MENU ZINFOS
Société

12 jeunes réunionnais vont partir dans le Cantal se former aux services à la personne


Par B.A - Publié le Lundi 22 Juillet 2019 à 17:09 | Lu 4287 fois

12 jeunes réunionnais vont partir dans le Cantal se former aux services à la personne
Depuis quelques années, le CNARM travaille avec la Chambre de Commerce et d'Industrie et la Mission Locale du Cantal, afin de former de jeunes Réunionnais dans ce département de l'Auvergne, qui voit sa population diminuer et vieillir. Depuis le début du XXème siècle, le Cantal se dépeuple, et l'INSEE prévoit une perte de 20 000 habitants en 2050, sur une population d'environ 146 000 personnes.

La population du Cantal est vieillissante, du fait du départ des jeunes, notamment, et le besoin de professionnels formés à aider les personnes âgées se fait donc ressentir cruellement. Une aubaine pour le CNARM, qui va envoyer une douzaine de jeunes réunionnais de plus de 18 ans, en alternance dans une entreprise de service à la personne. 

Les jeunes gens seront accompagnés par le CNARM, qui les préparera à un nouvel environnement et les aidera durant les 12 à 24 mois que dureront leurs formations. L'objectif, selon le CNARM, est "d’insérer durablement les candidats au sein de l’entreprise, pour avoir un parcours reconnu pour mieux revenir". La sélection des candidats se fera prochainement, ils rejoindront les montagnes du Cantal.




1.Posté par Samwinsa le 23/07/2019 10:31 (depuis mobile)

Le Cantal? Ah ben lé bon, lé pa trop loin de la Creuse.

2.Posté par Dadou le 23/07/2019 12:18 (depuis mobile)

Pfff!!! Il y’a deja des services de formation ici mais il faut financer en métropole et plus cher bien sûr !! Quels objectifs ??

3.Posté par East Girl le 23/07/2019 12:51

il faut savoir de quoi on parle. Le CNARM a ses propres limites, toutefois cette démarche est bonne :
- les délais d'attente auprès de l'AFPAR pour cette formation (ADVF) dépasse l'année
- les centres de formations sont débordés de demande et ni pole emploi ni la Région ne peut financer tous les demandeurs d'emploi
- la Réunion est très en demande d'assistants de vie auprès des familles.
Quoi de mieux que d'envoyer des jeunes gens se former, lorsqu'au retour sur l'île le travail est quasi assuré ?
au delà de l'obtention du diplôme c'est un savoir être que ces jeunes vont gagner, alors arrêtons de tout voir d'un mauvais œil et sachons reconnaître lorsqu'une démarche est bonne

4.Posté par Ouech le 23/07/2019 18:17 (depuis mobile)

ALE travail do bane paresse

5.Posté par Sénatus-consulte le 23/07/2019 18:44 (depuis mobile)

CNARM qui sont les personnes derrières cette compagnie des Indes modernes ? Qui en bénéficient en envoyant nos enfants au casse pipe

6.Posté par Unit le 23/07/2019 19:03

3.Posté par East Girl d accord avec vous ! mais cherchez l erreur pourquoi ne pas employer ces jeunes sur l ile ou beaucoup de personnes auraient besoin d eux !! demandez donc un peu aux infirmiers a domicile de quoi il en ressort , alors qu en metropole beaucoup d infrastructures pour cela !!!!!!!!!!!

7.Posté par ali le kafhir le 23/07/2019 19:42

"d’insérer durablement les candidats au sein de l’entreprise, pour avoir un parcours reconnu pour mieux revenir".

heureusement que les jeunes sont rivé sur leur écran et n'ont pas de mémoire

8.Posté par Jp POPAUL54 le 23/07/2019 19:43

Démarche louable du CNARM .
Ce secteur d'auxiliaire de vie est en demande croissante de personnel qualifié, cela débouchera sans aucun doute sur un Aller/Retour gagnant.
On peut cependant s'interroger à savoir pourquoi des établissements de formation semblable ne s'ouvrent pas sur l'île puisque ici aussi la population est vieillissante et que le besoin s'accroît de jour en jour.

9.Posté par Mathilde le 23/07/2019 23:08 (depuis mobile)

Demarche intéressant. Car se former à l exterieur offre de belles opportunités lorsqu ici les places sont déjà prises. Néanmoins si celles ci sont soit disant deja prises, qu es ce qui assurera qu à leur retour ces 12 jeunes aura un travail assuré?


10.Posté par souris97412 le 24/07/2019 00:38

Pourquoi faire partir 12 personnes... Et pourquoi pas faire venir 12 formateurs qui formeraient plus de monde sur l'île ?

11.Posté par Grangaga le 24/07/2019 11:28

In bon n'afèrr' po lé ….Bénédik'tin là…..
Tansyion, zot' pa tronpp' a zot' de ….zènn' zan……
Falé kouplé avèk' in, sé pa mwin….."tandanss' " !?….....
Véto, bio, …..solo.....pardon, pardon.....
Lo fromaz', Le Cantal…..lé tro bon….

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes