Société

▶️ Revégétalisation de l'Hermitage: Le premier arbre (symbolique) planté dans un contexte tendu

Jeudi 6 Septembre 2018 - 10:29

Le premier arbre du projet de revégétalisation de l'arrière plage de l'Hermitage a été planté ce mercredi, à l'issue d'une journée de sensibilisation et d'information du public. Un acte symbolique avant le début des opérations de plantation prévu fin 2019. Objectif : "sauver la plage", mise en péril par l'érosion.

À l'issue de cette action, le collectif du DPM a rejoint les équipes pour une présentation du projet. Une rencontre intervenue quatre jours après une réunion avec le maire, à l'issue de laquelle Joseph Sinimalé s'est engagé par écrit à renoncer à la piétonnisation, mesure censée accompagner le reboisement. Un courrier qui a semé le trouble quant à la poursuite même du projet. 

Le collectif du DPM a rencontré les équipes à l'issue de la journée de sensibilisaiton
Le collectif du DPM a rencontré les équipes à l'issue de la journée de sensibilisaiton

Zinfos974
Lu 4347 fois



1.Posté par fépasa le 06/09/2018 11:12

met'a li barièr otour a koz weeken' prosain ban' la picniquèr i roul dessu ek son loto ....refé un reportaz lundi pou'voir a zot si lé vivan !!

2.Posté par scandaleux le 06/09/2018 11:12

Ils sont beaux les gramounes intellectuels du collectif. Malheureusement, ils vont avoir du mal à se baisser pour planter les arbres. On ne comprend rien à leurs motivations et à leurs actions qui partent dans tous les sens.

3.Posté par Grangaga le 06/09/2018 12:32

Post' 1......... Ki sa nana pliss' .......l'intéré fé...arass' a li d'aprè ou.....
La pa satt' ou krwa là byin-sirr'.........

4.Posté par Dagober le 06/09/2018 12:57 (depuis mobile)

Et les paillotes c'est fini ??

5.Posté par Zarin le 06/09/2018 13:27

S.O.S. plages en danger : pourquoi le sable disparaît et pourquoi ça ne concerne pas que les baigneurs

Entre 75 et 90 % des plages de sable naturelles de la planète sont en train de disparaître. Les évolutions du climat expliquent en partie le phénomène, mais les extractions d'origine humaine sont aussi à prendre en considération.

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/sos-plages-en-danger-pourquoi-sable-disparait-et-pourquoi-ne-concerne-pas-que-baigneurs-eric-chaumillon-1851492.html#01XGSDBVfiDDOUPF.99

6.Posté par Lév la tét le 06/09/2018 14:48 (depuis mobile)

Aret ek loto i gare dan lagon fe un parking plus loin et va fé marche un peu demoune pou ni baigner aret un kou don .ici demoune les fou ek loto évolué un pé siouplé stop béton pollution vive la nature

7.Posté par PEC-PEC le 06/09/2018 15:57

La priorité ne serait elle pas a empêcher la circulation des véhicules sous les arbres existants. clore cette zone affin déjà de la préserver.
Ce qui est à craindre c'est le vol des nouveaux plants qui seront mis en place. Il faut donc planter des arbres beaucoup plus vieux (plus imposants) que ces plans de l'année qui disparaitrons en une seule nuit. Hélas !

8.Posté par pipo le 06/09/2018 16:02

Demain matin les pieds de bois ne seront plus là :)

9.Posté par desireless le 06/09/2018 16:15 (depuis mobile)

Un badamier ? ou un cocotier ?

tiralipimpom sur le chi..wa..wa tiralipimpom 🎶🎵🎼

10.Posté par Rouleau compresseur le 06/09/2018 17:15 (depuis mobile)

Préfet y cause gras : la.point marche arrière sur rouleau compresseur.

Chiche on supprime vite alors les paillottes.

11.Posté par Antoniotti le 06/09/2018 18:44

combien de temps il va tenir cet arbre ? un jour, deux jours , une semaine ?

12.Posté par jawadli le 06/09/2018 18:45

bande de clowns !!!!!!!!!!!!!!

13.Posté par Zoé le 06/09/2018 20:17

Perso j'ai planté sur le littoral des filaos. N'en déplaise....
Mais l'arbre bien que pas endémique est "de fer" ! et à la propriété (légère) (pour la variété bleu) de désaliniser l'eau de mer et est donc parfaitement adapté aux pieds dans l'eau.
Et qu'à cela ne tienne, je n'ai connu que depuis mon enfance que ça sur nos plages et bords de cote. J 'adore cet arbre.
Ils ne résistent que si ils sont isolés de la vue et la portée des gens. Et ça arrive que des gamins (ou des gens qui veulent replanter chez eux ?) en arrachent...
Ce qui manque c'est une sensibilisation "sociétale" à planter des arbres chez nous !!
Elle est où nôtre route des tamarins soit disant bordés de milliers d 'arbres ?
Faudrait à l'école pour toute classe créer chaque chaque année un programme de plantation d'arbres ou valorisation de site naturel.
Ce sont les arbres qui nous font vivre mieux dans nôtre environnement.
Le liens est par ailleurs prouvé entre bétonisation, déforestation et baisse des précipitations (donc restrictions d'eau), hausses dramatique des températures. Sans compter accélération de l'érosion des bords côtes (sols non retenus).
Les gens chez eux n'ont parfois plus la place de planter d' arbres...parcelles de plus en plus petite. C'est donc à l administration publique d 'augmenter le nombre d'arbres plantés (espaces public, espaces naturels, régir pour obligé à planter le foncier économique et industriel).

14.Posté par Tikaf le 06/09/2018 21:51 (depuis mobile)

Franchement sans balisage, ces arbres ne tiendront pas... C'est faire du travail pour rien!

15.Posté par Veridik le 06/09/2018 21:54 (depuis mobile)

@2
Une reconversion pour notre ami planteur de zamal de l'autre article

16.Posté par Zarin le 06/09/2018 22:23

@13.Posté par Zoé

La communication du monde végétal

le monde végétal est doté de conscience et d’intelligence, capable de dialoguer, de réagir à des agressions et d’évoluer au fil du temps.

ci dessous plusieurs vidéos traitent de ce sujet passionnant qui nous font changer notre regard vis à vis du monde végétal.

il est grand temps que l’homme ne se comporte plus en maitre absolu et retrouve son humilité; les scientifiques commencent d’ailleurs à imiter les plantes pour développer des systèmes efficaces et résilients: c’est le bio mimétisme.

La communication du monde végétal - CRÉONS L'ABONDANCE EN TOUT LIEU CRÉONS L'ABONDANCE EN TOUT LIEU
http://le-jardin-nourricier.net/la-communication-du-monde-vegetal/


17.Posté par nano le 07/09/2018 08:24

ça ne sert strictement à rien si on laisse les voitures se garer à côté et les gens faire du feu pour leur pique nique.J'ai plus de 50 ans et j'ai vu des filaos disparaître car les gens faisaient des feux de bois à proximité des arbres et les troncs étaient noircis.

18.Posté par OREO974 le 07/09/2018 09:54

DPM ?

On comprend rien de ce qu'ils veulent?

Ils sont pour l'écologie quand il s'agit d'enlever des paillotes Zoreys;
Ils sont contre l'écologie quand il s'agit de picnic créole.

Ils sont écolos quand çà les arrange...

Bizarre non?

19.Posté par Dagober le 07/09/2018 15:49 (depuis mobile)

Post 18. Et alors il n'y a pas que des créoles qui pianiste. Par contre le créoles ne mets pas de produits sur le corps pour entre dans lagon

20.Posté par jawadli le 07/09/2018 17:01

19.Posté par Dagober ****alors la je suis d accord avec toi !!!!! le creole ........mais, DANS le corps !!!!!!!!!

21.Posté par Zoé le 07/09/2018 19:37 (depuis mobile)

@19 Dagober.
Mal o ki, boug a twe si c pou dir la taii. Raciste.
Le ben mouns comme ou i derbarc en famille (# Ça mon ile ça...) et i fane partout son ben poubelles.
Fé out dangereu met pas la crem le meyer pou ou
Allé gagn un l éducation don..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 12:29 ▶️ Le nouvel hélicoptère du Samu dévoilé !