MENU ZINFOS
Social

1.300 à 2.200 personnes au défilé du premier mai


1.300 personnes selon la police, 2.200 selon les organisateurs, ont participé hier au défile du premier mai. Quel que soit le chiffre retenu, c'est un échec cuisant pour l'intersyndicale. Armand Hoareau, secrétaire général de l'UNSA de l'UNSA (Union nationale des syndicats autonomes) appelle plus que jamais à la mobilisation.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Dimanche 2 Mai 2010 à 09:41 | Lu 1642 fois

En terme de participation, c'est un succès ou un échec ?
Si l'on compare aux autres premiers mai c'est mieux. Mais c'est un échec, car nous pensions avoir aujourd'hui l'ensemble des citoyens et des salariés, malmenés dans cette période de crise sociale et économique et de réformes. Nous remarquons aussi une très faible participation des politiques.

Encore un rendez-vous manqué ?
La réforme des retraites, la réforme territoriale, la casse du service public... touchent l'ensemble des citoyens. Il est clair qu'aujourd'hui les syndicalistes et les politiques auraient pu se donner la main. Il est vrai que nous aurions souhaité voir plus de politiques et de salariés. A ce niveau là oui, c'est un échec.

Toutefois selon l'intersyndicale, pas question de baisser les bras ?
Il est primordial que l'ensemble des citoyens se donnent la main, non pas pour offrir un fond d'opposition, mais de vraies propositions à ce gouvernement. Nous devons continuer à montrer que nous existons et nous voulons avoir la part humaine et la part sociale de toutes réformes. Aujourd'hui, ces réformes se font uniquement sur le plan comptable et ça nous inquiète.

Cette inquiétude est la même sur la réforme des retraites ?
Le gouvernement, sur le dossier des retraites, a dépensé 12 millions d'euros pour mettre en place un plan de communication. Aujourd'hui, le gouvernement communique sur les retraites, mais il communique à sa manière. Mais nous, nous n'avons pas ses mêmes moyens.

Vous en auriez fait quoi ?
Le gouvernement aurait dû donner les mêmes moyens aux syndicats, cela aurait permis de mettre en place un plan de communication objectif pour expliquer la réforme des retraites à la population. Et là, la population n'a droit qu'à la vision du gouvernement, c'est ce qui nous inquiète. C'est aussi pour cette raison que nous devons rester mobiliser.




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes