MENU ZINFOS
Faits-divers

100 000 euros d'amende douanière pour celui qui jure "n'y être pour rien"


Lors de ses deux procès, un vrai-faux trafiquant a juré que si 48 kg de zamal avaient été découverts dans son coffre de voiture et 33 kg d'herbe séchée dans sa chambre à coucher, il "n'y était pour rien". Ce jeudi, la cour d'appel l'a condamné à une peine de prison aménageable et aux 100 000 euros d'amende requis par les douanes.

Par IS - Publié le Jeudi 23 Septembre 2021 à 08:42

100 000 euros d'amende douanière pour celui qui jure "n'y être pour rien"
Jean-Luc T. n'a jamais varié dans sa version des faits qui l'ont envoyé en prison et condamné à une amende douanière astronomique : 100 000 euros.

Le Saint-Paulois a toujours dit qu'il avait acquis un terrain pour y construire deux maisons, il y a cinq ans. Cependant, il n'avait jamais eu les moyens de mettre son projet à exécution. Des plants avaient régulièrement poussé sur le fameux terrain.

Le 31 mars dernier, il avait chargé 48 kilos de branches de zamal dans le coffre de sa voiture "pour aller les jeter dans une ravine". Manque de chance, il avait été pris sur le fait par les gendarmes. En perquisition, les militaires avaient découvert dans sa chambre à coucher 33 kilos supplémentaires d'herbe séchée.

Une balance de précision "pour faire des crêpes"

En première instance, le quadragénaire avait été condamné par le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Mais la peine infligée avait été jugée insuffisante par le parquet qui avait fait appel, et bien trop sévère par le prévenu qui avait fait de même.

À son domicile, les enquêteurs avaient également mis la main sur une balance de précision - "pour faire des crêpes pendant le confinement" - selon Jean-Luc T. - un cahier indiquant des quantités et des sommes en roupies, ainsi que des numéros de téléphone de l'île Maurice. "Il est en contact avec des pensions, des hôtels, des taxis, pour organiser des vacances en famille", a plaidé l'avocate de la défense. La robe noire avait précisé que les services des douanes appelés sur les lieux pour effectuer une saisie avaient omis de préciser les quantités découvertes dans leur procès-verbal, cet "oubli" devant mettre fin à la procédure. D'autre part, la quantité "n'étant pas importée", mais "trouvée sur place" , cette saisie ne devait pas entraîner une amende.

Après en avoir délibéré, la cour d'appel a rendu ce jeudi sa décision. Jean-Luc T. est condamné à une peine de 6 mois de prison aménageable (contre 3 ans requis) et à la même amende record de 100 000 euros dont il devra s'acquitter auprès des services des douanes.
 




1.Posté par HULK le 23/09/2021 09:40

C'était de l'herbe pour parfumer les crêpes. Il aurait dû ouvrir un restaurant. Mdr.

2.Posté par Soukali le 23/09/2021 08:24

Goûte à nous!

3.Posté par Alain le 23/09/2021 10:50

il aurait pu dire pour ses tisanes

4.Posté par Yab le 23/09/2021 11:17

Il devra vendre quelques kilos de son herbe magique pour payer l'amende .

5.Posté par vince le 23/09/2021 12:21

ET PENDANT CE TEMPS
LA PLUPART DES PAYS DU MONDE C LEGALISER
NOS FORCE DE L ORDRE NON T ILS RIEN D AUTRE A FAIRE????

6.Posté par #lareunionnite le 24/09/2021 08:13


Fallait faire politicien...

Tu détournes autant et tu n'as que du sursis !

7.Posté par Rasi le 25/09/2021 09:19

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un doute sur l'amende de la douane à L'Ile de La Réunion. Son montant exorbitant. Quand j'aurai le temps, je vais regarder le code de la douane ici. Une amende et la personne ne travers pas la frontière???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes