MENU ZINFOS
Social

1.500 assistants d’éducation bientôt au chômage?


Les 1.500 assistants d’éducation (AE) de l’île dont les compétences et l’utilité semblent être reconnues par les enseignants et les responsables d’établissement, se retrouvent "le bec dans l’eau" face au rectorat qui reste sourd à leurs demandes d’intégration, comme le veut le loi du 26 juillet 2005 appliquée selon eux en métropole mais pas à la Réunion.

Par Karine Maillot - Publié le Dimanche 19 Avril 2009 à 10:03 | Lu 608 fois

1.500 assistants d’éducation bientôt au chômage?
Les AE, assistants d’éducation, voient leurs contrats arriver à terme malgré une loi du 26 juillet 2005 qui devrait leur garantir une reconduction en contrats à durée déterminée.

Ils se sont regroupés en association pour une centaine d’entre eux et ont déjà interpellé les parlementaires, à savoir Huguette Bello, Jean-Paul Virapoullé, Gélita Hoarau, René-Paul Victoria et Didier Robert qui ne font que reconnaître le malaise pour l’instant.

Ils ont également adressé un courrier au Secrétaire d’Etat à l'Outre-mer Yves Jego, au Premier ministre François Fillon et au président Nicolas Sarkozy pour dénoncer le manquement à l’application d’une loi prévue pour lutter contre la précarité et qui précise que "lorsqu’un agent exerce depuis plus de six ans sans interruption, son contrat doit être reconduit en CDI".

Ils ont de plus adressé une demande au Préfet Pierre-Henry Maccioni pour être représentés à la table des négociations lors des Etats Généraux. Si leur voix n’est pas entendue et que leurs contrats ne sont pas reconduits comme ceux de leurs confrères de la métropole, les agents envisagent des débrayages et des manifestations publiques.




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/04/2009 13:07

plaintes doivent être déposées contre le rectorat et son représentant, et pourquoi pas contre le ministère de l'éducation et son représentant .?

Courage !

2.Posté par Gérard Maillot le 19/04/2009 18:08

L'éducation nationale doit embaucher de vrais "profs"...Je ne vois pas l'utilité de ces assistants-assistés!
Je vais encore me faire "taper" sur la "gueule"? Oh que oui!

3.Posté par jacques le 19/04/2009 21:54

Le problème est que ces personnels sont bien souvent passés du statut de emploi jeune à CES ou CIA ou CAV ou assistant d'éducation. Autre souci, tous ces statuts n'étaient en aucun cas pérennes et devaient servir à ces personnes pour préparer des concours, accéder à des formations... Ils se sont installés dans ces postes pensant que cela allait devenir définitif... Aucune raison pour que ce le soit, aucune raison pour que cela débouche sur un poste fixe et cela va faire comme pour les TOS il y deux ans. Patrick Corré et sa clique pourront s'exciter tant qu'ils voudront, rien n'y fera. En outre, la mobilisation autour de ces postes sera minime pour tout un tas de raisons... Pour travailler au sein d'une administration, il faut passer un concours. Le reste n'est que littérature et gestion sociale d'un problème de chômage... D'accord avec Gérard Maillot, on sera au moins deux à se faire taper sur la tête!!!

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/04/2009 22:00

allez gérard, on va t'acheter un fouet.. ;-)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes