MENU ZINFOS
Gilets Jaunes

▶️ Tampon : "Nous ne sommes pas un visage"


Par - Publié le Jeudi 29 Novembre 2018 à 08:31 | Lu 6925 fois

Aurore Rudy (deuxième à gauche) revendique toujours "une amélioration de nos conditions de vie"
Aurore Rudy (deuxième à gauche) revendique toujours "une amélioration de nos conditions de vie"
Arrivée ce matin, la ministre des Outre-mer l’a réaffirmé, elle viendra à la rencontre des Réunionnais et des Réunionnaises dans les différents secteurs. En attendant, les barrages continuent. Sur celui de Bellevue à la Plaine des Cafres, le groupe "Tous unis pour la Réunion-Coordination des Gilets jaunes" maintient la pression.

En effet, parce que l’intervention des forces de l’ordre mardi à St-Louis, St-André et La Possession a été vécue comme une agression mais aussi par "soucis de transparence" dans l'organisation de la réunion de ce jeudi.

De même, ces gilets jaunes sont restés dubitatifs suite à la rencontre qui s’est déroulée ce matin au barrage de Gillot. A l’image des prises de paroles et des revendications lancées tous azimuts, le mouvement citoyen, hétérogène, peine à se structurer.

Depuis l’appel à la mobilisation du 17 novembre des groupes se sont créés au fil des barrages mis en place et des représentants ont parfois été élus. "Chacun veut exprimer sa problématique", comprend Aurore Rudy en charge de la communication du groupe. Chacun prêchant pour sa paroisse au détriment d'un message commun. Pour Charlie Cocotier, également à l’initiative du groupe c’est "une bonne chose, nous ne sommes pas un visage et tous concernés". Mais cette hétérogénéité pose question quand il s’agit de désigner des portes-paroles ou représentants pour mener les négociations. En revanche, "la liste des revendications ne diffèrent pas vraiment dans les grandes lignes", précise Aurore Rudy.

Les revendications de son groupe

Organisé en plateforme et en contact avec 22 barrages sur 40, "Tous unis pour la Réunion-Coordination des Gilets jaunes" demande à ce que la ministre accède dans un premier temps à 5 revendications principales: "l’alignement des prix des produits de consommation sur ceux de la Métropole; la baisse de la pression fiscale sur les carburants, le gaz, l’eau, l’électricité et les impôts locaux; l’augmentation du SMIC, des retraites et des aides sociales; l’annulation des dettes sociales pour les TPE et PME et la baisse des cotisations sociales pour favoriser l’emploi". 

Dans un deuxième temps, "Tous unis pour la Réunion-Coordination des Gilets jaunes" demande à ce que "des tables rondes soit organisées avec les différentes corporations de métiers afin de définir les revendications et les idées de chacune". "Un mouvement citoyen anonyme et solidaire" qui souhaite éviter toute récupération politique. Il revendique et travaille également à un changement profond du système notamment politique. 



Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par le monde des bisounours le 29/11/2018 08:43 (depuis mobile)

L’alignement sur les prix de métropole et les frais de transports i fait quoi avec ? Ah oui ma oublier dans la tête des gilets jaunes la réunion c’est le noyau central de la France tout leur est dû à ces puissantes divinités!

2.Posté par Tijean le 29/11/2018 08:49 (depuis mobile)

Ils veulent l'égalité avec la Métropole mais n'hésitent pas à parler de leur peuple.. Arrete tire sur l corde, va casser...

3.Posté par Mdrrr le 29/11/2018 09:06

Vous n'êtes pas un visage mais vous êtes derrière un visage !
Vous êtes de manipulateurs et vous avez été manipulés... le réveil sera difficile pour vous !!

4.Posté par Aurore le 29/11/2018 09:07

C'est bon maintenant, Aurore.
Tu as bien foutu la merde chez à la run, tu peux revenir chez nous, chez toi !!

5.Posté par Pascal le 29/11/2018 09:11

Vraiment désolant de voir ce que vous avez fait à notre île.
Vous êtes les fondateurs du premier mouvement, et vous êtes responsables du CHAOS qui se passe actuellement à la réunion... On devrait TOUS vous enfermé

6.Posté par Acheté par TAK le 29/11/2018 09:11

Sur Le Tampon, le mouvement est manipulé et par TAK avec des délégués de quartier qui sont tout autant des employés municipaux qu'il envoie sur le rond-point ( HP, JL...) et par Bassire et DR (V, M).

Tant et si bien que certains GJ préfèrent ne plus y être.

Sur une vidéo qui circule sur le net on voit ces gens qui apparaissent dans votre article discuter et écouter attentivement TAK qui leur donne des consignes.

Ce sont des gens achetés.

7.Posté par Proximaducentaure le 29/11/2018 09:25 (depuis mobile)

Post 1.T''as même pas honte de ce que tu dis ! Qu''est ce que tu crois ? Tout ce que nous avons aujourd''hui et dont nous bénéficions TOUS ,c''est le fruit de luttes menées par nos anciens. Et si ça te plait pas, tu peux toujours aller à Mayotte !

8.Posté par Frasevmar le 29/11/2018 09:26

Propos de Aurore Rudy il y a quinze jours de ça. ( source IMAZPRESS)


"Pour le groupe Facebook "Mouvements le 17 novembre", le ras le bol est beaucoup plus général, mais s'exprime aussi la volonté de ne pas ne tromper d'adversaires : "On ne veut pas embêter les gens en les empêchant de circuler, explique Aurore Rudy, l’une des administratrices. Nous savons que des gens travaillent, vont à la plage, voient leurs familles et leurs amis. Nous protestons contre la vie chère, la politique d’Emmanuel Macron, les retraites… Il n’y a pas que la hausse des prix du carburant."
Avec ses plus 4.180 membres, le groupe entend donc bloquer les grands centres commerciaux : "Duparc, Cambaie, Canabady… nous voulons affaiblir l’économie, ils feront un chiffre d’affaire de zéro. Nous visons ceux qui s’en mettent plein les poches," poursuit Aurore Rudy. Un peu comme en 2009, quand le collectif COSPAR (collectif contre la vie chère) avait organisé de grandes manifestations avec des blocages de supermarchés et de centres commerciaux."


Il est passé ou le blocage des supermarchés? Des riches et des puissants? De ceux qui s'en mettent plein les poches?


Tellement plus facile de bloquer ceux qui essayent simplement d'aller travailler pour vivre.

9.Posté par andre le 29/11/2018 09:34

madame vous foutez la merde comme tous vos con-disciples etes vous a la botte d'un homme politique
vous a t-il promis un poste d'adjoint en 2020 au cas ou il remporterai la mairie ou un travail titularisé dans 6 mois

10.Posté par Stop le 29/11/2018 09:36 (depuis mobile)

Stop avec ces blocages ! La réunion n''en peut plus .Ok pour la manifestation,mais faites la devant les préfectures,mairies...etc vous êtes en train de semer la zizanie sur l''île.

11.Posté par cafriplainoise le 29/11/2018 09:38

Je voudrais comprendre votre mouvement mais je n'y arrive pas. A Gillot à l'arrivée de la ministre, c'est une fonctionnaire qui donne le tempo.Elle revendiquait quoi ?

12.Posté par Joseph le 29/11/2018 06:40

"C'est d'une main de fer que nous conduirons le peuple vers le bonheur "

Ceux qui ne sont pas sur les barrages n'ont pas compris il faut les convaincre ou les contraindre.

L Histoire se souviendra que un gilet jaune a ouvert les yeux et sauvé 1000 compatriotes

13.Posté par MICHOU le 29/11/2018 09:40 (depuis mobile)

Et des produits peine abordables et pas exorbitants parce s'orientent actuellement vers les bobos et touristes, idem pour le logement

14.Posté par Tijean le 29/11/2018 10:26 (depuis mobile)

Ils veulent bloquer le supermarché alors que les réunionnais n'ont plus rien à manger

15.Posté par Vous rêvez? Il est temps de se réveiller ! le 29/11/2018 10:46

Vous vivez sur une ile qui ne produit strictement rien, avec un zéro en exportation, et vous voulez vivre comme des riches. Vous voulez plus d'argent, plus d'aides sociales mais pas de taxes et d’impôts. D'où viendra cet argent ? Les cueillir dans les arbres ? Regardez un peu les pays autour de la Réunion. Vous avez déjà tout et vous en voulez encore plus. L'utopie n'existe pas. Rentrez à la maison et ne rêver plus. Arrêtez d'empêcher les autres de circuler. Ca, c'est illégal et c'est du réel.

16.Posté par Frédéric MILAN le 29/11/2018 11:08

Annulation des dettes sociales !

Madame,
Vous semblez ignorer que les cotisations sociales sont versées pour la sécurité des employés : chômage, vieillesse, famille, accidents du travail, maladie professionnelles ...
Elles reposent sur le principe de solidarité et ne devraient jamais devenir des dettes !!!
A demander n'importe quoi, on finit par avoir ... n'importe quoi.
Quelle partie de la population représentez vous ???

17.Posté par Le monde des bisounours le 29/11/2018 12:40 (depuis mobile)

Post 7: le rapport avec mon commentaire ?
Ps: je suis de là Réunion 😉
Il faudrait juste que certains gilets jaunes ayant la science infuse réfléchisse et s’instruise longuement avant de parler !

18.Posté par Targie le 29/11/2018 13:54 (depuis mobile)

Post 6, il y en a même qui provoque des pseudos bagarres et des gros bras du maire font semblant d''amener le calme et paix ces mêmes, pourtant bien connu pour leur manque respect des autres et leurs débordement, y a des dessous qui circulent ...

19.Posté par Targie le 29/11/2018 14:04 (depuis mobile)

Post 10, d''''''''accord avec vous et il faut qu''''''''une PRISE de CONSCIENCE se face rapidement, car entre ceux qui sont venus avec une cause LÉGITIME et tout les MANIPULATEURS qui rôdent, la balance penche du mauvais côté !! Ils embrouiillent les Esprits !

20.Posté par Nini le 29/11/2018 14:28 (depuis mobile)

Certes ici c plus chèr qu''en métropole mai si vou vou renseigné un pe + avan parler vous realiserai qu laba osi ils crient la vie chère et que n''ont pas exactement les même choses qu''ici nou ne mangeons pas pareil. Mêm fai Ici c chère !!

21.Posté par arthur le 29/11/2018 14:51

6.Posté par Acheté par TAK ***tak donne des consignes et des billets de 50 euros cherche sur zinfos y a meme photo

22.Posté par Obelix le 29/11/2018 15:49 (depuis mobile)

Ce collectif qui parle au nom du peuple réunionnais me sidère. Vous êtes comme les personnes que vous accusez en parlant au nom des gens. Je suis réunionnais et de quel droit êtes vous légitime à vous exprimer en mon nom.



23.Posté par al capone robert le 29/11/2018 17:52

Tampon : "Nous ne sommes pas un visage" ça pas besoin de le dire vous avez de vraies têtes de vainqueurs mais je pense que ds quelques jours vous allaez pleurer plus qu aujourd hui , band assistés et fainéants vous donnez bel exemple a vos enfants si vous en avez !! vaut mieux pas parce que s ils ont vos gènes et bien bel avenir pour l ile en attendant vous etes tellement cons que vous ne vous rendez meme pas compte que vous êtes en train de foutre en l air le travail de petis artisans et agriculteurs et ça ! le gouvernement voit pas !!! gouvernement que vous critiquez mais vous êtes pires que tous les politiques car question connerie vous les battez tous autant qu ils soient U E réunis

24.Posté par Jean974 le 29/11/2018 19:13

Il y a des baffes qui se perdent, vous n'êtes que des chieurs de pantins à la botte de certains groupuscules extrémistes !

25.Posté par y.féry le 29/11/2018 19:59

Ben oui , vous n'êtes pas un visage; de vraies têtes de cons plutôt ! (surtout après avoir vu certaines têtes sur des barrages). C'est le chaos que vous voulez.

26.Posté par y.féry le 29/11/2018 20:08

7.Posté par Proximaducentaure
Mais espèce de couillon, tu fais tout le temps référence aux combats des anciens; oui, si la situation des ouvriers et des Français en général s'est améliorée c'est grâce aux luttes de nos aînés, mais que je sache, ces combats n'ont pas été menés contre la population. Va réviser ton histoire mounoir!
Tu asphyxies le peuple et tu proclames que tu travailles pour son bien. je n'arrive pas à comprendre.

27.Posté par toujours pareil ! le 29/11/2018 20:52

La Réunion vit vraiment des heures compliquées, résultat d'une trop grande dépendance ( volontaire ou forcée) avec la métropole et de la manipulation des élus. Nous sommes là à demander une reconnaissance dans notre quotidien et de profonds changements, ce qui est juste . Mais au delà de râler sur un barrage, sommes nous vraiment prêts à assumer de tels changements?
Nous avons accepté sans broncher l'envahissement du capitalisme. J'ai 33 ans, et en 20 ans la Réunion a évolué de manière spectaculaire! Et aujourd'hui, ça nous pète à la gueule! au delà des prix du carburant ou du pot de crème "la laitière", il faudrait se demander si on a suffisamment protégé notre patrimoine culturel de cette poussée d'évolution. Maintenant, c'est le "tout, tout de suite", avec la complicité des élus et des grandes familles monopoles de l'île. Nous avons tous été complices de ce système qu'aujourd'hui, nous dénonçons avec véhémence! nous avons laissé faire et c'est de notre faute!
Au delà de tout ça, je souhaite vraiment que la question de notre identité réunionnaise et de notre mode de consommation se posent. On est aussi développé qu'en métropole alors qu'on a pas de productivité concrète pour se le permettre! ça ne va pas ça!
je rêve:
- que la Réunion soit plus autonome pour des choix commerciaux avec ses partenaires voisins géographiquement.
- que nos élus se soucient du peuple et s'investissent sur le terrain, avec les administrés. Plus de magouilles, de contrats aidés marchandés, de marchés aux copains, d’orgueil mal placé pour des décisions communales....
- que les réunionnais guérissent du syndrome du "gouyave de France", d'être fiers de ce qu'ils sont et d'où ils viennent...
- que les réunionnais consomment local! fabriquent local et cessent cette production alimentaire subventionnée par l'Europe.
- que les réunionnais aiment leur ile au point de la respecter, ne la salissant plus, ne détruisant plus.
-qu'une réelle politique des transports soit mise en place pour éviter tous ces bouchons.
- que les petits commerces redeviennent des attractions de qualité, que les syndicats qui s'en occupent le fassent avec sérieux, sans favoritisme.
- que le niveau universitaire soit relevé et de bonnes écoles post-bac ouverts offrant plus de technicité pour l'île.
Je serais pour les gilets jaunes et les blocages dans la mesure où l'identité Réunionnaise serait au centre du débat. Sinon, ça ne reste que du vent.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes