Société

▶️Impôts à la source: Entre "mensonges et escroquerie" selon Solidaires Finances Publiques

Mercredi 5 Septembre 2018 - 18:04

Le message de Solidaires Finances Publiques Réunion (SFPR) est sans appel, le prélèvement à la source sera assurément un "échec voire une catastrophe". La complexité du système fiscal français actuel ne peut pas se muer en si peu de temps selon le syndicat.

Il aurait fallu, en premier lieu, reformer entièrement le système en le simplifiant. Plus pernicieux encore, SFPR craint que l'exécutif ait décidé de finaliser le prélèvement à la source sachant pertinemment qu'il est mort né afin de pouvoir imposer un système à l'anglo-saxonne basé sur un taux de prélèvement unique comme la CSG.

Les conséquences directes seraient la fin du taux progressif pour les foyers donc la fin du quotient familial. Exit également les niches fiscales. Au final, le gouvernement pourrait brutalement "imposer" un système radicalement nouveau évitant soigneusement un débat parlementaire et démocratique qui lui, prendrait énormément de temps.  

Regis Labrousse
Lu 4422 fois



1.Posté par FAIVRE Daniel le 05/09/2018 18:52

Et les milliers d'erreur des services des impôts aux préjudice des contribuables, erreur qui pourrait ètre volontaire, et les milliers de très pauvres qui devait recevoir le chèque énergie mais que les services foncier n'on pas fait suivre les syndicats ne dénonce que ce qui les arrange

2.Posté par Laulo le 05/09/2018 20:17 (depuis mobile)

Les syndicats ont raison de se mobiliser, car il semble que ce qui se prépare en secret c est la recentralisation en métropole des services de contrôle. Tout commedautres administrations, la décentralisation recule. Et c'est nous qui gouterons.

3.Posté par Jp POPAUL54 le 05/09/2018 20:19

Avec seulement 1/4 de foyers imposables sur notre île...la mise en place du prélèvement à la source ne devrait pas vraiment être très compliquée.
Quant à brandir le scénario catastrophique avancé de la fin du taux progressif et du QF ???? Faut oser !

4.Posté par Ti yab dé o le 05/09/2018 20:34

Et les abus de pouvoir dans la remise des pénalités des finances publiques, laissées à l'appréciation des contrôleurs alors qu'il y des régles légales. On en parle aussi .

5.Posté par Tanguy le 05/09/2018 20:57

Je comprends d'autant mieux les paroles de cette dame, après avoir lu l'affiche derrière elle : "les capitalistes nous coûtent cher",.........!!!!!!!

6.Posté par Vérité le 05/09/2018 20:59 (depuis mobile)

En fait lLarem est un bug démocratique

7.Posté par la langue na poin le zo le 05/09/2018 21:08

Si les services qui sont chargés de collecter nos impôts ont cette avis de ce nouveau dispositif SOIT ce sont des parfaits ignorants(ce que j'en doute fort) SOIT notre empereur par défaut (devinez qui) nous prépare une couleuvre à avaler qui risque fort de rester en travers du gosier étant dans l'impossibilité de le recracher

8.Posté par Desireless le 05/09/2018 21:31 (depuis mobile)

Oui oui, autrement dit c'est une saisie sur salaire 😱😵😲

9.Posté par Ti yab dé o le 05/09/2018 22:11

Ils me font bien rigoler ces agents des finances publiques. Les petites entreprise vont se perdre dans ce nouveau système. Depuis quand les ouvriers en bas de l'échelle payent-ils l'impôt sur le revenu?
On est contre quoi. Vous êtes imposable, vous dites à l'administration fiscale ce que vous souhaitez être prélevé . L'entreprose prélève et au mois d'août on ajuste.
C'est quoi le problème.
On ne veut plus payer

10.Posté par Debile le 05/09/2018 22:13 (depuis mobile)

C est une grave erreur qui va npus couter tres cher
Il suffisait de rendre obligatoire la mensualisation er c etait reglé
Attendons le seisme de janvier avec des payes tres largement en baisse et ou personne ne pourra comprendre et expliquer....

11.Posté par Zoizobleu le 05/09/2018 23:08

Les casseurs continuent leur travail de démolition de la France.

12.Posté par Grangaga le 06/09/2018 00:14

Diss' pourr'san de retenu déssi lo salèrr'........
Ou .....sézi surr' salèrr' konm' y di Post 8.......
Oté La Franss' té !!!!!!!!!!!
Po in ....swa dizan, gran péï konm' ou là........
Ziskakan toué té y kontt' fé travay' domounn' po lo .....ès'mik'.........

Zot' la mètt' a zot' in...bon bwa.....tro valabb'....
Pars'ké si la pwin in ratrapaz' dé salèrr' là.......
In péï......albinoss' y di sa ?????????
Zanrr' in péï povv' l'Afrikk', mé avèk' domounn' .....blan.....
Arr' !!!!!!!!! Magrèbb'.....Magrèbb'......
Bin y tonm' byin, li néna déza in z'éssantyion lo bann' domounn'............

13.Posté par Philippe le 06/09/2018 07:38

Après ça, tout le monde crie quand Macron (ou d'autres) disent qu'il est impossible de bouger quoi que ce soit en France, sans que les gens protestent... Nation de gueulards (ah les gaulois). Nos voisins (!) allemands ont instauré le prélèvement à la source en 1930 ! En France, on va bientôt ressortir les charrettes bœufs...

14.Posté par St Paul le 06/09/2018 08:02 (depuis mobile)

C'est comme si le voleur du quartier ne s'attaque plus à mes biens mais me fesais les poches tranquille oklm... c'est exactement la même chose.

15.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 06/09/2018 08:08

Selon un sondage d'hier 64% des Français interrogés sont pour l'impôt à la source....
SIC

16.Posté par La vérité vraie... le 06/09/2018 08:36 (depuis mobile)

Bien fait. Et surtout n''allez pas voter aux européennes ! Les marcheurs la m**k*te eux iront voter pour encore plus nous totocher !
Ça sera LFI ou RN mais plus aucun autre parti. Yen a marre et il faut chavirer la table.

17.Posté par cmoin le 06/09/2018 09:47

Bande de menteurs!

18.Posté par tibichik le 06/09/2018 12:01

A peine 1/4 des foyers réunionnais sont imposables, et la plupart ont choisi depuis longtemps le payement par mensualisation, le prélèvement à la source sera quasiment transparent pour beaucoup, il n'y a pas de bouleversement majeur ! et puis les français y sont favorable d'après un récent sondage, 63% POUR ! C'est une mesure bienvenue de simplification !

19.Posté par Pierrot le 06/09/2018 23:45

Les syndicats ont raison de se mobiliser. Pourquoi ce serait aux entreprises de collecter l’impôt ? Et si l'une d'entre t'elle fait faillite en cours d'année qui va rembourser le salarié ? A qui s'adresser ?
Personne n'a compris que c'est une manière déguisée de supprimer des postes de fonctionnaires ? Sauf que les premiers touchés ce seront les contribuables qui feront la queue pendant des heures et qui n'auront pas réponses à leurs questions ? On en reparlera en janvier quand vous aurez le prélèvement sur votre feuille de salaire, vous serez les premiers à poser des questions à votre employeur ou à l'administration fiscale.
Il y avait une chose toute simple à faire, la mensualisation pour tout le monde. Mais voilà des grands pontes nous font une pseudo réforme pour simplement faire rentrer de l'argent rapidement dans les caisses de l'état et nous faire croire que la croissance repart. Quelle mascarade !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 12:29 ▶️ Le nouvel hélicoptère du Samu dévoilé !