Société

📷 Les Grandes Maisons du Port : Un patrimoine oublié

Elles étaient habitées par des ingénieurs, des cadres, et des ouvriers du Port et de la Compagnie du Chemin de fer. Ces grandes maisons aujourd’hui délabrées, raconte l’histoire de La Réunion et de ce quartier qui longeait l’avenue Amiral Bosse. Un ancien habitant des demeures appelle à la préservation de ce patrimoine dans un courrier des lecteurs :

Samedi 10 Août 2019 - 08:04

Ces Grandes Maisons qui se situaient autrefois au centre d’un tourbillon de passions avec la construction du port et du chemin de fer réunionnais, nous plongent dans les profondeurs de l’histoire de la colonisation et l’ère industrielle de La Réunion du XIXéme siècle. Elles avaient été construites à l’époque pour héberger les ingénieurs qui ont réalisé le port de la Pointe des Galets en 1879. Plus tard, on y ajouta des maisons plus modestes pour les cadres et ouvriers du Port mais aussi de la Compagnie du Chemin de fer. C’est pour cela que ce quartier qui longeait l’Avenue Amiral Bosse s’appelait Les Grandes Maisons.
 
Aujourd’hui, ces anciennes belles demeures en pierre qui faisaient la fierté de la ville du Port, malgré leur état de délabrement, gardent la tête haute.
 
Je faisais parti de ces rares occupants qui ont vécu toute leur jeunesse dans ces bâtisses uniques à La Réunion et ces jardins désordonnés qui caractérisent les jardins créoles. Aujourd’hui les grands arbres, tels que ces magnifiques Bois noir qui pourraient raconter l’art de vivre et le bien être des familles qui ont résidé dans ce quartier des Grandes Maisons, ont su résister au temps.
 
Parmi ces illustres occupants, les docteurs Hassen et Ferber, seuls mĂ©decins de la commune du Port dans les annĂ©es 1960/1970, les Baillif, Fromentin l’ingĂ©nieur des Chemins de fer de La RĂ©union,  ou encore la famille Talvy…
Je vois encore mon père et mon oncle Roger Treuthard, le père de notre poète Patrice Treuthard, assis tous les soirs sous l’immense vĂ©randa dominant l’entrĂ©e du port, partageant un « apĂ©ritif Â» tout en racontant leurs anecdotes quotidiennes sur les quais ou Ă  la banque ou commentant les articles du seul journal de l’île, de la politique du gĂ©nĂ©ral de Gaulle Ă  qui ils vouaient une grande admiration.
Je vois encore notre nĂ©nĂ©ne, Ruth devant ses fourneaux Ă  surveiller la cuisson du gâteau maĂŻs soso dans sa marmite recouverte de charbons ardents.  La cuisine se dĂ©tachait de la maison principale, dans l’une des longères de la propriĂ©tĂ©.
Et que dire de voir ces anciens paquebots, tels que le Ferdinand de Lesseps, le Jean Laborde qui lorsqu’ils franchissaient l’entrée du port donnaient l’impression de pénétrer à l’intérieur de ces maisons. J’ai encore l’image de ces milliers de dockers rejoindre chaque jour les quais pour un dur labeur…
Je me souviens, avec mon frère Charles grimper sur le Bois noir pour « loukĂ© Â» Catherine Deneuve et Alain Delon qui s’habillaient et maquillaient dans l’une des belles demeures au cours de leur tournage du film de François Truffaut, La Sirène du Mississipi en 1968. J’avais Ă  peine douze ans.
Aujourd’hui, résident encore les vestiges de nos jeux d’enfants. Telles les restes de la corde qui nous servait de balance sur une branche de l’impressionnant Lila. Au fil du temps, le bout de corde s’est incrusté dans l’écorce du vieil arbre.
J’entends encore le bruit métallique de la drague Le Boutteville au milieu du bassin du port qui résonnait dans toute la ville.
 
Comme tous ceux qui ont vĂ©cu dans ces Grandes Maisons et dans le quartier, je ne peux rester insensible Ă  l’état d’abandon et de dĂ©labrement de ce patrimoine rĂ©unionnais. Sur l’ensemble des maisons qui longeaient la rue Amiral Bosse, il en reste quatre, propriĂ©tĂ©s de l’Etat. En 2015, une convention avait Ă©tĂ© signĂ©e entre l’Etat et Olivier Hoareau maire de la Ville du Port qui souhaitait Ă  juste titre faire du site un lieu culturel avec des espaces consacrĂ©s Ă  des expositions. Mais il semblerait que le service des Domaines ne soit pas disposĂ© Ă  les cĂ©der Ă  moins d’un million d’euros…  En attendant, les magnifiques demeures continuent Ă  ĂŞtre pillĂ©es et squattĂ©es.
 
Afin de prĂ©server la mĂ©moire collective, la RĂ©union possède des musĂ©es : Stella pour l’histoire de notre agriculture, celui de la CitĂ© du volcan pour mieux comprendre la naissance de notre Ă®le, celui de VillĂ©le pour l’histoire des grandes plantations et l’esclavage, nous avons mĂŞme un musĂ©e pour la Saga du Rhum… Pourtant, notre histoire vient de la mer. Nombreux sont les navires qui ont mouillĂ©s l’ancre ou sombrĂ©s autour des cĂ´tes rĂ©unionnaises. Nous venons de la mer, et tout ce qui a permis de dĂ©veloppement de votre Ă®le vient de la mer, le dĂ©veloppement. Nous n’avons pas un lieu oĂą rassembler toute cette histoire maritime.
Pour moi, les Grandes Maisons semblent le lieu idéal pour un tel projet culturel. Elles pourraient ainsi passer de l’oubli à la postérité.
 
Lilian REILHAC    

Lu 5367 fois




1.Posté par PEC-PEC le 10/08/2019 10:17 (depuis mobile)

Aïe... Belmondo, pas Delon dans le film de Truffaut.... Une étourderie d'écriture, certainement pas de connaissance.... Ça m'a juste fait sourire....

2.Posté par Portoise le 10/08/2019 10:56 (depuis mobile)

Tout a fait d accord. Mal au cœur de voir ces maisons se dégrader et en plus c est un superbe endroit à valoriser car a coté une darse, base nautique, terminal sucrier. Ce sont des endroits bien fréquentés. Ce sont des bâtiments historiques à preserv

3.Posté par Bérénice le 10/08/2019 11:28

Oui belle idée de chantier pour un circuit de visite de tables ou de résidences d'hotes.... Why not ?

4.Posté par jeremie le 10/08/2019 12:53

d'accord pour une petition des portois

5.Posté par Milles sabords le 10/08/2019 13:12 (depuis mobile)

Toute façon Olivier Hoareau c,est un grand prometteur mais un petit faiseur...franche vérité en 6 ans moin la pas vi la différence avec le passé...même gouvernance autocratique, ...

6.Posté par Zentac le 10/08/2019 13:57 (depuis mobile)

Ne pas s''en faire peu être le semblant insignifiant de premier magistrat le vendra, le patrimoine rapporte. Comme il trouve bon écho dans la presse il fera un projet tient pk pas un centre commercial 💰💸🍷à la notre électeur 💲

7.Posté par " VIEUX CREOLE " le 10/08/2019 14:18



- " HEUREUSE INITIATIVE ! !

8.Posté par Ouech le 10/08/2019 17:29 (depuis mobile)

La reun son patrimoine c plutĂ´t caniards ....le port=caniards land?

9.Posté par Zarin le 10/08/2019 17:44

Monsieur Mahé ! Belmondo

10.Posté par pipo le 10/08/2019 19:38

A chaque fois que mon pot rentre des TAFF je monte sur la terrasse pour voir arriver le Marion Dufresne!

11.Posté par TICOQ le 10/08/2019 23:18

A côté de ces souvenirs touchants du "tan lontan", n'oublions pas que ces belles demeures côtoyaient aussi la misère des bidonvilles où s'entassaient les familles les plus pauvres

12.Posté par TICOQ le 10/08/2019 23:20

Quand on sait ce qu'ont couté les travaux de la maison Valiamé pour le service que cette bâtisse rend à notre histoire.....

13.Posté par la marine le 11/08/2019 06:36

le pire c est qu il critique les autres

il préfère agrandir les GRANDES SURFACES SA RAPPORTE BEAUCOUP DE SOUS DE TABLES

ou encore graisser les pattes des commerçants en supprimant leur impôts
que se soit cocos ou ancien cocos ils ne changeront pas

14.Posté par Tata le 11/08/2019 11:14 (depuis mobile)

C un maire comuniste.....qui prefere donner son accord pour les grandes surface...
C bien lui qui a signer l agrandissement de jumbo...il a renier sa parole.

15.Posté par Jules Bénard le 12/08/2019 07:59

Excellent article plein de nostalgie comme de vérité sociale et historique.
Pas étonnant de la part de Lilian. Je pense aussi qu'une réhabilitation serait plus qu'urgente avant que embruns et soleil ne fassent trop de dégâts.

16.Posté par vérité le 12/08/2019 10:24

et l 'immeuble de la gendarmerie, du centre ville, a été rasé , ce n'était pas un patrimoine , té i date ds les années 50, alors la je n'ai jamais vu un maire ,aussi incompétent pr le port. La rénove bazar centre ville pour les riches , de la classe vindémia qui a eu Le bail . Ds presque le meme temps vidémia a agrandi le jumbo en cap sacré coeur.aujourd'hui ,a la proche des élections lu baisse l'impots fonçières pr les petits commerçants, BIZARRE..........

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront Ă  mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'Ă©quipe de Zinfos974 vous remercie