Actu Ile de La Réunion

▶️La première recyclerie-ressourcerie du Sud de La Réunion ouvre ses portes à la Plaine des Cafres

Vendredi 8 Mars 2019 - 17:30

Le site de l'ancienne APECA accueillera dans l'avenir une cuisine centrale et une pépinière ressourcerie
Le site de l'ancienne APECA accueillera dans l'avenir une cuisine centrale et une pépinière ressourcerie
Les textiles, équipements électriques et électroniques, mobiliers légèrement abîmés déposés en déchetterie vont trouver une seconde vie. La première recyclerie-ressourcerie du Sud de La Réunion a ouvert ses portes ce vendredi dans une partie des locaux de l’ancienne APECA à la Plaine des Cafres. Une initiative de valorisation des déchets réalisées en collaboration avec la CASUD, la SPL SUDEC, Ileva et l’association Audace.

En plus du recyclage d’ordinateurs et autres machines à laver, la ressourcerie accueille deux ateliers et chantiers d’insertion (ACI). 20 salariés, ex-demandeurs d’emploi, pour la plupart résidant à la Plaine des Cafres, y travaillent. La moitié d’entre-eux s’attachent à récupérer les textiles, les trier pour les transformer en sacs à main ou encore, pour la première fois à La Réunion, en accessoires (vêtements, laisses, tapis) pour animaux. 

En partenariat avec l’OVICAP, 10 autres salariés travaillent la laine, récupérée des tontes jusqu’àlors jetées par les professionnels. Une filière locale "prometteuse", un projet de structuration d’une microfilature devrait se développer d’ici trois ans en partenariat avec l’Ecole de la Laine de Vasles. 

"Le tout enfouissement n’est plus acceptable et est inadapté avec les principes de l’économie circulaire qui va dans le sens de l’outil multifilière défendu par le syndicat", a déclaré Jacquet Hoarau, représentant ce jour du président d’ILEVA, Michel Fontaine, hors département. 

200 000 euros d'investissements matériels financés par la CASUD, l'Etat, et Ileva ont été nécessaires pour mener à bien cette opération, le site ayant été réhabilité par le propriétaire, la commune. 

Pour gérer la collecte de déchets dans la région Sud et mettre en oeuvre les outils pour favoriser le recyclage et le réemploi des déchets, une SPL a ainsi été créée en décembre 2017. Christelle Mondon, la soeur de Laurence Mondon, adjointe au maire et conseillère départementale, en est la directrice. Mais André Thien Ah Koon tient à écarter toute polémique: "C’est une personne spécialisée en gestion et en ingénierie qui a fait ses preuves en Europe"."Ce qui est important, c’est que l’activité que nous allons déployer génère des  moyens suffisants pour payer son directeur". En tant que président de la SPL SUDEC, lui a assuré ne percevoir aucun salaire.

PB
Lu 3495 fois



1.Posté par Pfffffff le 08/03/2019 18:47 (depuis mobile)

L''argent est toujours partagé entre les membres d''une même famille, politique ou pas. Un appel à candidatures a été lancé pour cette SPL? De vrais entretiens d''embauche ont eu lieu? Qui est président(e) de l''association Audace?

2.Posté par Ma sonnerie le 08/03/2019 18:54 (depuis mobile)

Spl sudec...qui est le directeur ou president et combien est il payé?

3.Posté par Omar Sharif le 08/03/2019 19:03 (depuis mobile)

« Ce qui est important, c’est que l’activité que nous allons déployer génère des moyens suffisants pour payer son directeur »
Voir, éventuellement, les employés...

4.Posté par GIRONDIN le 08/03/2019 19:33

....... c’est que l’activité que nous allons déployer génère des moyens suffisants pour payer son directeur......


Merci M TAK cet aveu, c'est l'essentiel pour une SPL SPLA SPLASH SPOKEN!!!!!!

5.Posté par TAKOTAC le 08/03/2019 22:09

TAK est donc président de cette SPL SUDEC et la directrice est donc la soeur de Laurence MONDON, qui comme Gilbert RIVIERE a été retenue par son parcours en EUROPE et ses compétences notamment la concernant ce serait pour ses très fortes compétences en gestion et ingénierie.
Sur son parcours en EUROPE ,TAK nous prend pour des ETRANGERS car en tenant ce genre de langage il exclut d'office que La REUNION puisse être EUROPEENNE.
Lo vieux chinois i raconte n'importe quoi? lé pas étonnant que lu la fé vote pou lo Cyril FONTAINE au conseil départemental et que lu la soutenu la candidature de Gilbert FONTAINE dit ti quatorze pou ce que lu demandé pou dirige 850 zemplois verts.
Lé pas juste oté chinois arrête vole à nous foutar

6.Posté par Alez chier don !!! le 08/03/2019 22:32

Jusqu'à quand nous allons accepter çà. Là le TAK nous prend vraiment pour des couillons. Il se fou royalement des jeunes Tamponnais diplômés et place la fille de son vieux compagnon Harry MONDON
pou ramasse vieux firgidaires ek vieux linges pou faire fonctionner cette SPL.
Lu rabaisse à nous le vieux (...). Là c'est pu une ressourcerie, c'est une une véritable escroquerie.

7.Posté par Ti coq le 09/03/2019 07:49 (depuis mobile)

Il y''''a plus de 200000 euros dans cette affaire, sa c''''est un business de copain coquin . c''''est du gaspillage de l''''argent public et l''''État couvre ce genre de projet. Lol

8.Posté par Le Jacobin le 09/03/2019 09:12

QUESTION:

LE directeur est-il déjà en place?
Quel est le salaire exigé par ce grand bricoleur de génie?
Avez vous prit la précaution de créer un machin tendance SPL?

Pour information Monsieur le BEBERT R. a quitté la Mairie du Tampon
pour migrer à la Mairie de Saint-Pierre comme président de la commission d'appel d'offre
il glande dans cette commission à 12 000€ le mois, il serait postulant pour un poste
de glandeur plus gratifiant au Département Directeur d'un machin SPL il réclame un salaire non négociable à 14 000€ + un SUV à 35 000€ +parachute doré 24 mois de salaire en cas ou son incompétence serait reconnue ou un licenciement prématuré.

Gageons qu'il fera tout pour se faire virer, il en va de son intérêt pour encaisser les 336,000€ cash. Pour un petit instituteur de l'école primaire, pour prétendre à une telle exigence de salaire dans la fonction public il aurait fallu passez des concours, bûcher jour et nuit démonter ses compétences. Dans une entreprise privée démontrer ses compétences.

A la Réunion il suffit de faire de la politique, prétendre être le Messie des plus pauvres et hop là, plus il y a de pauvres plus les pauliciens s'enrichissent.

L'homme sur de son affaire avait démissionné de son poste de président de la commission d'appel d'offre copain comme coquin avec Michel Fontaine grand manitou à la Mairie de Saint-Pierre, il serait coincé dans un tuyau dans l'attente que Cyrille Melchior ouvre son cartable pour vérifier ses compétences.

Monsieur TAK évitez de le recycler comme Directeur du machin SPL bricolage de la plaine des cafres SVP car les impôts dans notre commune ne peuvent plus accepter les zéros que vous ajoutez chaque année.

Monsieur le Maire si vous cherchez un directeur glandeur diplômé de l’école de la paresse pour un salaire convenable j'ai le profil idéal, je ferai un effort pour sortir du lit pour moins de 14 000€ le mois.

VOUS AVEZ VOUS AUSSI DÉLIBÉRÉ POUR ACCORDER LE SALAIRE ET AVANTAGES A MONSIEUR BEBERT.

JE SERAI PRÉSENT DANS L’ISOLOIR.

9.Posté par tamponnais le 09/03/2019 10:18

vivement le changement au tapon en 2020 avec mm benard monique

10.Posté par Mwin la pa di le 09/03/2019 11:40 (depuis mobile)

Il a beau dire c est favoritisme avec à court terme une comme Maire cela vaut bien un 4x4...

11.Posté par Alez chier don !!! le 09/03/2019 12:17

"Ce qui est important c'est que l'activité que nous allons générer dégage assez d'argent pour payer notre directeur."
Ce sont les propos tenus par TAK lors de cette inauguration et repris dans l'article. En une seule phrase, il vient de transformer la directrice en directeur.
Quelque chose me vient à l'esprit, et si TAK disait vrai pour une fois. Il pourrait soulager son ami Cyril MELCHHIOR en recrutant Gilbert RIVIERE comme Directeur de SUDEC, Madame MONDON serait nomée directrice adjointe à la gestion et l'ingénierie et à la gestion et les deux Tamponnais se retrouveraient sous la protection de TAK dans cette ressourcerie politique.
Enfin ses intentions sont claires, tout faire pour assurer le salaire du directeur

12.Posté par JACO le 09/03/2019 13:21

à post 4/ et vous croyez TAK quand il vous affirme que les bénéfices vont tout payer!!!! quelle arnaque oui!!!!!!!

13.Posté par JACO le 09/03/2019 13:22

à post 4/ et vous croyez TAK quand il vous affirme que les bénéfices vont tout payer!!!! quelle arnaque oui!!!!!!!!!

14.Posté par Ti coq le 09/03/2019 13:53 (depuis mobile)

Tak ne peut pas prendre Bebert R, car ce dernier a fuit Tak quand celui ci est arrivé à la mairie du Tampon en 2014. Mi pense que Tak va embaucher un directeur fantôme, comme il y en a dans les 2 structures qu''ils gèrent. Lol

15.Posté par Targie le 09/03/2019 14:37 (depuis mobile)

Le titre est accrocheur l''idée intéressante au prime abord, et puis je lis et beurk la POLITIQUE les politiciens et leurs magouilles m''engazent !! Ciao,

16.Posté par Prout le 10/03/2019 11:40 (depuis mobile)

Et tout avec l'approbation bienveillante de l'état.

17.Posté par JACO le 10/03/2019 16:22

à TI COQ: la directrice n'est pas fantome elle est déjà choisie!!!!!!c'est quoi les é structures dont vous parlez?merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter