Société

▶️ Plaine des Palmistes: Bras de fer avec de "gros notables" pour récupérer un terrain familial

Lundi 22 Octobre 2018 - 17:42

François Castellon veut récupérer le terrain familial vendu par les anciens propriétaires
François Castellon veut récupérer le terrain familial vendu par les anciens propriétaires
"Ti hache i coup gros bois", François Castellon en est convaincu. Le jeune retraité de France Télévision a décidé d’entamer un bras de fer avec des " gros notables" pour récupérer un terrain appartenant à sa famille à la Plaine des Palmistes. "Ont-ils profité de l’absence de construction pendant plus de 30 ans sur la parcelle pour se réapproprier le terrain familial alors qu’un acte de propriété a été édité au nom de mon père ?", s’interroge François Castellon. C’est ce qu’il compte découvrir en lançant une procédure devant la justice. 

Le 20 mars 1960, Antoine Castellon, aujourd’hui décédé, achète ainsi une parcelle d'environ 1000 m2 à la Plaine des Palmistes à Alfred Goy, à l’époque directeur de la Banque de la Réunion qui a lui même acheté plusieurs parcelles à Paul Moreau, directeur de la Coopérative de vanille naturelle de Bras-Panon mais également maire de la ville. Une parcelle acquise en vue d’y construire une petite case "pour un changement d’air".  Finalement aucune construction ne sera réalisée. "Si bien que mon père, Antoine Castellon, règle pour sa propriété en avril 1965 une amende pour défaut de construction". 


En juin 1959, Paul Moreau n’est déjà plus le propriétaire de la parcelle puisque vendue à Alfred Goy à qui le père de François Castellon a acheté le terrain quelques mois plus tard
En juin 1959, Paul Moreau n’est déjà plus le propriétaire de la parcelle puisque vendue à Alfred Goy à qui le père de François Castellon a acheté le terrain quelques mois plus tard
Que se soit l’acte de vente passé entre Alfred Goy et Antoine Castellon en 1960 ou l’amende de 34 960 CFA, "nous possédons tous les pièces nécessaires prouvant que mon père a bien acquis cette parcelle", affirme François Castellon, " jusqu’à un certificat signé par le Conservateur des Hypothèques", précise-t-il. 

Pourtant par acte de donation, Paul Moreau cède en juin 1995, un lot immobilier, comprenant la parcelle des Castellon, à sa fille. Cette dernière la vend en 2011. Même si le cadastre est relativement jeune à La Réunion, "tous ses actes ont été réalisés devant notaire". Et c’est justement là où le bât blesse pour l’avocat de François Castellon, Me Chendra Kichenin. "Les opérations en amont semblent litigieuses". Il s’agit du même office de notaires qui a acté les ventes et la succession.

"Les notaires ne pouvaient ignorer les ventes précédentes", assure le retraité. François Castellon a donc décidé de porter le litige devant la justice en mai dernier et demande la restitution du bien à sa famille. Une maison a été construite entretemps par le nouvel acquéreur. "Mon père a travaillé pour s’offrir cette terre. Si je me lance dans ce combat c’est pour lui rendre hommage".

Malgré nos demandes répétées, l'office notarial en charge des actes n'a pas donné suite. 
PB
Lu 10074 fois



1.Posté par Ma sonnerie le 22/10/2018 17:44 (depuis mobile)

Bravo monsieur !

2.Posté par Anguille sous roche le 22/10/2018 17:45 (depuis mobile)

A la Reunion, certains notaires ....

3.Posté par Modeste le 22/10/2018 17:54

la faute au notaire qui aurait dû vérifier les origines de propriété, maintenant parler de "gros notables", faudrait peut être arrêter de polémiquer tant qu'on ne connait pas le fond de l'affaire! trop facile d'accuser une famille surtout si celle ci a de l'argent...;maintenant si on est riche cela devient une tare pour beaucoup de mal au ki!

4.Posté par BRAVO ET BRAVO le 22/10/2018 17:55

BRAVO ET COURAGE. LE MIEUX EST DEJA DE POTER PLAINTE DEVANT LE PROCUREUR ET ET ET SURTOUT LA CHAMBRE DES NOTAIRES

5.Posté par chikun le 22/10/2018 18:06

A la Reunion, certains notaires ...
Certains syndicalistes
Certains membres des prudhommes ........
Certains membres du clergé ..........................................................................
Certains membres de la presse.......................................................................................
Certains hommes politiques ..........................................................................................................................................

6.Posté par Et .... le 22/10/2018 18:09 (depuis mobile)

Et certain.chikun ...

7.Posté par un observateur le 22/10/2018 18:23

Dire que j'avais confiance aux notaires...
Ce cas n'est malheureusement pas une exception.
Pour ceux qui désirent acquérir un terrain, je leur conseille de bien vérifier les points suivant :
Le cadastre, les bornes (du géomètre) de la propriété à acheter, l'urbanisme, le titre de propriété du vendeur, et préalablement celui qui sera le vôtre.

8.Posté par GIRONDIN le 22/10/2018 18:48

...... Malgré nos demandes répétées, l'office notarial en charge des actes n'a pas donné suite.....

Sans blague !!!!!

c'est la 1ere fois que mili ça sur zinfo... . "" "Malgré nos demandes répétées" "" ...... Un histoire de '' gros notable''' ' à défaut d'une politique de gros......

9.Posté par Kifkif le 22/10/2018 19:09 (depuis mobile)

Théoriquement, le conservateur des hypothèques (aujourd’hui SPF) n aurait pas dû non plus publier l acte de donation. Quant à celui de la vente, la purge de l origine trentenaire aurait également dû alerter le notaire.

10.Posté par castellon le 22/10/2018 20:00

francois jc castellon est av toi a bientot

11.Posté par politique le 22/10/2018 20:03

si il y a une association pour vérifier les actes de terrain ,ils y a beaucoup des gens qui ont achetés des terrains vendu par des gros zozos des municipalités de l'époque, mais des terrains appartenants a des petits créoles, laisser par des parents ,mais faute d'argent pour aller devant la justice ,et fautes de moyens pour payer taxes des terrains non batis les héritiers laissaient des municipalités faire n'importe quoi avec leurs bien . Je connaissais une dame que son père a laisser un terrain qui est ds le meme cas mais elle a abandonnée vu que des maisons ont étés construits sur le bien.

12.Posté par Yabeleso le 22/10/2018 20:20 (depuis mobile)

Pourquoi ne pas être plus clair?
Moreau c''est bien l''ancien maire de Bras-Panon et feu beau-père de l''actuel maire de Bras-Panon, non?

13.Posté par Joseph le 22/10/2018 21:07 (depuis mobile)

Si c’est l’office notariale de saint benoît je ne suis pas du tout étonné !!!
Mon père malade et n’ayant plus toutes ses facultés à vendu un terrain en licitation pour lequel il n’a jamais touché un seul centime.

14.Posté par La gitane le 22/10/2018 21:27 (depuis mobile)

Vivement les décisions à venir du parquet financier pour remettre les pendules à l'heure !

15.Posté par klod le 22/10/2018 22:59

"ti hache y coupe gros bois" , ............................................... "So if you are the big tree. We are the small axe.......... ", pareil ..............


du créole anglophone au créole francophone ......................... le meme kosé ou le même causé, selon ................ un imaginaire créole des Caraibes à l'Océan Indien , merci , en cette semaine créole de faire vivre un imaginaire créole qui me nourrit et m'ouvre à d'autres .................... merci mon créolité ek mon francité ................... .

16.Posté par Ma sonnerie le 22/10/2018 23:17

certains propriétaires de ste suzanne ont du souci à se faire, au vu de l'appellation présentes sur les cartes IGN sur les hauts de ste suzanne à deux rives...

17.Posté par Ma sonnerie le 22/10/2018 23:18

La Région Corse devrait inspirer la Région Réunion en la matière.

18.Posté par #pasdevague le 22/10/2018 23:24 (depuis mobile)

Depuis que Macron est au pouvoir, il n'y a plus de problèmes

Macron.c'est Zorro ?

19.Posté par klod le 22/10/2018 23:35

c'est marrant , il a un petit air de "mélenchon" ............. sans son passé "troskyste" , dommage , ya erreur sur la personne , lol . .

20.Posté par Kifkif le 23/10/2018 00:14 (depuis mobile)

Joseph : si votre père était malade et avait une altération de ses facultés cognitives, le notaire aurait dû, pour sa responsabilité, demander un certificat médical. Nos assurances nous les demandent dans ce type de cas.

21.Posté par Injustice le 23/10/2018 05:40 (depuis mobile)

Bravo Monsieur Castellon et courage dans ce combat Ti hache i coup gros bois

22.Posté par titi974 le 23/10/2018 07:42

Post 18 qu’est que Macron vient faire dans cette affaire quand on a rien à dire d’intéressant ou de constructif à dire on ferme sa grande bouche.....

23.Posté par notair politiciens escrocs le 23/10/2018 07:51

cok le peu!
k justic soit faite!!!!!

24.Posté par Skop le 23/10/2018 08:47

La question à savoir : qui paie des taxes foncières sur cette parcelle ? Je crains que le document que posssede ce Monsieur ne soit qu'un seing sous imprivé, petit document très utilisé auparavant mais sans valeur juridique. Par contre si à l'occasion de la vente en 1995, celle-ci a été enregistrée aux impôts. Il en a pour sa pomme.

25.Posté par A titi974 post 22 le 23/10/2018 10:05 (depuis mobile)

Kan y coze avec saucisse, boucané y reste pendillé.

Pas apprendre à ou l éducation koué ?

26.Posté par @post 22 titi et gros bidet le 23/10/2018 10:10 (depuis mobile)

La fermer t'aurais rendu plus intelligent.
Su si on y croit

27.Posté par Joseph le 23/10/2018 10:53 (depuis mobile)

Post 20 . Oui effectivement. Mais le notaire et les acquéreurs ont tout manigancé. Ils ont piégé mon père. C’est seulement des années après que l’information nous est parvenue.

28.Posté par pour quelque dollars..!! le 23/10/2018 11:32

avec un bon avocat office notariale va vol en éclat...!

29.Posté par Kifkif le 23/10/2018 12:12 (depuis mobile)

Son acte n est pas un acte sous seing privé mais bel et bien un acte authentique. Il a été reçu par devant Me xxx et une copie a été transcrite au bureau des hypothèques. Il a date certaine et est pleinement exécutoire.

30.Posté par amelie le 23/10/2018 12:32

Si c'est un certain office de l'est je crois que c'est foutu pour francois j'ai eu à peu prés le meme probleme et j'ai perdu sur tous les fronts malgré ma bonne foi tous documents à ll'appui et mes pistons car ils en avaient de plus gros encore.

31.Posté par Loulou le 23/10/2018 13:01

Bravo M. Castellon! Vous avez mon entier soutien. Ici, à la Réunion, les forces obscures se croient tout permis: elles veulent écraser sans riposte, surtout lorsque l'on sait que l'on ne peut pas déposséder une famille. Les petites gens s'inclinent. Mais si l'on peut résister comme vous il faut le faire et revendiquer ses droits.

32.Posté par Elsa le 23/10/2018 13:58

Tous des voleurs, des tricheurs..

33.Posté par SALVAN le 23/10/2018 15:23

Bonjour Monsieur CASTELLON,
Je salue votre courage et votre esprit de solidarité en pensant à d'autres, y compris dans la vidéo. Merci à Zinfo974 de faire répercuter ce combat. Ils ont mon aval pour vous transmettre mon adresse de messagerie... Et peut-être aurais-je la chance de trouver votre numéro de fixe sur Internet.
Comme en tant que créole né dans la commune limitrophe du bas,résidant en métropole et ayant des goyaviers en train de mûrir, je sais que vous êtes persuadé de mon soutien contre toute spoliation et injustice.

Par tous les moyens je vous dis à bientôt.

Jean-Pierre

34.Posté par Choupette le 23/10/2018 15:33

24.Posté par Skop

" ... seing sous imprivé ... " ???
C'est nouveau ? Ça a été vérifié au dictionnaire ?

Voilà comment, juste pour faire son intéressant, on balance un mot entendu quelque part mais sans savoir comment ça s'écrit.

Voir 29.Posté par Kifkif

" ... sous seing privé ... "

35.Posté par titi974 le 23/10/2018 16:38

post 25 et 26 on jauge facilement le niveau pitoyable de votre instruction car de l 'intelligence il n ' y en pas ...les cons ça osent tout et c'est à cela que l 'on vous reconnait ......sur ce je ne répondrais plus a vos commentaires pathétiques.

36.Posté par J''en Doo le 23/10/2018 20:23 (depuis mobile)

Post 33 Salvan alias Jean Pierre : même problème que m. Castellon. Meme protagonistes et même villes. Peut être pourrions nous nous aider mutuellement pour mettre a jour toutes ces spoliations afin de rendre justice a nos anciens.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter