Société

▶️ Somèn Kréol: Bientôt une agrégation Kréol pour les enseignants de l'Université

Mercredi 24 Octobre 2018 - 16:35

Cette semaine du 22 au 26 octobre se déroule la "Somèn Kréol". Divers évènements sont organisés sur l'île, notamment à l'Université de La Réunion. De multiples ateliers viendront rythmer cette semaine sur le parvis de l'UFR Lettres et Sciences Humaines et ce notamment grâce à Jérôme Perianin, étudiant en Master Sciences du langage, à l'initiative de ce projet. 

Il a eu l'opportunité cette année de faire un service civique et ainsi de créer un événement à l'occasion de la semaine Kréol. C'est dans ce cadre que Jérôme, avec l'aide d'une équipe, a pu mettre en place tout un programme avec différents ateliers. 

"Pour moi l'important c'est de ne pas oublier sa langue et sa culture au détriment d'une culture plus européenne, ce n'est pas forcément de faire du militantisme mais justement de mieux se comprendre pour s'ouvrir aux autres", confie Jérôme. 

"Nous avons mis en place une conférence "Sobatkoz" autour justement de la langue et des idées reçues, le résultat était très positif, c'était vraiment un échange entre universitaires, intellectuels, étudiants, professeurs, doctorants... Ce qui est dommage c'est que ce genre d'échange ne se produise pas plus souvent car ça permettrait justement de réconcilier beaucoup de personnes avec la langue."

Il évoque également son implication dans le développement de l'agrégation Kréol au sein de l'Université. 

L'Université de La Réunion propose déjà une licence Kréol, accessible à partir de deux années de licence ou en double licence. Elle donne ensuite accès à différents Masters, comme le Master Sciences du Langage, parcours monde Kréol que Jérôme a choisi. 

"L'Académie française a voté l'accord pour permettre aux enseignants de proposer l'agrégation de Kréol, qui se fera d'ici deux ans dans l'Université de La Réunion. Elle va permettre de créer un poste en tant qu'enseignant dans le département Kréol", explique-t-il.

Cette agrégation a déjà été mise en place en Martinique ou en Guadeloupe.

Pour Jérôme Perianin, elle permettrait également de réduire les problèmes d'illettrisme et les soucis d'apprentissage d'autres langues.
Charline Bakowski
Lu 2937 fois



1.Posté par marie le 24/10/2018 17:23

Pourquoi pas mais ou serait la finalité ???

2.Posté par René le 24/10/2018 17:59 (depuis mobile)

Ah c'est bien tout' lé kaniard Sora agrégé ! Cool Raoul ! Zot i pourra pi dit zot la poin travail !

3.Posté par Kayam le 24/10/2018 18:07

😟 🙍‍♀️

4.Posté par Créole la Réunion le 24/10/2018 18:22 (depuis mobile)

Zot « Kréol » l’est pas mon créole, l’est pas notre créole..

5.Posté par miro le 24/10/2018 18:22

Agrégation de Kréol, vraiment ??? ? c'est du n'importe quoi ! formez d'abord nos jeunes et moins jeunes à l'utilisation du français... le reste leur sera donné par surcroit .

6.Posté par LBB le 24/10/2018 19:07

En voilà une belle trouvaille, c'est sur que cela va considérablement " relever le niveau " et faire avancer le schmilblick........et pourquoi pas un NOBEL de Kréol pendant qu'on y est ?

7.Posté par klod le 24/10/2018 19:30

du nouveau tibère qui sent la "vanille et le cumin" ou gaston qui connait bien son pote dupont la joie ,depuis 70 ans ? vu les commentaires , non .


une semaine créole , ici et maintenant , à la run , ça craint .......... le debréisme a fait des dégâts sur cette ile ...................


tien bo , larg pa, "sof koman" , ou "sauf comment" , si ca peut faire plaisir à certains , le résultat est le meme.........cela ne me dérange pas .

vive l'imaginaire créole à travers le monde ............... qui doit se traduire par du concret ., n'en déplaisent aux frustrés endémiques de service .



o twa mon ban fra "kréol" , pardon, "créole" , sinon certains y sa crié ............... ..................

créole francophone ou anglophone ............... la "civilisation" créole a du sens ; one by one , ti pa , ti pa , sof koman , ou sauf comment


merci à mes ancêtres créoles , avec ou sans k , ce n'est pas le problème , de m'avoir donné un "imaginaire local " en plus de l'imaginaire français ........................ grand merci à eux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! c'est ca s'enrichir des "cultures du monde" .......................... certains préfèrent se "recroqueviller" sur eux memes , on les koné : les "natios" ........................


fé pété bon ban fra créole ou kréol ,à travers le monde , vive le "multiculturalisme" !!!! one by one , yes I .


mwin la besoin mon imaginaire créole !

8.Posté par Kkd le 24/10/2018 19:50 (depuis mobile)

« des idées reçues, le résultat était très positif, c''était vraiment un échange entre universitaires, intellectuels, étudiants, professeurs, doctorants... »
Oui un très bel échange entre gauchistes qui ne sont même pas créoles! Mais parfaits...

9.Posté par klod le 24/10/2018 20:03

un seul exemple : "ti hache y coupe gros bois " ou "ti hache y coup gro bwa" .................. fé comme zot y veut , la pas grave ................



toute kalité manière , ce l'expression, par exemple, y fé frissone à moins (ou mwin ........)...... ca c'est un expression "spécifiquement " : NOU LA FE (ek l'emballage !!!) ......................... et mi veut pas perde à lu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ca meme mon "conscience" ...................... !

et je ferais remarquer , c'est déjà fait , mais pour certains il faut répéter et répéter : en créole anglophone nous avons l'équivalent : " if you are the big tree, We are the small axe"

une preuve s'il en est que "l'imaginaire créole" a un sens et est UNIVERSELLE ....................

créole anglophone , hispanophone ou francophone ............. / une approche multiculturelle du monde !

merci de préserver des imaginaires différents à travers le monde ...................... cela enrichie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

créole partout , tout le temps .................. yes I .


je profite pour faire remarquer aux memes à l'esprit réducteur , que le Brésil , nation créole hispanophone par excellence , peut basculer vers l'extreme droite ce week end .............................
rien à voir avec la "semaine créole" ................ je ne crois pas .


multiculturalisme partout , tout le temps , "melting pot" for every one .................. on y arrivera , malgré les "natios" ! time wil tell ................ "tortue voit pas son queue" , comme y dit créole la Réunion , mon nation !

10.Posté par cmoinaussi le 24/10/2018 21:00

le français et l anglais d'abord a quoi sert le créole dans le monde ??? pourquoi pas apprendre le mahorais aussi !!!! n 'importe quoi

11.Posté par Amiral La Po le 25/10/2018 03:47

Klod...le Brésil est Lusophone....

12.Posté par Amiral La Po le 25/10/2018 03:54

Et on nous parle d analphabètes et d illettrismes ds l île !!Commence par écrire et parler le Français d abord et correctement!la zot va en sorte à zot... »L idéal » serait de mettre tout en kreol partout..D enlever le Français...kan mi oi les différentes façons d écrire en kreol,on ne peut que moukater ces « intellectuels « kreol...

13.Posté par Modeste le 25/10/2018 06:54

mais ils veulent faire quoi avec??? faudra nous expliquer l'utilité de cette "langue"....! déjà apprendre le français et l'anglais servirait à beaucoup! vous voyez un jeune demandeur d'emploi s'exprimer ou écrire son CV en créole....heu comme i dit lu lé battu le mec!

14.Posté par Amiral La Po le 25/10/2018 04:57

Mi kroi même ke le Master ke bannna i propose c est plutôt de la Masterbation.....

15.Posté par marie le 25/10/2018 07:15

13 ans que je suis sur l ile et tout le monde parle le Francais sans oublier le creole qu'il faut garder pour discuter entre amis.

je ne comprends pas pourquoi si ce n est la creation d'un poste bateau pour une prof bidon ..

16.Posté par Bertel de Vacoa le 25/10/2018 08:24

10.Posté par cmoinaussi le 24/10/2018 21:00

Cmoinaussi .... un pseudo résonnant très fort le créole .... :-)

Quelquefois, on se croirait toujours sous la triste ère Debré ! Quand comprendra-t-on que le créole - langue régionale bien gaillard à kose que partou do moun i kose a lu - ne s'oppose pas aux autres langues, certainement pas au français et encore moins à l' anglais ou au chinois.

Le créole est la langue maternelle des réunionnais. Le multilinguisme est une qualité et non un défaut ou une tare !

17.Posté par Hugues Neau le 25/10/2018 09:44

Le créole mauricien est une langue pas le créole réunionnais ...

18.Posté par Bertel de Vacoa le 25/10/2018 10:49

17.Posté par Hugues Neau le 25/10/2018 09:44

Ben voui !

https://www.zinfos974.com/La-lang-n-a-poin-le-zo-_a86883.html

19.Posté par La vérité vraie... le 25/10/2018 12:34

4 formes de créole réunionnais. Cette agrégation couvrira-t-elle les champs des 4 entités ?
Comme pour le CAPES, j'imagine que les lauréats de ce concours seront nommés également agrégé de Français, alors que certains se refusent à le parler...

20.Posté par Kayam le 25/10/2018 12:51

Sakène na son pensé pou fé pren kozmen kréol lavion. Kan in pé va'gard dérièr petèt zot nora gro régré dan'n fon zot kèr... Domoune yabite en Frans' mêm y kompren pa sak zot la tran'n fé !

Envoy a zot mé rode pa pou impoz domoune in kelkonk ortograf.
Domoune lé né La Réinion, y koz kréol konm y vé é sak y vé ékrir en kréol, na la liberté.
Nora poin person pou di a mwin komen yékrir... Mi pren mon liberté ! Ma pa la ek zot !! Zot y koman'n'ra pa mwin !! Rode pa pou koriz mon kréol, mon morsso cordon mon moman mon papa la don'n a mwin. Zot lé tar konm mémé t di !
D'zané en zané, din iota mi sanz'ra pa mon lavi.

La sène lesklavaz la kassé, lété in bon nafèr mé la sène yamare a toué ek moin dan'n noute kosé, poukossa ti vé kass sa ?

Ban'n Dékonèr !!! 😡

21.Posté par Madigator le 25/10/2018 15:48 (depuis mobile)

Créoles nous lé tout le temps pas qu'une semaine dans l'année

22.Posté par klod le 25/10/2018 18:59

merci post 11 , effectivement : "Le portugais est la langue officielle du Brésil depuis la Constitution de 1988".

j'avais trop en tête les "conquistadors" ......................................

23.Posté par Gérard Jeanneau le 26/10/2018 01:41

C'est beau ! C'est gentil ! Mais dans cette brillante Université claudicante, on n'y enseigne ni les lettres classiques ni la philosophie !


Voilà sans doute des matières tout à fait secondaires sous les beaux cocotiers !

24.Posté par SOIXANTE TROIS le 26/10/2018 08:14

J' étais présent ce mardi dans ce petit amphithéâtre de l'université à ce sobatkoz .
L'échange a été fructueux ,certes on n'a pas refait le monde , la richesse de notre créole était là.
Je m'adresse à tous ces détracteurs en leur disant que c'est facile d'écraser le créole et ce type de rencontre en ce lieu prestigieux du savoir , mais en fait c'est la honte qui nous hante gouvernée par la timidité légendaire réunionnaise .
Moi j'ai apprécié et j'en redemande . Nous avons tant à apprendre , à partager .

25.Posté par Gérard Jeanneau le 26/10/2018 09:44

Belle agrégation du Créole qui permettra au titulaire d'enseigner aussi le français sans avoir fait du latin ou du grec ! On n'arrête pas le progrès !


Dans cette belle Université des cocotiers on n'enseigne ni les lettres classiques ni la philosophie ni la psychologie. Elle est claudicante ! Il vaut mieux faire un petit détour … à Grenoble où se bousculent Chinois, Japonais, Anglais ...

26.Posté par Matiti le 26/10/2018 11:10

Ce matin, j'ai apprécié de lire ces commentaires mdr. Mesdames, Messieurs merci pour vos remarques, vos critiques que nous pourrons qualifier de négatives.
Cela confirme qu'il faut sans cesse répéter les mêmes choses sur les langues créoles chaque année. Dès à présent je vous convie à un autre SOBATKOZ sur la langue CREOLE pour CHASSER LES IDEES reçues et pour répondre à vos QUESTIONS.

"lé kaniard Sora agrégé ! Cool Raoul ! Zot i pourra pi dit zot la poin travail !"," Zot « Kréol » l’est pas mon créole, l’est pas notre créole.. " "Agrégation de Kréol, vraiment ??? ? c'est du n'importe quoi ! formez d'abord nos jeunes et moins jeunes à l'utilisation du français... le reste leur sera donné par surcroit ."

Derrière ces commentaires , il y a des personnes qui se permettent de juger et qui manifestement ne connaissent rien au fonctionnement des langues (créole, anglais...). Des personnes qui ne prennent pas le temps de lire des thèses, des livres de linguistes renommés et surtout des personnes qui n'ont jamais fait d'enquêtes de terrains au sens scientifique, pour comprendre la situation de bilinguisme à la Réunion.

Mesdames, Messieurs , arèt kroir le kréol lé kouyon !!!!! Parmi ces jeunes dans la vidéo qui défendent la langue créole, il y a des masters qui ont suivi des DOUBLES LICENCES en ANGLAIS , en LETTRES et en DROIT.
Et enfin arrêtez avec vos idéologies et surtout "kash pa zot derrièr zot lordi, la prochaine foi vien sobatkoz, vien koz ek profésionel la lang" PTDR.

27.Posté par Matiti le 26/10/2018 11:26

Pour les personnes qui considèrent l'enseignement à la Réunion inférieur à celui de la France Métropolitaine, et qui considèrent la langue française supérieure au créole.

Ne trouvez vous pas que vous êtes dans un shémas de Dominé/Dominant ? Ce qui PEUT impliquer une idéologie raciste !!! mdr

Orlala , on ne cessera jamais de le dire , le but n'est pas d'opposer les deux langues mais de maîtriser les deux. Une égalité pour les deux langues pas un déséquilibre prôné par des gens qui manifestement se permettent de juger, SANS ARGUMENTS :) !

28.Posté par A mon avis le 26/10/2018 11:51

Oui aux langues régionales : occitane, catalane, bretonne, créole(s) ....

Mais il ne faut pas oublier qu'une langue commune - en l’occurrence la langue française - est le principal liant d'un peuple.

29.Posté par Gérard Jeanneau le 26/10/2018 13:04

"Dominant, dominé", voilà une chansonnette bien ridicule. Pensons que Cicéron, comme bien d'autres, est allé en Grèce apprendre, chez le dominé, la langue grecque; et l'on a la preuve de ses connaissances en la matière par ses lettres, émaillées de phrases grecques. Marc-Aurèle, emprereur et philosophe romain, a écrit ses belles pensées en grec et non en latin; Et on comprend mieux la phrase du poète Horace : Graecia capta ferum victorem cepit et artis intulit agresti Latio (La Grèce, conquise, a conquis son farouche vainqueur et a porté les arts au Latium sauvage).

Personnellement, je trouve ma "substantifique moelle", partout, en français, en latin, en grec, chez l'oncle Sam, dans mon aptois vendéen et dans celui du créole réunionnais. Oui, partout, urbi et orbi; et je ne vois nulle part un farouche barbare ! Tout écrit bien écrit me donne des ailes : je ne vois rien d'agreste !


30.Posté par SOIXANTE TROIS le 26/10/2018 13:04

A M Jeanneau Gérard
Vous êtes devenu gâteux et vous vous complaisez à vous lire .
A vous entendre ceux qui n'ont pas étudié le latin le grec sont des cancres , que l'enseignement run sans oublier l'université c'est de la m.... , mais vous vous prenez pour qui ?
Je vous renvoie à la réponse de Brigitte Croisier et Michel Reynolds datée du 16 janvier 2018 sur Imaz press ou à la fin ils disent "boug la i fé dentel"
Encouragez ces jeunes au lieu de les salir comme vous le faites dans tous vos courriers .

31.Posté par Gérard Jeanneau le 26/10/2018 17:33

Gâteux ? Qui donc des deux l'est plus que l'autre ? J'ai parlé de dominant et de dominé pour dire le plus simplement possible qu'il y a du bon chez l'un comme chez l'autre. Mon bonheur, je le trouve ici et là, en français, en latin, en grec, chez l'oncle Sam, dans mon bon patois vendéen et dans celui du créole. Dans mon bonheur, je ne cherche pas à savoir qui domine l'autre. Voilà ce que je soutiens, et une bonne Université ne doit rejeter ni les lettres classiques, ni la philosophie, ni la psychologie. Est-ce bien salir les jeunes que d'oser soutenir cela ?


Quant à mon grincheux, libre à lui de se ranger dans la catégorie des cancres; je ne cherche nullement à le contredire !

32.Posté par Matiti le 26/10/2018 18:10

Oui aux langues régionales. Mais en aucun cas nous souhaitons qu'on oublie la langue française , ceci n'est en aucun cas l'objectif.
Mais il faut arrêter avec cette "suprématie" de la langue française.
Nous sommes français, nous parlons français mais nous parlons aussi créole. La langue française est une belle langue mais notre langue Créole l'est également. Nous parlons très bien le français pourtant dans les écoles, on y apprend la grammaire, la syntaxe et on étudie des textes littéraires. Alors pourquoi pas en créole ? C'est une langue il y a bien une syntaxe ( en Linguistique il y a bien de la CREOLISTIQUE) et des textes à étudier !


Les outresmers n'ont pas la même histoire que la France métropolitaine, nos ancêtres ne sont pas gaulois. Il est important de connaître son histoire et sa langue.

33.Posté par Héva le 26/10/2018 18:32 (depuis mobile)

É dir ke lo bann pli gran scientifik et linguistes internationaux i fé zétud recherche thèse article scientifique su nout Lang, Bana i rekoné kréol kom in Lang... Mé bann gran zintélektuel dérièr lékran non, rienk kréol mèm pou dénigr zot prop Lang

34.Posté par Matiti le 26/10/2018 18:37

Mr G.J

Etes vous un membre de L'Université de La Réunion ? Etudiant ? Enseignant ? Intervenant ? Membre de l'équipe administratif ?

L'Université de la Réunion ne rejette ni les Lettres , ni la philosophie , ni la psychologie . Dans chaque U.E nous abordons la phylosophie et la Psychologie. Nous avons bien une Licence/ Master Lettres .
Vous mettez en doute l'enseignement de cette Université . Oui l'Université doit soutenir ce type d'action, c'est un lieu de savoir et d'échange.
L'Université de la Réunion devrait elle avoir honte de "soutenir cela"? Et pourquoi utiliser des termes tels que "claudicante" , "université des cocotiers" ? Mr G.J pourquoi un tel "mépris" ?

35.Posté par Jo le 26/10/2018 18:40 (depuis mobile)

Kan marmaill i Kass i vol i tué, zot i kri é i kritik la zéness.
la marmaill i vé apran étudié é enseigne zot kiltir, zot i trouv moyen kritiké ankor!
O kontrèr fo ankouraz azot! Kom bann zarboutan la mèt an lèr nout kiltir, zordi zot i port flanbo!

36.Posté par SOIXANTE TROIS le 26/10/2018 19:44

A M G JEANNEAU
Matiti vous confirme que l'on enseigne la philosophie , le psychologie le latin dans les UE .
En tant que prof de lettres classiques ou retraité aujourd'hui renseignez vous auprès de l'université ou même au rectorat .
Et puis le temps d'avant n'est plus le temps de maintenant .

37.Posté par Jeanneau Gérard le 27/10/2018 15:29

Je confirme : à l'Université de La Réunion, il n'y a ni licence de lettres classiques, ni licence de philosophie, ni licence de psychologie. C'est bien une Université claudicante. Il y a une trentaine d'années, je me suis inscrit à la fac de lettres à Nice; j'y ai suivi les cours de lettres classiques pendant de 2 mois, lors de mon congé qu'on accordait à cette époque; pour les épreuves, j'ai pris l'avion, et j'ai décroché avec succès les différentes épreuves; c'est bien là que j'ai optenu ma licence de lettres classiques et non à La Réunion.

Oui, à l'Université de La Réunioon, on enseigne ici et là un peu de latin, notamment pour le master en question ici, mais je pense que ce doit être une épreuve d'un niveau de bac supérieur, du niveau de la propédeutique que j'ai obtenue à Poitiers. Envoyez-moi un exeemplaire de version et je vous donnerai mon avis. Il y a une petite vingtaine d'années, un de mes amis, agrégé de lettres classiques, formé à la Sorbone, a préparé les étudiants pour le latin du CAPES lettres modernes. Il a dû avoir des successeurs à la fac de La Réunion.

Une Université claudicante ne peut se classer parmi les meilleures Universités françaises; lors du dernier classement, elle figure vers la fin de la liste. Par contre, au lycée Leconte de Lisle à Saint-Denis, la prépa est l'une de meilleures de France et les étudiants qui décrochent le sésame rejoignent l'ENA de Lyon.

Petite suggestion : oui pour les agrégations locales à condition que les candidats soient titulaires de la licence de lettres classiques.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter