Société

▶️ Triple infanticide : Une marche blanche contre les violences intrafamiliales

Samedi 13 Avril 2019 - 09:50

À l'initiative des associations Ecoute moi-Protège Moi-Aide moi (EPA) et Entraid à Nou, une marche blanche "contre les violences intrafamiliales et pour la protection de l'enfant" a lieu ce samedi 13 avril, en hommage aux trois enfants décédés le dimanche 24 mars, assassinés par leur père à la Rivière des Galets.

Le rendez-vous a été donné à 10 heures au stade Nelson Mandela, à la Rivière des Galets. Les participants étaient invités à se vêtir de blanc. 

C'est toute une commune et toute une île qui est touchée par ce drame. Les participants défilent ce samedi pour apporter tout leur soutien aux proches de Sully, Clément et Benjamin, âgés respectivement de 5, 3 et 2 ans.

Retrouvez le Facebook Live où près de 300 personnes ont le départ de la marche :

 






N.P
Lu 3400 fois



1.Posté par titi974 le 13/04/2019 13:08

Une marche excellent pour la santé oui mais pas du tout sur que cela fasse un quelconque effet sur les violences d’hommes voir de femmes Saint Benoit et la baffeuse pondeuse de cette semaine en sont aussi un exemple, manifester avec des banderoles et autres devant l’ énorme majorité qui partage les mêmes idées contre ces violences cela malheureusement est aussi efficace qu’un coup d’épée dans l’eau ....

2.Posté par Eloise le 14/04/2019 09:47

le pétage de plombs qui amène une personne à tuer ses enfants est souvent le résultat d'une profonde dépression. L'entourage immédiat de ces personnes devraient être plus attentif. Cela arrive dans n'importe quelle famille.
Tuer ses enfants est un acte de folie. Ceux qui font cela veulent aussi mourir.
Mais les enfants ont le droit de vivre et doivent être protégés de tels parents.

Parfois, aussi, il s'agit de vengeance contre le conjoint, sachant que cet acte le détruira.
Triste monde sans amour.

3.Posté par Justice le 14/04/2019 22:42 (depuis mobile)

Acte impardonnable et injustifiable que de tuer ses enfants. On. Appelle cela un parent mortifère qui pense avoir le droit de vie et de mort sur ses enfants. De la pure folie ! A défaut de peine de mort internement à vie !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter