Zot Zinfos

10e journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées

Vendredi 12 Juin 2015 - 14:22

Préambule

Selon l’ONU, entre 1995 et 2025, le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans, dans le monde, devrait au moins être multiplié par deux, passant de 542 millions à 1,2 milliard.

On estime entre 4 et 6 % le nombre de personnes âgées qui ont connu une forme ou une autre de maltraitance à domicile.

La maltraitance peut entrainer de graves traumatismes physiques et ont des conséquences psychologiques à long terme.

Il s’agit d’un problème qui risque de s’accroître compte tenu du vieillissement rapide de la population dans de nombreux pays.

La maltraitance des personnes âgées est un phénomène  qui affecte les droits de la santé de millions d’entre elles à travers le monde, et mérite l’attention de la communauté internationale.

C’est l’assemblée générale des nations unies, en 2006, qui dans sa résolution  66 \ 127 a désigné le 15 juin "journée  mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées". Il représente un seul jour de l’année où le monde entier exprime son opposition à l’abus et aux souffrances infligées aux générations plus âgées.

Le but de la journée mondiale est de sensibiliser l’opinion publique sur un phénomène inacceptable et encore tabou dans notre société, un fléau qu’il faut ensemble condamner : la maltraitance des personnes âgées.

Qu’est ce que la maltraitance ?

La maltraitance est un acte unique ou répété, ou une absence d’intervention appropriée dans le cadre d’une relation de confiance qui entraine des blessures ou une détresse morale pour la personne âgée qui en est victime, fragile et vulnérable, qui se trouve de ce fait incapable de se défendre ou de réagir.

La maltraitance peut prendre diverses formes. (violence physique, psychologique ou morale, financière, médicamenteuse, sexuelle). Elle peut aussi résulter d’une négligence volontaire ou involontaire.

Jusqu’en 2002, ce grave problème social était absent de la scène publique en France. Il était considéré comme une affaire privée.

Encore aujourd’hui il reste tabou, largement sous estimé et ignoré des sociétés du monde entier. Or, la maltraitance est un important problème de santé publique et un problème de société.

La Fédération 39 77 Lutte contre la maltraitance (née de la fusion, en mars 2014, d’ALMA France et de HABEO) organise le 15 juin 2015 à Paris, un colloque intitulé : "Prévenir la maltraitance et respecter la dignité de la personne âgée" au ministère des affaires sociales,  de la santé et des droits des femmes (Invité d’honneur, Mr Claude EVIN, directeur général de l’agence régionale de santé d’Ile de France).

Au plan départemental,  l’association "ALMA Réunion" (Allo maltraitance) a été créée en septembre 2000 afin de faire face aux maltraitances exercées à l’encontre des personnes âgées. En 2005 l’association a intégré les adultes handicapés.  La DRJSCS (direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale) et le Conseil Départemental lui octroient chaque année une subvention de fonctionnement.

L’Association assure deux permanences par semaine (où l’anonymat des appelants est préservé) au 0262 41 53 48 :  

Le mardi matin de 9h à 12h

Le jeudi après midi de 13h à 16h

Les autres jours un répondeur rappelle les jours d’écoute, propose de laisser un message et un numéro pour être rappelé ou enfin oriente vers le 39 77 (coût d’un appel local), qui fonctionne du lundi au vendredi de 9h à 17h (horaires de Métropole). Dans la foulée de l’appel,  le 39 77 adresse par mail, une fiche d’informations à ALMA Réunion pour suite à donner.

L’Association mène également des actions de prévention en intervenant, pour des sensibilisations à la Bientraitance, dans les formations qui préparent aux métiers de l’aide à la personne (auxiliaires de vie) dans les centres AFPAR, les lycées professionnels et les instituts de formation médico-sociaux (IFSI, IRTS, ….).

 Elle participe également à toutes les manifestations dans le Département, où sa présence permet de mieux faire connaitre la maltraitance, pour la combattre et promouvoir la Bientraitance.

Quelques chiffres issus du rapport d’activité 2014

Les résultats indiqués ne doivent pas être pris comme une description des phénomènes de maltraitance, mais comme des indications. Les chiffres présentés n’en traduisent qu’une faible partie. Le sujet est encore "tabou", et reste encore un secret des familles.

 

En 2014, l’Ecoute "ALMA 974" a reçu 593 appels (pour des signalements, des tâches administratives, des demandes d’information, de formation,).

85 dossiers ont été ouverts. Le nombre des appels et des dossiers ont doublé entre 2013 et 2014. Il est permis de penser que c’est le fruit des nombreuses actions de communication menées par l’association, et ce, malgré le petit nombre de bénévoles (6).

Outre le traitement des cas de maltraitance, ALMA espère participer à la prévention en menant des actions de sensibilisation auprès des aidants familiaux, des professionnels à domicile et en institution.

Les données ci-après concernent uniquement les maltraitances exercées à domicile (les maltraitances en institution étant traitées par le conseil départemental et l’ARS, ALMA leur transmet les signalements les concernant).

Qui appelle ?

Les victimes  appellent très peu.

La famille et l’entourage familial sont les plus nombreux à solliciter l’écoute.

Les professionnels du domicile commencent à être moins frileux pour signaler.

Quel est le profil des victimes ?

Les 18 \ 65 ans : 6 femmes et 5 hommes

Les 66 \ 80 ans : 21 femmes et 3 hommes

Les plus de 80 ans : 15 femmes et 5 hommes

(au total 42 femmes, 13 hommes, 2couples)

Quelles sont les principales formes de maltraitances ?

Maltraitances psychologiques : 25

Maltraitances financières : 11

Maltraitances physiques : 8

Maltraitances médicale : 1

Maltraitances civiques : 7

Négligences : 6

On constate en 2014 une augmentation des maltraitances financières, peut être due au contexte économique…

Les maltraitances exercées sont souvent associées, dites "en cascade".

 

Quel est le lieu social où s’exercent les maltraitances ?

Sur les 58 dossiers traités en 2014, 78 % des maltraitances ont eu lieu au domicile de la victime, 20 % au domicile d’un proche (enfants, neveux-nièces) et 2 % dans un autre lieu.

Qui sont les maltraitants ?

La famille en général : 50 sur les 58 dossiers ouverts

L’entourage non familial : 5

Tuteur : 1

Autres : 2

Quelle cohabitation existe-t-il entre "auteurs / victimes" ?

Dans 53,4 % des cas maltraitants et maltraités cohabitent.

Quels sont les éléments favorisant la maltraitance ?

Les problèmes financiers (15), les relations familiales difficiles (11), les addictions (10), le manque d’aide (3), l’usure et la fatigue (3). Autres facteurs : habitat mal adapté, promiscuité.

Parfois l’aidant est malade, a vieilli et ne peut plus assumer son rôle.

Quel est le lieu géographique où s’est exercée la maltraitance en 2014 ?

Sud : 34,5%

Ouest : 27,6%

Nord : 22,4%

Est : 15,5%

En 2014, les autres activités de l’association ont été multiples et variées : outre les actions de sensibilisation menées (gracieusement) dans les centres de formation et les EHPAD, l’association est intervenue au colloque de la FIAPA à l’ile Maurice et aux premiers états généraux de la personne âgée organisés à la Réunion.

L’année 2015 sera marquée par un grand évènement préparé par L’association ALMA974 avec tous ses partenaires :

      "Les premières assises départementales de la Bientraitance à la Réunion"

Elles se tiendront le 9 novembre 2015. 150 participants sont attendus. Le programme est en cours d’élaboration. Des acteurs locaux, mais aussi des intervenants du Québec et de Métropole, animeront cette journée.

Pascale SAVOYE
Présidente d’ALMA Réunion

 

 

Lu 488 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >