic Grondin - Publié le Lundi 20 Juin 2011 à 12:30

14.950 repas froids pour les élèves de St-Paul
 
Les propositions de valorisation de salaire portées à 1.300 euros net aux agents d'au moins 30 ans de service n'aura pas fait plier les agents en grève de la restauration scolaire. Depuis mardi dernier, les élèves des 68 écoles élémentaires et primaires de la commune de Saint-Paul doivent se contenter de repas froids.
 
Le mécontentement des parents d'élèves de la commune de Saint-Paul commence à poindre du nez. En guise de repas, les élèves de maternelle et élémentaire doivent composer avec des sandwichs depuis le mardi 14 juin.
 
Du côté de la direction de la cantine scolaire, les informations sont difficiles à glaner. La cuisine centrale et la direction se trouvant au même lieu, à Cambaie, la paralysie est totale.
 
Raymond Françoise, adjoint en charge des affaires scolaires, se veut optimiste sur la situation actuelle. "Le dispositif s'est beaucoup mieux déroulé vendredi dernier, comparé à mardi et à jeudi. Pour jeudi d'ailleurs, la grève de l'Education nationale avait également joué en notre défaveur".
 
Des traiteurs privés à la rescousse
 
"Je suis persuadé que les grévistes reviendront à la raison rapidement. Au sein des établissements, le personnel ATSEM ne semble pas suivre le mouvement. Le personnel est là aussi pour la pause de 11h30 à 12h45. Je pense que cela va encore mieux se passer aujourd'hui, dans 95% des cas environ", poursuit le 15ème adjoint.
 
Et la gestion de crise est d'importance : 14.950 repas froids doivent être délivrés chaque midi pour les 68 écoles dont la mairie à la charge. A ces écoles s'ajoutent le cas des deux garderies publiques de la commune. Quant aux trois écoles de Mafate, "la situation est différente. Le personnel sur place peut pallier à ces désagréments". Pour l'heure, cinq prestataires privés sont sollicités depuis la semaine dernière pour "un repas froid le plus équilibré possible", promet l'adjoint.
 
Au-delà de la gestion de crise, Raymond Françoise appelle les grévistes à plus de discernement. A mots couverts, l'élu parle de cas de sabotage. "Il y a peut-être quelques actes de sabotage, notamment aux services techniques", avance-t-il. "Mais les grévistes reviendront à la raison rapidement".




1.Posté par noe le 20/06/2011 14:08

Cela suffit ...Les singeries des adultes ne doivent pas pénaliser nos enfants qui étudient dur pour remplacer ces adultes , un jour ... Mauvais exemple !

On devrait avoir le droit d'embaucher d'autres travailleurs et mettre au chomage ceux qui ne veulent bosser ...ceux qui empêchent les autres de travailler ...
Ou du moins mettre à la porte les meneurs qui détruisent les outils de travail ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes