Société

▶️L'hôtel Le Victoria s'associe au travail pédagogique des associations de défense des baleines

Lundi 15 Juillet 2019 - 16:45

Si l'hiver austral à la Réunion coïncide avec les passages des baleines au large de nos côtes, nous avons la chance de pouvoir voir évoluer également des tortues marines ainsi que des dauphins. Malgré de nombreux rappels de la Préfecture concernant la charte d'approche des cétacés, les associations telles que GLOBICE et le CEDTM (Centre d'Etude et de Découverte des Tortues Marines), sont à pied d'oeuvre pour les protéger afin qu'ils puissent évoluer en toute quiétude. 

Le but n'étant pas de priver les passionnés et amateurs de ces merveilles de la nature de pouvoir les observer, les associations tissent des liens sous la forme de partenariats avec certaines entreprises dans le domaine du tourisme et de l'hôtellerie dans le but d'informer le plus grand nombre sur la conduite à tenir à l'approche des cétacés. 

C'est dans ce cadre, que le jeudi 11 juillet au soir, GLOBICE et le CEDTM ont pu tenir une conférence sur la protection des cétacés dans la salle de réception du Créolia, propriété du groupe Exsel. Plus précisément, l'hôtel Le Victoria a inauguré un site d’observation terrestre des baleines. Il s'agit d'un espace mis à disposition des clients et du grand public pour faciliter une observation non intrusive.
 
"Nous avons formé des "Ambassadeurs Nature" avec le CEDTM dans nos hôtels. Ils sont des guides pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur les cétacés. Des films pédagogiques sont diffusés sur les écrans de réception. La charte pour une approche respectueuse des cétacés est mise à la disposition de nos clients. Une fiche explicative est mise à disposition dans chacune de nos chambres, ce qui permet à nos clients de découvrir comment observer les baleines dans les meilleures conditions", détaille la direction de l'hôtel saint-pierrois.

Le groupe hôtelier annonce, par ailleurs, que des conférences grand public sur le travail réalisé par le CEDTM et GLOBICE seront organisées dans chacun de ses établissements.


Lu 1371 fois
Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par ACSP-REUNION le 15/07/2019 19:27

"Le but n'étant pas de priver les passionnés et amateurs de ces merveilles de la nature de pouvoir les observer"
Ah bon ...
Tout le monde à la Réunion aura pu observer et comprendre la méthode détestable soutenue par Globice avec le projet d'arrêté "cétacés" organisé en "missouk".

Cela suffit de prendre la majorité des habitants de la Réunion pour des demeurés.
On remarquera aussi que cet hôtel ne s'est jamais intéressé au patrimoine marin de la commune où il est implanté ... Il y a un début à tout ... surtout avec le bilan carbone du tourisme ...

2.Posté par zarbi le 15/07/2019 20:18

la photo de cet article a été faite depuis l'hotel?
super

3.Posté par Nono le 16/07/2019 11:35

@1 ACSP-REUNION

L’Etat a-t-il pour rôle de privilégier quelques sociétés commerciales au détriment des loueurs de bateaux qui sont aussi des acteurs économiques

Bonjour, quelles auraient été ces sociétés dont vous parlez dans votre blog, qui auraient profité de cette privatisation de l'espace naturel public ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie