Faits-divers

▶️12 mois de prison et 15.000 € à l'encontre du jeune producteur de zamal de Ravine des Cabris

Jeudi 6 Septembre 2018 - 16:33

▶️12 mois de prison et 15.000 € à l'encontre du jeune producteur de zamal de Ravine des Cabris
Le jeune homme spécialisé dans la production de zamal à domicile vient d'être condamné à 12 mois de prison dont 8 avec sursis et 15.000 euros d'amende, ainsi qu'à 2 ans de mise à l'épreuve. Une heure plus tôt, 12 mois de prison dont 8 avec sursis et 20.000 euros d'amende avaient été requis à son encontre.

Comme il avait déjà effectué 4 mois de détention provisoire en 2016, Anthony R. ne retournera pas en prison.

Il avait monté chez lui un véritable laboratoire à production de zamal. La présidente du tribunal parlera même, lors de l'audience, "d'organisation méthodique, comme une petite entreprise".

Le jeune homme de 25 ans devait s’expliquer ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Il avait été mis en examen pour usage, acquisition, détention, offre et cession de cannabis après sa mise en détention provisoire par le juge des libertés lors de son défèrement du 22 septembre 2016. Ce jeudi 6 septembre 2018, seuls les faits de détention et d'usage illicite lui étaient reprochés.

En 2016, alertés par le voisinage incommodé par la forte odeur de zamal, les policiers de Saint-Pierre mènent une perquisition à son domicile de la Ravine des Cabris. Sur les lieux, les enquêteurs tombent sur une véritable exploitation professionnelle à faire pousser des plants. 

Les policiers saisissent plus de 2000 pousses et environ 8 kg de têtes séchées, de variétés différentes, du matériel sophistiqué de culture ou encore des produits phytosanitaires.  Le jeune homme avait ainsi investi entre 10 000 à 15 000 euros de matériel.

Interpellé, le locataire de la maison, 23 ans à l’époque, n’avait jamais été condamné. Horticulteur de formation et lui-même consommateur de cannabis, il avait reconnu, lors de sa garde à vue, s’être lancé dans la culture du cannabis dans un premier temps pour sa consommation personnelle, puis dans l’objectif de produire en grande quantité un produit de la meilleure qualité possible en vue de sa revente.

Aujourd'hui, Anthony R dit avoir arrêté toute consommation de zamal pour se consacrer au sport et retourner à une activité de vente de fruits et légumes. 

La somme de 20.000 euros correspond aux 8 kg de têtes séchées retrouvées dans la maison, sur la base de 10 grammes vendus 20 euros.

Zinfos974
Lu 9069 fois



1.Posté par Pro no stick le 06/09/2018 16:39 (depuis mobile)

Aux US ou au Canada, il paierait des impots..la France..un pays retrograde incapable d'evoluer .

2.Posté par Veridik le 06/09/2018 17:02 (depuis mobile)

Pourquoi "il devait" ...? Il ne s'est pas rendu au tribunal ?

3.Posté par Itema le 06/09/2018 19:05 (depuis mobile)

Un jour un gendarme m''a dit : ce sont juste des graines , ça ce pousse de terre..

Je me suis fait chopper..la faute des voisins.2016

4.Posté par golf51 le 06/09/2018 20:32

Quand on constate comment des élus volent les citoyens depuis longtemps , il y a un décalage avec les sanctions à l'encontre de certains! (Même dans le traffic de plantes aromatiques.....) Mdrrrr

5.Posté par Kanal bisik le 06/09/2018 21:44 (depuis mobile)

Quelqu'un pourrait nous rappeler combien d amende et de jours de tôle on pris les derniers trafiquants de cocaine a st gilles ?

6.Posté par mandelamarley le 07/09/2018 07:38

Ridicule cette sanction ! Vivement la légalisation. Loi de ploucs rétrogrades. Les autres pays avancent la France recule à grand pas. Beaucoup de sanction disparate dans ces lois. On enferme facilement et non proportionnellement au délit. Il aurait due détourner de l'argent sa passe mieux en France.

7.Posté par Antipode le 07/09/2018 08:44

Vous noterez l'appât du gain pour l'État qui amende de 300€uros pour avoir traîné un Chien sur 25km mais inflige 15000 €uros sur un manque à gagner sur une plante qu'il prohibe ^^ #débile

8.Posté par la jalousie mes zamis le 07/09/2018 23:48

les voisins qui ont porté plainte ont ils déjà porté plainte contre le vomi des ivrognes, les accidents mortels de la route,et, demandé d' arrêter les producteurs d'alcool ?
Cette loi sur le zamal est injuste.
Où sont nos chers députés pour rapporter que les zamaliens sont de loin beaucoup moins agressifs que les alcoolistes ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter