MENU ZINFOS
L'Edito de Pierrot

▶️ [Pierrot Dupuy] Migrants sri-lankais : le message du gouvernement français est désormais clair


Par - Publié le Vendredi 15 Février 2019 à 07:05 | Lu 5156 fois



Hier matin, 66 des 72 migrants sri-lankais ont été réveillés aux aurores pour prendre le bus. Malheureusement pour eux, pas question d’aller en excursion au volcan ou d’aller visiter une des autres merveilles de notre ile. Eux qui n’auront connu que la vue depuis leur balcon sur la rue qui passait devant l’hôtel ou le LTS dans lequel ils étaient hébergés à St-Denis. Non ! Direction Gillot pour un aller simple pour le Sri Lanka…
 
Retour à la case départ.
 
Tout ça pour ça, serait-on tenté de dire.
 
Cela signifie quoi ? Que les 66 qui ont été expulsés hier matin n’ont pas su convaincre les juges du tribunal administratif, mercredi, du danger qui pesait sur eux au Sri-Lanka et qui les avait poussés à fuir leur pays.
 
Pourtant, certains cas semblaient plus emblématiques que d’autres. Il y avait par exemple ce mineur de 17 ans, complètement épuisé par la pression qui pesait sur lui depuis son départ, au point de faire un malaise et de devoir être brièvement hospitalisé mardi. Pas de pitié… Lui aussi a dû prendre l’avion !
 
Tout comme ce couple d’homosexuels qui avaient tellement peur qu’ils ont caché aux autorités, lors de leur premier interrogatoire, que c’était là la véritable raison de leur départ. Et qu’ils étaient poursuivis pour cela au Sri-Lanka. Ils l’ont avoué mercredi à la barre du tribunal. Mais pas de chance. Ce sont les déclarations du premier interrogatoire qui comptent pour tout le reste de la procédure…
 
On ignore le sort qui leur sera réservé à leur retour à Colombo, tout comme pour les autres migrants. Les autorités sri-lankaises n’aiment pas, apparemment, que l’on essaie de fuir leur pays…
 
Au final, le but recherché par les autorités françaises est sans doute atteint : passer un message clair aux candidats au départ, au Sri-Lanka. Les portes de La Réunion ne sont pas grandes ouvertes et il ne suffit pas de s’endetter de plusieurs milliers d’euros ou de vendre tous ses biens pour avoir la certitude d’être accueillis à bras ouverts et de bénéficier d’un précieux sésame pour rester sur le sol français.
 
Après le couac de la première vague d’arrivée de migrants, en décembre de l’année dernière, qui avait vu la préfecture faire des erreurs dans la procédure, erreurs qui ont permis à des avocats de s’engouffrer dans la brèche et d’obtenir que 62 migrants puissent rester à La Réunion, aux frais de la République, en attendant que leur demande d’asile soit examinée, ce qui peut prendre plusieurs mois, il semblerait que les fonctionnaires de la préfecture maîtrisent aujourd’hui un peu mieux les procédures complexes de l’accueil de migrants. Preuve en est, les juges administratifs n’y ont rien trouvé à redire et les 66 migrants sont repartis.
 
Espérons que comme pour ce qui s’est passé en Australie, le message aura été bien compris par les candidats au départ et qu’ils chercheront désormais d’autres filières que le passage par notre ile pour fuir leur pays.
 
Même si d’autres arrivées de bateaux ne sont pas impossibles dans les jours à venir. Il faudra du temps, et quelques nouvelles expulsions, pour que la filière se tarisse définitivement.
 
Resteront quelques questions en suspens. Comment expliquer que les migrants aient pu arriver frais comme des gardons dans notre ile, alors qu’ils sont supposés avoir voyagé, entassés comme des sardines sur une coquille de noix, après soi-disant trois semaines de mer dans des conditions difficiles, sans toilettes à bord… De quelles complicités ont-ils bénéficié ? Sont-ils passés par Maurice et le gouvernement mauricien est-il complice ? Ou ont-ils été transportés à bord d’un cargo jusqu’à proximité de nos côtes ?
 
Des questions auxquelles nous finirons bien par avoir des réponses…


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Zarin le 15/02/2019 12:30

France on se fout de toi...

2.Posté par ald'eau le 15/02/2019 12:37

"...Il y en a qui contestent
Qui revendiquent et qui protestent
Moi je ne fais qu'un seul geste
Je retourne ma veste
Je retourne ma veste
Toujours du bon côté ..."

(Jacques Dutronc)

3.Posté par gareth le 15/02/2019 13:53

C'est quand même triste car ces migrants ont tout abandonné avant de venir ici pour avoir une vie meilleur. Mais au final, ils vont retourner vivre ce qu'ils ont voulu fuir (répression, torture). Mettez vous à leurs place. Imaginez que vous êtes dans un pays qui ne vous respecte pas pour ce que vous êtes. Vous chercherez à fuir.

De plus, il ne faut pas oublier que ici à la Réunion, nous sommes tous des "migrants" en quelques sortes. Nous avons pas toujours été ici, car auparavant, il n'y avait personne sur ce caillou de l'océan Indien. Et depuis que nous y sommes (zoreil, créol, malbar, chinois, zarab, maoré, nout tout aster), on barricade l'ile pour que personne d'autre y pose pied. Bref, ban réyoné pas logique.

4.Posté par Réalité 974 le 15/02/2019 15:02

Il faut bien METTRE UN FREIN sinon on va où comme ça? Ceux qui veulent venir à la Réunion n'ont qu'à venir dans les règles, comme nous réunionnais, quand nous partons à l'étranger, surtout à l'étranger (Maurice par exemple), c'est DANS LES RÈGLES...PAPERASSES, PAPERASSES, CONTRÔLES ET....DÉPENSES.
Ils arrivent clandestinement, ils racontent leurs histoires mais en réalité, QUELLES PREUVES ON A DE TOUT CE QU'ILS DISENT DU POURQUOI ET DU COMMENT DE LEURS SITUATIONS. NOUS NE SAVONS STRICTEMENT RIEN SUR EUX SINON QUE CE QU'ILS NOUS RACONTENT. Si encore une enquête SÉRIEUSE était faite en amont, au cas par cas...mais c'est L'INCONNU...
La Réunion département français, république démocratique contre un pays où règne la dictature et d'où l'on fuit pour venir...OU? A la Réunion.

Maintenant si on veut MANIPULER et UTILISER notre île pour des causes étrangères (business, usine, main d'œuvre forte puisque essentiellement des hommes et bon marché, EUROS, enrichissement ou je ne sais quoi d'autre) C'EST DE L'ABUS, DE LA CORRUPTION, CRIME CONTRE L'HUMANITÉ (les S.L)

5.Posté par Radinasse le 15/02/2019 16:33 (depuis mobile)

Si les 80 milliards d'évasion fiscale des entreprises françaises pouvaient quitter le Luxembourg !

Du fric il y en a ! à la pelle....

6.Posté par benoitC le 15/02/2019 18:06

gareth post 3 : l'avion est prêt pour votre départ au sri lanka vivez heureux et ayez une belle famille

7.Posté par LBB le 15/02/2019 18:40

Il est clair que cette fois ci la procédure d'expulsion a été correctement et rondement menée par les autorités. Nous ne pouvons que les féliciter pour la fermeté dont ils ont fait preuve.
Des filières ont été démantelées au Sri-Lanka, il ne fait aucun doute quelles vont certainement se reconstituer assez rapidement. et qu'ils vont à nouveau " tenter le coup ". Aux autorités françaises à rester vigilantes !
Il serait toutefois souhaitable qu'une décision soit prise rapidement concernant les 62 Sri-Lankais arrivés au mois de décembre et qui se trouvent toujours à La Réunion. Bien qu'ils semblent profiter d'une " procédure " ratée et bâclée par les autorités, ces personnes n'ont pas vocation à rester dans notre île.
Il est déplorable que nous ne soyons pas informés de cette situation par Le Préfet et les médias.

8.Posté par Choupette le 15/02/2019 19:19

3.Posté par gareth

Arrêtez de répéter comme un perroquet vert les même sempiternelles rengaines pour justifier cette immigration sauvage.

Ces gens ont (soi-disant) vendu tous leurs biens, emprunter aux banques pour fuir dans un rafiot (soi-disant) volé, en laissant (pour certains) femme et enfants derrière eux.
5000 euros par tête de pipe sauf pour le capitaine (ben voyons).
Ils rembourseraient leurs emprunts avec le (maigre) pécule qu'on leur donne ici eu égard à leur statut, sans doute.

Alors, où est la logique ?

9.Posté par Drazic le 15/02/2019 19:38 (depuis mobile)

La réunion ce n''est pas une population de migrant!!!!
Il est surtout composé d une population importait pour devenir esclave!
Les chinois qui ont migré ou autres sont venu pour travaillé!!! Arrêté confondre

10.Posté par MôveLang le 15/02/2019 20:33 (depuis mobile)

3. gareth le 15/02/2019 13:53''''''''''''
Il y a plus de 4 000 000 000 de pauvres et persécutés dans le monde, on devrait faire comment pour tous les accueillir ?
On est même pas 1 000 000 et on est obligé d''envoyer nos enfants ailleurs pour un travail

11.Posté par Zorro le 15/02/2019 21:43 (depuis mobile)

Ah vous, les commentateurs fachos et xénophobes, si vous n’existiez pas, il faudrait vous inventer !

12.Posté par alcide le 16/02/2019 09:15

Les migrants, migrattent, mi gratte...Rien de bien nouveau, l'humanité, les tablettes et gadgets numériques à la mode n'y changeront rien...

13.Posté par Réalité 974 le 16/02/2019 09:48

POST3
Je dirai plutôt: zoreil, kaf, créole, malbar, chinois, zarab

14.Posté par OCÉAN MAGNIFIQUE 974 le 16/02/2019 10:19

S'il vous plait POST3 la Réunion avec les Réunionnais c'est une carte d'identité RÉUNIONNAISE, propre à l'ile et à son peuple, zoreil, kaf, créole, malbar, chinois, zarab, les cinqs doigts de la main, alors n'essayez pas de détruire cette carte d'identité en supprimant KAF pour rajouté MAORE . Les maorés c'est aussi une île, MAYOTTE, un peuple, une culture et donc .. une carte d'identité. Après...VIVE L'ACCUEIL, le VIVRE ENSEMBLE, mais dans le RESPECT DE TOUT et la PAIX.

15.Posté par Ludo le 16/02/2019 11:08 (depuis mobile)

Les commentaires de racistes, intolérants sont vraiment répugnants. Tellement assumé en plus. Je vous troquerai tous contre des Sri lankais. Eux ont besoin d''aide mais vous aussi...

16.Posté par Le Jacobin le 16/02/2019 13:01

Il aurait fallu les échanger contre les grattelles GJ qui sont sur les ronds point en attendant GODOT, eux au moins ils cherchent du travail, le monde est injuste.

17.Posté par Choupette le 16/02/2019 18:10

15.Posté par Ludo

Il y a un rafiot disponible pour rejoindre le S-L.

On ne vous retient pas ... .

16.Posté par Le Jacobin

Un des migrants était chauffeur de taxi.

Ils cherchent du travail (à la Réunion) comme moi je cherche de l'or ... .

18.Posté par kraz le 16/02/2019 18:25

le niveau de certains ici, c'est incroyable ! alé rouv zot bouch plus tard pou dire la réunion fé bon viv ansamb. vaut mieux en rire, tellement c'est pathétique.

19.Posté par Drazic le 17/02/2019 08:05 (depuis mobile)

Bon vivre ensemble ??? Di tt la planète vien habite ici ... Après quand n aura sri lankai comme rafik. ..y gagne pu fou dehors !! Tt demoune les gentil quand la besoin mais la génération suivante n est pas comme les anciens. .

20.Posté par @ 18 kraz le 17/02/2019 08:27 (depuis mobile)

"vivre ensemble", à voir tous les tags et propos anti zoreys que l''on voit et l''on entend sur l''île surtout avec le PCR, CGTR, indépendantistes alors qu''ils sont français, alors le "vivre ensemble" avec des étrangers, vous me faites rire... 😂

21.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême le 17/02/2019 09:57

@ poste 20 le vivre ensemble avant peut être maintenant c'est chacun pour soi et dieu pour tous, par apport à la France nous étions en retard , le retard est vite rattrapé ainsi va la vie . Moi j'ai vécu en France je n'ai jamais ressenti le vivre ensemble là bas c'est marche à l'ombre t'es pas de ma bande, ce modèle il faut vite l'oublier et passer à autre chose il faut s'adapter et arrêter de croire et de faire croire.

22.Posté par alcide le 17/02/2019 10:24

20.Posté par @ 18 kraz le 17/02/2019 08:27
Certes la chasse aux zoreys est un passe temps encore plus prisé que celle du tang, mais on peut toujours garder espoir...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes