Culture

đŸ“· FĂȘte de Sans Souci : Le vivre ensemble et les traditions cĂ©lĂ©brĂ©s !

Dimanche 11 Août 2019 - 08:57

La quatriĂšme Ă©dition de la FĂȘte de Sans Souci s'est tenue ce samedi 10 aoĂ»t sur le Plateau Noir. Plus d'une centaine de personnes sont venues participer Ă  cette journĂ©e festive. Cette annĂ©e le vivre ensemble et la tradition Ă©taient Ă  l’honneur au cƓur du quartier.


Les visiteurs ont pu profiter des ateliers prĂ©parĂ©s par l’amicale de Sans Souci en partenariat avec la Semader et la ville de Saint-Paul. Les marmailles du quartier se sont rĂ©unis sur le Plateau Noir pour profiter des jeux lontan, de l’exposition d’objets, de la confection de poupĂ©es, mais surtout de la balade en charrette bƓuf qui a Ă©tĂ© un rĂ©el succĂšs.
 
AprĂšs avoir fait une petite virĂ©e dans le quartier, JoĂ«l 10 ans tout joyeux nous confie: "J’habite Ă  Sans Souci et c’est la premiĂšre fois que je monte dans une charrette bƓuf ! C’était vraiment cool !".

 

GrĂące au savoir transmis par son grand-pĂšre, Sandy l’un des rares charretiers de l’üle, accompagnĂ© de "Bambi" et "Ti’gris" a partagĂ© avec les habitants sa passion tout au long de la journĂ©e, "C’est une fiertĂ© de faire dĂ©couvrir ce moyen de transport traditionnel Ă  la nouvelle gĂ©nĂ©ration !".
 
La traditionnelle charrette bƓuf remis au goĂ»t du jour lors de la fĂȘte a Ă©galement accompagnĂ© le cortĂšge du fictif mariage Lontan de Maelys et Lino notre cher humoriste, escortĂ© par l’orchestre cuivre "Waki Band", sur des airs de Jean-Claude Gaspard, Luc Donat ou encore Jules Joron.

Sully l’un des compagnons musicaux du groupe partage "Nous le faisons avec beaucoup d’enthousiasme. Nous jouons ce que les gens apprĂ©cient, connaissent. Avec nous, si na point courant, nou continu de jouer quand mĂȘme!".
 
Un rĂ©pertoire riche sur lequel les habitants du quartier ont pu danser et se remĂ©morer le temps lontan. A l’époque les "Bal La PoussiĂšre" avaient lieu dans des salles vertes, non bĂ©tonnĂ©es oĂč justement en dansant les personnes Ă©taient supposer faire lever la poussiĂšre. Une petite anecdote, le batteur de caisse du groupe est le dernier marĂ©chal-ferrant de la RĂ©union qui a lui mĂȘme ferrĂ© les bƓufs qui ont accompagnĂ© le cortĂšge.

A travers cette manifestation, M. Karl Maillot, prĂ©sident de l’association Amicale de Sans Souci souhaite rappeler aux jeunes gĂ©nĂ©rations comment on vivait avant, Ă  l’époque de nos grands-parents et parents. "C’est important pour les jeunes qui ne connaissent pas, de le dĂ©couvrir. Il ne faut pas oublier notre culture, nos racines et surtout nos traditions."
 
Avec leur atelier "Le Petit Alambic" et l’exposition d’objets "lontan", BenoĂźt et Roger de la Chaloupe Saint-Leu sont enthousiastes Ă  l’idĂ©e de prĂ©senter tous ces objets : moulin Ă  cafĂ©, Ă  grain, fer Ă  repasser fonctionnant Ă  la braise
 "Tous ces objets, les gramounes les connaissent, ça nous fait plaisir quand ils partagent leurs souvenirs avec nous. Notre souhait est que les jeunes prennent la relĂšve."

Pour clĂŽturer cette fĂȘte de partage, de vivre ensemble et de traditions, tout le monde s’est retrouvĂ© sur le plateau noir pour une soirĂ©e dansante en compagnie des groupes de quartiers, Sundri Feeling, LumiĂšre, Mirage, Kitty Shery et Mister Ramsy. Ambiance assurĂ©.

Charlotte Molina
Lu 2349 fois



1.Posté par Zarin le 11/08/2019 11:19

Il Ă©tait temps !!!
Merci

2.Posté par Dederun le 11/08/2019 11:52 (depuis mobile)

Le vivre ensemble ça existe encore à la Run,

3.Posté par Zarin le 11/08/2019 12:56

La Digue - Seychelles
L'Eglise Notre Dame de L’Assomption : un mariage

AprĂšs la cĂ©rĂ©monie le cortĂšge se constitue devant l'Ă©glise avec en tĂȘte 3 musiciens :
- un violon
- un triangle
- une guitare
suivis par les mariés et les invités.
Tout le monde se dirige vers la "salle verte" pour la suite...
------
Des mariages d'étrangers sont "célébrés" à La Digue, un boeuf et une charrette décorés sont utilisés...

4.Posté par Henri MANDREA le 12/08/2019 07:27

Si réunir une centaine de personnes est pour vous la démonstration du vivre ensemble, qu'ont fait pendant ce temps-là les 850 000 personnes qui vivent à la Réunion ?
Il vaut mieux rire qu'en pleurer !!!!

5.Posté par balayedovantzotportavant le 12/08/2019 07:58

le vivre ensemble c'est pour la carte postale dederun ici nous vivons à cÎté à la mode bien de France, nous nous adaptons chacun pour soi et dieu pour tous.

6.Posté par Zarin le 12/08/2019 11:18

"Tribune libre - La langue créole : Le respect qui lui est dû, sa défense et son enseignement"...

7.Posté par Zarin le 12/08/2019 12:40

Les civilisations indigĂšnes ensevelies par la conquĂȘte de l’AmĂ©rique
SĂ©bastien LE RAY
06 / 1997
L’arrivĂ©e des Espagnols au XVĂšme siĂšcle en AmĂ©rique peut-elle ĂȘtre qualifiĂ©e de dĂ©couverte ? C’est Ă  partir de cette question que l’historien, essayiste, romancier et sociologue colombien GermĂĄn Arciniengas va analyser l’implacable logique de destruction des indigĂšnes, mais aussi de leur culture, menĂ©e par les conquĂ©rants espagnols

Les civilisations indigĂšnes ensevelies par la conquĂȘte de l’AmĂ©rique

Hum! Hum!

8.Posté par Dederun le 12/08/2019 14:03 (depuis mobile)

Poste 5 réaliste tout à fait ça

9.Posté par Coucou de la CressonniÚre le 13/08/2019 02:21

100 personnes pour un village aussi grand que Sans Souci, c'est rien, pour ne pas dire : un véritable fiasco. Bien la preuve que tout ça, c'est juste de la "propagande" pour faire avaler bien des couleuvres... sauf que personne n'a envie d'en avaler, vu les chiffres donnés et c'est tant mieux.

Quand j'étais gosse, Sans Souci était beau. Aujourd'hui, les paysages sont massacrés, des immeubles mal foutus y figurent et cela ne fait que commencer.... tout ça, juste en "délocalisant" la précarité : à la place des kaz en tÎle, des apparts en "cage de souris", tant on y étouffe (quand ce n'est pas l'eau de la pluie qui entre. GG les entreprises du BTP qui ont bùclé leur boulot là bas...).

Bref, RIP Sans Souci.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaßt aprÚs avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront Ă  mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accĂšs internet
------
Toute l'Ă©quipe de Zinfos974 vous remercie