Revenir à la rubrique : International

11.000 licenciements annoncés chez Meta, maison mère de Facebook

Le patron de Meta, maison mère Facebook, Instagram et Whatsapp, annonce la suppression d'une dizaine de milliers de postes.

Ecrit par CL – le samedi 12 novembre 2022 à 06H21

11.000 employés seront licenciés de la maison mère de Facebook, Meta. Cela représente 13% de ses effectifs mondiaux. Le PDG, Mark Zuckerberg, annonce en prendre l’entière responsabilité.

La société a assuré que les employés licenciés recevraient 16 semaines de salaire de base et deux semaines supplémentaires de salaire pour chaque année de service et que leur assurance santé serait couverte pendant 6 mois.

Cette réduction drastique des effectifs s’inscrit dans un contexte de départs massifs dans le secteur de la technologie. À la Silicon Valley, Stripe et Lyft ont déjà fait part de licenciements de grande ampleur tandis qu’Amazon a gelé les recrutements dans ses bureaux. Twitter, pour sa part, a renvoyé environ la moitié de ses 7.500 salariés.

L’entreprise a fait état de performances financières décevantes avec un net recul de son chiffre d’affaires et de ses profits. La baisse de l’activité des utilisateurs sur les différentes plateformes a aussi été pointée du doigt. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Boeing : un ingénieur signale de graves défauts de sécurité sur les 787 et 777

Un ingénieur qualité de Boeing, Sam Salehpour, a exprimé mercredi de graves préoccupations concernant la sécurité des Boeing 777 et 787 lors d’une audition au Sénat américain.
Il a révélé des problèmes potentiellement dangereux dans la production de ces avions, malgré les assurances de l’entreprise sur leur intégrité structurelle.

Israël promet une riposte à l’Iran

Le chef de l’armée israélienne a annoncé une « riposte au lancement de ces si nombreux missiles, missiles de croisières et drones sur le territoire de l’État d’Israël. » Une déclaration faite quelques heures avant des prises de position des Etats-Unis et de la Russie en faveur d’une désescalade des tensions.