MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
L'Edito de Pierrot

▶️ [Pierrot Dupuy] Quand des hauts fonctionnaires gagnent trois fois plus qu’un ministre !


Par - Publié le Lundi 18 Février 2019 à 07:05



Ce matin, je vais vous parler d’une liste secrète. Secrète au point que la plupart des ministres qui ont voulu connaitre les noms et les salaires de ceux qui y figuraient, ont échoué.
 
Il s’agit d’une liste de 150 noms, ceux des hauts fonctionnaires qui perçoivent les plus hautes rémunérations de la fonction publique.
 
Le magazine « Complément d’enquête » sur France 2 a enquêté. Normal à une époque où les Gilets jaunes ont les regards braqués sur les salaires des élus et des ministres.
 
Mais bizarrement, les mêmes Gilets jaunes détournent le regard dès qu’on parle de ceux des hauts fonctionnaires…
 
Nous vous avons déjà parlé ici à plusieurs reprises de ces directeurs généraux des services de nombreuses collectivités à la Réunion, ou de ces directeurs de SEM financées exclusivement par de l’argent public, qui touchent plus de 10.000 euros net par mois pour certains.
 
Les Gilets jaunes préfèrent se focaliser, pour des raisons que j’ignore, sur des élus qui touchent entre un peu plus de 1.000 euros pour certains maires et 4.500 euros par mois pour le président de Région.
 
Quand vous leur en parlez, ils vous répondent : « Oui, mais les élus, avec le cumul des mandats, peuvent gagner beaucoup plus que ça »… C’est oublier qu’il y a désormais une loi sur le cumul des mandats et que de toutes façons, les indemnités des élus sont plafonnées à 8.434€ par mois. Si un élu, grâce à plusieurs mandats, touche plus, l’argent ne lui est pas versé et la différence est rétrocédée à un autre élu qu’il désigne, par ce qu’on appelle le système de l’écrêtement…
 
Mais revenons-en à ces hauts fonctionnaires qui touchent plus qu’un président de la République, soit 15.140€ brut mensuels, soit 11.800€ net.
 
Ils seraient au total plus de 600… Sans compter, je le répète, les hauts fonctionnaires basés outre-mer qui, grâce à la surrémunération, dépassent pour certains allègrement ce seuil.
 
Il y a déjà ceux dont les salaires sont publics. Par exemple le président des marchés financiers qui touche 19.900€ brut, le directeur de l’autorité de la sûreté nucléaire 18.600€ ou encore le directeur du CSA 15.725€.
 
On parle là de salaires bruts. Mais il y en a au ministère des Finances et du Budget à Bercy qui gagnent beaucoup plus… Jusqu’à 21.000€ net par mois ! Et dans la plus totale opacité. Au point que même les ministres n’arrivent pas à connaitre leurs noms.
 
Christian Eckert, qui avait été secrétaire d’Etat au Budget, a réussi à s’en procurer la liste. C’est bien le seul. Et il en a montré des extraits à la journaliste de « Complément d’enquête ».
 
Il était d’autant plus choqué que lui-même, en tant que secrétaire d’Etat, touchait 7.050€ net par mois. Autrement dit, certains des fonctionnaires qu’il avait sous ses ordres touchaient 3 fois plus que lui, dans une totale opacité et impunité…
 
J’ai une suggestion pour les Gilets jaunes. Pourquoi ne demandez-vous pas à ce que cette liste soit rendue publique ?
 
Et pourquoi ne pas dire qu’aucun fonctionnaire d’état ne pourrait toucher plus que le président de la République ?
 
Et ce serait également valable dans les différentes collectivités… Aucun fonctionnaire territorial n’aurait le droit de toucher plus que son maire.
 
Soit il faudrait baisser les salaires des fonctionnaires les mieux payés, soit il faudrait augmenter l’indemnité des élus.
 
Ce ne serait, à mon sens, que justice…


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

59.Posté par chaudier le 21/04/2020 23:42

C'est très risqué d'avoir des salaires de haut fonctionnaires.

Dans quelques années quand il y aura des enquêtes sur qui a fait quoi pendant la crise des médicament et des masques ils vont devoir justifier que leur salaire a servi à la France. Sinon ils auront droit à la haute cour de justice.

chaudier37

58.Posté par GIRONDIN le 30/05/2019 16:59

Marc
Pour info:
https://m.zinfos974.com/Enquete-sur-les-revenus-d-Olivier-Riviere_a141001.html

57.Posté par Marc le 25/02/2019 20:25

56. Pourquoi des excuses? On est bien dans l'un des cas que j'avais cité. Ma confusion venait du fait que la déclaration du maire mentionnait, assez étrangement, une année de plus par rapport à ses autres sources de revenus pour ses indemnités de conseiller régional, année où ces indemnités ont baissé.

56.Posté par GIRONDIN le 23/02/2019 12:05 (depuis mobile)

55. Marc
J'accepte vos excuses..... Lol

55.Posté par Marc le 23/02/2019 01:36

54. Bien, j'avais raté monsieur Rivière parce qu'il indique aussi son indemnité de 2018 comme conseiller régional, ce qui m'a induit en erreur.

Et monsieur Rivière est bien dans l'un des cas que j'avais cité: ce qu'il touche au titre de sa SEM, c'est un salaire de PDG. Or la deuxième limite que je citais dans mon post 37 est que seules les indemnités touchées comme membre d'une instance exécutive d'un organisme public (ou les indemnités de mandats) sont concernées. Donc un salaire de directeur échappe à la règle du cumul. C'est la même manip utilisée par Didier Robert avec la Réunions des musées régionaux.

54.Posté par GIRONDIN le 22/02/2019 23:02 (depuis mobile)

53
https://www.hatvp.fr/%20fiche-nominative%20/?declarant=riviere-olivier

53.Posté par Marc le 22/02/2019 22:01

52. Non. Donnez son nom, j'ai passé l'âge de jouer aux devinettes.

52.Posté par GIRONDIN le 22/02/2019 19:52

51 Marc
Avec mon post 50, Vous l'avez trouvé ? Vous avez lu sa déclaration ?

51.Posté par Marc le 22/02/2019 13:04

49. Ca ne peut pas être Didier Robert, il n'est plus maire depuis 2010. Or Girondin parle dans son post 29 d'un maire.

50.Posté par GIRONDIN le 22/02/2019 09:34 (depuis mobile)

48.
La peur des laves du volcan............

49.Posté par zano le 22/02/2019 08:28

]@ marc vous n'avez compris que girondin mange,dort en pensant à d robert

48.Posté par Marc le 22/02/2019 03:01

47. Mais aucun n'a les chiffres que vous indiquez. Donc donnez son nom, qu'est ce qui vous retient? Ce n'est pas Beetlejuice....

47.Posté par GIRONDIN le 21/02/2019 22:56 (depuis mobile)

46. Marc
Vous avez la description de l'élu dans mes posts.
Ce n'est pas la peine de faire tous les élus, sur l'île 2 ou 3 cumulent le même style de poste.

46.Posté par Marc le 20/02/2019 21:44

45. Je vous réitère ma question: quel est le nom de l'élu? Parce qu'aucune des déclarations d'intérêts en ligne sur le site de la HATVP ne semble mentionner de tels chiffres. Avec le nom, on peut tirer sa déclaration et il serait très simple de vérifier qu'il n'est pas hors la loi.

45.Posté par GIRONDIN le 20/02/2019 17:56

44.Posté par Marc
..............Vous feriez mieux de vous fier aux textes. …..
Merci pour l'injonction (lol), c'est vérifié, dans le cas contraire mi écrit pas.
dans mon post 39, texte sur HATVP, déclaration signée le 1/07/2018 13:38:06.

L'élu en question a confirmé au '''journaleux" ,comme vous l'écrivez, la véracité des sommes.

44.Posté par Marc le 20/02/2019 13:20

39. Pardon mais se fier aux talents des journaux locaux... Vous feriez mieux de vous fier aux textes.

Par ailleurs, je viens d'aller consulter l'ensemble des déclarations d'intérêts des maires de La Réunion qui sont en ligne sur le site de la HATVP et aucune de celles que j'ai pu consulter ne donnent vos chiffres. Pouvez-vous me donner le nom de l'élu en question?

Parce qu'il y a un élément à prendre en compte, aussi: pour des raisons de procédures, certaines des déclarations en ligne sur le site de la HATVP datent de 2014 (au moment de l'entrée en vigueur de la loi sur les déclarations). C'est notamment le cas, sauf erreur de ma part, pour ceux qui ont depuis conservé les mêmes mandats. Les chiffres qui y sont indiqués sont donc des chiffres datant d'avant l'entrée en vigueur de la loi, puisqu'il s'agit des chiffres de l'année précédant la déclaration (celle-ci s'étant faite peu après l'entrée en vigueur de la loi). Donc les plus anciennes déclarations décrivent des situations qui ne sont plus légales mais qui l'étaient au moment des faits.

43.Posté par "VIEUX CREOLE " le 20/02/2019 11:48

PAGE RICHE EN INFORMATIONS TRES INTER2RESSANTES DE LA PART DE PLUSIEIEURS LECTEURS TRES INFORMEES SUR LES TEXTES DE LOIS / ! !que ces dernierniers continuent a reveler la triste reealite des comporttements de QUELQUES ELUS qui sont à la t^te de nos collectivitées locales/ CENE SONT PAS SEULEMENT UN DEUX ,TROIS, DENTRE EUX. . . MAIS BEAUCOUP PLUs ET VOUS LES CONNAISSEZ : ils devraient , pour nombred'ente eux ,rendre des comptes à la justice et à leurs Aministrés !
;
-2°) Les remarques de certaines "Petites mains" qui volent au secours des Elus- qui devraient ête incriminés par la justice sont plutôt douteux et peu convaincants !

- 3°)BRAVO ET FÉLICITATIONS " AUX TROIS OU QUATRE LECTEURS" TRÈS S INFORMÉS - semble-t-il - DE CERTAINS TEXTES ( ils se reconnaîtront ! ) ! ! ILS PERMETTENT AUX AUTRES COMPATRIOTES DE CONNAITRE EXACTEMENT " LA RÉALITÉ POLITICIENNE DE L'ÎLE ": vous faites un travail nécessaire et utile pour tenter d’assainir DES MŒURS ET DES HABITUDES QUI EXISTENT MALHEUREUSEMENT encore dans l'Ancienne Île BOURBON ! ! " Cette Île EST TELLEMENT INTENSE" " , qu'on n'y remarque même plus même depuis Paris ,l a gangrène qui la gagne petit à petit "! ! ! C'est terrible de dire cela mais j'assume "mon opinion du moment" ! ! !

42.Posté par cheche le 20/02/2019 11:34

post 31 oui je crois que ça existe encore pour tous les personnels des douanes qui gerent et encaissent l'octroi de mer et les Receveurs percoivent un pourcentage sur la valeur des marchandises dedouanées (1/1000) heureusement plafonnée aujourd'hui (beaucoup plus raisonnable)

41.Posté par GIRONDIN le 20/02/2019 10:13 (depuis mobile)

. Santa
Merci pour le compliment
Moi aussi je suis en admiration.

Malheureusement Vous ne pourrez pas voter pour moi, je n'ai ni père ni mère à vendre.

40.Posté par néné le 20/02/2019 10:11

quand vous parlez de revenus des élus prenez les chiffres de 2019 si l'un etait maire et député ou sénateur ou président de quelque chose à une époque ce n'est plus le cas pour certains,soyez juste dans vos commentaires ,n'abusez pas de considérations policiticiennes

39.Posté par GIRONDIN le 20/02/2019 05:30 (depuis mobile)

37. Marc
Merci pour les explications
C''est un cas réel, chiffres donnés par le Quotidien, qu''on peut retrouver sur le site HATVP 2018.
Aux plaisirs de vous lire.


38.Posté par Santa le 20/02/2019 00:18 (depuis mobile)

Girondix devrait aller se faire une lobotomie du cerveau, il croit qu''être instruit, c''est être intelligent, présent à ou, ou fait même pas 1pour100, un comique qui fait la révolution (sur les réseaux sociaux)

37.Posté par Marc le 19/02/2019 22:44

29. Alors, la loi c'est que le total de TOUS les salaires, indemnités et autres versés au titre des mandats obtenus (donc y compris la SEM de votre exemple si l'élu en a obtenu la présidence via son mandat) est plafonné à une fois et demi l'indemnité des parlementaires. Au 1er janvier 2019, ce plafond est donc de 8434,85 euros mensuels. C'est le droit depuis 2014, il est applicable à tous, il n'y a pas d'exception. Par exemple, dans votre cas, le brave homme étant maire et conseiller régional, il faut regarder le II de l'article L.2123-20 du CGCT (ici: https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=94E4F1FAC2F946CC9C794099A69F9E41.tplgfr44s_1?idArticle=LEGIARTI000030436842&cidTexte=LEGITEXT000006070633&dateTexte=20190219 ) et le L.4135-18 du CGCT (là: https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=94E4F1FAC2F946CC9C794099A69F9E41.tplgfr44s_1?idArticle=LEGIARTI000027457372&cidTexte=LEGITEXT000006070633&dateTexte=20190219 )
Trois limites à ce cas:

- la première est que les indemnités des fonctions (donc présidence d'une SEM par exemple) ne sont comptabilisées dans le total que si et seulement si la personne est nommée à cette fonction au titre de ses mandats. Un élu qui serait nommé, comme personnalité qualifiée, à la tête d'une structure ne verrait pas le salaire qu'il touche au titre de cette structure compter dans le plafond. Idem s'il obtient le poste via une activité privée qu'il exerce par ailleurs
- la seconde est que ne comptent que les salaires et indemnités de membres des instances de ces structures. Dans le cas spécifique de Didier Robert, nommé PDG de la Réunion des musées régionaux, je ne suis pas certain que sa rémunération de directeur général soit comptabilisée sous le plafond. S'il n'avait été que président de la structure, j'aurais pu avec assurance vous dire qu'elle l'était.
- Certaines (rares) structures publiques échappent à ce plafond. C'est notamment le cas des Chambres consulaires mais également de l'ensemble des structures d'Etat où peuvent siéger ces braves gens puisque ne sont visés que les établissements publics locaux et des SEM locales. Ainsi, un élu du conseil régional qui serait nommé au conseil d'administration d'une structure d'Etat (au pif, le grand port maritime) verrait la rémunération perçue à ce titre échapper au plafond, même si c'est la région et non l'Etat qui l'y a nommé.

Ces cas sont, cependant, rarissimes. La première est normale et logique, les deux suivantes constituent des failles si infinitésimales que je doute que vous trouviez beaucoup de cas.

Dans le cas que vous citez, donc, je pense que non cette rémunération n'est pas possible sauf si elle date d'avant l'entrée en vigueur de cette loi ou si la rémunération que vous indiquez pour la sem tombe dans l'un des cas précités.

36.Posté par Ti yab dé o le 19/02/2019 22:22

Oté Pierrot à cause ou va pas faire une enquête sur les gros salaires du privé(avec maison de fonction, voiture haute de gamme, salaire mirobolant) .
A nous fonctionnaire nous na une grille et nous lé payé sur cette base.
Oui, un DGS touche plus qu'un maire mais la responsabilité est plus sur celui de son DGS qui est son bras droit et son conseil.
Pierrot t'es faché avec ta famille ou t'es jaloux de son salaire pour faire un article comme ça?
Les mauvaises langues disent que la DGS de SAINT-LOUIS a un salaire de 12000 euros. Je me demande bien comment vu son ancienneté dans la FPT( 10 ans) .

35.Posté par GIRONDIN le 19/02/2019 22:17 (depuis mobile)

28. zean
Un ennemi, ah bon ! Qui quand comment ? Et pourquoi ?

34.Posté par MARIE le 19/02/2019 22:07 (depuis mobile)

À post 3 👍👏
Vous avez tout dit en si peu de phrases !
Tandis que nana in peu i débatt toujours ds zot grand chapitres !

33.Posté par Kkd le 19/02/2019 20:47 (depuis mobile)

Ok. J’ai vu que la majorité sur Zinfos c’est des fonctionnaires à défendre le bout de gras...

32.Posté par L'Ardéchoise le 19/02/2019 20:30

Zeus69, vous avez raison, cela n'a pas l'air d'interpeller grand monde, et pourtant...

31.Posté par zorbec le 19/02/2019 20:29

A l'époque, où les salaires étaient encore payés en francs, l'un des fonctionnaires d'Etat de La Réunion le moins à plaindre était le directeur de la Douane. En plus de sa paie sur rémunérée, et de ses divers avantages "en nature" - villa et voiture de fonction etc - il recevait chaque année une super prime de rendement de l'octroi de mer ! Chaque année, le Préfet dans le compte-rendu des services de l'Etat qu'il présentait au président du conseil général et du conseil régional, indiquait le montant en francs que ce fonctionnaire percevait à ce titre. La somme comptait un certain nombre de zéros après le chiffres des unités ! Plus important était le montant de l'octroi de mer prélevé sur les importations, plus la prime était coquette ! Je ne sais pas si aujourd'hui cette existe toujours...

30.Posté par maikouai le 19/02/2019 20:11

Sans remettre en cause le scandale des sursalaires de certains, autant dans le secteur public, privé, sportif…, surtout quand à l’opposé on assiste de surcroit que l’éleveur, l’agriculteur…, sont obligés bien souvent d’imposer des barrages routiers pour obtenir quelques centimes d’euros supplémentaires sur la vente de leurs produits indispensables tous, afin de pouvoir joindre financièrement les deux bouts de mois difficiles. Fort de ces constats, pratiquer que le «moucatage pour le moucatage, le la di la fé fantaisiste» ne font pas avancer le fond du problème.
Se pose me semble-t-il par rapport au pouvoir de ces hauts fonctionnaires, la véritable importance décisionnelle détenue par les élus. Ces hauts fonctionnaires, ne seraient-ce pas eux les « véritables patrons » de la République, de l’Etat, des Régions, Départements et Communes ?
A part les députés et dans une moindre mesure les sénateurs qui ont pouvoir aussi de proposer et de voter les lois mais pas forcément de leurs traductions en décrets d’application, décrets qui bien souvent tardent à paraître et qu’il est difficile de mettre en oeuvre. Que peut un élu par rapport au véto d’un Préfet, d’un DGSS… ? Ces Hauts fonctionnaires tout en étant apparemment sous tutelle, ont pouvoir aussi d’user et d’abuser de la législation, pour s’opposer à une décision majoritaire d’une assemblée : communale, départementale, Régionale ?
Alors la représentation démocratique du peuple à travers l’élu, n’est-ce pas là, de «l’enfumage» ? En effet bien souvent hélas on peut constater que nécessité ne fait pas loi, car en la circonstance, prime et s’oppose au réalisme, même l’absurdité d’un « Plan prédéterminé » ?
C’est ainsi devant tant d’incompréhensions que se pose la question de l’expression et de la représentation démocratique du Peuple.
En conclusion les forfaitures doivent être sanctionnées, comme il se doit. Quant à l’échelle des salaires, honoraires…, elle ne devrait pas s’inscrire au-delà de la variable de 1 à 10, tout comme les marges bénéficiaires (hors sujet ici) ne devraient excéder les 50% du prix de revient.
Une chose est pratiquement certaine, sans remise à plat dans son ensemble du « fatras réglementaire et législatif » qui pilote nos vies, rien ne changera…

29.Posté par GIRONDIN le 19/02/2019 20:09 (depuis mobile)

25. Marc
Bonsoir
D'après vous est-il possible qu'un élu touche

71736€ d'une sem
21800€ en tant que maire
18540€ en tant vice président d'une agglo
3300€ conseiller régional

Plausible?

28.Posté par zean le 19/02/2019 19:48

@girondin qui sait si vous n'avez pas d'amis politique ce que l'on sait c'est que voun n'vez qu'un seul ennemi

27.Posté par GIRONDIN le 19/02/2019 19:10

24. zean
Le sort des 12 salariés des musées virés par votre idole et les 416 de qui ne seront pas '' '' gardés '' '' me semblent plus intéressant que le sort de votre idole.

'........
"La Chambre régionale des comptes alerte sur les effectifs et l’endettement" de la Région Réunion, écrit le Quotidien. Elle a examiné la gestion de 2015 à 2018. En réponse aux observations de la Chambre, la collectivité prévoit la suppression de 416 postes contractuels. .........

26.Posté par GIRONDIN le 19/02/2019 19:06 (depuis mobile)

24. zean
Je vous laisse faire classement, compta.

... vers vos amis politique ,n''osez pas dire que vous n''en avez pas.....
Je n''en ai aucun. Donnez-moi un seul nom de politique pour lequel j''aurai milité ! Un seul !

25.Posté par Marc le 19/02/2019 19:04

24. Vous avez tort sur les deux: les indemnités des élus, mandats et fonctions confondues, sont plafonnées à 8400 euros. C'est la loi. Donc il n'y a pas d'élu qui, avec deux mandats et fonctions, touchent plus de 8800 euros. Ca n'existe tout simplement pas.

Et Didier Robert est bien le mieux loti puisqu'il s'est arrangé pour être au plafond. Ca a peut-être changé récemment vu qu'il a lâché la réunion des musées régionaux.

24.Posté par zean le 19/02/2019 18:53

@ le jacobin
les chiffres que vous nous ressortez c'est du rechauffé car beacoup n'ont plus 3 mandats mais certains avec 2 mandats + i fonction touchent encore plus de 8800 euros
@girondin si vous fouilléz un peu vous allez remarquez que D robert n'est pas le mieux loti avec son indemnité de PR
meme si vous prenez la peine de tourner votre regard vers vos amis politique ,n'osez pas dire que vous n'en avez pas

23.Posté par miro le 19/02/2019 17:59

oté, c'est normal qu'ils soient très bien payés ces hauts fonctionnaires ! ; Imaginez un peu les responsabilités qui pèsent sur leur frêles épaules ..... leur petites cases en paille risque tous les jours d'être incendiés .... LOL .... !

22.Posté par Marc le 19/02/2019 12:45

2. Ce n'est plus vrai depuis 2014.

3. Des fonctionnaires gagnant plus que leurs maires à La Réunion, il y en a des tonnes. Prenez Saint-Denis, ville de 200.000 habitants. La grille indiciaire de la fonction publique pose un salaire, avant sur-rémunération, indemnités et primes, de 3400 à 5400 euros brut par mois en fonction de l'échelon, donc 5200 à 8200 euros avec la sur-rémunération, plus les primes et indemnités. L'indemnité d'un maire d'une commune de cette taille est, elle, de 5612 euros bruts maximum tout compris. Donc pour que le DGS de Saint-Denis touche moins que son maire, il faudrait qu'il soit au plancher de rémunération et que son maire soit au plafond, et encore c'est si on ne regarde pas les primes.

6. Ca a été interdit en 2014.

19. Un chef d'entreprise qui touche 30.000 euros, c'est sa boîte qui paye.

21.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 19/02/2019 12:39

Et quand les inactifs proffessionels gagnent autant qu'un smigar , ça n'interpelle personne ?

20.Posté par la verite le 19/02/2019 11:10

Bonjour , on parle des fonctionnaires , allons parlez des privés des chefs d'entreprise qui touche plus 30 000 Euros par moi .
Ses chefs d'entreprise qui ont un niveau 5 qui touche 30000 Euros.

19.Posté par Le Jacobin le 19/02/2019 11:09

17.Posté par sujet hyper tabou le 19/02/2019 10:29

D.Payet est aller chercher son salaire au forceps pour 100 candidats il y a un éligible, sa carrière est entre l'âge de 17 ans et 25 ans, donc il le mérite. Ce n'est donc pas un cumulard.

18.Posté par sujet hyper tabou le 19/02/2019 10:29

et Payet c'est 500 000 € par mois, il ne fait plus rien plus rien de bon et voudrait se faire prolonger au même tarif, un salaire qu'il ne trouvera jamais ailleurs.

Mais faut surtout pas en parler le foot c'est tabou.

lisez donc les commentaires des supporters locaux ...

17.Posté par GIRONDIN le 19/02/2019 10:25

8.Posté par benoitC
Merci

Dans le LAROUSSE et non dans le petit Robert, Propagande :
Action systématique exercée sur l'opinion pour lui faire accepter certaines idées ou doctrines, notamment dans le domaine politique ou social

donnez moi un seul exemple d'une propagande de ma part, quand pourqui ?

Pour le reste, je suis d'accord avec vous à 100%.

16.Posté par MIC974 le 19/02/2019 07:13

Dommage qu'une personne qui se proclame journaliste ne sache pas faire la distinction entre indemnité et salaire...

15.Posté par Le Jacobin le 19/02/2019 10:04

A l'époque Zinfos disait la vérité, Pierrot n'était pas syndicaliste des élus , nous regrettons cette belle époque.

Le palmarès des élus les plus cumulards... et les mieux payés !
Dimanche 17 Janvier 2016 - 16:34


Les élus de la Réunion sont classés par ce qu’ils auraient perçus sans plafonnement et ce qu’ils reçoivent théoriquement selon le barème national.

1er : Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre 4.181,62€/brut, président de la CIVIS (EPCI : Communauté de communes) 5.512,13€/brut, conseiller régional 1.520,59€/brut et enfin sénateur 7.100,15€/brut.

Il est de loin celui qui virtuellement devrait percevoir le plus d’indemnités 18.314,49€/brut, mais il est plafonné à 9.857,49€/brut. Il ne faut pas oublier qu’il est également président des Républicains anciennement l’UMP, ce qui lui permet de désigner les autres élus et d’utiliser les fonds du parti pour les campagnes électorales.

2ème : Thierry Robert, maire de Saint-Leu 3.421,32€/brut, 1er vice-président du TCO (EPCI : Communauté de communes) 2.756,07€/brut, conseiller régional de l’opposition 1.520,59€/brut, député du Modem 7.100,15€/brut.

Virtuellement il devrait percevoir 14.798,13€/brut d’indemnités, mais elles sont plafonnées à 9857,49€/brut. Il est également président du LPA

3ème : Patrick Lebreton, maire de Saint-Joseph 3.421,32€/brut, 1er vice-président de la CIVIS 2.508,97€/brut, député PS 7.100,15€/brut.

Virtuellement il devrait percevoir 13.030,44€/brut d’indemnités, mais elles sont plafonnées à 9.857,49€/brut. Il est également président du Progrès.

4ème : Didier Robert, président de Région 5.512,13€/brut et sénateur 7.100,15€/brut. Virtuellement il devrait percevoir 12.612,28€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9.857,49€/brut.

Il faut reconnaître que les indemnités prévues pour un président de Région ne reflètent pas les lourdes responsabilités de la fonction. Il est entre autre responsable des décisions stratégiques pour les 826.000 habitants de la Réunion.

On pourrait considérer que le mandat de sénateur à 7.100,15€/brut est un moyen de mettre les indemnités à un niveau qui semblerait normal, c’est-à-dire le plafond de 9.857,49€/brut, mais cela reste un cumul de mandat, mandat qui dans le cas présent ne semble pas parfaitement respecté.

5ème : André Thien Ah Koon, maire du Tampon 4.181,62€/brut, président de la CASUD 5.512,13€/brut (EPCI : Communauté de communes), conseiller général du Tampon 2 2.280,88€/brut.

Virtuellement il devrait percevoir 11.974,63€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9.857,49€/brut.

6ème : Jean Paul Virapoulé, maire de Saint-André 4.181,62€/brut, président de la CIREST 5.512,13€/brut (EPCI : Communauté de communes), 3ème vice-président du conseil régional 2.128,82€/brut.

Virtuellement il devrait percevoir 11.822,57€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9.857,49€/brut. Il est également président de l’UDI.

7ème : Michel Vergoz, maire de Sainte-Rose 2.090,81€/brut, 4ème vice-président de la CIREST, sénateur 7100,15€/brut.

Virtuellement il devrait percevoir 11.699,93€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9.857,49€/brut.

8ème : Joseph Sinimalé, Maire de Saint Paul 5.512,13€/brut, président du TCO 5.512,13€/brut (EPCI : Communauté de communes).

Virtuellement il devrait percevoir 11.024,26€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9857,49€/brut.
A noter qu’il est un des rares à avoir acté sur les indemnités versées aux élus de Saint Paul et du TCO.

9ème Jean Claude Fruteau, maire de Saint-Benoit 3.421,32€/brut, conseiller de la CIREST 228,09€/brut, député PS 7.100,15€/brut.

Virtuellement il devrait percevoir 10.749,56€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9.857,49€/brut.

10ème Gérard Maillot, 3ème Adjoint à la Mairie de Saint-Denis 2.508,97€/brut, président de la CINOR 5.512,13€/brut, conseiller général Saint Denis 4, 2.280,88€/brut.

Virtuellement il devrait percevoir 10.301,98€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9.857,49€/brut.

Puis viennent ensuite tous les non plafonnés.
10éme Bello Huguette Députée 9 076,83 € avec 3 mandats
11éme Melchior Cyrille 8 457,17 € avec 3 mandats
12éme Gironcel Maurice 8 211,17 €
13éme Gonthier Daniel 8 173,15 €
14éme Lacouture Jean-Claude 8 173,15 €
15éme Dindar Nassimah 8 097,04 €
16éme Lagourgue Jean-Louis 8 059,11 €
17éme Omarjee Younous 7 956,57 €
18éme Bareigts Ericka Députée 7 556,24 €
19éme Orphé Monique Députée 7 556,24 €
20éme Hoarau Serge Député 7 488,89 €
21éme Vlody Jean-Jacques Député 7 328,24 €
22éme Vergès Paul Sénateur 7 100,15 € avec 1 mandat
23éme Annette Gilbert 7 032,72 €
Etc...

Il faut souligner qu’un élu, le Maire de Trois Bassins est le seul à avoir acté une indemnité inférieure au barème 1923,49€/brut au lieu de 2090,81€/brut.

14.Posté par Le Jacobin le 19/02/2019 09:55

Salaire d'un maire : combien gagne le votre ?
Nombre d'habitants Indemnités mensuelles maximales
Moins de 500 646 euros brut
Entre 500 et 999 1 178 euros brut
Entre 1 000 et 3 499 1 635 euros brut
Entre 3 500 et 9 999 2 091 euros brut 500 habitants 646,25 € par mois
50 000 habitants 3 421,32 € par mois 100 000 habitants 4 181,62 € par mois
100 000 habitants 5 512,13 € par mois
Maire de Paris 8 650,59 € par mois

Quand on pince Didier Robert c'est Pierrot Dupuy qui pleure, ci-joint la grille des salaire que devrait toucher un Maire en fonction du nombre d'habitants dans sa commune, puisque Pierrot demande que les hauts fonctionnaire montrent leurs fiches de paye, ce en quoi je suis entièrement d'accord, mais commençons par faire grimper aux cocotiers les élus de la Réunion pour voir si ils ont les fesses propres, mais pas que; dans les collectivités les affectations de copinage sont légions (ex: la CIDELEC) tirée par les oreilles par la cour des comptes.

Mais plus important encore, et là Pierrot fait le silence en fléchant la réflexion sur les GJ qui en ce qui me concerne sont des hurluberlus.

Espérons que le cercle des élus que Pierrot se fait le digne représentant ne se mettra pas en grève pour une augmentation de salaire à Réunion.

13.Posté par cheche le 19/02/2019 09:32

Et combien touchent les directeurs departementaux des administrations publiques,les receveurs regionaux des finances (douanes,.tresor,hypotheques...)
et les tpg departementaux, IEDOM?dont les primes sont exponentielles...

12.Posté par Hardcore le 19/02/2019 08:40 (depuis mobile)

Pour certains élus qui.sont ciblés en particulier, c est surtout parcequ on ne peut pas ne pas voir qu ils facilitent les affaires pour toujours les mêmes personnes. Et cela, ca ne se fait pas gratuitement.

11.Posté par Hardcore le 19/02/2019 08:38 (depuis mobile)

Concernant la sur rémunération des enseignants les gilets jaunes sont dans l air du temps cf http://www.hamptoninstitution.org/west-virginias-anti-capitalist-struggle.html ce sont les enseignants de métropole qui sont sous payés.

10.Posté par Hardcore le 19/02/2019 08:36 (depuis mobile)

Je ne représente pas tous les gilets jaunes. Ceux que j'ai croisé sont tous POUR le maintien de la sur rémunération pour les fonctionnaires ( enseignement hôpital...) Et CONTRE les salaires des HAUTS fonctionnaires.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes