MENU ZINFOS
Social

10h : Sainte-Rose, manifestation devant la mairie


Le personnel de la municipalité de Sainte-Rose est en grève aujourd'hui. Il dénonce le manque de "dialogue social" du maire Bruno Mamindy Pajany. L'intersyndicale CGTR, FAFPTR et SAFPTR (Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale de la Réunion) est réunie ce matin devant la mairie de la commune de Sainte-Rose. Près 90 % du personnel communal est en grève selon les syndicats.

Par Magali Payet - Publié le Lundi 4 Mai 2009 à 10:35

10h : Sainte-Rose, manifestation devant la mairie
Le fonctionnement de la collectivité est remis en cause à Sainte-Rose. Le personnel est en grève aujourd'hui pour dénoncer leur situation précaire.
Le nombre de personnel gréviste est de l'ordre de près de 200 personnes selon le président du syndicat SAFPTR, Jean-Pierre Lallemand. Ce dernier déplore que "sa majesté le maire de Sainte-Rose" ne prenne pas en considération les demandes des employés communaux.
Aujourd'hui, le nombre de titulaires est de 8 sur 350 employés communaux. Les autres détiennent des "contrats aidés sous appellations divers".

Les syndicats réclament, pour le pouvoir d'achat, la mise en place de tickets restaurants, d'une mutuelle ainsi que le respect du "dialogue social".

Entre 70 et 90% du personnel est actuellement en grève à la mairie de Sainte-Rose. Les services de la mairie sont fortement perturbés, en attendant une éventuelle réunion ce matin même avec le maire de Sainte-Rose, Bruno Mamindy Pajany.
jp_lallemand_president_safptr.mp3 Interview de Jean-Pierre Lallemand  (1.44 Mo)





1.Posté par coco le 04/05/2009 21:40

pas question de titulariser ces employés! en effet, pourquoi auraient il droit à 50% d'augmentation?
qui va payer? nous encore !

2.Posté par mangue le 04/05/2009 23:46

Cela fera tache d'huile !!! Les employés des autres communes suivront ce même exemple ! Ce qui me fait mal au coeur, c'est le sort réservé à ces centaines de femmes et hommes jetés à la rue (contrats non renouvelés) lors de chaque changement de municipalité, qu'elle soit de droite ou de gauche d'ailleurs. A St-Denis, si j'ai les bons chiffres, ils sont près d'un millier. Ils sont nombreux à avoir actuellement recours à la justice pour garder leur travail. Ces pères et mères de famille vivent un drame au quotidien et je les plains de tout mon coeur.

3.Posté par thierry le 05/05/2009 08:31

8 titulaires, 342 contrats!

Impeccable, pourquoi voudriez vous que ça change ?
si on titularise tout le monde, impossible de les virer !
Et comment il fait le candidat maire après ça pour promettre un ti' contra ek la mairie à tous ceux qui auront bien voté ?

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/05/2009 11:08

Ceux qui veulent voir l'application du droit, pour leur propre cas, ont raison d'agir.

On ne peut pas se déclarer républicain, et railler la juste revendication de ceux que l'on considère comme des variables d'ajustement, à chaque élection municipale.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes