MENU ZINFOS
Sport RĂ©union

📷 Championnat France gymnastique: 2 équipes du Saint Denis Gym Réunion présentes


Par Zinfos 974 - Publié le Dimanche 2 Juin 2019 à 16:42 | Lu 1740 fois

entraîneur Gaël Jouan
entraîneur Gaël Jouan
La conclusion du travail de toute une année d’entraînement a eu lieu ce samedi 1er juin 2019 à Valenciennes pour le championnat de France de gymnastique artistique masculine et gymnastique artistique féminine.
 
Le Saint Denis Gym RĂ©union a prĂ©sentĂ© 2 Ă©quipes parmi les 12 meilleurs clubs de France. "C’est dĂ©jĂ  une victoire d’être prĂ©sent Ă  ce niveau" selon GaĂ«l Jouan, entraineur du SDGR. Le fruit du travail pour ces jeunes gymnastes en lice dans 2 catĂ©gories : les 10/11 ans et les 10/15 ans. Rare sont les clubs français qui ont Ă©tĂ© capable de faire les points pour aligner plusieurs Ă©quipes sur ce championnat.
 
Les plus jeunes ont ouvert la journée avec une équipe constitué de Ninon Stampa, Cédric Onesio, Chen Mussard et Juan Dijoux-Sisteron, l’actuel champion de France individuel. Le champion 2019 qui a porté son équipe sur l’ensemble des 6 agrées. Sol, arçon, anneaux, saut, barre parallèle et barre fixe. C’est comme si ces sportifs participaient à 6 sports différents.

Notons la décontraction apparente de Juan Dijoux-Sisteron qui tranche avec son efficacité sur tous les agrées. Il comptabilise à lui seul 87 points sur les 221 points de l’équipe des 4 garçons. Sachant que seul les 3 premières notes comptes. "Juan a changé de posture lors de ces derniers championnats. Il se positionne clairement sur le chemin du haut niveau avec seulement 10 heures d’entrainement par semaine par rapport aux 20 heures dans les vrais horaires aménagés de métropole", précise Gaël Juan.
 
Au final, cette jeune équipe termine 6ème au classement général. Une performance pour le SDGR qui s’est engagé dans la compétition à la 12ème place. Cela signifie que l’année prochaine, le SDGR aura un meilleur classement dans le tableau.
 


À la mi-journée, l’équipe de 10/15 ans constituée de Arthur Gilles, Tristan Techer a été rejoint par Anthony Mansard et Manoah Félicité. Deux licenciés du SDGR actuellement au pôle espoir d’Antibes.

Après un début crispé qui a provoqué quelques hésitations au sol et aux arçons. Les dionysiens se sont ressaisis et montrer leur plus belle gymnastique notamment aux barres parallèles et à la barre fixe.

La progression des membres du pôle espoir d’Antibes est fulgurante cette année. Manoha a grandi et franchi une marche importante. Il n’a que 14 ans et en 3 ans de pôle en métropole, il se classe ce week-end à la 2ème place des meilleurs gymnastes du championnat.

Les réunionnais ont marqués clairement les 1300 participants à cette compétition nationale. Des jeunes qui enchainent le week-end prochain lors du championnat de France élite. Il s’agit là des compétitions pour les sportifs inscrits sur les listes de haut niveau.

Le SDGR termine ainsi 4ème au classement national à 15 points des marches du podium. Un cap compliqué à franchir si les clubs réunionnais ne se donnent pas les moyens de l’ambition du haut niveau. Pourtant la gymnastique locale est clairement lié au performance française avec de nombreux olympiens. D’ailleurs, la fille de Patrice Casimir, Gabrielle faisait partie des effectifs avec son premier championnat de France sous les couleurs de l’USPGA.
 
Le club du Port a fait bonne figure malgrĂ© un effectif rĂ©duit et des blessures. "Il fallait en profiter et ne pas trop mettre de pression aux filles", nous a confiĂ© Philippe NoĂ«l, l’entraineur de l’USPGA.

L’expérience d’une compétition nationale, c’était aussi l’objectif des Saint-Pierrois qui présentent pour la 1ère fois une équipe en 10/11 ans. La préciosité de ces jeunes filles montre la suite de la progression du Club Gymnique de St Pierre.
Kessy Ferrer, Moana Peyrard, Gabrielle Dijoux, Rachel Bègue et Andy Ajorque ont passés une compétition dédiée à leur équipe.

D’un agrée à l’autre et malgré la blessure de Kessy en début de semaine et une chute de Moana lors du saut. Chaque fille de l’équipe a encouragé avec vigueur les passages de leurs copines. Car il y a eu des pleurs notamment lors des 2 chutes en poutre de Gabrielle. Mais les larmes ont vite été oubliés lors du passage au sol. Laurent Sigismeau et Laëtita Sautron ont alors réunit les filles pour les féliciter. Un beau moment de sport qui va marquer ces Saint-Pierroises.
 
La semaine métropolitaine se termine ainsi. La vie en communauté des 3 clubs réunionnais a porté ses fruits et à clairement permis à nos jeunes de grandir. Une vérité qui se retrouve dans beaucoup de discipline mais qui dans la gymnastique est une vraie valeur. Les gymnastes ont ainsi été toutes la semaine dans un petit gite rural à 70 km du championnat. Les entraineurs géraient la logistique en plus des entraînement. Une belle manière de passer les valeurs du mouvement sportif à cette nouvelle génération.

La conclusion sportive est le regard avisé de tous les entraineurs des clubs français sur le niveau réunionnais. Il semble que l’avenir traditionnellement métropolitain pour les meilleurs gymnastes parait possible localement. La visite prochaine du président de la fédération Française de gymnastique aura clairement pour vocation de consolider l’engagement des institutions pour la gymnastique locale.

Manoha Félicité
Manoha Félicité




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront Ă  mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'Ă©quipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique
…
97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes