MENU ZINFOS
L'Edito de Pierrot

▶️ [Pierrot Dupuy] Le gouvernement a les moyens d’éviter les accidents dus à l’alcool et ne le fait pas. Pourquoi ?


Par - Publié le Jeudi 14 Mars 2019 à 07:05 | Lu 2165 fois



Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, vient d’adresser une note à tous les préfets les invitant à proposer l’installation d’un éthylotest antidémarrage couplé au circuit d’alimentation du moteur dans la voiture des primo-délinquants pris avec un taux d’alcool dans le sang supérieur à 0,8 g/l. Au lieu de leur retirer le permis, comme c’était le cas jusqu’à maintenant.

J’avoue que j’adore cette mesure et je me demande pourquoi on ne l’avait pas instaurée plus tôt.

J’entends déjà les petits malins qui se disent dans leurs petites têtes que ce n’est après tout qu’une machine et qu’ils vont pouvoir la filouter. En gonflant par exemple à l’avance un ballon, à un moment où on n’a pas bu, pour en libérer l’air devant l’éthylotest avant de partir, même avec un coup dans le nez. Ou bien alors, en faisant souffler quelqu’un à sa place.

Que ces petits malins là ne se fassent pas d’illusions ! Les concepteurs de l’engin ont pensé à tout. Par exemple, l’éthylotest vous demandera de manière aléatoire, entre 5 et 30 minutes après le démarrage de la voiture, de re-souffler de façon à bien vérifier si c’est bien vous qui êtes au volant…

Cette mesure permettra de ne pas faire perdre leur travail à toutes ces personnes qui ont pu se faire surprendre exceptionnellement, une fois, au sortir d’une soirée un peu trop arrosée.

Je le rappelle, les récidivistes ne pourront pas bénéficier de cette proposition…

Très bonne mesure, donc. Mais poussons la réflexion un peu plus loin…

Pourquoi le gouvernement, qui a officiellement posé la sécurité routière comme une de ses priorités, qui fait de la diminution du nombre de morts sur nos routes l’alpha et l’oméga de son action, au point de baisser la vitesse des véhicules à 80 sur les routes départementales, pourquoi donc ce gouvernement ne rend-il pas obligatoire ces éthylotest antidémarrage sur TOUS les véhicules ?

On va m’objecter que c’est sans doute parce qu’ils coûtent trop cher : 1300€ pièce. C’est vrai que ce n’est pas rien.

Mais quatre remarques. 

1300€, c’est le prix grand public. Achetés en très grandes quantités, les constructeurs les paieront bien moins cher.

Deuxièmement, si ce prix est aussi élevé, c’est parce que les fabricants en vendent très peu. Produits à très grande échelle, les prix chuteraient, là aussi, énormément.

Mais surtout, et c’est mon troisièmement, si la vie des automobilistes est une priorité, elle n’a pas de prix. Au début, les airbags aussi coûtaient très cher. Ca n’a pas empêché qu’aujourd’hui toutes les voitures en sont équipées. 

Enfin, combien coûte une vie sacrifiée ? Et plus terre à terre, à combien se monte l’amende quand on se fait attraper avec un coup de trop dans le nez ?

Le gouvernement a là l’occasion de faire disparaître définitivement la principale cause d’accidents, devant la vitesse dont on nous fait grand cas, et il se contente de mesurettes.

A moins qu’il ne cherche tout simplement à protéger les importantes recettes fiscales garanties au travers des 135 € d’amende qu’il perçoit à chaque infraction pour alcoolémie. 

Mais, dans ce cas, qu’il arrête de nous faire croire que la sécurité routière est une de ses priorités ! 


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Modeste le 14/03/2019 09:48

le mieux serait que les forces de l'ordre confisque les voitures des contrevenants direction la casse cela ma paraitra bien plus efficace psychologiquement!

2.Posté par Dr Anonyme le 14/03/2019 09:48

Cher Monsieur DUPUY,

Voilà un editorial qui vaut son pesant d'or. Félicitations; Quelques données chiffrées pour argumenter selon l'Observatoire français des drogues et toxicomanie (OFDT) :

Le tabac amène ainsi 14 milliards de recettes fiscales, taxes et TVA mélangées. Si la consommation de tabac a reculé – légèrement – ces dernières années, les recettes, elles n'ont cessé de s'accroître.

Du côté des alcools (vins, bières et spiritueux), le gain pour le budget de l'Etat grimpe à 7,7 milliards d'euros de taxes (hors TVA, les différents taux selon les alcools rendant difficile une globalisation).

Au total 22 milliards de recettes fiscales dont nul ne sait si, au moins, elles sont consacrées à la prévention !

En face, le poids économique de la consommation d'alcool et de tabac en France s'établit à 120 milliards d'euros pour chacune de ces substances, bien loin de celui des drogues illégales, évalué à 8,7 Mds, révèle une étude publiée hier par l'Observatoire français des drogues et toxicomanie (OFDT 2010).

Ces chiffres sont à rapprocher des 13,4 millions de fumeurs et des 3,8 millions «d'usagers à risques d'alcool». Les usagers problématiques de drogues illicites sont quant à eux estimé à 300 000.

Les «coûts externes» représentent l'essentiel du coût social de chaque drogue, notamment en raison des «pertes en vie humaines». Le nombre de vies perdues chaque année s'élève à 49 051 pour l'alcool, 78 966 pour le tabac, et 1 605 pour les drogues illicites.

Avec un coût pour une année de vie perdue fixé à 115 000 euros, les décès liés à l'alcool reviennent à près de 66 Mds et ceux liés au tabac à près de 62 Mds.

Cette différence, alors que le nombre de décès liés au tabac est plus important, s'explique par les décès prématurés liés à l'alcool (moyenne d'âge 63 ans, contre 71 ans pour le tabac), et les nombreux décès accidentels engendrés par l'alcool, qui touchent souvent les jeunes.

Le coût des vies perdues pour les drogues illicites s'élève à 2,7 Mds.

Tant que nous n'aurons pas un médecin à la tête de l'Etat, on ne peut guère espérer un effort supplémentaire à ces 22 milliards.

A moins de renverser la table et de refaire toute la fiscalité.

3.Posté par Fundisantim le 14/03/2019 10:37 (depuis mobile)

On pourra toujours filouter. Ce n est qu une machine.

4.Posté par MôveLang le 14/03/2019 10:40 (depuis mobile)

Et c''est là que je ne respecte plus M.Dupuis, vu que je suis seul à utiliser mon vehicule et que je ne bois pas, pourquoi je devrais payer un appareil que ne m''en servirais pas¿??????
Pourquoi ne pas rendre obligatoire l'équipement neige aussi ?

5.Posté par Réveillez vous le 14/03/2019 10:45

C 'est sur comparer a ce que les assurances et fond commun verse quand il y a accident....c'est à relativiser fortement !

6.Posté par cmoin le 14/03/2019 10:47

Parce que les francais vont crier et dire non,tout simplement.

7.Posté par So le 14/03/2019 10:57 (depuis mobile)

Le mieux, ça serait tolérance zéro. T'as vu, tu conduits pas . Même pour une bière. Comme ça pas besoin de test.

8.Posté par Dr Anonyme le 14/03/2019 11:03

Il y a toujours des gens pour critiquer.

Le gouvernement a décidé de généraliser à l’ensemble du territoire la mesure, déjà expérimentée dans 7 départements, qui consiste à permettre au préfet d’imposer aux personnes interceptées avec une alcoolémie comprise entre 0,8 et à 1,8 g/l d’installer un éthylotest anti-démarrage dans leur véhicule au lien de suspendre leur permis de conduire. Le coût de l’installation du dispositif est à la charge des automobilistes épinglés.

En 2017, 1 035 personnes ont perdu la vie dans un accident de la route impliquant un conducteur au-dessus des seuils autorisés d’alcoolémie.

Pour lutter contre l’abus d’alcool au volant, le gouvernement a décidé de généraliser à l’ensemble du territoire l’installation d’un Éthylotest Anti-démarrage (EAD) comme alternative à la suspension administrative du permis de conduire, pour les automobilistes contrôlées en situation d’ébriété.

Cette extension fait suite à une expérimentation jugée concluante dans 7 départements tests (Drôme, Finistère, La Réunion, Loiret, Manche, Nord et Vendée).

9.Posté par Emmanuelle HOARAU le 14/03/2019 12:05

Modeste a raison ,voila ce qui faut faire , retirer le permis ,et laisser la voiture est une grosse "erreur" ( je suis poli) qui perdure !

10.Posté par Marko la Rak le 14/03/2019 12:10

Pourquoi le gouvernement, qui a officiellement posé la sécurité routière comme une de ses priorités, qui fait de la diminution du nombre de morts sur nos routes l’alpha et l’oméga de son action, au point de baisser la vitesse des véhicules à 80 sur les routes départementales, pourquoi donc ce gouvernement ne rend-il pas obligatoire ces éthylotest antidémarrage sur TOUS les véhicules ?


Dans ce cas il faut aussi ajouter un test d'urine obligatoire, à côté du bac à essence. On pisse dedans, la voiture vérifie si on a fumé du cannabis ou pris de la coke.

Parce qu'une minorité de connards boivent au volant, il faudrait que les autres se tapent un machin à souffler dans l'habitacle ? Un machin qui risque de devenir très dégueulasse avec le temps. Plus le surcoût de l'entretien et des réglages car je suppose que la bestiole doit être régulièrement requalibrée. Je ne suis pas d'accord. Je ne bois pas au volant. Et je ne bois pas en général.

Par contre, une proposition sérieuse : en métropole, la gendarmerie utilise l'hélico pour verbaliser le non respect des distances de sécurité. Il faudrait le faire chez nous où la quasi totalité des automobilistes collent les voitures à moins de dix mètres sur les quatre voies. Il faudrait que le législateur augmente le coût de l'amende pour cette infraction très dangereuse. Il faut que ce soit au moins 1000 euros.

11.Posté par alcide le 14/03/2019 12:20

Pourquoi l'état ne fait rien ? Tout simplement parce que cela fait partie du plan de ne rien faire. En additionnant dans tous les domaines (santé, sécurité routière, guerre, pollution, alimentation empoisonnée, effets climatiques...) les mortalités évitables par l'action publique, on obtient une extermination soigneusement programmée d'une partie (alpha) de la population. C'est comme cela que l'on gère un pays...Théorie du complot, non, pas du tout, c'est quasiment la même chose dans tout les pays du monde ...

12.Posté par Veridik le 14/03/2019 12:39 (depuis mobile)

Je vois mal un homme qui ne boit jamais devoir souffler tous les matins pour aller au travail

13.Posté par Cimendef le 14/03/2019 14:39 (depuis mobile)

La proposition de M. DUPUY me rappelle l''obligation vite supprimée d''avoir un éthylotest dans sa voiture. C''est le genre de fausse bonne idée à oublier très vite.

14.Posté par noe le 14/03/2019 15:03

Heureusement que cela ne concerne pas les champagnes !

15.Posté par MICHOU le 14/03/2019 15:38

Tout a fait d’accord et dans le mm tps un controle direct des papiers devrait etre fait pas d’assurance pas de demarrage pas de permis idem et les voitures devraient être bridées d’origine sinon toutes les preventions qu’on mettra en place ne serviront à rien. Et si on repensait le tram et le train?

16.Posté par carol martin le 14/03/2019 17:07

parce que les taxes sur l alcool rapportent beaucoup de pognon a l état !!! de plus avec les lobbys qui trainent et chinent dans les couloirs a Bruxelles chaque jour , pas pret de s arreter contrairement au tabac ou ne subsistent que tres peu d industriels ce qui , de ce fait entraine une baisse des ventes dues et cela
grace a une augmentation du marché noir ........... a quand cela pour l alcool

17.Posté par Gratel le 14/03/2019 17:18

"Par exemple, l’éthylotest vous demandera de manière aléatoire, entre 5 et 30 minutes après le démarrage de la voiture, de re-souffler de façon à bien vérifier si c’est bien vous qui êtes au volant… "

Tout en conduisant ? Bonjour la sécurité routière !!

Ma femme qui ne boit jamais s'en chargera.

18.Posté par Gratel le 14/03/2019 17:18

"Par exemple, l’éthylotest vous demandera de manière aléatoire, entre 5 et 30 minutes après le démarrage de la voiture, de re-souffler de façon à bien vérifier si c’est bien vous qui êtes au volant… "

Tout en conduisant ? Bonjour la sécurité routière !!

Ma femme qui ne boit jamais s'en chargera.

19.Posté par Dr Anonyme le 14/03/2019 19:11

Beaucoup de pognon ?

Du côté des alcools (vins, bières et spiritueux), le gain pour le budget de l'Etat grimpe à 7,7 milliards d'euros de taxes (hors TVA, les différents taux selon les alcools rendant difficile une globalisation).

20.Posté par p.mass le 14/03/2019 19:40 (depuis mobile)

Le lobby de l’alcool (rhum ,vin, bière, champagne, pastis) est puissant en France , de plus porteur de nombreux emplois alors que le lobby de la cigarette est à majorité américaine. On fabrique très peu de cigarette en France.

21.Posté par Ma femme qui ne boit jamais s''''en chargera. le 14/03/2019 20:37

Ma femme qui ne boit jamais s'en chargera.


Je vois. Petit coquin, va.

22.Posté par GIRONDIN le 14/03/2019 21:11

Je ne bois pas je n'ai pas à financé ce type d'équipement. Le problème ce n'est pas l'alcool mais les alcooliques !!!!!!!!!!!!!

Aucune tolérance sur la route (sauf l'alcoolémie naturelle, autofermentation....)

23.Posté par Targie le 14/03/2019 23:02 (depuis mobile)

Je dirais mieux 7, l''eau rien de mieux pour la SANTÉ !! Ne vends PAS donc ne bois PAS et STOP tt ce CINÉMA !!! Arnac bien organisé d''année en année oui oui 11 !! RÉVEILLONS NOUS....

24.Posté par zaz le 14/03/2019 23:41

La mortalité routière, c'est peanuts par rapport aux 73 000 morts/an liées au tabagisme.... Le ministère de la santé britannique indique que la cigarette électronique est à minima 95% moins nocive que le tabac, beaucoup s'accordent à dire que ce serait plutôt 99 à 100%... donc des dizaines de milliers de morts évitables !

As-t-on déjà entendu un ministre de la santé faire la promotion de la réduction des risques et donc de la cigarette électronique ? Non.. Ce qu'ils ont fait par contre, c'est mettre des bâtons dans les roues en limitant la la taille des flacons et le taux de nicotine, et pas un ne s'est fendu d'un bon mot à ce sujet !

La vérité, c'est qu'ils n'ont aucun intérêt à ce que tous les fumeurs passent à la vapeur... Tout cela ferait beaucoup trop de taxes en moins, et certainement beaucoup trop de longues retraites a payer...........

25.Posté par carol martin le 15/03/2019 01:24

20.Posté par p.mass je ne suis pas d accord la majorité des cigarettes vendues en europe sont fabriquées essentiellement en Europe de l’Est ou du Nord et ......en Corse ??

26.Posté par Prochain titre le 15/03/2019 08:50 (depuis mobile)

Le gouvernement a les moyens de reglementer les prix de l'alimentaire à la Reunion..pourquoi ne le fait il pas?

27.Posté par Henri MANDREA le 15/03/2019 09:57

Encore un moyen de nous ponctionner de l'argent, tout ça parce que des abrutis n'ont rien compris et ne comprendront jamais !!! Moi non plus, je ne bois pas et ne fume pas, alors pourquoi payer pour les connards. Tout à fait d'accord avec le post 1 et ce n'est pas d'aujourd'hui que je le dis, confiscation du véhicule, s'il est en bon état, vente aux enchères pour payer les victimes de ces chauffards, sinon la casse avec le permis dans la voiture pour le compacter lui aussi.
QUANT AUX CONDUCTEURS SANS PERMIS, SANS ASSURANCE, IDEM.

28.Posté par ex eric le 15/03/2019 15:47

Il est clair que la sécurité routière n'est pas la priorité... on se sert de la sécurité routière pour faire des rentrées d'argent.

29.Posté par J. Grondin le 17/03/2019 04:00

La mesure telle qu'elle est prévue, pourquoi pas (*). L'obligation sur tous les véhicules est au contraire une aberration : pourquoi faire payer un dispositif à la très forte majorité de conducteurs qui ne prennent jamais le volant quand ils ont bu, et à fortiori à ceux qui comme moi ne boivent tout simplement jamais d'alcool ? Je n'accepte pas de payer pour la connerie des autres.

Et l'exemple de l'airbag est inadéquat : l'airbag est utile à tout le monde, puisque tout le monde est susceptible de subir une collision.

(*) quoique... Cette mesure dit en fait, comme vous le faites vous même, que c'est pardonnable, donc finalement permis, de conduire en ayant bu de l'alcool, pour ceux qui "pu se faire surprendre (sic!) exceptionnellement, une fois, au sortir d’une soirée un peu trop arrosée", et c'est bien une fois de temps en temps tous les X années (l'application de cette mesure de verrouillage du véhicule devant forcément avoir une durée limitée dans le temps). C'est donc une mesure qui ne lutte pas vraiment contre l'alcoolisme au volant : il est inacceptable, même pour une fois, de conduire en ayant bu. L'impact dans les esprits de cette mesure est donc contre-productif, par rapport à la sanction très nette et très claire du retrait de permis. Inacceptable, c'est inacceptable, même pour une fois. Le seul moyen de vraiment lutter contre ce fléau, c'est de conditionner les esprits pour que tous ceux qui boivent trouvent inacceptable de prendre le volant, et font ce qu'il faut AVANT d'avoir bu pour s'assurer avoir une solution de rechange. Le système coréen des daeri unjeon ("conducteur de substitution", qui ramène une personne ayant bu chez elle, dans sa propre voiture) est intéressant.

30.Posté par MICHOU le 19/03/2019 12:38

Tomber a bras raccourcis sur le tabac ou autre ne changera rien. Si tu bois tu ne conduis pas et tu es sanctionne la les primes d’assurance devraient monter .
Fumer dehors devrait être sanctionné pareil ça doit rester un plaisir personnel et il devrait être interdit de puer devant les autres, d’enfumer.
Les femmes peuvent se retenir pour uriner certains hommes le font n’importe où, se deshabillant en public sans être inquiétés pour exhibitionnisme. C’est une forme de respect des autres et de dignite.
Commencons par là

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes