MENU ZINFOS
Société

▶️Dépots sauvages: La CASUD part à la chasse aux pollueurs


Par PB - Publié le Mercredi 21 Août 2019 à 16:02 | Lu 2876 fois

Ils sillonnent à scooter les communes du Tampon, St-Joseph, St-Philipe et l’Entre-Deux pour traquer les citoyens irresponsables qui continuent de jeter leurs déchets sur la voie publique. La CASUD se dote d’une brigade de l’Environnement. Ce mercredi, elle a été présentée au siège de la collectivité, à la Châtoire. Huit agents en CDD d’un an (quatre au Tampon, deux à St-Joseph, un à Saint-Philippe et un autre à l’Entre-Deux), formés aux procédures de tri, recyclage, lutte anti-vectorielle, des véhicules hors d’usage, la compose. En uniforme, munis d’un carnet de relevés d’incivilités et d’infractions, ils ont pour mission cette première année avant tout la prévention et la médiation, ainsi que l'information sur les jours de collectes et les déchèteries. Leur objectif est aussi de lutter contre la prolifération des nuisibles et de rendre le territoire plus attractif.

Les agents de la brigade Environnement, juchés sur leur scooter 125 pour plus de mobilité, traquent également les dépôts sauvages à la recherche d’indices qui leur permettront d’en identifier les auteurs. Pas encore assermentés, contrairement à la CIVIS, la CINOR et la CIREST," les agents travaillent en étroite collaboration avec la police municipale. Au terme de cette année, nous jugerons de la nécessité du transfert de la compétence police", indique Nicolas Briois, responsable de la brigade. 

"Il y aura une période de sensibilisation après il y aura une période où il faudra agir", a prévenu le président de la CASUD, André Thien Ah Koon. 

Olivier Rivière, maire de St-Philippe va plus loin : "Il faut traiter les ennemis de la nature comme tel. Une façon de sensibiliser, c’est de sanctionner". 12 agents sont actuellement mobilisés sur la Route des Laves pour ramasser les dizaines de kilos de déchets laissés par des pollueurs venus admirer le spectacle du volcan. "J’ai envie de dire aux makots que les agents ne sont pas là pour corriger le comportement des malappris ou des malpropres". "La Réunion n’appartient pas aux makots", a insisté, remonté, le maire de St-Philippe. Ce dernier a d’ailleurs fait installer récemment un panneau sur la route touristique rappelant la réglementation et les 68 euros d’amende que risquent les contrevenants.

La sensibilisation avant la répression. La CASUD envisage donc dans un second temps de passer aux sanctions avec des amendes pouvant aller jusqu'à 3000 euros en fonction des situations mais aussi des procédures pouvant aller jusqu'au pénal. "Il faut arrêter ces comportements déviants", a martelé Olivier Rivière. 





1.Posté par Stleusien le 21/08/2019 16:54 (depuis mobile)

C’est un début... a quand st leu?
Et ceux qui nous boucanent en longueur de journée avec leur fumée de plastique? C’est un gros problème de santé publique
A l’etang St leu c’est un passe temps quotidien pour certains faire des feux!!!

2.Posté par Casud tu bois trop le 21/08/2019 19:00 (depuis mobile)

Débile.. Les dépôts se faisant à l'abri des regards.. Au fait les déchets immobiliers.. À St hilippe.?

3.Posté par retraité le 21/08/2019 19:33

On fait semblant de découvrir les problèmes de salubrité avec les élections qui approchent.............

4.Posté par Dignité le 21/08/2019 20:23

Tous les maires de l'île devraient se mobiliser pour lutter contre ces comportements déviants.

Il faut sanctionner durement les makots qui dégradent l'île en jetant leurs déchets dans la nature de manière souvent inconsciente.

Cette politique répressive qu'il faut souhaiter au plus vite doit s'accompagner d'actions permettant à ceux qui veulent jouer le jeu de la propreté d'avoir accès à des poubelles en plus grand nombre.

A ce sujet, Saint Denis ne joue pas le jeu au vu des rares poubelles installées dans les rues.

A proximité du CHU il n'y a aucune poubelle alors que les abords immédiats sont jonchés de plastiques et autres bouteilles vides que des passants inconscients balancent derrière eux indifférents à la saleté qu'ils génèrent.

Demandez aux maires d'installer plus de poubelles dans les espaces publics pour que les choses aillent un peu mieux.

5.Posté par AULET le 21/08/2019 20:25

toujours pas décidés à verbaliser!!!!!!!! surtout à l'approche des élections alors que c'est la seule solution qui aurait pu être faite avec la police municipales

6.Posté par Loki le 21/08/2019 20:43

Vivement qu’il se casse en 2020 celui la !!!!

7.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 21/08/2019 21:05

*Ça me rappelle les "Brigades Vertes" (!)

*Des VICTORIA-ANNETTE...

8.Posté par Maduraï le 22/08/2019 05:07 (depuis mobile)

A quand le piton st leu, avec toutes ces nuisances, feux de fourrages imprégné d''urine d''animaux,et de plastique, dépôt sauvage à même devant le panneau d''interdiction, course de voitures bruits assourdissante et émissions de grosse fumée noire.

9.Posté par SUD SAUVAGE le 22/08/2019 05:28

ENCORE UN MACHIN CRÉE POUR SOIS DISANT TRAQUER LES POLLUEUR MAIS A QUOI SERVENT LA POLICE MUNICIPALE A FAIRE DES RONDES ET ADMIRER LE PAYSAGE NOS ELUS SONT INCAPABLES D ASSUMER LEURS RESPONSABILITÉS TOUJOURS LA PRÉVENTION QUAND LES SANCTIONS ON POURRAIT METTRE DES CAMERAS LA OU LES DÉPÔTS SAUVAGES DEVIENNENT PERMANENT L HEURE DES SANCTIONS A SONNE IL NE FAUT PLUS TERGIVERSER EVIDEMMENT CA FAIT FUIR LA CLIENTÈLE ÉLECTORALE IL FAUT TAPER DU POING SUR LA TABLE ET AGIR FERMEMENT .

10.Posté par Payet le 22/08/2019 06:12 (depuis mobile)

Sans verbalisé, les elections sont dans quelques mois, pathétique ce maire, tjr prensent pour etre inutile, sans tapper dans le portefeuille cela ne sert a rien.

11.Posté par mi dit sake mi pense le 22/08/2019 08:17

A retraité: vous avez tout dit, je n'ai rien à ajouter, et moi qui suis à St André c'est la même chose...........

12.Posté par titecréole le 22/08/2019 08:45

ridicule, nous ne sommes plus à l'heure de la médiation et de la sensibilisation. c'est la verbalisation ou du TIG s'ils ne peuvent pas payer et s'ils ne viennent pas au TIG, c'est une nuit au poste. c'est comme ça. par contre, je ne pense pas qu'ils arrivent à prendre la main dans le sac. c'est le soir que les bandes de cochons font le plus gros des dépôts sauvages. n'oublions pas que le mégot de cigarette doit aussi être verbalisé. ça c'est très facile d'en trouver. rien qu'en se promenant. moi je leur ferai bouffer leur mégot pour qu'ils comprennent que c'est du poison.

13.Posté par Le Jacobin le 22/08/2019 11:01

Il aurait été plus judicieux de laisser un numéro D'URGENCE pour appeler quand on repère le malveillants COCHON DE DE CHEZ COCHON jetant ses ordures par dessus bort.

C'est un bon début.

14.Posté par balayedovantzotportavant le 22/08/2019 12:20

misère l'homme avance dans la médiocrité des gardes pour contrôler les porcs de l'île cela prouve que l'homme est plus sale que le cochon, je marche tous les jours dans les hauts de st paul bouteilles barquettes et ça pue même les bornes à verres débordent des bouteilles posées par terre j'ai honte les cochons ont plus de cervelles que nous, les outils sont là mais les gens sont sales et leurs cerveaux sont rongés !

15.Posté par Le toulousaint le 22/08/2019 13:50 (depuis mobile)

Le jacobin...On peut aussi se rapprocher de ses agents de la Casud soit physiquement soit par tel et leur donner l''information si on voit des Makots. ..
Très bon début.

16.Posté par MICHOU le 22/08/2019 17:50

il était temps

17.Posté par STJOSEPHOISE le 23/08/2019 06:13

ON VAS CONTINUER A SENSIBILISER JUSQU A VITAE ÆTERNAM MR LES ÉLUS PRENEZ VOS RESPONSABILITÉS FAITES INTERVENIR VOTRE POLICE MUNICIPALE L HEURE DE LA SANCTION A SONNE MONTREZ QUE VOUS AVEZ DES C........SI VOUS ÊTES INCAPABLES DÉGAGEZ NE VOUS ACCROCHEZ PAS A VOS INDEMNITÉS .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes