MENU ZINFOS
Société

▶️ Un premier contrat signé: L'Etat veut éradiquer les violences conjugales


Par - Publié le Lundi 26 Août 2019 à 20:03 | Lu 4132 fois

"Un premier pour Saint-Benoît, un premier pour la Réunion et un premier pour les Outre-mer", a déclaré Nadine Caroupanin, déléguée régionale aux droits des femmes. En effet, pour la première fois, l'Etat signe un contrat local pour mettre un terme aux multiples violences conjugales, sexistes et sexuelles qui sévissent de plus en plus.

La déléguée régionale aux droits des femmes souligne le fort soutien des politiques locaux et plus particulièrement des maires hommes, qui, jusqu'à présent n'avaient abouti à aucun acte signé. Ce lundi 26 août 2019, 26 personnes ont donc déposé leur signature sur ce contrat. On note notamment les maires de l'arrondissement de Saint-Benoît, le Préfet de La Réunion, le Procureur de la République, le Recteur et bien d'autres représentants régionaux.

La Réunion est un des départements les plus concernés par les violences conjugales. Selon une enquête réalisée en mars 2019, un quart des relations de couples sont conflictuelles.

L'arrondissement de Saint-Benoît est le plus touché et connaît également la plus forte évolution concernant les violences faites aux femmes. Ont été enregistrées en 2018, 2016 plaintes recensées et 6203 interventions liées à des violences intrafamiliales. "Il faut aussi dire qu'il y a de plus en plus de femmes qui parlent, on a de plus en plus de sollicitations", souligne Nadine Caroupanin. 
 


Ce contrat local contre les violences conjugales, sexistes et sexuelles à La Réunion s'inscrit dans le cadre du plan de lutte, orchestré depuis près d'un an par Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité et de la lutte contre les discriminations. À La Réunion plus particulièrement, il s'inscrit dans la continuité réaffirmée le 7 juillet dernier lors du lancement du grenelle des violences conjugales, pour lutter contre les féminicides. 

"Un des objectifs phares de ce contrat, c'est déjà de démarrer avec la désignation dans chaque commune d'une personne référante qui a en charge d'animer à l'échelle de sa commune toute la politique et toute la stratégie en faveur de la meilleure prévention, une meilleure prise en charge et une meilleure protection des femmes", explique la déléguée régionale des droits des femmes.

Des logements d'urgence à Saint-Benoît vont également être créés, ainsi qu'une maison d'accueil d'urgence sociale pour les victimes à Saint-André. Des campagnes de sensibilisation seront animées à Salazie et à la Plaine des Palmistes ainsi que bien d'autres actions, aussi bien à Sainte-Rose avec un théâtre forum, qu'à Bras-Panon, avec des cellules de coordination en matière d'hébergement d'urgence et sécurité. 

Ces différentes actions débutent dès aujourd'hui, suite à la signature, mais Nadine Caroupanin nous donne rendez-vous dans six mois afin "de voir la mise en oeuvre d'actions sur le terrain". 





Charline Bakowski
J'adore voyager, découvrir de nouveaux paysages ,de nouvelles cultures, marcher dans la nature...... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par miro le 27/08/2019 00:14

Si c'était aussi simple de maitriser les violences conjugales, ne pensez vous pas que cette maitrise aurait été appliquée depuis longtemps ? vous manifestez votre bonne volonté, mais cela n'aura, hélas, aucun effet dans la réalité conjugale à venir .....

2.Posté par Qb le 27/08/2019 04:03 (depuis mobile)

L'etat veut il éradiquer la vie chère...

3.Posté par aucultis le 27/08/2019 02:36

90% des Réunionnais deviendront d'ici 20 ans uniquement des consommateurs du groupes ah yot, ils aurons le monopole dans tout les secteurs, aucune possibilité de faire joué la concurrence, et nous paierons le prix fort qui sera imposée.
y a t'il encore une entreprise Réunionnais capable de faire face à cette mastodonte?

4.Posté par Dumont le 27/08/2019 05:44 (depuis mobile)

Bonjour
Est-ce vous avez prévu un texte pour violence psychologique envers l' homme ? Jacky

5.Posté par GIRONDIN le 27/08/2019 06:10

...... plus particulièrement des maires hommes,....

🤔
🙈

6.Posté par Heva le 27/08/2019 07:05 (depuis mobile)

On parle de l'éducation que donne les mères à leurs fils et filles ? Il faut agir sur la construction de la violence c'est à dire dans l'éducation, le rapport à soi et à l'autre.

7.Posté par almuba le 27/08/2019 07:48

Ben voyons,
Tout est facile sur du papier et avec de belles paroles.

8.Posté par Li le 27/08/2019 10:09

c'est pas en signant des papiers que le monde fait par l'homme et pour les hommes va changer. A La Réunion, il y a beaucoup de créoles machos, qui sortent sans leur femme pour aller fricoter avec d'autres femmes. Ils reviennent saouls et ils frappent, Ils ont pas de travail et ils se défoulent sur leur femme devant le regard des enfants. Et celles qui décident enfin de les quitter et bien elles meurent. Moi je donnerai à toutes les femmes des cours gratuits de self défense pour la vie de tous les jours, dans la rue, chez elles. Et ces gendarmes qui prennent les mains-courantes et qui ne font rien. des relances auprès du Procureur et qui ne fait rien. On devrait leur envoyer les photos des femmes battues à mort qui sont venues se plaindre et les obliger à afficher leur photos dans leur bureau avec un écriteau "je suis venue et vous ne m'avez pas sauvé, vous êtes responsable de ma mort" !!!! On devrait également inventer une alarme GPS silencieuse relier directement à un poste pour prendre le gars en flagrant délit. une application GPS ou je ne sais pas quoi, mais il est temps que les faits divers diminuent et qu'on lise "une femme a réussi à neutraliser son mari ou son ex qui la battait"

9.Posté par alsarun le 27/08/2019 10:07

Il faudrai commencer par interdir les 3 contes pour enfants ( thora, bible, coran ) car ils ne respectent pas les femmes .Un petit exemple parmis tant d' autres .Nouveau testament épître de st Paul aux Ephesiens " les femmes doivent obeir à leurs maris comme eux doivent obeir à l' église , les femmes sont soumises à leurs maris comme eux sont soumis à dieu .
Remplacez juste femme par noir et homme par blanc et ces bouquin serai interdit à la vente à juste titre . Mais là ce ne sont " que" des femmes

10.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 27/08/2019 12:14 (depuis mobile)

Marlène Schiappa Egalité lutte contre les discriminations... Sauf contre les Pères sacrifiés de GENRE a 90% aux JAFs sous son Silence Complice et interressé. Quelle égalité ? Une vraie incitation a la violence, ca oui...

11.Posté par tizozo le 27/08/2019 14:07

a Li :des clichés ne font pas une généralité.qui éduque ces hommes? des mamans" caporal"?. On parle "violences intrafamiliales" sans parlé des enfants !!!
a"Heva":c'est plus simple de faire du répressif que de l' éducatif

12.Posté par Li le 27/08/2019 19:52 (depuis mobile)

@tizozo je ne pense pas que les faits divers sont des clichés. Tu es en train d’accuser les femmes d’avoir fait des hommes violents. Bientôt tu vas me citer la bible et Adam et Ève. C’est l''homme qui a rendu l’homme violent pas la femme.

13.Posté par Le Jacobin le 28/08/2019 11:48

8.Posté par Li le 27/08/2019 10:09

Très bonne idée le self défense, à condition que le mari la laisse sortir pour l'entrainement sachant qu'au retour de la Femme de perfection self il prendra un coup de pied dans la gueule, une torgnole dans les roubignoles, un coup de chabouc dans les dents.

Ce n'est hélas pas pour demain, un bout de papier pour faire croire que !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes