MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

1/ Collectivité Territoriale de Martinique (CTM) : un déficit de… 40 millions d’euros. 2/ Pourquoi la France ne veut pas quitter l’outre-mer ?


Deux articles intéressants. 40 millions (certains disent que c'est plus) volatilisés en Martinique (la Réunion, tu n'es pas la seule où de l'argent disparaît).
Dans le premier article, on reste sur sa faim car on vient de découvrir qu'il manquait un peu de sous... Mais les lecteurs perspicaces pourront dénicher sur le net des informations complémentaires.
Dans le second article, je n'avais vu cette éventualité décrite ainsi.

Par Pamphlétaire - Publié le Samedi 26 Décembre 2015 à 13:40 | Lu 1168 fois

http://www.bondamanjak.com/collectivite-territoriale-de-martinique-ctm-un-deficit-de-40-millions-deuros-oh-mon-dieu-oh-my-god-oh-djee-zeus/; http://www.lenaif.net/pourquoi-la-france-ne-veut-pas-quitter-loutre-mer-par-leon-a-bailey/

Eh oui, apprendre cela après la énième naissance de Jésus, ce n’est vraiment pas une bonne nouvelle. Ni un cadeau.

En mars 2010, au Conseil régional de la #Martinique, on fustigeait, on flagellait, parlant de matelas laisser par la mandature de AMJ. Près de 6 ans plus tard, ça sent fort le sommier déguisé en futon vermoulu.

Les premiers constats effectués offrent une situation financière qui peut inquiéter. On parle de 40 millions d’euros de déficit. A première vue. Un audit s’impose. A suivre.

NOTA : Sur le lien de l'article, il y a des commentaires intéressants laissés par des lecteurs martiniquais...
http://www.bondamanjak.com/collectivite-territoriale-de-martinique-ctm-un-deficit-de-40-millions-deuros-oh-mon-dieu-oh-my-god-oh-djee-zeus/

Second article : Pourquoi la France ne veut pas quitter l’outre-mer ? Par Leon A.Bailey
Les journalistes français une fois de plus font passer la France pour une généreuse donatrice concernant l’Outre-mer. En clair, elle n’a aucun intérêt à être en Guadeloupe en Martinique ou en Guyane. La réalité est tout autre.

CE QUE DISENT LES FRANCAIS…

"Combien coûte l’Outre-mer à la France?”, s’interrogent Les Echos dans une enquête lundi. Si le chiffre de 16,7 milliards d’euros affectés par l’Etat à l’Outre-mer cette année est souvent cité, beaucoup ignorent que le secrétariat à l’Outre-mer ne dispose d’un budget que de 2 milliards. Et pour cause: la Rue Oudinot gère seulement 2 des 51 programmes transversaux en faveur des territoires ultramarins. Ce qui relève de l’offre de soins, de la prévention des risques ou de la police devrait atteindre 8,7 milliards en 2009.

Sachant que les fonctionnaires bénéficient de rémunérations majorées de 40% en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane, et de 53% à la Réunion, d’indemnités d’installation, de congés bonifiés ou de compléments de retraite… Un surcoût évalué à 1,5 milliard.

A cela s’ajoutent un peu moins de 5 milliards liés aux missions régaliennes de l’Etat puis 3,3 milliards de “non- recettes” causées par des dispositifs fiscaux dérogatoires.

Le journal ajoute, lui, à l’addition quelque 1,5 milliard d’euros de dettes et environ 600 millions consentis à l’Outre-mer du fait de la crise aux Antilles.

Mais ces mêmes journalistes français ne disent pas pourquoi la France ne veut pas quitter l’Outre- mer. Il faut expliquer à ces messieurs que leur France est au rang de puissance planétaire grâce à ces anciennes colonies, qualifiées de terres lointaines dans les manuels scolaires et aujourd’hui appelés DOM–TOM.

L’OUTRE- MER FRANÇAIS C’EST QUOI ?

C’est un ensemble de 12 Territoires soit 560 173 Kilomètres carrés soit autant que le territoire français proprement dit. Leur hexagone atteint 550 000km2.

12 Territoires : Guadeloupe .Martinique. Guyane. Réunion. Nouvelle-Calédonie. Wallis-et-Futuna. Polynésie Française. T.A. A .F. St- Pierre-et-Miquelon. Mayotte. Clipperton.

Par cet apport, elle est une puissance planétaire et son territoire toutes colonies confondues atteint les 1 111 000 kilomètres m2, et s ‘étend sur toutes les latitudes et sur trois océans, 19 000 kilomètres séparent la France de Wallis et Futuna, 6 800Km la séparent de la Martinique et de la Guadeloupe.

Cet Outre-mer français est une composante essentielle de la présence française dans le monde. Grâce à lui, la France est présente sur les océans Atlantique, Pacifique et Indien.

La Terre Adélie, les Iles Australes, les Iles éparses, Clipperton, servent de support soit à des installations scientifiques, soit à des installations météorologiques ou de navigation. Même Clipperton, vide d’hommes, supporte une station météo automatique.
Ces territoires présentent donc un intérêt scientifique, militaire et stratégique.

Les intérêts stratégiques : Le pôle essentiel est représenté par le CNES, installé à Kourou en 1964, après la guerre d’Algérie. 1500 personnes y travaillent, sa situation très proche de l’équateur facilite le lancement des fusées de la firme européenne Ariane Espace qui assure la mise sur orbite de la moitié du marché mondial des satellites de télécommunication et d’observation. Kourou est également exploité à des fins militaires par la France systèmes d’observation et d’information).

Les intérêts miltaires : Les DOM et TOM sont en outre des lieux de cantonnement de forces militaires qui peuvent intervenir rapidement dans les régions concernées, dans des missions diverses militaires, humanitaires…

L’intérêt scientifique : L’outre-mer peuplé est situé pour l’essentiel dans la zone tropicale, ce qui permet de développer des recherches appliquées dans ce domaine. L’ORSTOM (Office de la Recherche Scientifique et Technique Outre-Mer) y a implanté de nombreux centres de recherche.

L’intérêt économique : C’est là le plus important. Avec 11 millions de kilomètres de ZEE,( Zone Economique Exclusive ) . la France est la 2ème puissance maritime mondiale, après les EU et à égalité avec le RU. Cette ZEE est une importante réserve de ressources.

Les DOM et TOM sont des destinations touristiques appréciées, qui génèrent des flux de touristes importants en provenance de la France et qui offrent ainsi des débouchés aux grandes compagnies aériennes françaises publique et privées. Oui uniquement les compagnies aériennes françaises comme Air France, Nouvelles frontières et Air Caraïbes s’enrichissent sur ce marché des DOM-TOM où ils règnent en maître. En vrai maître de l’habitation. La location de la Guyane pour l’installation de lanceurs de satellites Russes sans laisser un euro à la Guyane…

40% TAXE D’OCCUPATION COLONIALE

La société de consommation qui s’est installée au cours des 40 dernières années dans les DOM et TOM, génère des flux de marchandises et de services importants en provenance de la France, qui sont bénéfiques pour le transport maritime et aérien et les monopoles de la caste des toujours maîtres de la colonie, les blancs- créoles ou Békés. Ces derniers opèrent en Guyane, Guadeloupe, Martinique et en Réunion.

La Nouvelle- Calédonie est le 3ème producteur mondial de nickel et en Guyane aucune recherche n’est mise en place.

Le caractère planétaire de la puissance française repose sur ces anciennes colonies, sans ces territoires la France serait une puissance de seconde zone dans le monde actuel. Ce qui explique sans doute la taxe d’occupation de la France dans ces territoires allant de 40 à 60 % suivant le territoire, appelé surplus colonial on parle aujourd’hui de prime de vie chère.

http://www.lenaif.net/pourquoi-la-france-ne-veut-pas-quitter-loutre-mer-par-leon-a-bailey/
 




1.Posté par Gloubi le 28/12/2015 18:26

Encore une theorie du complot des vilains blancs colonisateurs. Pitoyable et surtout plein de contre vérité

2.Posté par madibastard le 29/12/2015 12:31

salauds de gros blancs qui ne seraient rien sans les zentils ti nwars...c'est bon on connait par cœur la chanson.

3.Posté par grangaga le 29/12/2015 14:53

Lé pa cé lé trwa meuh...... ou Odi par' azar' lé karantt' milyion.......
Aprè.... wi lo rèss' la moné la as'té savon po lavé......é.....San Bon ossi.....pars'ké déor' èk' bann' z'algu' dé Sargass'.......gard' si ou nana kouraz' rès'piré......

4.Posté par medias batards le 30/12/2015 15:24

bah..la réalité on la connaît...50% de population sous le seuil de pauvreté, des taux de chômage 3 fois supérieurs à ceux de l'hexagone, des dotations aux collectivités par habitant qui sont bien inférieurs à ceux de l'hexagone ... bref, moins de 3 millions de sous français bien loin de l'intelligentia parisienne..et il faudrait encore que nous réaffirmions notre rôle stratégique pour la mère patrie ??

allez..bonne année..pour ceux qui veulent encore y croire !

5.Posté par vincent Caramante le 30/12/2015 16:07

Excellent tableau du fonctionnement colonial des DOM et TOM.
La prise de conscience des peuples, la mondialisations du savoir seront des armes du progrès et d'un nouvel ordre économique universel.
Ce n'est pas quelques gesticulations de petits nostalgiques, incultes, ignares, grossiers, manipulant le racisme pour se poser, faussement, en victimes, qui pourront altérer cette fameuse marche en avant.
La grande majorité de Réunionnais sont en phase avec le commentaire. Beaucoup n'ont pas accès à Internet. Mais, à cause, ou, grâce à quelques débiles expatriés, comme tout colonisateur qui se respecte, imbu de sa suprématie culturelle, les relations sont appelées à ressembler, malheureusement, aux relations antillaises, voire, corses.
Eux mêmes, ne doivent pas croire à leurs arguments; car jamais, JAMAIS, ils ont le courage de signer leurs écrits nauséabonds.

6.Posté par justedubonsens le 30/12/2015 17:13

@post5
Je suis tout à fait d'accord avec Vous. Bien que Zorey, ça ne m'empêche pas de reconnaître les faits quand ils sont avérés et il est bien vrai que tout (ou presque) ce qui est dit dans l'article est fondé. La "grandeur" (s'il en reste un peu) de la France porte sur sa ZEE qui n'existe que par ses territoires d'outre mer.
Ceci posé, que seraient ces mêmes territoires laissés à eux mêmes ? Attention n'y voyez pas de la suffisance. Je veux simplement dire qu'intégrés au "conglomérat" français ils représentent une puissance. Sans cela ils ne seraient plus que de petits territoires "insignifiants" dans la mondialisation qui nous gangrène. Alors ne peut-on pas dire que c'est un prêté pour un rendu ?

7.Posté par vincent Caramante le 31/12/2015 07:09

Post 6
Zorey n'est pas une tare.
C'est le comportement suffisant, affichant une supériorité culturelle exécrable qui provoque des réactions, bien légitimes. Aux réactions, certains Zoreys estiment, à tort, être l'objet de racisme, anti Français et anti blancs. Piteuse manipulation.
Je suis aussi un Zorey, installé depuis bientôt 40 ans, marié à une Créole, des enfants métissés.
Vous avez raison de vous interroger sur l'avenir de territoires laissés à eux mêmes.
Au contraire. Nous avons une chance unique d'appartenir à la Nation Française, voire Européenne, lesquelles mettent à notre disposition des outils de développement.
Malheureusement ces outils ne sont pas utilisés au profit d'un système colonial et féodal, dont l'économie repose que sur le secteur tertiaire et l'importation. ( La Réunion 94% d’importation, contre 6% d'exportations, dont 4% issues de la canne.).
Le sujet traité au courrier est très explicite
Cependant, l'appartenance à la communauté nationale et européenne doit se faire dans le respect de l'entité culturelle de ces régions ultra marines, à l'instar du fonctionnement des régions du sol métropolitain.
Allons plus loin. Face à la mondialisation du Capital, de la dictature des banques et de la finance internationale, de la dictature industrielle des sociétés multinationales qui pillent et polluent la Planète, nous devons universaliser le rapprochement des peuples.
Mettre fin à l'exploitation sans réserve des énergies fossiles, des richesses naturelles de la Terre et des Océans qui conduit au désastre climatique.
Pour la réussite de ce nouvel ordre, la mentalité coloniale doit s'effacer du monde occidental, pour laisser place au respect des identités culturelles, si diverses, de la seule et unique Race Humaine.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes