Société

▶️ Saint-Paul se pare des couleurs de la Chine pour l'année du cochon

Mercredi 13 Février 2019 - 18:21

Ce samedi 16 février, Saint-Paul organise des festivités exceptionnelles afin de fêter le nouvel An chinois. Les associations franco-chinoises ont mis les grands moyens pour promouvoir la culture de l'empire du milieu.


C'est dans la célèbre boutique Ah-Leung (plus connue sous le nom de boutique Alfred), dans la rue Rhin et Danube que se tenait la conférence de presse de Yoland Velleyen, 1er adjoint au maire, délégué à la Culture. L'élu était accompagné du président de l'Association de l'école franco-chinoise (AFC) Jean-Claude Lin Tin Yien, de sa vice-présidente Béatrice Chan Quan, ainsi que du président de l'association des commerçants du coeur de ville de Saint-Paul Irchad Omarjee.

Saint-Paul, à l'occasion des anniversaires du peuplement de l'île et de l'abolition de l'esclavage, lance un programme de mise en valeur des différentes cultures ayant fondé la créolité réunionnaise. Neuf rues du centre-ville seront dédiées à la culture de chacun des peuples étant arrivés sur l'île.

En rade de Saint-Paul, le 13 avril 1844

Ce samedi inaugurera ce projet de célébration du "vivre ensemble" réunionnais par des festivités aux couleurs de la Chine. L'AFC contribue largement à cette fête, elle fait venir un opéra de Zhengzhou, des moines de Shaolin, des musiciens traditionnels chinois... La Chine sera donc à l'honneur à Saint-Paul, pour célébrer le lien entre l'île et la grande puissance asiatique.

Les primo-arrivants chinois ont débarqué en rade de Saint-Paul le 13 avril 1844. Ils étaient 54 immigrants, des laboureurs "engagés" suite à l'abolition de l'esclavage. La communauté chinoise a eu le droit de s'installer en tant que boutiquiers en 1862. Comme le raconte Yoland Velleyen, les chinois ont aidé la population en instaurant le "carnet de notes", soit en faisant crédit aux familles, qui pouvaient payer les marchandises en fin de mois.

La rue Rhin et Danube sera décorée par des fresques évoquant la culture chinoise, ainsi que dotée de banderoles sur l'astrologie chinoise, décrivant les caractères attribués à chacun des 12 signes chinois. Cette année est celle du cochon de terre, réputé apporter prospérité et chance. C'est la bonne année pour les mariages et les naissances, selon la tradition chinoise. En ces temps de Saint-Valentin, le bonheur est promis aux couples du cochon de terre.

Bérénice Alaterre
Lu 2236 fois



1.Posté par bakoko le 13/02/2019 20:47

Vive l' année du cochon, mais tous les réunionnais ne sont pas des chinois....

2.Posté par Jean-Marie A. le 13/02/2019 21:32

Ainsi ce sont les Chinois qui, selon l'érudit Velleyen, qui auraient instauré chez nous le "carnet de notes". Les écoliers seront contents de l'apprendre. Il ne doit pas aimer les "commissions", un mot qui fait trop penser aux enquêtes tant redoutées par certains élus de Saint-Paul.

3.Posté par le 13/02/2019 21:58

St paul se pare de la couleur du cochon et ce depuis des lustres.

4.Posté par Tom le 13/02/2019 23:33 (depuis mobile)

Bakoko, oui on sait, c'est pour ça qu'il y a autant de chômage...

5.Posté par piop le 14/02/2019 19:44

De toute façon cette ville est en mode cochon toute l'année!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie