MENU ZINFOS
Social

đŸ“· Environ 3000 manifestants ont convergĂ© vers la prĂ©fecture


Par Ludovic Grondin - Publié le Jeudi 5 Décembre 2019 à 12:24 | Lu 7168 fois

Ils sont fonctionnaires, avocats, infirmiers, enseignants, retraitĂ©s ou encore gilets jaunes. Ils battent le pavĂ© depuis 9H ce matin dans les rues du chef lieu. 

L’appel Ă  la grĂšve gĂ©nĂ©rale semble avoir fonctionnĂ©. Selon la toute derniĂšre estimation que nous avons pu glaner du cĂŽtĂ© des forces de l’ordre, ils seraient 3000 manifestants ce midi Ă  Saint-Denis. Evidemment, les reprĂ©sentants syndicaux voient plus large et livrent une estimation Ă  4000 protestataires.

Difficile, avec ces deux lectures opposĂ©es, d’avoir une estimation fidĂšle du nombre exact de manifestants mobilisĂ©s en ce "jeudi noir".

Rappelons que depuis 7H ce jeudi, des manifestants ont convergĂ© vers le nord, depuis l’Est et l’Ouest, avec sur certains secteurs des opĂ©rations escargots menĂ©es par une poignĂ©e de gilets jaunes.

62.34 % des agents des finances publiques de La Réunion étaient en grÚve le 5 décembre 2019 pour affirmer leur refus au projet de réforme des retraites, à la réforme de la Fonction Publique et la réforme Darmanin. 18 sites sur 19 étaient fermés.

Ce 5 dĂ©cembre, c’est toute la France qui Ă©tait appelĂ©e Ă  protester contre le projet de rĂ©forme des retraites du gouvernement et dĂ©fendre le service public.

Soe Hitchon et GaoQi sur place








1.Posté par Au Joridicule le 05/12/2019 13:08



Par L'Obs avec AFP
Publié le 05 décembre 2019 à 09h28

Voilà qui ressemble un accroc au systÚme universel voulu par le gouvernement
 Christophe Castaner a adressé ce mercredi 4 décembre au soir un courrier aux syndicats de policiers pour tenter de les rassurer sur leur régime particulier de retraite, à la veille de la mobilisation interprofessionnelle contre le projet de réforme du gouvernement.

Dans ce courrier dont l’AFP a eu copie, le ministre de l’IntĂ©rieur affirme que « des spĂ©cificitĂ©s [
] seront conservĂ©es pour les fonctionnaires qui exercent des missions rĂ©galiennes de sĂ©curitĂ© et d’ordre public pendant une pĂ©riode minimale ».

Christophe Castaner assure que « pour ces fonctionnaires, les droits Ă  un dĂ©part anticipĂ© Ă  la retraite resteront ouverts comme aujourd’hui, sans changement ». Les emplois concernĂ©s ainsi que la fixation de la pĂ©riode minimale d’activitĂ© « font actuellement l’objet de concertation avec vous », Ă©crit-il aux responsables syndicaux.
................................................................
La reculade ????????
Castaner a obligatoirement agit avec l'aval de MACRON.....

2.Posté par Zarin le 05/12/2019 13:11

J'm'amuse !!!

Fernand Raynaud

3.Posté par BILOUTE le 05/12/2019 13:13

Plus de personnels grévistes que de manifestants ! Trouvez l'erreur ! Ah oui à la plage avec un si beau soleil !

4.Posté par olive le 05/12/2019 13:18

Faire grÚve pour que les fonctionnaires à l'emploi sur-rémunéré garanti à vie conservent leurs avantages ??? et puis quoi encore ?

Le fonctionnaire ne prépare que 2 choses dans sa vie :
- son entrĂ©e dans la fonction public (ĂȘtre TITULAIRE)
- sa sortie (prendre sa retraite le plus tĂŽt possible).

Entre les 2, il grĂšve en disant aux autres : vous n'aviez qu'Ă  passer le concours...

5.Posté par Au Joridicule le 05/12/2019 13:21

Dans cette réforme il n'est pas prévu de supprimer le régime spécial des gendarmes, celui de double campagne (3 ans outre-mer équivaut à 6 ans de cotisations ) et 1/2 campagne (séjour en Corse par exemple).

Pour augmenter les petites retraites, le gouvernement va ponctionner les moyennes retraites.

6.Posté par pirouet le 05/12/2019 13:23

un gros bide cette manifestation qui se voulait grandiose et mobilisatrice.
Les syndicats Ă  la peine comme dab. Ils n'ont pas compris que notre monde change.

7.Posté par Au Joridicule le 05/12/2019 13:24

Le statut du président de la République (payable dÚs l'ùge de 60 ans)


La pension correspondant Ă  la retraite du prĂ©sident de la RĂ©publique est fixĂ©e par l’article 19 de la loi n° 55-366 du 3 avril 1955, publiĂ©e au Journal officiel du 6 avril 1955. Selon ce texte, la pension annuelle d’un ancien prĂ©sident de la RĂ©publique française est Ă©gale au « traitement indiciaire brut d’un conseiller d’État en service ordinaire ».
La retraite de base

À l’heure actuelle, un conseiller d’État hors Ă©chelle E, de deuxiĂšme chevron, reçoit un traitement indiciaire brut annuel de 75 000 € en moyenne. Le montant de la retraite d’un ancien prĂ©sident de la RĂ©publique gravite par consĂ©quent autour de 6 000 € bruts mensuels Ă©tant donnĂ© qu’il se situe dans la mĂȘme Ă©chelle. À titre d’explication, la hiĂ©rarchie des hauts fonctionnaires est Ă©tablie suivant des Ă©chelons allant de A jusqu’à G qui se divisent Ă  leur tour en chevrons.

Enfin, la retraite du prĂ©sident de la RĂ©publique peut ĂȘtre cumulĂ©e avec d’autres Ă©moluments ou salaires provenant d’autres emplois. En outre, il peut toucher des pensions issues d’une activitĂ© antĂ©rieure Ă  sa fonction de premier magistrat de l’État.
La retraite complémentaire

MalgrĂ© son statut particulier, l’ancien prĂ©sident de la RĂ©publique ne dispose pas d’un rĂ©gime de retraite spĂ©cifique. NĂ©anmoins, le fait d’ĂȘtre membre d’office et Ă  vie du Conseil Constitutionnel lui permet de bĂ©nĂ©ficier d’une rente estimĂ©e Ă  11 500 € nette mensuelle qui peut ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme une sorte de retraite complĂ©mentaire.

Il est Ă©galement possible pour le prĂ©sident en exercice de souscrire une assurance vieillesse auprĂšs d’une compagnie d’assurance ou d’une banque s’il souhaite amĂ©liorer sa pension au moment de sa retraite.

Des avantages en nature

Il convient de souligner que le statut d’ancien prĂ©sident de la RĂ©publique offre des avantages en nature qui compensent l’absence de rĂ©gime de retraite complĂ©mentaire. Ainsi, l’ex-Chef d’État bĂ©nĂ©fice d’un appartement de fonction Ă©quipĂ© et meublĂ© oĂč travaillent en permanence deux personnes de service. Il a Ă©galement droit Ă  une voiture de fonction avec deux chauffeurs et Ă  sept collaborateurs en charge de son secrĂ©tariat. De surcroit, deux policiers garantissent sa protection rapprochĂ©e tandis qu’une sĂ©curitĂ© spĂ©ciale garde son domicile privĂ©.

Parmi ses privilĂšges, il ne faut pas oublier la gratuitĂ© dans les transports publics, notamment dans tout le rĂ©seau SNCF oĂč il peut prĂ©tendre Ă  la premiĂšre classe et sur Air France oĂč il est accueilli en classe affaires. Enfin, s’il sĂ©journe Ă  l’étranger, il est hĂ©bergĂ© dans une rĂ©sidence consulaire par l’ambassade de France sur place. Toutes ces dĂ©penses sont Ă  la charge du contribuable français.

8.Posté par La retraite plein pot à 40 ans avec 100 balles et des mars ... le 05/12/2019 14:18

10 milliards de déficit annuel mais non changez rien !

Quand le systĂšme va planter et qu'on va tous perdre 50% et plus comme en GrĂšce, faudra pas venir pleurer....

9.Posté par Ifon houaaa rot le 05/12/2019 14:19 (depuis mobile)

4000 sur plus de 180 000 travailleurs... Rire.. Ridicule les syndicats..

10.Posté par Fidol Castre le 05/12/2019 14:30

La CGT a voté Macron.

11.Posté par Fredo974 le 05/12/2019 14:56 (depuis mobile)

Vive Macron le réformateur, il a le courage de l'impopularité et le paiera dans les urnes .

12.Posté par kersauson de (P.) le 05/12/2019 15:15

qu ont a voir les retraités avec la reforme?
leur retraite "un montant fixé" ne bougera pas si ce n est par l inflation,
enfin les 3/4 des travailleurs sont du privé et ont des caisses saines et serieuses .
seuls les fonctionnaires (dt certains touchent la sur remuneration) ralent sans savoir pourquoi.
qt aux gilets jaunatres .................ils ne peuvent se payer le dernier ipad !!!!!!!!!!!!!!!

13.Posté par JORI le 05/12/2019 15:16 (depuis mobile)

5. Au joridicule le lĂąche. En 1955, macron Ă©tait nĂ© ?. 😂

14.Posté par jean jouhis le 05/12/2019 15:17

mwa j aurais fait ca le 19 desamb
comme ca le lendemain c etait le 20 ferié puis samedi et dimanche ...

15.Posté par JORI le 05/12/2019 15:21 (depuis mobile)

5. Au joridicule. À quelle page du projet de loi sur les retraites avez vous lu ça que j'aille y jeter un Ɠil ? 😂

16.Posté par Archer974 le 05/12/2019 15:28 (depuis mobile)

Je ne vais pas faire grÚve pour soutenir des régimes spéciaux déficitaires auxquels l''état refile des milliards chaque année pompés sur le régime général et sur les impÎts. Autant les aligner sur le privé.

17.Posté par Archer974 le 05/12/2019 15:35 (depuis mobile)

Quand il n''y aura plus assez d''actifs pour payer les retraites, on fera comment? Autant stopper la fonction publique et mettre tout le monde sous contrat privé. C''est honteux. Vive la solidarité fictive. Les fonctionnaires sont des égoïstes.

18.Posté par Ti-Tang le 05/12/2019 16:23

C'est comique : la CGT qui a appelé en 2017 à voter pour Macron , manifeste aujourd'hui contre lui !
Préparation " H " pour tous ces syndicalistes qui se la font mettre bien profond par ce pouvoir (comme tous ceux qui ont voté pour lui en croyant qu'il allait préserver leurs acquis sociaux , leurs statuts privilégiés et leurs retraites ) .

19.Posté par @4.Posté par olive le 05/12/2019 16:27

Pauvre graine d'olive.
Tu dois ĂȘtre bien malheureux dans ton mĂ©tier pour dĂ©verser autant de fiel.
Le service public a suscitĂ© bien des vocations ne t'en dĂ©plaise, et pas pour l'argent mais pour servir l'intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral mais ça, ça te dĂ©passe sĂ»rement.

Tu dois avoir beaucoup de fric pour pouvoir te passer des services publics, mais ce n'est pas une raison pour les salir.
Va laver ta bouche.

20.Posté par LAMPION le 05/12/2019 17:16

AU JORIDICULE poste7.
La tÚte du roi a été coupé par la franc-maçonnerie. Une nouvelle révolution du bon peuple nous ferais du bien.
MERCI POUR VOTRE RÉCIT, J' en apprend tous les jours.

21.Posté par maikoué le 05/12/2019 17:22

5/12/19 GrĂšve : le mĂ©contentement actuel est rĂ©el, profond et justifiĂ©, mais ce n’est lĂ  que la rĂ©sultante du malaise, dont la sociĂ©tĂ© en gĂ©nĂ©ral y a largement contribuĂ© autant de la part de l’administrateur que de l’administrĂ©.
Quand vat-on s’attaquer aux vĂ©ritables racines du mal, que sont : les automatisations outranciĂšres, les dĂ©rĂšglementations, « l’ubĂ©risation », les concurrences dĂ©loyales institutionnalisĂ©es profitant pour l’essentiel qu’à la spĂ©culation ce vol lĂ©galisĂ©?...
Si on ne prend pas conscience que les choses s’installent et deviennent opĂ©rationnelles qu’avec la complicitĂ© du « consommateur et du lĂ©gislateur » (magasin sans personnel sous surveillance camĂ©ra, dĂ©bitant automatiquement les marchandises remisĂ©es dans le chariot du client ; consultations par tĂ©lĂ©cabines mĂ©dicalisĂ©es dĂ©livrant aussi ordonnances (que deviennent aprĂšs 10 ans d’études les toubibs ?), enseignement numĂ©risĂ© Ă  distance sans prof ; vĂ©hicules sans chauffeur ; vente de mĂ©dicament dans les magasins
et Ă  contrario pour le moindre emploi crĂ©Ă© dans une « startup » aux soi-disant effets mirifiques, 10 emplois au moins disparaissent ailleurs
). Face Ă  ce constat faire grĂšve que contre « l’écume » des vagues, ne sert pas Ă  grand-chose
, sauf Ă  disposer de plus en plus « de temps libre » leitmotive Ă  la mode et attrape nigaud

Il faut en premier lieu rĂ©inventer un « SystĂšme sociĂ©tal » oĂč l’Homme, conformĂ©ment Ă  la Constitution : « le Travail est un Droit », retrouve par ce biais sa dignitĂ©, en participant activement et nĂ©cessairement Ă  la vie de la citĂ©, comme cela a toujours Ă©tĂ© le cas.
CrĂ©er ou s’appuyer sur des « emplois aidĂ©s » et autre « formations sans dĂ©bouchĂ©es ou inutiles ayant plus une fonction de garderie pour adultes » dans le but sous-jacent de faire la part belle qu’à une productivitĂ© de plus en plus dĂ©mentielle en tout point, comme ce tout nouveau navire de pĂȘche, (en chantier ou dĂ©jĂ  en activitĂ©) ayant pour objectif d’attraper en 2 jours, l’équivalent de prise en poissons de 5 chalutiers en 1 an, cette pratique et ce constat relevant de la pure forfaiture, ne sont pas mises Ă  l’index
Face Ă  cette folie d’exploitation sans vergogne et insensĂ© des ressources naturelles par l’hyper productivitĂ© automatisĂ©e, si on prĂ©tend aimer sa progĂ©niture, il serait judicieux dĂšs Ă  prĂ©sent de « pratiquer la castration et fermer les maternitĂ©s», car le dĂ©sastre amenĂ© par le chacun pour soi qui se dĂ©veloppe, fait dĂ©jĂ  beaucoup de dĂ©sastre. À partir de cette proposition que symbolique, qu’il y ait par volte-face Ă  la tendance quasi gĂ©nĂ©ralisĂ©e, une prise de conscience pour Ă©viter de faire vivre, Ă  notre descendance, « l’enfer » qui se profile dĂ©jĂ  sur terre 
 Il ne faut pas ĂȘtre devin pour s’attendre qu’avec tous les diplĂŽmĂ©s de plus en plus nombreux sans emploi, et le chĂŽmage institutionnalisĂ©, qu’il y aura forcĂ©ment tĂŽt ou tard une « dĂ©flagration sociale »
Pour revenir Ă  l’actualitĂ©, sans « vouloir » remettre en cause les fondamentaux qui gĂšrent notre quotidien, causes principales du marasme, cette grĂšve d’importance certes, ne servira hĂ©las pas Ă  grand-chose. De plus avec le chĂŽmage grandissant par et pour cause essentielle d’automatisation sans limite, de concurrence dĂ©loyale voulue et entretenue pour une minorité , oĂč irons-nous chercher le financement des plans sociaux enviĂ©s et durement arrachĂ©s?

22.Posté par Dagober le 05/12/2019 17:34 (depuis mobile)

Jamais vu un président et gouvernement aussi destructeurs.

23.Posté par balayedovantzotportavant le 05/12/2019 18:38

vive fredo 97? le valet de macron oui il paiera Ă  partir de l'annĂ©e prochaine les maires de la LREM et les tordus qui ont jouer aux faux culs durant sa visite et 2022 macron ira se faire cuire un Ɠuf chez ses potes de la finance!

24.Posté par balayedovantzotportavant le 05/12/2019 18:38

vive fredo 97? le valet de macron oui il paiera Ă  partir de l'annĂ©e prochaine les maires de la LREM et les tordus qui ont jouer aux faux culs durant sa visite et 2022 macron ira se faire cuire un Ɠuf chez ses potes de la finance!

25.Posté par Loyada le 05/12/2019 18:43

4.Posté par olive.........""vous n'aviez qu'à passer le concours...""ce qui est tout a fait vrai !!!!

26.Posté par chavez le 05/12/2019 18:46

5.Posté par Au Joridicule déjà une chose tu n es meme pas au courant du regime pour les militaires de la gendarmerie qui sont les seuls a faire compagne complete en Corse /j ai 13 ans en Corse !! calcules le benef !!!!/contrairement aux militaires des corps de troupe !!!

27.Posté par Réaliste le 05/12/2019 19:00 (depuis mobile)

Les rĂ©gimes spĂ©ciaux comme les indexations n''ont plus lieu d''ĂȘtre en France ! Il faut rĂ©former pour avoir un peu plus d''Ă©quitĂ© ! Malheureusement la solidaritĂ© n''existe pas pour ceux qui veulent conserver leurs privilĂšges...

28.Posté par Veridik le 05/12/2019 19:08 (depuis mobile)

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1155561264641081&id=100005616551966

Quand on voit ce genre de connerie de l'oligarchie en place , je comprend mieux les manifestations

29.Posté par Gabouillat le 05/12/2019 19:21 (depuis mobile)

3000 pers.????des manifestants depuis la clinique jusqu'au barachois.sindni.avec ki vous avez appris Ă  compter zinfos974?

30.Posté par wtf le 05/12/2019 20:17

Six pack européen, recommandation de la commission européenne de depuis 2013, pour appliquer en 2020....bref, Macron ou un autre, les gens à chaque fois oublient que tout cela sont des choses décidées ou influencées depuis des années et des années par l'union européenne. Un vrai conglomérat de mafieux. Tant que les gens comprendront pas que peu importe le politique, ils se doivent d'appliquer les recommandations de l'U.E;, on continuera sur tous les pans à tuer les acquis sociaux, car ceux ci sont incompatibles avec un marché de libre concurrence au profit.

31.Posté par Bleu outre mer le 05/12/2019 20:43

7.Posté par Au Joridicule
Et oui tout ces avantages de nos Ă©lus, aucun journalistes n'en parlent ou les questionnent sur ce sujet......
comme pour les députés, sénateurs........

32.Posté par klod le 05/12/2019 21:24

dixit "le figaro " de ce jour , journal de droite s'il en est :

"François Fillon, alors candidat Ă  la primaire de la droite et du centre, s’exprimait devant un panel de chefs d’entreprise pour la Fondation Concorde. Il expliquait, Ă  propos des retraites: «Il y a trop d’hommes politiques qui jouent avec l’affaire des retraites et qui font miroiter des rĂ©formes formidables». François Fillon Ă©voquait notamment «le systĂšme par points». «Il permet une chose, qu’aucun homme politique n’avoue, ça permet de baisser chaque annĂ©e le montant, la valeur des points et donc de diminuer le niveau des pensions», assurait le candidat Ă  l’époque."


alors les macronistes ??????????????? pour une meilleur retraite ou pour des Ă©conomies ????????????????

33.Posté par DIDIER NAZE le 05/12/2019 21:33

MON DIEU QUE DE FOTES DAN SER DIFERANTS KOMMENTAIRS !!đŸ˜Č.....JE FÉ APEL....A LA CHOUPETTE. ....POU KORIGER....TOU ÇA !!😆😅😄😃😂...đŸ˜€đŸ˜©đŸ˜Č😹

34.Posté par balayedovantzotportavant le 05/12/2019 21:44

écoutez françois asselineau il dit la vérité c'est l'europe qui donne les consignes au pantin de l'élysée il faudrait sortir de l'otan avec l 'europe la France a perdue son ùme et sa liberté, nos anciens se sont battus pour nous et nous nous sommes de vrais larves!

35.Posté par Red BULL le 06/12/2019 07:27

@ Olive. Je lis vos différents commentaires sur les fonctionnaires. Pas sur les corps de métiers existants dans la fonction publique, ça demanderait du recul et de la réflexion et vous n'en avez pas, mais sur les personnes.
Je ne sais pas quel boulot vous faites et je m'en fout, mais je plains vos collĂšgues et les envies aussi, car vous ĂȘtes tellement idiot que vous ne voyez que les fonctionnaires dans ce combat et pas le reste ou ,si vous n'ĂȘtes pas rentier vous boufferez de la merde.
Mais peut-ĂȘtre que la merde vous convient .

36.Posté par Kiki le 06/12/2019 08:22 (depuis mobile)

@post 29 copain bfm aster! Rien qu''au depart du port zot letai deja 1500

37.Posté par Lapi974 le 06/12/2019 08:49 (depuis mobile)

Bravo à article.. Tout est cité sauf le privé!
Oui le privé ceux qui bossent
Allez vous faire....

38.Posté par Mi le 06/12/2019 09:14

Magnifique réussite, cette manif !

Les premiers étaient déjà arrivés en préfecture qu'on n'était pas encore partis du Petit Marché.
Eh oui, devinez oĂč j'Ă©tais!
Allez, Jori, toi qui n'as rien d'autre Ă  faire, cherche....

39.Posté par Fanmdoboutdevancavalierbouraliderier le 06/12/2019 10:18

Belle réussite

40.Posté par eric le 06/12/2019 10:34

4) il faudrait vous renseigner avant de raconter n'importe quoi...
- d'abord les fonctionnaires titulaires c'est fini...
- il y a et il y aura donc un maximum de contractuels désormais dans la fonction publique et si vous voyez les salaires... vous regretteriez le privé... cela va aboutir sans doute a une baisse de la qualité de service et donc a ce que beaucoup de monde attend ou souhaite: la fin du service publique... est ce raisonnable ?
- Enfin vous avez sans doute remarquez que tous les services publiques "rentables" ont été vendus au privé... pourquoi selon vous ?
Si je peux me permettre une remarque, nous citoyens nous tirons une balle dans le pied en nous divisant... ce projet de rĂ©forme des retraites concerne tout le monde car nous sommes en train de fabriquer des retraitĂ©s pauvres... une honte pour nos parents... ce jeunisme Ă©goĂŻste m’écƓure et en dit long sur la mentalitĂ© de nos sociĂ©tĂ©s actuelles... le temps de la rĂ©volte... la vraie n'est pas loin et tout le monde va y perdre beaucoup...

41.Posté par ZembroKaf le 06/12/2019 11:02

@38 "Mi"
Distance environ "ti bazar/barachois) 1.4 kms....si comme vous Ă©crivez cela ferait au moins...50.000 "manifestants" lol !!!

42.Posté par Mi le 06/12/2019 11:35 (depuis mobile)

Ă  Zembrocal

Oui, je me suis trompé dans les lieux....

On n'Ă©tait pas tout a fait 50000!!!!!!!

43.Posté par JORI le 06/12/2019 12:54 (depuis mobile)

41. Zembrokaf. Faut laisser dire. Mi fait partie de ceux qui croient que c'est une sardine qui bloque le port de Marseille.

44.Posté par Unité d'Action et Unité de visibilité le 06/12/2019 13:11

Bonjour,

Je suis rempli de désolation au sortir de la manifestation à Saint-Denis La Réunion ce 5 décembre 2019, et au regard du népotisme constaté à l'issue du discours au Barachois, dont je ressens la prolongation dans les illustrations exclusives sélectionnées par votre média.

C'est Ă  la fois dĂ©loyal, intellectuellement malhonnĂȘte, professionnellement non dĂ©ontologique et surtout, et essentiellement, cela constitue des pratiques de nature Ă  diviser les participants et dĂ©sengager les acteurs nombreux de diverses origines syndicales ou non qui ont participĂ© Ă  la mobilisation. Bref, Ă  nuire Ă  l'objectif de faire plier le gouvernement.

Le Syndicat mis exclusivement en avant est un acteur majeur et c'est indéniable, et mon propos n'est pas de le contester, ni de remettre en cause son dynamisme. En revanche, 2/3 je pense à peu prÚs des manifestants n'étaient pas de cette organisation syndicale et pour certains, d'aucune d'entre elles, et parfaitement visible pour qui y était.

Hier au Barachois, le responsable de ladite organisation syndicale a été applaudi par tous, et toutes les organisations présentes, aprÚs un long discours scandé au nom d'une intersyndicale Réunionnaise, malgré qu'il ait cité au moins 4 fois sa propre organisation syndicale.

Quelques secondes plus tard, il était hué pour s'opposer à ce que les manifestants présents se prononcent ou pas en faveur de la reconduction du mouvement, renvoyant cette décision à vendredi aprÚs-midi, a la décision de l'intersyndicale à la métropole (compte tenu du décalage horaire).

Une colĂšre s'est enflammĂ©e tout de suite aprĂšs et limite de la violence, lorsque l'un des cadre de cette mĂȘme organisation a annoncĂ© qu'aucune prise de parole des diffĂ©rents reprĂ©sentants des organisations prĂ©sentes n'aurait lieu.

Cette organisation syndicale, qui avait brillĂ© dans cette journĂ©e jusqu’à ces derniers instants, s’est tristement et rapidement Ă©clipsĂ©e sous divers quolibets et propos injurieux.

Pour la suite du mouvement que j’espĂšre de tout mon cƓur, afin que les citoyens, les salariĂ©s, les fonctionnaires..., de la RĂ©union comme de la MĂ©tropole, puissent emporter la lutte et l’objectif impĂ©rieux de faire tomber ce projet et en faire sortir un autres plus Ă©quitable, digne et progressiste,

j’exhorte :

- les responsables de cette organisation syndicale respectable et reconnue, Ă  agir en leader sans hĂ©gĂ©monie, dans le respect du pluralisme effectif de ce mouvement et pour que l’unitĂ© ne soit pas remise en cause en raison de ces attitudes

- les mĂ©dias, et celui ici prĂ©sent, Ă  respecter dans ces articles la reprĂ©sentation effective pluraliste du mouvement, dans les textes et les images, pour que l’information diffusĂ©e ne donne pas l’impression d’ĂȘtre partisane, voire mĂȘme exclusive, et conserver la confiance des RĂ©unionnais.

En espĂ©rant ne pas prĂȘcher dans le vide, et pour mener ensemble la lutte en cohĂ©rence avec les slogans :

Tous ensembles, tous ensembles, HEY, HEY. Tous ensembles, tous ensembles, HEY, HEY


Syndicalement.
Moi tout seul.

45.Posté par JORI le 06/12/2019 16:15 (depuis mobile)

42. Mi. Cela prouve dÚs lors que vous n'y étiez pas. Donc comment savez vous si cette manif est une réussite ??.

46.Posté par eric le 06/12/2019 17:30

effectivement la CGT pour ne pas la nommĂ© aurais pu faire preuve de solidaritĂ© envers les autres reprĂ©sentation... belle illustration de l’état dĂ©plorable du syndicalisme actuel ! alon met ensamb !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaßt aprÚs avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront Ă  mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accĂšs internet
------
Toute l'Ă©quipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique


97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes