Société

▶️Prison Juliette Dodu: Une nouvelle expertise sur sa valeur historique

Jeudi 17 Janvier 2019 - 15:54

C’est une décision qui ravive l’espoir de l’association Kartyé Lib Mémoire et Protection de l'Océan Indien qui se bat depuis plusieurs années pour la préservation de la prison Juliette Dodu à Saint-Denis.
 
Suite au recours en annulation devant le tribunal administratif, l’association avait obtenu en janvier 2018 la suspension de l’arrêté municipal de démolition partielle de la prison. Un an plus tard, le tribunal décide qu’il ne dispose pas des éléments suffisants pour statuer sur "le caractère historique et mémorial du patrimoine et l’impact qu’aurait la démolition du site", explique Me Fabrice Saubert, avocat de Kartyé Lib. Les juges ont donc ordonné la saisine d’un expert pour récolter les informations historiques nécessaires et décrire l’intérêt architectural, historique et mémorial de chaque bâtiment. "C’est une satisfaction incontestable", affirme Me Saubert.
 
Mais ce n’était pas gagné. En novembre dernier, le rapporteur public avait émis l’avis que le projet de la mairie de démolition partielle de la prison pour y mettre des logements de la SHLMR devait simplement être régularisé. En effet, l’avis des Architectes des bâtiments de France n’avait pas été repris par la commune dans son dossier. Il aurait donc suffit de le rajouter en annexe.
 
Un avis des architectes jugé "contradictoire" par Me Saubert : "Ils se disent favorables au projet mais affirment qu’il n’est pas conforme à l’Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine dans lequel il se trouve". Une Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine est une zone dans laquelle sont censés être protégés les bâtiments grâce à une autorisation délivrée seulement après un avis conforme des Architectes des bâtiments de France.

Pas de décision avant six mois
 

Le tribunal administratif a donc préféré ordonner une nouvelle expertise. Un expert sera nommé dans les prochaines semaines et un rapport rendu dans un délai maximal de six mois.
 
Rappelons néanmoins que la Maison Bénard, rue de Paris, qui se trouvait aussi dans l’Aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine a été démolie en 2017 à cause de manquements de la part de l’architecte des bâtiments de France en charge du dossier. Le risque de démolition de bâtiments historiques est donc toujours présent.
 
Et les membres de Kartyé Lib l’ont bien en tête. Alors qu’ils mènent leur combat pour "sauver" la prison, ils préparent également une mobilisation pour la préservation de l’Église Saint-Thomas, rue Monseigneur De Beaumont, qui date du 19e siècle. "L’île est assez jeune, affirme Prosper Eve, historien, et les biens patrimoniaux sont limités".

Me Fabrice Saubert:
 

▶️Prison Juliette Dodu: Une nouvelle expertise sur sa valeur historique

Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 2506 fois



1.Posté par Pro no stick le 17/01/2019 16:31

on nomme un réunionnais bientôt et on dégage celui en place quand concrètement, pour défendre le patrimoine de la Réunion ??

2.Posté par nono le 17/01/2019 16:43

c'est vrai il vaux mieux garder des ruines qui ne serviront plus a rien plutôt que de construire des logements pour des personnes qui en ont besoin

3.Posté par Mortier le 17/01/2019 17:38 (depuis mobile)

Garder ces ruines en mémoire c'est honorer la mémoire des délinquants et criminels qui sont passés par là.

4.Posté par Zorro le 17/01/2019 18:31 (depuis mobile)

Bien dit Mortier post 3!
Le Réunionisme à tous propos a ses propres limites.

5.Posté par :-) le 17/01/2019 18:53

Les gars i calcul sa la prison Mandela sa, spess vié zaffair tout gâté

6.Posté par Ti tangue zilé zone le 17/01/2019 19:45 (depuis mobile)

VITE UN PARKING...pour enlever cette verrue ....taler un jour on décréter DOMINZO bâtiment historique hi hi hi Bâtiment GRATELS OUI ....

7.Posté par Vergès..prit es tu là ? le 17/01/2019 22:59

Elle était Dodue la Juliette ? Hum....

Bon alors que faire de ce terrain vague dont ne voudrais même pas une troupe de gitans faméliques et dépenaillés ? Ben comme de toute façon on va avoir des vagues de sri-lankais et autres vagues de pauvres bougres rejetés par tout le tiers-monde environnants autant les parquer dans ce lieu dont la vocation est de récupérer tous les damnés de la Terre .......

8.Posté par ZembroKaf le 18/01/2019 09:52

Entre les"kakatures" architecturales que nous préparent la "komin sin dni"...pour l'Espace Océan...reconvertir ce site en "chambres/tables d'hôte"....puisque les "cellules" sont là...une idée d'immersion...à creuser...lol !!!

9.Posté par Mon Coco le 18/01/2019 14:18

C'est une verrue

10.Posté par PEC-PEC le 18/01/2019 18:21 (depuis mobile)

Se battre pour garder cet endroit immonde, au lieu d'avoir preserve le palais Rontonnais ce monde est fou. Ce lieu à accueilli tout ce que le pays a eu comme criminels strictement aucun intérêt... A raser et vite.

11.Posté par Sepamwin le 19/01/2019 14:45 (depuis mobile)

Anny avait ecrit un avis un peu grandiloquent mais qui complète bien ce questionnement : https://station1804.com/2018/02/08/la-prison-j-dodu-reflexion-et-voeux-dune-dionysienne/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Juin 2019 - 17:07 Un dimanche sous le signe de la fête des pères