Société

📷 Beewrap, sac à vrac, tamashi, ces alternatives zéro déchet

Jeudi 16 Mai 2019 - 08:27

Acheter, consommer, jeter.  A La RĂ©union seulement 30 % des dĂ©chets produits sont recyclĂ©s. Le TCO s’est lancĂ© le pari de changer la tendance, de rĂ©duire le poids de nos dĂ©chets dans les poubelles. "Pourquoi jeter, alors que l’on peut rĂ©cupĂ©rer et rĂ©parer ?" Ce mercredi, l’intercommunalitĂ© de l’Ouest a conviĂ© les 35 familles volontaires de l’opĂ©ration "DĂ©fi zĂ©ro dĂ©chet" Ă  des ateliers. 

L’objectif est de "montrer qu’en changeant son comportement, ses gestes de gestion des dĂ©chets et d’achat, l’on peut diminuer de 50 % le volume de notre poubelle", explique Jacques Potier, chef de projet prĂ©vention dĂ©chets au TCO. 

Avant la dĂ©monstration, les familles ont dĂ©couvert le site du centre de collecte et de tri de Cambaie de Ti Tang RĂ©cup, association spĂ©cialisĂ©e dans le recyclage des textiles.  1 200 tonnes de matière ont Ă©tĂ© rĂ©coltĂ©es par l’association l’annĂ©e dernière sur les 4 500 tonnes de textiles produits par an selon une Ă©tude du Plan d’élimination dĂ©chets. "Une fois lavĂ©s et transformĂ©s, ces textiles deviennent des alternatives aux sacs plastiques ou encore au papier cadeau", indique Sylvie Bruno, directrice de la filière recyclage textiles, linges de maison et chaussures usagĂ©s. Une dĂ©marche durable et crĂ©atrice d’emploi. Depuis 2014, plus de 100 personnes ont Ă©tĂ© embauchĂ©es dont 17 emplois fixes crĂ©Ă©s dans les trois sites de collecte et les ateliers de transformation dont l’un en milieu carcĂ©ral. 

Mais le recyclage et le rĂ©emploi peuvent Ă©galement se faire Ă  la maison. Les familles engagĂ©es dans le DĂ©fi zĂ©ro dĂ©chet ont Ă©tĂ© initiĂ©es Ă  la fabrication du BeeWrap (alternatif au film plastique et au papier aluminium), un emballage alimentaire lavable et rĂ©utilisable composĂ© de tissu en coton enduit de cire d’abeille notamment. Afin de remplacer les Ă©ponges polluantes, leur a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ© "le tawashi", une lavette fabriquĂ©e Ă  base de bande de tissus tricotĂ©s sur un mĂ©tier Ă  tisser Ă©galement très facile Ă  construire soi-mĂŞme. Pour les familles, autant de solutions pratiques qui leur permettront d’amĂ©liorer la rĂ©duction de leurs dĂ©chets. 

"Je voulais voir où on en était, et ce qu'on pouvait améliorer", explique Sylvie, ravie d'avoir "des petites astuces supplémentaires" à mettre en place chez elle. "On a commencé par le tri sélectif, puis on a ajouté le compost,. On achète de moins en moins de plastique, on achète plus souvent au marché. On se sensibilise au fur et à mesure".

MĂŞme Ă©tat d'esprit du cĂ´tĂ© de Camille. "Ça devient presque un jeu, on a envie de rĂ©duire notre impact (...) et on se rend compte qu'on se sent mieux. Il suffit de commencer, et on se rend compte que c'est pas compliquĂ©", exprime celle qui fabrique elle-mĂŞme ses produits mĂ©nagers. Des petits gestes qui font du bien Ă  l'environnement, mais aussi au porte-monnaie et Ă  la santĂ©. 

D’autres ateliers de ce type vont se succĂ©der jusqu’à la fin du dĂ©fi avec pour objectif une rĂ©duction de 50 % des dĂ©chets pour les familles engagĂ©es. Bilan de l’opĂ©ration le 8 juin prochain. 




MA-PB
Lu 2429 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons Ă  mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'Ă©quipe de Zinfos974 vous remercie