MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Gilets Jaunes

▶️ Quand le Score du Port négocie avec les Gilets jaunes: nourriture contre ouverture


Tous les commerces de l'île ont été ralentis dans leurs activités la semaine dernière.
Particulièrement visés en raison des profits qu'ils génèrent et de l'image de consommation de masse qu'ils véhiculent, les supermarchés ont dû jongler entre ouverture et fermeture.
Sous la pression des manifestants, ce supermarché du Port a négocié de rester ouvert en échange de produits alimentaires offerts à des Gilets jaunes.

Par Zinfos974 - Publié le Lundi 26 Novembre 2018 à 07:52

Tournée par des Gilets jaunes eux-mêmes, une vidéo montre à quel point il a été difficile depuis une semaine pour les commerces d'ouvrir leurs portes, entre demande de fermeture en solidarité du mouvement et coups de pression.

La scène a été filmée par un Gilet jaune au Score du Port en fin de semaine dernière. La grande surface est située à 1km du fameux rond point qui fait face à l'entrée du Port Est. 

Arrivé aux portes du magasin, un porte-parole demande à la direction du supermarché de quoi ravitailler ses collègues manifestants. "Eau, cuisse de poulets pour des grillades", la liste est succincte mais le message clair : c'est ça ou la fermeture forcée. 

La discussion dure plus d'une dizaine de minutes avant que le Score accepte la demande. Des bouteilles d'eau et du pain seront ainsi donnés aux manifestants qui s'en iront remercier le geste du responsable du magasin en direct sur les réseaux sociaux. 

En contre-partie, la grande surface a pu rester ouverte...




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

25.Posté par bobeneponge le 26/11/2018 08:39 (depuis mobile)

Le juste retour de bâton pr le groupe vindemia! Eux qui avait opposé baisse cospar contre des emplois! Di a nou en gros ferme zot ki, nou nou néna 10000 pti sous emploi que nous paye un misère, voilà le retour!

24.Posté par siegfried le 26/11/2018 05:32

Est-ce que cela ne serait pas la définition même du racket ?

23.Posté par Bertrand le 26/11/2018 08:29

On appel cela du racket.
Comment vous dites dans les média ? pacifique et bon enfant !

22.Posté par DOGOUNET le 26/11/2018 08:27

Diviser pour mieux règner... LAMENTABLE !
1) C'est encourager la poursuite des incivilités
2) C'est nous faire payer à terme les produits "donnés"
SOVKIPE !

21.Posté par Rive Sud le 26/11/2018 08:27

On appelle ça du racket

20.Posté par Môvélang le 26/11/2018 08:27 (depuis mobile)

En voilà un bel exemple de solidarité, de toute façons, le gilets jaunes sont aussi des consommateurs, komdi kreol, inmain ilavlot

19.Posté par C''''est honteux ! le 26/11/2018 08:23

C'est purement du racket ! D'un coté, on se dit Gilet Jaune, on se bat pour le peuple. Et de l'autre coté on vole le peuple. Vous etes aussi pire que les politiciens que vous dénoncez. Payez ce que vous consommez si vous etes honnetes.

18.Posté par Ced974 le 26/11/2018 08:21 (depuis mobile)

Ça s''appelle du racket tout simplement sous une forme un peu différente de toute façon les gilet jaune nous prive de notre liberté de circuler de notre droit à penser par nous-mêmes parce que pour eux on doit avoir leur opinion. INSIGNIFIANT/RIDICULE

17.Posté par Pascal Rey le 26/11/2018 08:20

Les Gilets Jaunes font du racket pour mieux dénoncer le racket c'est bien ça?

16.Posté par NicoC le 26/11/2018 05:20

Je suis réunionnais, chef d’entreprise et également asphyxié par les taxes et impôts. Je ne peux plus travailler depuis bientôt 10 jours, entre les barrages, les menaces et les enfants à garder. Je ne me sens aucunement représenté par les gilets jaunes de cette vidéo qui ne sont rien d’autre que des racketteurs, qui n’ont rien d’autre à faire que d’emmerder les autres et mettre en péril leur outil de travail. Pour pouvoir être tous les jours dans la rue, ils sont probablement allocataires CAF ou Pôle Emploi ou autre et à la fin du mois, leur « revenu » tombera quoi qu’il advienne. Qu’ils poussent la démarche jusqu’au bout et s’infligent à eux même ce qu’ils nous infligent et refusent leur allocation. Pas certain que leur enthousiasme soit le même que jusque là!

15.Posté par laurent le 26/11/2018 08:18

Lamentable .......vive la Reunion.......

14.Posté par Joane le 26/11/2018 08:17 (depuis mobile)

" NOU VEUT DO PAIN EK SAUCISSON "...

" DO PAIN PAS CHER SA !! "

" COMBIEN LA KISS VOLAY LA GINYÉ ? "

" FAIS PASSE SA EN PERTE LÉ BON? "


13.Posté par Tijean le 26/11/2018 08:17 (depuis mobile)

"Arrivé aux portes du magasin, un porte-parole demande à la direction du supermarché de quoi ravitailler ses collègues manifestants. "vive le racket !

12.Posté par titi974 le 26/11/2018 08:12

Lamentable car si on affame le peuple on se doit d être logé à la même enseigne gilets jaunes ou pas quels l intérêt d’ emmerder la base citoyenne qui souffre déjà en temps normal cela en devient réellement ridicule ils ne savent pas se mettre d accord pour émettre des revendications claires et réalistes par contre racketter pour se goinfrer et danser pour certains sur les lieux de blocages là ils savent faire l’image de ce qui aurait dû être un mouvement populaire est largement ternie car ce ne sont pas les élites qui sont visées mais le peuple. Un sympathisant des gilets jaunes extrêmement déçu.

11.Posté par je ne vous soutient plus le 26/11/2018 08:11

ON VOIT ENFIN CERTAINS VISAGES QUI COMPOSENT CE MOUVEMENT DES GILETS JAUNES : DES RACKETTEURS ET DES MAITRES CHANTEURS. SACHEZ QUE POUR MOI VOUS N'ETES QU'UNE BANDE DE FRUSTRÉS DE LA VIE VOULANT FAIRE PAYER A LA SOCIETE TOUTE ENTIERE VOTRE INCAPACITE A POUVOIR VOUS EN SORTIR.

LA POPULATION REUNIONNAISE PEUT-ELLE SE RECONNAITRE A TRAVERS LES MEMBRES DE CE MOUVEMENT ?

#"DONNE DEUX CARTONS CUISSES POULET.... 2 BAGUETTES ET UN SAUCISSON"#

10.Posté par razlebol le 26/11/2018 08:10

en d'autres termes cela pourrait s'appeler du racket mais MACRON rackette bien les retraités ( entre autre) sans aucun regret , droit dans ses bottes , toujours aussi insolent avec la population .L'exemple viens bien d'en haut ...

9.Posté par Gilles et John le 26/11/2018 08:05

Une bande de vendeurs de courses comme dit le proverbe ! C'est de l'arnaque ! De la corruption ! Ignominie sans précédent. Du chantage! Pendant qu'ils s'en graissent les autres crèvent la dalle ! Et Score qui négocie ! Elle est OU votre revendication et votre résistance !

8.Posté par boboland le 26/11/2018 08:02

du racket maintenant...mais bien sur....

7.Posté par midiaou le 26/11/2018 08:02

Cela peut être l'exemple même d'un début de corruption. On commence par des échanges de bons procédés et ça se termine par des centaines de milliers d'€

Remarquez : politiquement correcte on peut toujours appeler ça "relation publique".

6.Posté par Oude le 26/11/2018 08:01 (depuis mobile)

Racket !!! C'est du racket il faut porter plainte.

5.Posté par Roger le 26/11/2018 07:58 (depuis mobile)

En clair ça s''appelle du racket

4.Posté par Nat le 26/11/2018 07:57 (depuis mobile)

SCANDALEUX.Sanction immédiate !!!!!

3.Posté par Kreole le 26/11/2018 07:57 (depuis mobile)

Dire que nos gramouns, nos enfants n'ont plus rien à manger. Les bras m'en tombent. En Afrique il y a boko Haram à la Réunion il y a les gilets jaunes.

2.Posté par Thom le 26/11/2018 07:57

Une honte ! Exactement ce que ces gens dénoncent : de l'abus de pouvoir.

1.Posté par Bibite le 26/11/2018 07:57 (depuis mobile)

Ils sont tellement cons qu'ils filme eux même leurs exactions et leurs raket. 😂

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie










Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes