Faits-divers

▶️St-Paul: Les braqueurs du super U identifiés et écroués

Jeudi 6 Décembre 2018 - 20:05

Le 3 août 2017, le Super U de St-Paul était la cible d'un violent braquage à main armée. Les individus encagoulés et armés d'un fusil à pompe avaient attendu la fermeture afin de surprendre le directeur du magasin et la cheffe de caisse pour dérober la recette de la journée. Les deux principaux protagonistes étaient déférés aujourd'hui et placés en détention provisoire, bien que purgeant déjà plusieurs peines de prison.


Le vigile du magasin, qui aura tenté de s'interposer lorsque les intrus ont fait irruption dans le supermarché, sera blessé par trois coups de feu d'une arme de chasse de calibre 12. Il est touché au torse, à la jambe et au bras. Les deux braqueurs parviennent alors à s'échapper avec l'aide d'un troisième individu.

Un butin de 150 000€

A cette même époque, alors que l'ouest de l'île est en proie à une série de braquages, la section de recherche de la gendarmerie met les pièces du puzzle bout à bout et parvient, grâce aux écoutes téléphoniques, à relier Anthony Robert et Ludovic Fontaine déjà mis en examen pour les braquages de la station Total des Tamarins, les Trois brasseurs de St-Paul, St-Pierre et Ste-Marie, Weldom de St-Paul et St-Leu ainsi que l'Hyper Jardin de St-Paul pour un montant total estimé à 150 000€.

Extraits de leur cellule et placés en garde à vue, les deux hommes finissent par avouer leur implication pour le braquage du Super U et balancent le troisième complice, Charles Latchimy, qui leur avait permis de s'échapper comme le rapporte Le Quotidien.

Présenté cet après midi devant le juge des libertés et de la détention, Anthony Robert a été placé en détention provisoire, bien que purgeant déjà plusieurs peines de prison, tout comme Ludovic Fontaine. Il serait l'auteur présumé des coups de feu sur le vigile et a de ce fait été mis en examen pour vol avec arme et tentative de meurtre. Il encourt jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle. 

Son complice a lui aussi été mis en examen pour vol à main armée. C'est lui qui a donné aux enquêteurs le nom de leur chauffeur présumé. 

Mais malgré les aveux de Ludovic Fontaine, Charles Latchimy nie s'être trouvé sur les lieux au moment des faits et rejette tout lien avec les deux protagonistes. Âgé de 45 ans, Il fait lui aussi déjà l'objet d'un mandat de dépôt dans une autre affaire. Il a également été placé en détention provisoire. 

"Les comportements des individus changent une fois que les poches sont pleines"

Les auteurs ayant été présentés devant la justice, le procureur de la République revient sur cette affaire qui a ému La Réunion : « Des vols à main armée, il y en a de temps en temps, mais heureusement il est rarissime que les auteurs utilisent leurs armes » explique Éric Tuffery. 

Suite au braquage du Super U, les gendarmes ont dû effectuer un long travail de recherche pour déterminer les profils particuliers des individus qui pouvaient commettre ce type de faits, "parce que tout le monde ne tire pas sur les victimes d'un cambriolage" indique le procureur. 

Et c'est d'abord un changement d'attitude chez un suspect en particulier qui a éveillé les soupçons des enquêteurs : "les comportements des individus changent une fois que les poches sont pleines" explique le colonel Michel, commandant de la section de recherches de gendarmerie. 

Regis Labrousse
Lu 5276 fois



1.Posté par Tony le 06/12/2018 21:15 (depuis mobile)

Les voyous en prison !...

2.Posté par Choupette le 06/12/2018 21:57

Ah oui, et c'est quoi le changement dans le comportement ?

3.Posté par 51889 le 07/12/2018 09:15

@2 Oh ! Choupette! D'ordinaire si prompte à faire la leçon (parfois à juste titre) aux autres sur la grammaire, l'orthographe et tutti quanti...

On a les neurones en berne? Le ciboulot en RTT? Les cellules grises en vacances?

Allez, je vais mobiliser les quelques neurones non dégénérées qui me restent pour vous souffler un début de réponse: quand les voyous, bandits, coupe-jarrets, écornifleurs, malandrins et autres gratels-péi ont les poches remplies d'argent fort mal honnêtement gagné, cet argent leur brûle les doigts. Croyez vous qu'ils mettront ce pognon de côté, dans un bas de laine pour leurs vieux jours?

Bien au contraire: ils flambent, friment, se la pètent et c'est ce qui cause leur perte.

J'ai bien l'honneur de vous saluer et j'espère avoir, fut-ce avec une étincelle de mes neurones étriquées, contribué à éclairer votre lanterne.

4.Posté par A Pascal Robert le 07/12/2018 10:16

Il y a l'adjectif "cagoulé" qui convient très bien.
A. Gunet

5.Posté par Ikki le 07/12/2018 11:23 (depuis mobile)

Et Cahuzac ça par contre vous n'en parlez pas. Total ? Non plus. Amazon ? Apple ? Les vrais casseurs n'ont rien. C'est quoi cette info ?

6.Posté par Paulo le 07/12/2018 12:08 (depuis mobile)

@2 : lorsque les poches sont pleines, je ne sais pas, ils pourraient construire une maison aux Seychelles, suivre l exemple des chefs.

7.Posté par Joseph le 07/12/2018 12:21

Et qu'en est t'il du cas du Mac-Do de Ste Marie qui avait été attaqué dans la même période, c'est pas cette bande d'horribles ?

8.Posté par Kiki le 09/12/2018 17:19 (depuis mobile)

Ce petit monde de voyou s''est cru dans un film. Mais la prison est réelle. Ils auront tout le temps de réfléchir sur leurs mefaits .Ils auraient dû faire profil bas et ne rien changer dans leur comportement. Gnarff ! Gnarff !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 07:45 Saint-Pierre : Collision entre une moto et un quad