MENU ZINFOS
Société

📷Premier exercice bilatéral entre les FAZSOI et les forces de sécurité mauriciennes


Par - Publié le Jeudi 21 Novembre 2019 à 14:50 | Lu 1444 fois

Crédit Photo FAZSOI
Crédit Photo FAZSOI
Du 17 au 22 novembre 2019, la Mauritius police force (MPF) et les Forces armées de la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI) se sont entraînées à Maurice dans le cadre d'une coopération binationale portant sur la lutte contre le narcotrafic. Les armées françaises ont ainsi déployé une centaine de militaires, dont l'état-major des FAZSOI, le patrouilleur Le Malin, l'escadron de transport ET50 et le 2e régiment parachutiste d'infanterie de marine (2e RPIMa), tous deux basés à La Réunion.

Les forces de sécurité mauriciennes, assurant tant des missions de défense que de sécurité intérieure, ont toutes été impliquées, à hauteur de 130 militaires, garde-côtes et policiers : l'anti drug and smuggling unit (ADSU), la special mobile force (SMF), la special supporting unit (SSU), l'équipe cynophile de la police, les Maritime Commandos (Marcos), et le groupement d'intervention de la police mauricienne (GIPM).

La zone d’exercice en terrain libre était principalement concentrée dans le sud-est de l'île. De nombreux équipements ont été mis à disposition afin de pouvoir contrôler les procédures communes : le patrouilleur Le Malin (Marine Nationale), trois hélicoptères Alouette (Helicopter Squadron, Maurice), deux avions de transport Dornier (Coast Guards) et Casa (Armée de l'Air), ainsi qu'un patrouilleur Victory et un fast interceptor boat (Coast Guards).

L'école des garde-côtes du Chaland a accueilli le poste de commandement interarmées binational, en lien avec les composantes terrestres, aériennes et maritimes. Après acquisition du renseignement critique désignant la localisation du cartel, dans une ancienne usine désaffectée, les groupes d'intervention ont pris d'assaut le bâtiment : le groupe de commandos parachutistes, renforcé d’un groupe du GIPM, a investi l'usine, appuyé par le groupe d'assaut par mer, lui-même renforcé des Marcos.

Ce premier exercice du genre entre les deux pays, baptisé "Phoenix", aura permis de développer leur interopérabilité, pour faciliter toute éventuelle intervention commune dans la zone sud de l’océan Indien. De la planification à l’exécution de cette opération interarmées, Mauriciens et Français ont approfondi ensemble leurs procédures. Ce type d’activité contribue à la sécurisation de l'espace maritime dans l'océan Indien, en luttant contre le terrorisme et ses sources de financement.

Crédit Photo FAZSOI
Crédit Photo FAZSOI

Crédit Photo FAZSOI
Crédit Photo FAZSOI

Crédit Photo FAZSOI
Crédit Photo FAZSOI


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par TIK le 21/11/2019 16:55

Maurice n'a un l'armée ????? Mdr ! je plaisante moricien ! belle initiative !

2.Posté par Question ? le 22/11/2019 02:49

1.Posté par TIK le 21/11/2019 16:55

Maurice n'a un l'armée ?????
............................................................
cOMBIEN DE SOLDATS ,

3.Posté par Ouech le 22/11/2019 04:00 (depuis mobile)

La reun na un l'armée euh je rigole aussi néna le france derriere zot ki.....si n'avé point le France bin point l armée....bin

4.Posté par Yab le 22/11/2019 10:35 (depuis mobile)

Post 3, ou lé au courant que La Réunion lé pa un pays ?

5.Posté par Question ? le 22/11/2019 15:19

3.Posté par Ouech le 22/11/2019 04:00 (depuis mobile)

La reun na un l'armée euh je rigole aussi néna le france derriere zot ki.....si n'avé point le France bin point l armée....bin
.................................

Ce sont les français qui viennent de financer la piste de Rodrigues (100 millions d'€). Merci qui ? La France des français. Et dans ces 100 millions, il y a un peu de l'argent des impôts des réunionnais.

Site "MĂ©diaf , Le RĂ©seau des MĂ©dias Francophones":

"Le gouvernement mauricien a sollicité, hier, l’aide chinoise pour des travaux d’infrastructures majeures comme l’élargissement de l’aéroport, la ring road ceinturant la capitale et le Harbour Bridge. Cette requête a été faite lors des rencontres qu’ont eues, respectivement, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, et le VPM et ministre des Finances, Rama Sithanen, avec la délégation de la Fédération chinoise de l’industrie et du commerce actuellement en visite à Maurice.

Navin Ramgoolam a salué la participation de la Chine dans la construction d’infrastructures publiques à Maurice, dont la dernière en date est le quartier général de la MBC à Réduit. Il a également parlé du projet de création de la zone industrielle de Tianli qui nécessitera des investissements de l’ordre de Rs 20 milliards et la création de quelque 40 000 emplois sur cinq ans. Le Premier ministre a souhaité qu’une partie du China-Africa Development Fund d’US $ 5 milliards, créé dans le sillage du sommet Chine/Afrique, serve au financement des infrastructures à Maurice, notamment la ring road, le Harbour Bridge et l’agrandissement de l’aéroport et QU'UNE AIDE SOIT ACCORDée accordée à Maurice POUR FAIRE FACE A LA CRISE ALIMENTAIRE. La Chine s’est déclarée disposée à aider Maurice en matière de production alimentaire dans l’île.

................................

Crise alimentaire à Maurice. Si la Chine té pas derrière Maurice, té mange pi......?

6.Posté par JORI le 23/11/2019 14:13 (depuis mobile)

2. Question le lâche. Inventez ce nombre comme vous faites d'habitude !!.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront Ă  mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'Ă©quipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'Ă©quipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique
…
97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes