MENU ZINFOS
L'Edito de Pierrot

▶️ [Pierrot Dupuy] Un tiers des fonctionnaires travaille moins de 35 heures par semaine !


Par - Publié le Jeudi 28 Mars 2019 à 09:32 | Lu 3484 fois



Voilà encore une réforme qui risque de faire du bruit. Le conseil des ministres a adopté hier le projet de loi sur la fonction publique.
 
Le but avoué du gouvernement ? Rendre la fonction publique « plus attractive, et plus réactive » face « aux nouvelles attentes des citoyens », avec une confirmation de l’objectif de suppression de 120.000 postes d’ici à 2022, ce qui permettrait de faire une économie de 60 milliards.
 
Mais ce n’est pas le seul sujet qui risque de mettre les syndicats vent debout. Pour une fois presque tous d’accord, ils reprochent au gouvernement de vouloir aligner la fonction publique sur les règles du secteur privé, au détriment du statut du fonctionnaire et de l’indépendance des agents à l’égard du pouvoir.
 
Et c’est vrai qu’ils n’ont pas tout à fait tort, tout au moins concernant le problème su sacro-saint statut du fonctionnaire.
 
C’est ainsi que le gouvernement envisage d’embaucher davantage de contractuels, c’est-à-dire des employés qui ne bénéficieraient plus des avantages et des protections du statut du fonctionnaire.
 
Il est également envisagé des « contrats de projet », qui s’apparentent aux CDD.
 
Le texte s'inspire encore du secteur privé lorsqu’il envisage d’instaurer des rémunérations au mérite et "un mécanisme de rupture conventionnelle, aligné sur le code du travail" pour les contractuels.
 
Le projet de loi traite aussi du temps de travail, mais seulement pour les collectivités territoriales, auxquelles il impose de revoir leur temps de travail à l'issue des prochaines élections lorsque leurs agents font moins de35 heures hebdomadaires.
 
C’est dommage que l’on ne remette pas également en cause les avantages des fonctionnaires d’Etat car mardi, l’Inspection générale des Finances a publié un rapport qui révèle que 190.000 agents publics, soit un tiers des fonctionnaires, travaillent moins de 35 heures par semaine.
 
Certaines catégories sont particulièrement montrées du doigt : 150.000 agents de l'Education nationale non enseignants, 13.000 agents de la pénitentiaire ou encore les fonctionnaires chargés de l'accueil du public et de la délivrance des titres dans les préfectures. Sans compter le très sensible régime de travail des policiers et CRS.
 
Le rapport a calculé que la suppression des exceptions qu'elle juge non justifiées permettrait d’économiser 30.000 postes, soit 60 % des 50.000 emplois de fonctionnaires qu'Emmanuel Macron entend supprimer.
 
J’entends déjà les critiques à l’égard des fonctionnaires, ces « paresseux qui ne foutent rien ». Même si c’est parfois vrai, surtout à La Réunion où les maires ont souvent confondu faire du social avec se constituer une base électorale, je voudrais qu’on ne se trompe pas de cible.
 
Ce ne sont pas les fonctionnaires les responsables. Ils ne font que profiter d’un système que d’autres ont mis en place. Tous les fonctionnaires bénéficient d’un statut certes très protecteur, mais qui a été signé par les syndicats d’une part et par le gouvernement et les maires de l’autre.
 
Rien n’aurait été possible si nos élus n’avaient pas été aussi lâches, s’ils n’avaient pas vu leurs intérêts personnels avant de penser à celui de la nation.
 
Posons-nous la question : Auraient-ils été aussi généreux s’ils avaient du payer les fonctionnaires avec leur argent ?


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Il faudra bien le 28/03/2019 09:46

Il faudra bien revenir à une situation normale où l'Etat s'occupe de ce qui le regarde : école, hôpitaux, justice, police et gendarmerie (à fusionner d'ailleurs).

L'épaisseur du papier cul dans une entreprise, l'arôme d'une capote (fraise ou roquefort)...sont du goût de chacun. Pas besoin d'une administration et de milliers de fonctionnaires pour contrôler ces bêtises.

Les fonctionnaires ont transformé la France en enfer.

2.Posté par jean claude le 28/03/2019 10:19

post 1 ont ne peut pas fusionner la gendarmerie et la polices

les prets requis sont bien differents et la formation aussi


3.Posté par cheche le 28/03/2019 10:46

j'ai exercé 44 ans dans la fonction publique d'Etat....et j'en ai vu des branleurs. Combien de mes collegues ne respectaient pas les horaires,
, un petit 1/4h par là chaque jour,en moins ,un autre par là..mais cumulés ça ne fait plus 35h.Il faut mettre des pointeuses.Bref,je ne parle pas de toutes ces autorisations d'absence,notamment syndicales,des jours de congés supplementaires accordées depuis des lustres (ex journée du maire, fêtes locales) et ceux qui se portent pâle le lundi ou le mercredi (heureusement il y a le jour de carence) où anticipent leurs congés scolaires pour avoir des billets d'avion moins chers....Résultat degradation du service public et pour ceux "qui restent" charge de travail supplementaire...et les cossards auront la même notation et primes annexes que ceux qui sont fideles au poste...et les syndicats vont encore hurler si l'on y met bon ordre!

4.Posté par Edmond le 28/03/2019 10:46 (depuis mobile)

Et si on s attaquait un coup sur les élus, qui ne sert à rien, cice, sénateur, facultatif

5.Posté par obs le 28/03/2019 10:50

@ Pierrot le rôle du statut n'est pas de protéger le fonctionnaire; il sert à protéger l'indépendance du fonctionnaire et donc il garantit le traitement indépendant des affaires dont il a à connaître dans le cadre de ses fonctions. En définitive, même si c'est le fonctionnaire qui en bénéficie (partie immergée de l'iceberg), c'est l'usager qui en est le principal bénéficiaire (partie cachée de l'iceberg). le jour où ce statut sautera, on se rendra compte encore une fois des erreurs d'analyse faite à l'emporte pièce sans recul. On se retrouvera comme aux Etats-Unis avec des agents publics totalement soumis au pouvoir politique national en place, qui traitera en priorité les dossiers de ses amis politiques au détriment du plus grand nombre. ceux qui vocifèrent aujourd'hui contre le statut seront les premiers à s'en plainde bien sûr.

6.Posté par cmoin le 28/03/2019 10:54

C'est surtout dans les collectivités! Bizarre? Non,pas du tout,que des incompétents!

7.Posté par Zarin le 28/03/2019 11:25

"[Pierrot Dupuy] Un tiers des fonctionnaires travaille moins de 35 heures par semaine ! "

Je n'arrive pas à le croire !!!

Ha ha ha, Hi hi hi, Oh oh oh, Gnac Gnac Gnac (rire démoniaque)...

8.Posté par Bleu outre mer le 28/03/2019 11:38

Regardons d'abord dans les collectivités territoriales, les emplois de complaisances, femme and Co.....

9.Posté par Marc le 28/03/2019 13:01

Alors...

- le statut des fonctionnaires n'a pas été signé par les syndicats avec le gouvernement ou les maires (et les autres collectivités locales, d'ailleurs?) . C'est la grosse différence avec le privé en matière de négociations collectives : dans le privé, l'employeur et les représentants des salariés signent ensemble la convention collective alors que dans le public seul l'employeur décide du statut.
- les contrats de projet ne s'approchent pas des CDD mais sont l'équivalent des contrats de chantier du droit privé, en plus long
- les rémunérations au mérite dans la fonction publique, ça existe depuis au moins l'ère Sarkozy et la RGPP. Au mieux, ils les développent mais ils ne les instaurent certainement pas.


Après, là où je suis d'accord, c'est qu'il y a clairement un problème dans la sur-administration de l'administration. Quand vous regardez l'état de l'Education nationale, par exemple, le problème flagrant est le surnombre d'agents de catégorie C, souvent placés auprès des rectorats ou dans l'administration centrale. Ce surnombre aboutit à ce que, à budget constant, les agents de catégorie A soient sous-payés et en sous-nombre. Et comme dans l'éducation nationale, les enseignants sont des agents de catégorie A, c'est comme ça que vous vous retrouvez avec des classes surchargées et un métier peu attractif pour les meilleurs profils par rapport à ce qui se fait dans le reste de l'OCDE. L'Education nationale a trop de secrétaires, d'agents d'accueil, d'agents de maintenance et de ce que nos amis anglo-saxons appellent des pencil pushers et trop peu de gens qui font réellement le travail.

10.Posté par Aurore le 28/03/2019 13:07

Et que dire de ce président usurpateur qui s'arrête de bosser le vendredi ?

11.Posté par sceptique le 28/03/2019 13:07

C'est vrai que certains fonctionnaires profitent pleinement du système et ne foutent pas grand chose. Pause café, pause cigarette, pause téléphone, dans certaines administrations on les voit dans les jardins..... Et pendant ce temps ce sont les vacataires qui se tapent le boulot en espérant obtenir un CDI....

12.Posté par ANTHECRIST le 28/03/2019 13:44

Avant de me juger car moi aussi je suis fonctionnaire, ça va être un peu long mais lisez jusqu'au bout s'il vous plait.
Prenez bien garde à ces crevures qui nous gouverne là-haut et qui trichent avec les chiffres 1/3 tiers des fonctionnaires qui fait moins de 35H par semaine je vais jouer avec les chiffres d'après wikipédia nous serions 5 600 000 je pense qu'il y à environs 60% de femmes qui souvent pour s'occuper des enfants sont à 80 voir 90% et même moi j'y pense car la garderie me couteras plus cher que de prendre une 1/2 journée pour veille mon marmaille. Oui il y à surement des tire-au-flanc j'en connais mais finalement c'est très facile de redescendre sous les 35h pour un tiers des fonctionnaires donc arrêtons de tirez sur l'ambulance 60 milliard d'économie envisagé à côté macron 1er offre 40 milliards au patronnât efface les dettes de pays qui nous doivent des milliards, supprimé l'ISF les députés et sénateur qui coûtes en moyennes 10 000 € aux français par mois qui dorment en attendant de vote des lois dégueulasse qui anéanti le code du travail ou les libertés individuels à la santé, le non remboursement des médicaments.

Parlons des députés qui soi-disant nous représentent et nuisent sciemment à notre confort et niveau de vie ils sont 577x 10 000=5 770 000 x 12 mois = 69 240 000€/an les sénateurs ne sont guère mieux même s'il sont moins nombreux tous ont des avantages hallucinants logement de fonctions, voitures de fonctions garde du corps ...Alors qu'ils ont les moyens de se les payer quand on leur offre pas des restos ou hôtels 5*.
Les hôpitaux qui dégraissent le personnels alors qu'ils en manque cruellement en déléguant des tâches le médecin délègue à l'infirmière, l'infirmière à l'aide soignante qui elle même demande à des Agent de Services Hospitaliers qui n'ont aucune connaissances médicales, je ne dis pas cela pour les blâmer mais pour vous prévenir qu'a force de tirer sur la corde et le personnel ont se retrouve parfois à voir du personnel d'entretien faire des pansements ou donner des soins alors qu'ils n'ont aucune expériences. Souhaitez-vous vraiment être soigner dans des conditions douteuse et attraper des maladies nosocomiales. Ma femme est ASH et de là ou elle vient l'équipe de nettoyage expérimenté l’hôpital à été dissoute aux profit de société de nettoyage qui savent nettoyer des bureaux et usines mais ne connaissent rien aux protocole d'hygiène des hôpitaux les directeurs voient les économies à court termes mais pas les conséquences sur le long termes.
Je vous laisse méditer sur tous ceci.

13.Posté par ANTHECRIST le 28/03/2019 13:59

PS; le pire dans tout cela c'est que ces gens là se servent de constats fait dans la territoriale pour attaquer les statut de la fonction publique d'Etat ou il n'y à pas de copinage pour y entrer ont passe de vrai concours on vérifie si on à un casier judiciaire bref on montre patte blanche à l'entrée et doit être clean tout le temps alors qu'ici j'ai entendu dire que les maires étaient déjà presque tous allé en prison.
A bon entendeur salut

14.Posté par Zorro le 28/03/2019 14:11 (depuis mobile)

Bravo post 5
Bien dit!

15.Posté par jean jouhis le 28/03/2019 16:43

ne dit on pas
" un tiers des fonctionnaires travailleu[NT]u ..."
je demande a choupette son avis

16.Posté par jean claude payet le 28/03/2019 17:27

n'importe quel travailleur reunionnais est fonctionnaire....doucement doucement....

17.Posté par GIRONDIN le 28/03/2019 17:39

Comme dirait un maire bis , mi tituralise pour lutter contre l'absentéisme........ 🤔

....... Un tiers des fonctionnaires travaille moins de 35 heures par semaine !....
Les 3/4 du reste travaillent encore moinssssse?




18.Posté par georgio le 28/03/2019 18:27 (depuis mobile)

Dit procureur fe un tour la commune ste marie band boug y coupe zerbe dans les hauts titulaire y rentre trvail 7 h00 et 9h00 lè fini arrive zot caze! 10h00 y fe pas par semaine payé 1800a2000euro.et les zot paye a rien faire y apel sa emploi fictif.

19.Posté par justedubonsens le 28/03/2019 19:03

Une fois de plus Dupuy fait dans la démagogie. Titrer 1/3 des fonctionnaires quand il ne s'agit tout au plus de 3,5% soit 190000 sur 5 600 00, excusez du peu, mais quand on veut trouver des puces à son chien...
Par ailleurs annoncer ces chiffres comme le fait le gouvernement ne signifie pas grand chose. Il faut dire où se situent ces 190 000 car dans bien des ministères les fonctionnaires sont plus soumis aux heures sup non rémunérées qu'aux cadeaux. Alors je veux bien tout ce qu'on veut mais il faut être précis lorsqu'on annonce des chiffres !

20.Posté par klod le 28/03/2019 19:06

post 5 devrait etre lu et relu !!!!!!!!!

merci à lui
.

autant cela ne me choque pas que les "privilèges" du privé ou du public soient alignés , autant la "sureté de l'emploi" permet de lisser les pressions lors de changement de politiques !!!!!!!!

et oui , sauf si l'on veut un "système" à l'américaine où les fonctionnaires changent en fonction du "pouvoir " politique ................

21.Posté par La vérité vraie... le 28/03/2019 19:36

Ils en font moins mais ils touchent plus !!! Et je sais de quoi je parle puisque j'en suis et que je vois tout le cinéma que font les néo-fonctionnaires chaque année : ce n'est plus servir mais bien se servir. Demande de primes, défense psychiatrique de la sur-rémunération, pré-retraire au soleil, congés bonifiés (heureusement, c'est fini), rapprochement de conjoint, réseaux d'influence (dans l'enseignement privé et c'est désormais connu, un petit réseau nantais s'est constitué dans l'île) et de l'autre côté 30% de chômeurs, un indice de Gini record d'Europe, des villes classées parmi les plus imposées de France et nos jeunes qui doivent dégager pour faire de la place. Donc oui IL ÉTAIT TEMPS ! METTEZ NOUS DE L'ORDRE DANS CE BORDEL comme aurait dit de Gaulle !

22.Posté par Hardcore le 28/03/2019 19:51 (depuis mobile)

A quand un article d investigation sur les cadres supérieurs dans les entreprises privées locales qui embauchent à 9h00, font la sieste de 14h à 16h puis debauchent à 17h00 ? J' en ai vu ... Des tonnes !

23.Posté par Hardcore le 28/03/2019 19:53 (depuis mobile)

@5 bravo il ne faut pas baisser les bras dans la lutte pour plus de justice

24.Posté par kaskavel le 28/03/2019 20:26

Toujours facile de tirer sur l'ambulance , moi je connais des fonctionnaires qui travaillent 50 h par semaine , payé 39 , mais ceux là on n'en parle jamais .
Post 5 a tout dit le fonctionnaire est un vrai "contre pouvoir" interne aux élus dont tout le monde aujourd'hui connait les dérives , un contractuel ne pourra être qu'un "béni oui oui" de son maire ou président sans quoi il prendra la porte .

25.Posté par Papapio le 28/03/2019 20:37 (depuis mobile)

Pfeuuuuu... 😵 Chaud... 🤒 .... trés chaud... pfeuuuu 🚂 Le sujet est ... 👋

26.Posté par Marc le 28/03/2019 20:45

12. Ni les députés ni les sénateurs n'ont logement de fonction, voiture de fonction et garde du corps. Vous confondez peut-être avec les présidents de ces deux chambres, qui peuvent effectivement se voir dotés de ça.

Par ailleurs, votre calcul sur leur coût est faux. D'où tirez vous votre chiffre de 10.000?

19. En fait, c'est un tiers des fonctionnaires contrôlés dans le cadre de l'élaboration du rapport, je crois. Ils en déduisent que c'est un tiers des fonctionnaires de manière générale.

27.Posté par ah le 28/03/2019 21:50

Pierrot dans une collectivité de l Est de la Réunion il y a 2600 employés ( contractuels, intégrés et fonctionnaires) sur ces 2600 employés , il y a 200 Fonctionnaires cela fait peu voire très peu soit même pas 10 % des employés de cette commune
Si 1/3 des fonctionnaires ne bosse pas 35 heures par semaine cela nous fait 66 fonctionnaires qui ne bossent pas à temps plein de façon hebdomadaire sur 2600 employés et ce serait seulement ce 1/3 qui poserait problème : c est un raisonnement simpliste car dans une collectivité il y a beaucoup de poste politique, beaucoup de contrat de complaisance, beaucoup de gens embauchés pas les élus sous contrat car ils ne peuvent passer un concours, beaucoup de proches des élus etc..etc...
On peut tout dire et son contraire on comprend bien que le contractuel n'est surtout pas la solution car de plus les ultra diplômés qui voudront accéder à la Territoriale par exemple négocieront leur salaire et dans le privé à un certain niveau les salariés du privé touchent plus que les fonctionnaires donc surcoût évident pour les fonds publics pour les petits niveaux si l'élu embauchent que du contractuel ce sera la fête au village des contractuels etc..etc..

28.Posté par OUAIS le 29/03/2019 07:09

Dans le mille, il était temps, car certains (surtout cadres) ne venaient pas pour travailler, mais se défouler sur les subalternes et gratter leur c et enfoncer les autres en faisant le mak ...poisson qui ne se trouve plus en mer mais sur terre

29.Posté par PERS/ILE BOURBON le 29/03/2019 07:29

Bien sûr qu'il y a eu des dérives au fil du temps et des années....tous les abus, les complaisances, des agents non recrutés sur concours et bien sur sans foi ni loi, aucune éthique, avec aucune valeur du sens public....N'AYONS SURTOUT PAS PEUR DE LE DIRE, C'EST UNE PARCELLE DE VERITE ....il est grand temps que l'ETAT SE PENCHE SUR UN NOUVEAU MODE DE RECRUTEMENT AVEC MOINS D'INSTITUTIONS ET D'AGENTS COMPETENTS QUI SAVENT OPERER (car bien souvent combien d' agents recrutés surtout au niveau des Collectivités Territoriales n'arrivent point à terme de ce qu'il est demandé ? La productivité est-elle encore de mise sur le sentier ? les questions sont à soulevées : pourquoi autant de congés longue durée ? est-ce la fuite en avant ? Pourquoi les fonds européens ne sont pas suffisamment exploités et n'arrivent pas comme ils se devraient, n'y a t-il pas un problème ?
- et en même temps, ne sommes-nous pas TOUS COMPLICES en laissant faire, et en ne disant RIEN...C'EST DRAMATIQUE....

30.Posté par candide le 29/03/2019 07:43

Encore un rapport qui va dans le sens du gouvernement... Pourquoi n'ont-il pas commandé un rapport sur les heures faites en plus par les fonctionnaires, ni récupérées ni payées ? Parce que cette situation là existe aussi, l'écrêtement de la pointeuse à 120 heures tous les trois mois par exemple si j'en crois mes sources. Le pire c'est qu'on bénit ces rapports qui vont tous dans le même sens alors même que les hauts fonctionnaires en poste ne règlent déjà pas les problèmes d'absences irrégulières par copinerie ou par crainte de contentieux et personne ne les sanctionne.... Ce qui est vrai en plus, c'est que moins on travaille dans certaines administration, plus on est promu et d'ailleurs, les créations de postes concernent la plupart des fois des "hauts postes"... Qui disait la hiérarchie, c'est comme les étagères, plus c'est haut, moins ça sert ?

31.Posté par PERS/ILE BOURBON le 29/03/2019 08:04

le fonctionnaire doit avoir un statut, il sert les populations sous impulsions politiques (appellons un chat,un chat) il y a une direction à suivre... IL DOIT AVOIR DES OBLIGATIONS ET BIEN SUR DISPOSER DE DROITS....certes quelques lignes sont devenues désuetes et il conviendrait de réécrire en harmonisant par rapport à l'évolution de la Société. Le statut de fonctionnaire en lui-même n'est pas à remettre en cause, mais il y a eu des dérives opérées et comment les éradiquer maintenant ? surtout au niveau des Collectivités Territoriales, plus visibles
- Si il y a eu des dérives, comment s'opère les recrutements ? Est-ce vraiment sur la valeur, sur ce que vaut le candidat ou sur ce qu'avait dit un ex-Elu de la République bien connu "Pour être reconnu, il faut être connu"....C'EST CELA UNE DES DERIVES, AYONS AU MOINS LE COURAGE DE LE MENTIONNER, NOUS NOUS PORTERONS MIEUX...il y a encore beaucoup de travail à faire avant de voir fleurir les sentiers d'équité, de JUSTICE, de transparence.

32.Posté par Fabrice le 29/03/2019 14:46

je suis entièrement d'accord avec ANTHECRIST

33.Posté par Habitant le 01/04/2019 09:11 (depuis mobile)

Titre racoleur comme Zinfos sait bien faire. Un peu de journalisme et ca donne ça: https://blogs.mediapart.fr/stephane-ortega/blog/260319/le-scandale-bidon-du-rapport-choc-sur-le-vrai-temps-de-travail-des-fonctionnaires

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes