Faits-divers

▶️"Violation de domicile" : Bello et Bareigts relaxées

Vendredi 14 Septembre 2018 - 07:50

Les deux députées comparaissaient devant le tribunal correctionnel ce vendredi 14 septembre. Ericka Bareigts et Huguette Bello ont été relaxées. Les faits qui leurs sont reprochés datent du 3 mars 2018.

Ericka Bareigts et Huguette Bello avaient investi, sans aucune autorisation, des étages interdits au public du bâtiment "ex-médiathèque Cimendef" de Saint-Paul pour "défendre l’accès à la culture pour le peuple réunionnais".

Le propriétaire des lieux, la Région Réunion, avait alors déposé plainte pour violences. Mais le parquet n'avait retenu que les faits de "violation de domicile".

" Il y a beaucoup de confusion dans ce dossier", a expliqué Ericka Bareigts. "Mais personne ne souhaite échapper à ces actes. Nous assumons. C'est une épreuve pour nous mais aussi une question d'application du Droit. La Région doit aussi respecter ce droit. Nous sommes aujourd'hui sans nos écharpes en tant que citoyennes et nous faisons face à vous". 

"Ils étaient en train de défaire un lieu d'apprentissage. Je ne comprends pas pourquoi je suis devant ce tribunal aujourd'hui", a lancé à son tour Huguette Bello. La députée qui relève ce vendredi l'absence de la Région. 

Le procureur ne prononce finalement pas de réquisitions, "le tribubal correctionnel n'est pas un lieu de débat politique".   Les deux élues ont été relaxées des faits reprochés.

"C’est la première fois que j’entends un président indiquer que les motifs par lesquels il rend sa décision sont des motifs purement politique correspondant à ses propres opinions personnelles", s’est étonné Philippe Creissen, conseil de la Région. La collectivité a 10 jours pour faire appel.

Soe Hitchon sur place

Regis Labrousse
Lu 6311 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

5.Posté par Militant le 14/09/2018 08:44 (depuis mobile)

Avec des rebelles comme ça, on est sauvés. Politique rime de plus en plus avec ridicule. On ne sait pas jusqu'où iront ces profiteurs de la république. Bientôt ils finiront par se balader avec des plumes dans le derrière pour faire parler d'eux

4.Posté par DOGUS le 14/09/2018 08:40

Pourrait on utiliser les écharpes tricolores de nos 2 poupettes-la-soie pour barrer l'accès aux lieux ?

3.Posté par kaniar Connexion le 14/09/2018 08:36

Là zot lé joli ester...
i fé le kaniar, après lé pas content quand i sava tribunal

Fous ça la geole donc !

2.Posté par SALIAT le 14/09/2018 08:27

Oui ! Il y a des lois et pour tout le monde! Pour la jeunesse et l'égalité réelle ! Montrer l'exemple...

1.Posté par GIRONDIN le 14/09/2018 08:25

depuis 2010 , on touche le fond!

lu aime porte plainte , fallait faire carreleur!

vivement que cela se termine!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie