MENU ZINFOS
Social

11h10: Fin de la table ronde, les transporteurs en colère


Par Melanie Roddier (avec Julien Delarue sur place) - Publié le Lundi 6 Février 2012 à 11:28 | Lu 2662 fois

11h10: Fin de la table ronde, les transporteurs en colère
 
A peine 10 minutes après le début de la table ronde entre les acteurs locaux concernés par la problématique du carburant, l'intersyndicale de la route a pris la parole pour exprimer son mécontentement face à l'absence de certains décideurs.

Parce que Didier Robert, président de la Région Réunion, et Nassimah Dindar, présidente du Conseil Général, n'ont pas effectué le déplacement, les négociations s'arrêtent là.

"On a pris nos responsabilités, les autres ne les assument pas", a indiqué Hugues Atchy. Pour Patrick Savatier, le président de l'association Momon Papa Lé Là, c'est du "mépris". Par ailleurs, la baisse du prix de la bouteille de gaz n'était pas inscrite à l'ordre du jour de la réunion, ce qui a fini d'énerver les représentants des consommateurs.

L'intersyndicale de la route et les associations de consommateurs vont se réunir devant la préfecture pour discuter et prendre une décision pour la suite des événements. On peut donc s'attendre à un durcissement du mouvement dans les heures qui viennent...

11h10: Fin de la table ronde, les transporteurs en colère




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/02/2012 10:34

faut il s'en étonner ? entre une vacancière incompétente, et un autre épinglé par la CRC.. allez qu'ils bloquent les routes demain, ça servira doublement ..

2.Posté par Pression le 06/02/2012 10:35

Bon c'est bien de prendre les automobilistes en otages, toute cette matinée, mais faire son enfant gâté parce qu'il manque untel ou unetelle autour de la table ça fait pas sérieux !
Messieurs vous avez décidé de prendre la tête du mouvement, on attend de vous des actions plus responsable.

3.Posté par noe2012 le 06/02/2012 10:40

Ces gros consommateurs -pollueurs sont restés sur leur faim ...
Tant mieux !
Ils veulent trop de cadeaux et de passe-droit (déjà , l'autre jour , ils ont eu 2000000 € de cadeaux)!

4.Posté par john mac gregore le 06/02/2012 10:41

Ca va partir en vrille cette affaire - ATTENTION !!

5.Posté par ASSENJEE.M le 06/02/2012 10:53

Mr cumulard et Miss girouette ont d'autres chats à fouetter!

6.Posté par David Asmodee le 06/02/2012 10:55

"On peut donc s'attendre à un durcissement du mouvement dans les heures qui viennent..."

L'actuel préfet va-t-il laisser faire ?
Si oui, il faut que les autres entreprises, victimes collatérales des blocages prennent leurs responsabilité : mise en congé, mise en chômage partiel, au pire licenciements économiques. C'est à l'Etat de payer pour son laxisme.

7.Posté par Otage le 06/02/2012 10:57

J'en ai marre !
3 heures pour me rendre à Saint-Denis en venant de St-Paul, on veut bien vous soutenir mais à chaque fois vos méthodes se retournent contre nous les contribuables.
Trouvez mieux comme méthode et on vous soutiendra.

8.Posté par Choupette le 06/02/2012 11:13

7.Posté par Otage

Ce serait bien de faire une proposition ...

3 heures de route pour St.-Paul-St.-Denis pour surfer sur Internet (et poster sur Zinfos974) ???!!!
Autant rester dans le convoi ...


Y'en a, j'vous jure ... !

9.Posté par Choupette le 06/02/2012 11:48

6.Posté par David

"L'actuel préfet va-t-il laisser faire ?"

Le préfet ?
Vous voulez dire : Monsieur Hausse-Baisse ?

"... à l'Etat de payer pour son laxisme."

Là, on est bien d'accord.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes