Social

▶️Les planteurs de canne espèrent un allègement des charges et le report des échéances

Vendredi 21 Septembre 2018 - 18:13

L'interprofession de la canne, via le Comité paritaire de la canne et du sucre (CPCS), avait rendez-vous ce vendredi après-midi pour faire le point avec le préfet sur la campagne sucrière, déjà considérée comme l'une des pires jamais enregistrée.

Une rencontre avec le préfet Amaury de Saint-Quentin qui avait pour objectif de concrétiser les différentes réunions mises en place pour tenter de relancer la production, mais aussi de répondre à l'urgence financière dans laquelle les planteurs se trouvent.

Cet après-midi, au cours d'une réunion qui aura tout de même duré trois heures, les planteurs ont notamment poussé l'idée d'un allègement des charges concernant leur activité, ainsi que le report des échéances essentiellement", comme le résume en vidéo Frédéric Vienne, le président de la FDSEA.

Une production de sucre parmi les plus faibles des 50 dernières années

Le CPCS avait déjà rencontré les différents partenaires de la filière canne-sucre comme le Crédit agricole, le Conseil départemental et l'Etat. Ce vendredi, ils sont ressortis avec d'autres promesses : la mobilisation du fonds de secours, une aide du Département et du Crédit agricole, "mais à quelle hauteur on sait pas", avouent les professionnels pour l'instant, ainsi que des mesures exceptionnelles aux agriculteurs pour faciliter le paiement des impôts et les charges de sécurité sociale. Dernier point acté en préfecture concerne l'annulation des pénalités vis-à-vis des impôts et de la sécurité sociale.

Un prochain point sera fait le 15 octobre et selon le versement des reliquats, la CPCS prendra une décision.

Pour rappel, la dernière saison cyclonique, marquée par le passage de trois phénomènes météorologiques de forte ampleur, a durement impacté la filière canne-sucre, qui est confrontée à un tonnage de canne et de production de sucre parmi les plus faibles des 50 dernières années.

samuel.irlepenne@zinfos974.com
Lu 2772 fois



1.Posté par Desireless le 21/09/2018 18:40 (depuis mobile)

Raison de plus pour se diversifier, à 90 euros le kg de bourbon pointu....Jackpot !!

2.Posté par youssef boutrefas le 21/09/2018 18:56

sachez qu'en matiere d'impot qu'avait introduit Dieu dans le judaisme repris en christianisme repris en islame
les producteurs d’aliment étaient soumis a la Dime ou a la zakate chez les muslmans. dans les campagne le besoins de monnaie n'est important car dans un village ya pas le service. c'est le service qui necessite une monnaie faire une coiffure prendre un bain regarder un film assister a un spectacle a une piece thatrale faire une osculation médical allez chez un notaire un avocat etc..tous ces fonctions sont dite du service. il offre un service contre une monnaie. tu ne peux pas aporter un sac de blé pour un medecin ou un coiffeur. le mieux porter son equivalent sous forme d'une pièce métallique reconnu ou billet ou un code binaire dans une carte de payement. et si le service est couteux comme une grande operation d'analyse medicale et chirurgical tu vas lui donner 100 cageot de poisson et 10 sac de sucre?? ou le directeur de la clinique ou l'hopitale va mettre toute cette cargaison??
Dieu donc avait bien vu en exigeant du produit a l'agriculteur de donner l’impôt sous forme de bien et non de monnaie. donc si l'etat exige de la monnaie sur les agriculteurs c'est une forme de raquette , l'impot dit ''non je n'accepte pas le produit donnes moi l'argent.'' c('est une exigence
.donc chez les monothéiste ya eu une dérive et une opération plus vol indirect sous couvert de l'ignorance et du lois. cette deviation afait multiplier les clubs de raquette qui sont redevenue des bandes organisé bien que le procédé n'est pas visible chez les judaiste a cause de leurs diaspora il est entrain de s'appliquer dans leurs jeune et nouvel état D’Israël. sans que les Rabbin savant ne disent rien et laisse les banou israel sous ce joug de plusieurs club s de raquetteurs
on parle de l'impot du coté religieux mais les Laique ont trouvé un systeme dévié qui ont continué dessus sans savoir les origine la majorité des laique sont des gens ignorants ils ne savent rien de l’histoire des religieux et leurs chronologie et même l'histoire de l'impot et de la raquette.
l'impot chez Dieu est libre tu peux donner comme tu peux refusé de donner lorsqu’il s’agit de l'impot agricole car c'est Dieu qui contrôle la production. la dime ou la zakate est une affaire privé entre Dieu et le producteur et le producteur est etnu de sortir la valeur pour les ayants droit sans la donner a quiconque. si le producteur n’applique pas cette règle ce n'est pas le gouvernement qui va le contrôler mais Dieu qui va lui fermer les robinet et lui faire ravager sa culture car ya eu une rupture de contrat d'une parti c'est le producteur qui n'a pas sorti la dime donc c'est un voleur c'est u usurpateur il a fait du détournement c'est un traitre ''il a couvé sous Dieu une fois la récolte en mains il se la tape tout seul'' . face a ces traitre meme l'individu entre en colère au lieu de rallonger le contrat, le domaine sera détruit et ravagé..
Mais Dieu n'est pas un mortel Il ne se précipite pas il va la biologie va rattraper le traitre le voleur tant que le domaine produit après 70 ans il tombera sur un héritier qui va prendre le domaine et respecter les clause du contrat . a part ou le cas ou le domaine est déjà infestée par une villes..
la colère de Dieu contre les monothéiste passé et présente se trouve toujours dans le non respect des contrats conclus. ''le soutient se fait ''a condition de....''
maintenant il ya a discuter car les laïques naviguent dans le brouillards et se refaire sur l'université et les grandes écoles . ce qui s'enseignent dans les écoles est totalement incomplet ou carrement faux ou carrément a coté.
voila c'est une occasion pour revoir toutes les copies

3.Posté par Paysan Créole le 22/09/2018 07:54 (depuis mobile)

Post 1
Je vous propose d’en faire pousser sur votre balcon ou dans votre jardin . Ne soyez pas bête vous n’aurez pas le jackpot mais de quoi arrondir vos fins de mois et ....moins de temps à passer sur votre clavier à écrire des imbécilités !!!!

4.Posté par zozo le 22/09/2018 08:54

de toute facon les planteurs de canne ne savent faire qu'une seule chose PLEURER !!!!!!!!!!
chaque année c'est la meme chanson qui revient mauvaise saison pas de pluie trop de soleil panne de bois rouge pas assez de subventions alors faudrait m'expliquer s'ils perdent de l'argent pourquoi ils ne changent pas soit de cultures ou de metier ??????????????????

5.Posté par Modeste le 22/09/2018 10:14

pfff comme si c'était nouveau les cyclones sur l'ile.....comment faisait les anciens, du temps ou les subventions ne coulaient pas à flot sur cette ile! quand une culture ne rapporte plus faudrait peut être passer à autre chose non???? vous attendez d'être dans le trou pour réagir???

6.Posté par cmoin le 22/09/2018 10:56

Non!Il ne faut rien leur donner!Ils ont eu assez de millions!
STOP la canne!

7.Posté par Mortier le 22/09/2018 13:08 (depuis mobile)

4. Zozo.
Contrairement aux agriculteurs qui nous apportent de quoi nous nourrir, les sportifs nous apportent quoi à part leur bien-être. Pourtant ils pleurent de la baisse des subventions et tout le monde trouve normal.

8.Posté par zozo le 22/09/2018 13:26

@mortier
sauf que les sportifs c'est bien la première fois qu'ils manifestent alors que les planteurs c'est toute l'année qu'ils râlent et qu'ils pleurent !!!!!!!!!!!!!!!!!!

9.Posté par Yes we can le 22/09/2018 13:30 (depuis mobile)

Les planteurs feraient mieux de poser les bonnes questions aux usiniers..qui les spolient depuis des annees par des systemes de refacturation inter societé très nebuleuses..et le CReFOM devrait s''interroger sur les recrutements extra-974 de Tereos..

10.Posté par Modeste le 23/09/2018 10:44

je pense qu'il faut envisager de changer le nom de cette ile et l'appeler "Esperance"!

11.Posté par Rive Sud le 23/09/2018 20:07

Toujours les mêmes qui réclament...
Entre le BTP qui est au fond du gouffre depuis toujours, les transporteurs qui sont en crise depuis l'invention du camion et les planteurs qui réclament quelque chose tout les mois, on a plus à faire à des mendiants qu'à des chefs d'entreprises !

Je ne comprends pas que l'Etat accède encore à leur demande... allez donc demander une réduction d'impôts, on vous enverra sur les roses, vous expliquant que "quand on gagne plus, la punition est plus importante" (terme exact employé)...

12.Posté par polo974 le 24/09/2018 12:49

et confiscation des véhicules utilisés pour bloquer les routes...

(j'anticipe, car ça viendra... comme chaque année)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 15:00 Les lignes Car Jaune restent suspendues