MENU ZINFOS
Société

📷 Saint-Denis en état de siège


Par Photos Pierre Marchal / Anakaopress - Publié le Jeudi 24 Octobre 2019 à 17:20 | Lu 18633 fois

Cafés et restaurants vides, certains magasins fermés, chiens errants invisibles, mesures de sécurité hors normes, contrôles aux carrefours, le centre-ville de Saint-Denis est sous le couvert d’un véritable siège à l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron.

Personne ne passe. Les voitures sont déviées bien plus haut afin d’éviter toute manifestation.

Photos Pierre Marchal/Anakaopress















1.Posté par Veridik le 24/10/2019 17:29 (depuis mobile)

Tout simplement scandaleux .
Le président a peur du peuple

2.Posté par Sarkon le 24/10/2019 17:31

No comment

3.Posté par Harry le 24/10/2019 18:10

J'ose espérer que les commerçant sont indemnisés pour leurs manques à gagner

4.Posté par gilet jaune le 24/10/2019 18:19

les bourgeois du medef braillent quand ils y a des blocages de grevistes. Et là c museau car ils savent que c'est pour se gaver encore plus.

5.Posté par Contu le 24/10/2019 18:22 (depuis mobile)

Bravo Mr le prez et mr le ministre de l interieur...
Votre popularité se passe sous couvert de tout fermer.
Vousn en avez rien a faire, oui. Le peuple n oublie rien.
Vous pouvez truquer le jeu, mais un jour, il vous reviendra en pleine face....

6.Posté par Zarboutan le 24/10/2019 18:26 (depuis mobile)

Bein goutte maintenant

7.Posté par alice le 24/10/2019 18:27

Un peuple qui n’arrive pas à concevoir la réalité. Il faudrait qu’il lise Platon la république, surtout l’allégorie de la caverne.

8.Posté par Domi le 24/10/2019 18:38 (depuis mobile)

Qd on voit la racaille qui pense que le président a une une baguette magique et qu’il peut changer les choses à lui tout seul !! «  Ou donne ou mi totoche »Je comprends pourquoi il y a autant de militaires dans les rues

9.Posté par Olivier le 24/10/2019 18:40

Bref, la loi du plus fort en vérité

10.Posté par PEC-PEC le 24/10/2019 18:46

Cette situation est totalement scandaleuse. prendre possession d'une ville avec mille policiers pour "protéger" de roitelet de l'Elysée, peut être que ça coûte un pognon de dingue cette ânerie !
Un homme qui se dit ouvert au dialogue avec le peuple il en est bien distant ! Ce n'est pas ainsi qu'il va se réconcilier avec la France. C'est tout simplement honteux....
Dans le même temps il se promène avec le seigneur du lieu le repris de justice qui lèche les bottes de l'altesse....Toutes les compromission sont possible en politique, la preuve !

11.Posté par Pascale le 24/10/2019 18:54

Une vraie dictature est en marche :)

12.Posté par Anonyme974 le 24/10/2019 19:16 (depuis mobile)

Post 1 le Président n'a pas peur du peuple mais le peuple n'a point de savoir vivre. Pourquoi toutes ces manifestatons? Il n'est pas sourd. Arrête un peu'!!

13.Posté par GIRONDIN le 24/10/2019 20:29

HONTEUX

l'état policier du nouveau monde de macron !

14.Posté par PAULA GODERNIAUX le 24/10/2019 21:04

Étant donné la peur qu'il a de rencontrer le peuple, il a dû prévoir aussi quelques paquets de couches !...

15.Posté par Lolo le 24/10/2019 21:41 (depuis mobile)

Il faut arrêter de raconté n'importe quoi. C un président.

16.Posté par A Jori qui doit suivre le convoi présidentiel pour gagner un "serrage de mains" le 25/10/2019 01:50

Dixit JORI:

"Mon chef vient à la Reunion. Pas une tête ne doit dépasser. D'où 7 escadrons en renfort....mais attention c'est pas pour taper, c'est pour qu'ils prennent l'air. Leur matraque, lanceur de grenades ? C'est contre les moustiques......"

17.Posté par lila le 25/10/2019 07:25

C est l attitude de certains Réunionnais délinquants qui imposent de telles mesures. Toujours à réclamer plus. Encore plus. Ne pas toucher à ses petits et gros avantages sans penser aux autres .... Allez voir un peu dans certains pays comment il faut gagner sa croute...

18.Posté par Mahébourg le 25/10/2019 08:23

Un pays occupé par une armée étrangère...C'est l'impression que laisse ce triste spectacle.
Dans mon pays, dans ma ville, j'ai été contrôlé trois fois en 30 minutes...

19.Posté par François le 25/10/2019 09:01

J'AIME PAS le président élu, quel qu'il soit, sauf les 3 premiers mois, J'AIME PAS tous ces dirigeants plus riches et qui parlent mieux que moi, J'AIME PAS quand ils m'expliquent que tout est compliqué, alors que MOI JE SAIS ce très simple et qu'il ne faudrait pas grand chose pour que je sois moins frustré et moins envieux, J'AIME PAS quand c'est pas MOI le chef mais J'AIME PAS non plus faire des choix difficiles et risquer de me tromper devant tout le monde......Je suis Français

20.Posté par Ken le 25/10/2019 11:37

Si devant un tel déploiement militaire la population ne comprends toujours pas la dérive autoritaire de notre gouvernement, c’est triste à pleurer...

21.Posté par Kayam le 25/10/2019 12:47

Quelle prise et captivité de liberté !
Quelle sournoiserie est la politique !

Dès lors que quelqu'un entre dans la spirale de la politique, il s'auto-prive de sa liberté car il doit suivre un mouvement. Prendre parti à un parti et être pris à partie dans la défaillance de ses choix personnels...😞

Et pourtant qu'est-ce qu'elle est chère > sens 1 : qui lui tient à cœur, sens 2 : qui n'a pas de prix --- cette liberté !! que ce quelqu'un revendique et qu'il ne veut pas perdre... Totalement contradictoire cet état d'âme !

En politique, la fameuse devise "liberté" n'existe pas. C'est un leurre.

22.Posté par Anti le 27/10/2019 09:03 (depuis mobile)

Bravo àuxelecteurs de Macron
A sin dni néna un paket

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique
…
97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes