Société

📷 Paillotes: La Bobine s'en va, le K'Banon résiste

Mardi 4 DĂ©cembre 2018 - 15:29

La Bobine a dĂ©finitivement fermĂ© ses portes dimanche soir, le dĂ©mantèlement est en cours, il prendra quelques jours. C'en est fini de près de 30 ans d'histoire sur la plage de l'Hermitage. Le patron, visiblement abattu, nous affirmait hier qu'il n'avait d'autre option que de dĂ©monter son restaurant, le recours près la cour d'appel de Bordeaux n'Ă©tant pas suspensif. Les salariĂ©s ont tentĂ© une dernière fois de se faire entendre en tenant un barrage filtrant jeudi et vendredi derniers, en vain. 

Le K'Banon quant à lui accueille toujours des clients, "jusqu'à ce qu'on nous déloge" nous affirme un serveur. Reste à savoir quand les autorités interviendront, les paillotes n'étant sans doute pas la priorité première en ces temps de crise sociale.

Dimanche, un pique-nique est organisĂ© par le collectif DPM, pour fĂŞter sa victoire et la fin des paillotes. Il est Ă  redouter que des dĂ©bordements ne se reproduisent, le dĂ©bat ayant dĂ©gĂ©nĂ©rĂ© en revendications identitaires. 



Bérénice Alaterre
Lu 6871 fois



1.Posté par Dagober le 04/12/2018 16:47 (depuis mobile)

C'est attristant pour les salariés, mais nul ne doit échappé aux décisions de justice. Vos patron savez

2.Posté par thibaudeau le 04/12/2018 17:09

dégueulasse ! c'était bien plus sympa ces paillottes plutôt que tous ces pique niqueurs et les saletés qu'ils laissent et les bâches qu'ils tendent sur les arbres , l'esthétique pour le tourisme "zéro"

3.Posté par JMR974 le 04/12/2018 17:14

C'est regrettable pour les salariés. Mais en bloquant le rond point du Jardin d'Eden ces derniers jours, vous avez fait une erreur. Il ne fallait pas vous attaquer à la population qui ne peut rien pour vous. Les responsables sont les bandits qui ont implanté ces paillottes, en sachant pertinemment qu'ils n'avaient pas le droit de le faire dans ces lieux. La loi est la même pour tous et ils la connaissaient. Mais c'est vrai que certains poussent, poussent, en se disant que ça va passer. C'est un comportement de voyous. Et ce sont les salariés qui trinquent. Les patrons eux ont fait leur pelote.

4.Posté par Enfin nous récupère not plage le 04/12/2018 17:28 (depuis mobile)

Première étape : récupérer nos plages.
La suite viendra .

5.Posté par Angel le 04/12/2018 17:43 (depuis mobile)

On voi bien la justice a 2vitesse et on ose critiquer les gillet jaune pacifique ou pas . Ce qui critique son des gens riches et Ă©goĂŻste ou des creole bounty... depuis lonten c paillote devrai quitter les lieu met non il persiste et on crie apres

6.Posté par almuba le 04/12/2018 18:05

Ils se sont suffisamment gavés pendant 40 ans.
Du balai !

7.Posté par Maskagaz le 04/12/2018 18:22

Quelle tristesse, c'est un morceau du savoir vivre à La Réunion qui disparaît, un endroit merveilleux qui n'avait que le tort de boucher la vue à un ancien édile corrompu et raciste. La roue tourne...

8.Posté par dommage le 04/12/2018 18:48

Vraiment dommage, c'étaient les seuls coins sympas et propres de ce coin de littoral complètement pourri , pollué envahi le week-end par des hordes sauvages prêtes à se battre pour une place sous les arbres ou pour la voiture, à tel point que les touristes fuyaient le coin voyant le désordre et le désastre total. Le WE prochain dépêchez-vous d'envahir et de salir les quelques mètres carrés libérés par ce combat acharné mené je le rappelle par un seul individu gêné par le bruit d'un restaurant.

9.Posté par vital le 04/12/2018 19:05

la justice serait subordonnée à l'agenda social c'est nouveau , si les autorités n 'interviennent pas cela voudra dire qu'elle est faible , la révolte qui s'est emparée de la Réunion pointait l'injustice . gageons que la justice agira et vite

10.Posté par fanatiques le 04/12/2018 19:30 (depuis mobile)

Tout ça pour faire plaisirs à une bande de fanatiques anti-zoreils! Ceux-la mêmes qui pleurent à propos du chômage qui gangrène NOTRE île à TOUS!

11.Posté par Zilé Zône974 le 04/12/2018 19:59 (depuis mobile)

Si la Réunion c'est la france, la loi doit s'appliquer, même contre des français et surtout contre des français. Il y a longtemps qu'ils auraient dû foutre un tracopelle dans ces verrues de plage.goutanoo aussi et encore

12.Posté par Collapsus le 04/12/2018 18:01

Je vous aimais bien les gars au début, mais vous mêler aux barrages des moucates de GJ en bloquant l’Eden a fini de me désolidariser de vos revendication en me disant que vous méritez tous de pointer à Pôle emploi. Comme si que le barrage du nouveau rond point des analphabètes décérébrés du genre de l’abrutis de laurent, à l’entrée de St Gilles, n’avait pas été suffisant. Alors voilà GOÛT À NOUS pour vous aussi, on vous souhaite une bonne fête de Noël aux sardines Robert.

13.Posté par Totoche le 04/12/2018 21:14

Les touristes aussi s'en vont. Au revoir les euros :/

14.Posté par eric le 04/12/2018 21:15

Les restaurants occupés quoi 1 ou 2% de l'espace? Dommage pour l'offre touristique c'est vrai qu'il y a trop de travail sur notre île et qu'il y a urgence à faire fuir un peu plus les touristes.

15.Posté par Lilly le 04/12/2018 21:21 (depuis mobile)

Et allez les touriste ont une raison de plus d'aller Ă  Maurice plutĂ´t qu'Ă  la RĂ©union...

Ne venez pas vous plaindre du manque de tourisme et du manque d'emploi.

16.Posté par microipi le 04/12/2018 21:31

changez de partition le point le contre point pour travailler sur une harmonie ils ce sont engraissés depuis plus de 40 ans , le chômage de leurs employés c'est leurs affaires agrandissement des terrasses sans permis et pendant qu'on y est pourquoi pas un planton?, un bon restaurateur trouvera toujours un local et sa fidèle clientèle le suivra c'est un faut débat de croire que le personnel restera au chômage ils retrouveront du travail, les patrons ont jouer avec le feu et voilà le résultat

17.Posté par Post 4 le 04/12/2018 22:07

« Récupérer nos plages » !!!! Le lagon fait plus de 7 km de long. Combien de mètres linéaires occupent les restos ? Ceux ci sont certes illégaux, mais ce n’est pas leur éradication qui permet de « récupérer nos plages »!!!

MĂŞme si on est contre ces restos c est pas la peine de sortir des inepties pareilles !

18.Posté par le calif le 04/12/2018 19:09

Enfin! Libérez l’espace public. Le kbanon résiste hors la loi jusqu’au bout

19.Posté par Zilé Zône974 le 04/12/2018 22:22

10. fanatiques le 04/12/2018 19:30
Tout ça pour faire plaisirs à une bande de fanatiques anti-zoreils! Ceux-la mêmes qui pleurent à propos du chômage qui gangrène NOTRE île à TOUS!
En france et en corse les paillotes on été détruites il y a plus de 30 ans, les blancs de là bas étaient des fanatiques anti quoi ???

20.Posté par Morderire le 04/12/2018 22:44

Post 14: je n'ai pas tout compris de votre charabia, mais votre conclusion serait qu'il suffit de traverser la rue pour retrouver du boulot (ça n'est pas de moi, lol!). OK, mais de l'autre côté de la rue il y a un certain docteur qui les attend avec un fusil...

21.Posté par Morderire le 04/12/2018 22:57

Post 16: En tant que "zilé zaune", c'est normal que tu écrives des conneries. Va faire un tour à Cannes par exemple, et tu verras si les restaus de plage ont disparu... Et en Corse, même chose, et aussi sur le littoral atlantique, et en Manche (tu vois où c'est?). C'est règlemené pour le respect de tous, mais on ne détruit pas juste pour faire plaisir à un gros raciste qui a profité à fond de la métropole quand il était à la mairie, qui s'en est mis plein les fouilles, et qui maintenant veut la plage à lui tout seul...

22.Posté par gigan le 04/12/2018 23:53

hé Zilé Zone , soit t jamais aller en france , en tout k pas en corse ni sur la cote d'azur ou il y a des dizaines de paillottes !!!
https://www.plages.tv/privees/liste-corse
https://www.montpelyeah.com/montpellier/le-guide-complet-des-paillotes-et-restaurant-de-bord-de-mer

23.Posté par pas croyab le 05/12/2018 07:38

t'es jamais allé en France morderie?, les plages privées existent bien en effet, elles sont temporaires et doivent plier le camp après les périodes estivales. donc c'est possible ici aussi...
le tourisme? la réunion ne fait pas grand chose pour ses plages, meme si elle reste une ile tournée vers ses montagnes, pour la plage bof bof...

24.Posté par microipi le 05/12/2018 08:39

à cannes ou en corse ou sur d'autres côtes de France des paillotes ont été détruites , les agrandissements sans permis de la ferraille des roches de rivières sur les plages quelle cohésion? un rougail saucisse à 24 euros une bouteille d'eau à 6 euros un café 3.50 vive l'enfumage pour les touristes , vos paillotes sont moches, les plus gros racistes je les connais c'est facile de venir jouer au roi chez les autres et de se faire passer pour des agneaux, des maires de France acceptent les paillotes démontables et après la saison démontages et à l'année prochaine , morderire moi je suis droit dans mes bottes les bons restaurateurs retrouveront des locaux bon à chacun ses goûts.

25.Posté par menfin le 05/12/2018 10:05 (depuis mobile)

Il suffisait de reculer pour être dans les clous. Continuez comme ça, et l ile sera de plus en plus pauvre avec de moins en moins de touristes, qui lassés par les bouchons à répétition, l accueil, le manque de structures iront dépenser ailleurs..

26.Posté par ex eric le 05/12/2018 12:20

C'est une décision stupide, quelques bar et restaurants sympa aux normes environnementales participaient a l'ambiance de nos plages (et faisaient venir les touristes)... maintenant surveillez bien car ce même collectif se verra attribuer d'ici peu des autorisations pour refaire des " paillotes "...

27.Posté par EMER le 05/12/2018 13:17

C'est un des endroits les plus prisés par les touristes qui s'en va. C'est très con...
Que les responsables de cette fermeture embauchent les salariés au chômage.

28.Posté par Choupette le 05/12/2018 13:38

Phase 2 : interdiction d'étendre ces immondes bâches bleues sous les filaos. Il existe de jolis pare-soleil qui sont très esthétiques et laissent passer l'air.

Interdiction de sonos en tous genres. Quand on va à la mer, c'est pour se relaxer pas pour entendre le répertoire de musique de chiotte du zouave d'à côté.

Ce ne serait que justice. La mer a un côté thérapeutique et on entend bien en profiter.

29.Posté par Grangaga le 05/12/2018 14:23

Dizon in vié fimm'.............
On diré in dékorr' bann' ......"vié fimm' " ringarr', marmay' y gardd' pi an Franss' là......
Koman zot' la fé po lèss' in ..." Kamping' " konm' sa là.....pouss' déssi noutt' plaz'......

30.Posté par microipi le 05/12/2018 16:05

à poste 27 ce sont les patrons qui doivent porter et reconstruire ailleurs c'est facile de faire porter le chapeau aux autres , les agrandissements des terrasses sans permis la gestion des déchets et des huiles des cuisines, les seuls responsables sont et seront les propriétaires , ils voulaient jouer la montre et faire tout dans l'indifférence.

31.Posté par microipi le 05/12/2018 17:11

à choupette une idée une association pour les gilets bleus la mer le ciel et comme présidente choupette en position ramasse brède.

32.Posté par ex eric le 06/12/2018 11:22

31) Une belle image de quoi faire venir le touriste ah ah ah !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la mĂŞme rubrique :
< >