Société

▶️Les gilets jaunes planchent sur la composition du Conseil consultatif citoyen

Samedi 5 Janvier 2019 - 11:05

Il s’agit de l’une des étapes préparatoires à l’installation du Conseil consultatif citoyen. Le Conseil régional organise ce samedi des ateliers aux quatre coins de l’île, à l’issue desquels les contours de la future assemblée citoyenne doivent se dessiner.

A Saint-Denis, cette réunion a lieu au lycée Nord de Sainte-Clotilde, dans une salle en amphi pouvant accueillir plus d’une centaine de personnes. Ailleurs dans l’île, le même type d’atelier se tient au Conservatoire à Rayonnement Régional à Saint-Benoit, au Campus Pro de l’Océan Indien à Saint-Pierre et au Conservatoire à Rayonnement Régional à Saint-Paul.

L’objectif de la journée de travail, à laquelle nombre de groupes de gilets jaunes ont décidé de participer puisque la participation citoyenne à la prise de décision politique faisait partie de leurs revendications de novembre, est de "dégager des représentants qui pourront siéger dans ce conseil consultatif", selon Jack Gauthier, conseiller régional délégué à l’adaptation de l’application de la loi.

Le 19 janvier, dans l’ouest, les gilets jaunes des différentes délégations vont se rassembler pour adopter une ligne commune qui sera communiquée sous forme de compte-rendu à la Région, le 26 janvier. 

A l’issue de cette nouvelle étape, le conseil consultatif pourra être mis en route. A l’heure actuelle, sa composition devrait être de 48 membres, soit deux représentants pour chacune des 24 communes. La parité sera respectée. Le binôme sera constitué d’un homme et d’une femme.

"C’est pour moi le Réveil de la conscience collective critique d’un certain nombre de Réunionnais, et donc c’est une chose très positive. Maintenant, une fois que l’on dit que les choses ne vont pas bien et qu’on veut les améliorer, il faut dire comment on apporte cette amélioration", affirme Jack Gauthier, interrogé par Régis Labrousse :

R.Labrousse - L.Grondin
Lu 2163 fois



1.Posté par Tijean le 05/01/2019 11:08 (depuis mobile)

Donc eux ils sont se concertent mais d'autres font des barrages. Ces mecs représentent qui ??? Donc 20 personnes représentent 800000 habitants ??

2.Posté par Fredo974 le 05/01/2019 11:22

Une usine à gaz , du vent ...
Tout se passe dans les urnes , votez !

3.Posté par Touprendre le 05/01/2019 11:26

Alors il faudra tout aborder. A savoir, le travail au noir, les contrôles divers portant sur les bénéficiaires du rsa, les fameuses femmes seules qu'on continue à qualifier de "seules de jour", les chômeurs, les peines d'emprisonnement, le droit des victimes (agression, viol, vol, etc)

4.Posté par Zarin le 05/01/2019 11:48

"C’est pour moi le Réveil de la conscience collective critique d’un certain nombre de Réunionnais..."

Résonance morphique : la théorie du 100èmè singe ?...

5.Posté par Chabouk le 05/01/2019 11:55 (depuis mobile)

En tous les cas, je ne veux absolument pas que des GJ osent parler en mon nom ! Je suis assez grand et intelligent pour pouvoir le faire moi-même...Non aux GJ qui se permettent de parler au nom de tous les Réunionnais... J'ai pas besoin d'eux !

6.Posté par Ma sonnerie le 05/01/2019 12:03 (depuis mobile)

Representativité ? Zero

Et les non gilets jaunes, auront ils leur.conseil consultatif??

7.Posté par Rnouf le 05/01/2019 12:23

Consultatif : Qui a pouvoir et qualité d'émettre des avis, mais non de décider ni de voter dans une délibération.
Et c'est quoi la différence entre un conseil citoyen et une assemblée citoyenne ?

Toute cette excitation pour pas grand chose en somme ... Le peuple est si facile à duper qu'il sera idiot de s'en priver.

8.Posté par Paulo le 05/01/2019 12:52 (depuis mobile)

N importe quoi. Rien n avancera tant qu une association anti corruption ne mettra pas son nez dans les affaires des politiques locaux pour les faire tomber. Allez vous asseoir sur un siège dont !

9.Posté par Popol le 05/01/2019 13:40 (depuis mobile)

Ces abrutis veulent réfléchir...Alerte mauve!

10.Posté par austrodoudou le 05/01/2019 13:47

de toutes façons ils ne sont d'accord pour discuter que si l'on est d'accord avec eux, comme cela pas de contestation possible

11.Posté par Zorro le 05/01/2019 16:35 (depuis mobile)

Résumé de la « pensée » de chaque GJ: « Le peuple c’est moi!
Et pas mon voisin de barricade. »
Avec des zozos comme ça, on n’est pas sortis de l’auberge!

12.Posté par THOR le 05/01/2019 16:46

Cela ne fonctionnera pas....ne vient pas du citoyen mais de la Région (à la demande de la ministre) ce matin à St Paul deux cent personnes présentes lors de l'ouverture des débats, dès que l'on a su que la Région deviendrait "personne morale" si création de ce conseil ...cela a été le sauve qui peut .......

13.Posté par Maskagaz le 05/01/2019 20:33

Dîner de cons: le retour...

14.Posté par tantine le 06/01/2019 08:11

s'il n'y a pas de droit de véto, les membres du conseil perdront leur temps et en plus contrairement aux élus qui reçoivent des indemnités ; cela va vite s'essouffler

15.Posté par Toto le 06/01/2019 09:48

Ce vieux ex juge ou je ne sais trop quoi de l'époque Debré sévit encore en 2019 aux côtés de Didier Robert, Jean paul vrirapoullé... Quant aux gilets jaunes, vous êtes déjà pris dans l'étau de didier robert, il va vous aplatir avec fric, embauches, contrats, argents etc. Ce n'est pas le citoyen qui dirige, s'il trouve que c'est pas bon, il sanctionne aux élections, point. 80% des personnes que j'ai vu dans ma ville parmi les GJ n'arrivent même pas à gérer leur vie, leur foyer, leurs enfants... et ils veulent prendre des décisions pour une collectivité ? Le président de la région a eu la trouille de sa vie et là il joue au grand démocrate ?

16.Posté par Gérard Jeanneau le 06/01/2019 13:56

D'après mon informateur, le bon Jean de La Fontaine, notre gros matou des cocotiers, Didier Robert, voit sa pyramide inversée se fissurer de toutes parts. Il veut raisonner le troupeau des gilets jaunes, les ramener à la raison, à sa raison bien évidemment. Il a tout du pelage de Raminagrobis, ce saint homme de chat, faisant la chattemite, le bon juge qui veut faire patte de velours pour mieux embrasser son petits monde, les gentils gilets jaunes. Au premier abord, une grande douceur émane de son pelage soyeux. Mais il murmure entre ses moustaches gourmandes : "Gare à eux, qu'ils ne touchent pas à mes émoluments. Surtout pas touche ! Je travaille dur comme fer; la sueur ruisselle de mon front. C'est bien mérité."

Voilà le pas à ne pas franchir. Fermons le ban ! Evoluons, mais ... sans évoluer. "C'est ma loi", glisse-t-il encore entre ses moustaches, tout plein d'appétit pour les euros. Et notre pauvre homme qui se fait tout compatissant oublie de dire à la face du monde qu'il gagne bien plus que l'excellent professeur de médecine qui, en fin de carrière et à la fin du mois, touche enfin 6000 euros; et quand il soigne, il est seul à l'ouvrage. Quant à notre Raminagrobis local, il a de l'aide : d'autres bons fonctionnaires, fort bien nourris, gros et gras, ronronnent dans l'allégresse autour de lui. Notre soigneur Raminagrobis se soigne, légalement, ainsi que sa tribu qui gravite autour de lui. Peut apporter son témoignage, la donzelle Couapel qui a hérité d'une SPLA et dont la rétribution globale fait pâlir notre professeur de médecine !

Pourquoi de si beaux revenus attribués légalement ? Tout simplement, c'est grâce à nos bons hauts fonctionnaires qui préparent lois et décrets. Ils savent s'attribuer la part du lion. Et ils sont partout, à l'assemblée nationale, au sénat, dans les ministères, dans les préfectures. Et la part du lion, ils la partagent avec les élus de leur choix, ceux de la France d'en Haut : adjoints et présidents des Régions, en ajoutant d'autres avantages divers, sont gros et gras, bien fourrés. Que reste-t-il à la plèbe, aux gilets jaunes ? une portion congrue, une portion misérable. Et tout cela est légal ! Ce légal illégitime est l'oeuvre de quelques individus, d'une oligarchie, d'une voyoucratie : on s'arroge les bons morceaux ! Ce sont des "pilleurs d'Etat", selon l'expression de Philippe Pascot, qui a enfilé son gilet jaune. D'autres diraient de ces mêmes personnages que ce sont les gros vautours de notre pauvre République, de vilains charognards ! Et dire qu'ils se croient tout droit sortis de la cuisse de Jupiter !

Et moi aussi, j'enfile mon gilet jaune, mais pas celui des casseurs qui sont la honte de la France. Il faut rebattre les cartes, répartir équitablement la manne de l'Etat et nous aurons policiers, gendarmes, infirmières, emplois aidés à volonté. C'est le référendum du citoyen qui peut sortir la France de son pétrin. Que le légal soit enfin légitime !

Gérard Jeanneau
Gières, le 6 janvier 2019

17.Posté par maikouai le 06/01/2019 21:13

Nouveau CCC?!
Conseil Consultatif Citoyen (CCC), encore une structure de plus ? À part noyer le poisson, difficile de croire en l’efficacité de ce nouveau doublon proposé. En effet le Conseil Économique et Sociale (CES) avec quasiment les mêmes attributions, existe déjà. Composé paritairement de membres en provenance de divers horizons de la société. Cette entité que consultative, analyse et propose des pistes de travail sur un sujet donné aux élus.
Si la volonté du mouvement revendicatif : Gilets Jaunes, ne passe pas aussi par la remise en cause et à plat de l’ensemble du système qui régit notre quotidien, pour l’expurger de lois et décrets qui autorisent autant d’impunités, de vols légalisés, de forfaitures…, afin qu’émerge de là, une meilleure Justice, une meilleure répartition des richesses produites, dans le cadre d’un mieux-être social pour tous. Poursuivant dans cette optique si le bon sens paysan ne ressort pas mieux des discussions, débats et synthèses, si l’intellectualisme teinté d’égoïsme reprend le dessus comme c’est trop souvent le cas, tout ce mois et plus de sacrifice, de révolte, de besoin de justice sociale, d’espérance en des jours meilleurs…, auront servis à pas grand-chose.
Reconstruire sur de nouvelles bases où, sans privilège : Justice, Solidarité, équité, reflexe citoyen, retour à l’emploi, respect de la volonté citoyenne et démocratique deviendraient les maîtres mots de notre futur, ce mouvement GJ (qui doit impérativement se structurer « officieusement au moins» pour éviter les cacophonies), mené à son terme, devrait redonner confiance en l’avenir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie