Education

13 professeurs de lycée professionnel obtiennent leur révision d’affectation

Vendredi 24 Avril 2015 - 17:59

Communiqué de presse suite à l'audience FO avec la conseillère de la ministre des outre mer :


Le Snetaa FO La Réunion (syndicat FO des professeurs de lycée professionnel) se félicite que treize professeurs de lycée professionnel aient obtenu une révision de leur affectation à titre définitive dans l’académie de La Réunion suite à leur mutation en métropole.
C’est une première avancée et nous prenons acte que des solutions sont possibles pour améliorer la situation des personnels.

En revanche, il y a encore une trentaine de dossiers qui nécessitent un réexamen pour des situations familiales difficiles.

C’est ce qui a été rappelé ce matin lors de l’audience avec la conseillère de la ministre de l’Outre-Mer qui a reçu une délégation de la FNEC-FP FO (FO enseignement) sur les problèmes des affectations des personnels en métropole.

La voie professionnelle étant une filière très convoitée par les élèves après la 3ème, le Snetaa FO exige l’ouverture de sections permettant de les accueillir et les postes suffisants en lycée professionnel afin de maintenir les collègues qui en font la demande de rester dans l’académie. 
 
Le Bureau Académique 
Lu 4166 fois



1.Posté par oui le 24/04/2015 19:16

Pistonnés !!

2.Posté par laverite le 24/04/2015 19:19

C'est une bonne nouvelle pour les 13 stagiaires.

Une chose est certaine, FO n'y est pour rien.

FO, comme on dit en créole i veil la koc. C'est bien joué au niveau communication.

Un petit conseil aux élus de FO : dans les capa et autres commissions, parlez réellement des difficultés des enseignants sur le terrain et arrêter de parler pour le plaisir de vous entendre parler.

3.Posté par KLD le 24/04/2015 19:29

des évidences pour lesquelles il faut continuellement se battre.

4.Posté par L'Ardéchoise le 25/04/2015 00:16

C'est quoi, le terme exact ?
Préférence régionale ?

5.Posté par noe le 25/04/2015 06:59

Bonne nouvelle pour la Réunion !
Nos enfants auront des profs bien formée ...

6.Posté par sharko le 25/04/2015 04:39

On s'en fout " l'Ardéchoise" , l'essentiel c'est que les professeurs de souche réunionnaise puissent enseigner chez eux, dans leur pays et ce pour de multiples raisons et en particulier parceque, au moins 30% de ceux qui nous arrivent de Métropole sont " tarés"....et je suis très bien placé pour vous le dire ! Malheureusement, pour nos élèves, ce sont.....des fonctionnaires !

7.Posté par vanille le 25/04/2015 10:31

Post 6
Les professeurs de souche (?) réunionnaises ne sont pas ici dans "leur pays" mais dans un département français. La Réunion n'est pas un état.
Quant à ceux qui arrivent de métropole, ils ne sont pas tarés, ils sont indésirables pour des indépendantistes primaires comme vous.

8.Posté par L'Ardéchoise le 25/04/2015 10:55

sharko, vous allez être surpris, je suis d'accord avec les 30%...
Mais pas avec le terme "tarés", que je remplace par "glandeurs".
Ils le sont et le restent qu'ils soient à La Réunion ou ailleurs, malheureusement pour tous les élèves.
Toutefois, les professeurs de souche réunionnaise ne vont pas enseigner "dans leur pays", mais dans leur région, avec des programmes communs à toute la France !
!!!

9.Posté par kreol 974 le 25/04/2015 14:38 (depuis mobile)

Oui FO y est pour quelque chose dans ce dossier. Il a peser dans la revendication. Et oui c''est normal de vouloir travailler au plus près de sa famille, de ses intérêts moraux.

10.Posté par zazou le 25/04/2015 19:00

Ah la Réunion est un pays ??? J'ai dû encore rêver pendnat les cours de géographie
Mais elle touche bien toutes les subventions RSA, CMU , etc, que touche n'importe quel département français non????
Sharko a dû certaienment avoir com prof des prof tarés qui venaient de métropole pour écrire de telles inepties

11.Posté par lili le 25/04/2015 19:04 (depuis mobile)

Je ne pense pas qu ils auront leur mutation dans un des établissements de l ouest, car les places sont deja prises par les parents des nos chers têtes blondes de surfeurs.

12.Posté par ROBERT le 25/04/2015 20:29

Les révisions d'affectations permettent tous les ans à des personnels de trouver une affectation définitive à La Réunion. Il faut faire attention à ceux qui ont fait l'effort ou ont été obligés de partir et qui ne peuvent pas revenir.
les révisions d'affectation doivent se faire après le mouvement s'il reste des postes disponibles ou pour des cas sociaux avérés
En tout cas bonne communication

13.Posté par L'Ardéchoise le 26/04/2015 00:28

lili, les places sont prises aussi par des surfeurs.
Je le sais, j'en étais.
Et cela ne m'a pas empêchée de faire mon boulot , comme plein d'autres.
Tu n'imagines sans doute pas comme on est bien après une session.
Et les élèves bénéficient de cet état de grâce.

Mais c'était avant.
Avant les requins je veux dire. En tout cas avant l'accélération du processus et de la polémique, sur les blonds et les blondes...
:::

14.Posté par laveminenecreve le 26/04/2015 09:19

sharklo faut réviser ou plutot retrouner à l'ecole,la réunion est un département français et pas seulement le 5 du mois,elle doit tout comme les autre département respecter le programme de l'education nationale,et les regles qui en découlent.Comme connaitre la langue française par exemple,je sais c'est logique,mais par pour beaucoup ici "gars".D'ailleurs si les réunionnais travaillant en france ne sont pas content comme direr créole y rente son caze.

15.Posté par bob le 26/04/2015 23:24

Pour mettre fin ou relancer ce beau débat : créole/zoreil, il faut quand même savoir que les personnes qui bénéficient de la bonification permettant l'affectation à La Réunion, ne sont absolument pas forcément des originaires de l'île. La priorité est donnée depuis quelques années aux personnes ayant leur CIMM (centres d'intérêts matériels et moraux) ici. Il peut y avoir donc autant de zoreils que de créoles "pur souche", comme il en est question plus haut!
Il serait bon d'élever un peu le débat, il s'agit de permettre à des personnes ayant leur vie ici d'y rester après avoir fait l'effort de passer ces concours. On privilégie aujourd'hui la précarité, c'est absurde.
Félicitations à FO pour ce combat, et ne lâchez pas!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >