L'Edito de Pierrot

▶️ [Pierrot Dupuy] Discours de Macron : Attention à ce que l’outre-mer ne paye pas les pots cassés !

Mercredi 24 Avril 2019 - 07:05



Enfin. Demain soir, le président Macron révèlera enfin les mesures qu’il entend prendre pour répondre aux attentes des Français, exprimées au travers des doléances remontées du Grand Débat.
 
Notons tout d’abord qu’une large majorité des Français, 8 sur 10 quand même, pense que ces mesures ne permettront pas de résoudre la crise politique que traverse la France. On ne peut pas dire que président parte gagnant.
 
Du fait du report de son intervention télévisée, il y a une dizaine de jours, à la suite de l’incendie de la cathédrale de Notre Dame, ce qu’il comptait annoncer a déjà fuité dans la presse. Ce qui fait qu’on sait à peu près ce qu’il devrait proposer demain soir, à condition qu’il ne modifie pas son discours.
 
C’est ainsi qu’il devrait faire part de baisses d’impôts pour les classes moyennes, d’une réindexation des petites retraites sur l’inflation, de référendums locaux et de la suppression de l’Ecole nationale d’administration. Voilà pour les mesures les plus emblématiques.
 
Reste qu’il s’agit là essentiellement de dépenses nouvelles. Va donc se poser la question de savoir comment on va payer tout ça.
 
Dans son projet de discours, Emmanuel Macron donne une piste. La baisse « des impôts des classes moyennes » sera financée par « la suppression de certaines niches fiscales ».
 
Comme le président n’a pas précisé de quelles niches il s’agissait, chacun y va de sa proposition. Et une petite musique commence à se répandre dans les couloirs parisiens incitant à supprimer les niches dédiées aux investissements outre-mer. Plus facile de se fâcher avec des Français éloignés de 10.000 km qu’avec les électeurs de sa circonscription.
 
Il est vrai que les diminutions d’impôts pouvant être obtenues grâce à des investissements outre-mer sont régulièrement critiquées par la Cour des Comptes qui estime leur intérêt discutable et qu’elles profitent à un trop petit nombre de contribuables, les plus aisés.
 
Plusieurs dispositifs permettent aux riches particuliers de réduire leur impôt sur le revenu en investissant dans du matériel industriel (Girardin) ou dans un logement social outre-mer. Coût pour l'Etat: 1,23 milliard d'euros en 2012 selon la Cour. Une suppression engendrerait une économie nette de 300 millions d'euros. Ce qui n’est pas rien par les temps qui courent.
 
Mais il ne faut pas oublier que ces abattements d’impôts ont un réel intérêt pour les outremers.
 
La Réunion n’aurait pas connu le développement économique des dernières décennies sans eux. Des milliers d’emplois ont été créés grâce aux lois Pons ou Girardin. Et des milliers de logements construits.
 
Il ne faudrait pas qu’Emmanuel Macron commette la même erreur que pour les emplois aidés qu’il a supprimés sans les remplacer par un autre dispositif. Résultat : le chômage a explosé l’an dernier à la Réunion. Comme si on avait besoin de ça !
 
Si jeudi soir, Emmanuel Macron devait effectivement annoncer la suppression des niches fiscales outre-mer, il faudrait immédiatement qu’il dise par quel dispositif il compte les remplacer.
 
Le développement économique et la construction des logements sociaux sont deux prérogatives de l’Etat. Comme il avait bien conscience qu’il avait du mal à remplir seul ces missions, l’Etat avait demandé au secteur privé de lui prêter main forte, en échange d’avantages fiscaux. Aujourd’hui, il semble vouloir reprendre la main. Dans ce cas, il faudra qu’il mette en face les moyens pour rattraper les retards de nos départements d’outre-mer dans ces domaines. Et pas sûr qu’au final l’Etat soit gagnant.
 
A moins que, comme pour les contrats aidés, il ne prévoie rien. Et là, ce sont les Réunionnais qui seront perdants.
 
Quant à nos parlementaires, ils seraient bien avisés de jouer rapidement et efficacement leur rôle de lobbyistes auprès du gouvernement et de l’Elysée avant qu’il ne soit trop tard !
Pierrot Dupuy
Lu 3324 fois



1.Posté par Veridik le 24/04/2019 08:53 (depuis mobile)

On va commencer par surveiller la tour Eiffel ce soir déjà avant qu'elle ne prenne feu

2.Posté par LORHEIN le 24/04/2019 09:54

Très bonne analyse Pierrot, de plus l'électorat de l'outre mer, une goutte d'eau, il pense qu'il peut s'en passer Freluquet !

3.Posté par tite retraitée le 24/04/2019 10:59

Ce soir ,devant le comportement indigne des élus cupides de tous les départements d'Outremer en particulier à La Réunion, Le président de la République garant des institutions, demandera la modification sur les frontons de toutes leurs mairies :

LIBERTE...INEGALITE...INDIVIDUALITE ...

4.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 24/04/2019 12:09

L'outremer, l'outremer, qu'est-ce qu'ils ont à foutre de l'outremer les députés hexagonaux (et même locaux) ? On a eu une réunionnaise ministre de l'outremer, cela a changé quoi ? La Penchard et Michaux-Chevry, à peine nommées ministre, elles ont favorisé leur territoire. La Reunion et l'outremer en général a gagné quoi avec l'Ericka ?

5.Posté par Leonardevincui le 24/04/2019 14:35 (depuis mobile)

Yo, vive les Français de seconde zone + la vaseline pour notre futur. Yab Yvelines

6.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 24/04/2019 17:41

Les outremeRIENS ?

En temps de guerre: français à part entière.
En temps de paix: français entièrement à part.

7.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 24/04/2019 17:42

"Eh, bande de niakoués, le cirage noir c'est pour les godasses, pas une crème de beauté".

Voilà un exemple, ce que j'ai entendu pendant mon service militaire.

8.Posté par îllusion le 24/04/2019 20:44 (depuis mobile)

La PERCEPTION générale que les zoreys et métro se font des domiens est que les domiens sont des gros PROFITEURS vivants sur leur dos, à leurs depens..Ils sont beaucoup plus écoutés que n''importe quel député domien. Ça porte un nom ce système non ?

9.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême@ le 24/04/2019 23:09

JUAN BRANCO un petit jeune qui explique tout sur le système mafieux macron mis en place par les hommes qui ont du fric et qui vivent aux dépens de la nation , la France n'est pas un pays libre la presse appartient à Lagardère harnaud sa fortune 80 milliards nous vivons dans un monde pourri ce monde est dirigé par la finance macron il a mis les pieds dans le plat il est là pour servir les gros patrons. JUAN BRANCO à voir sur YouTube il dit tout notre monde court à sa perte.

10.Posté par Buster Keaton le 24/04/2019 23:23

Post 8: oui, ça porte un nom: la voix du peuple est la voix de Dieu (vox populi, vox dei), et concernant les domiens, n'oublions pas que les départements d'outre-mer sont ceux qui bénéficient le plus des aides sociales, qu'on le veuille ou non. On ne lutte pas contre les statistiques!

11.Posté par La vérité vraie... le 25/04/2019 00:55 (depuis mobile)

Brancion est effectivement une excellente lecture ! On attend de voir les réactions de Didier et Cyrille, les nouveaux marcheurs.

12.Posté par Noé le 25/04/2019 02:16

Beaucoup de profiteurs en outre mer seront bien "baisés" et ce sera bien ! Trop de niches ne favorisent pas les chiens errants !

13.Posté par p.mass le 25/04/2019 07:07

N'oublions pas la sur rémunération qui pourrait diminuer !
Entre 500 euros et 1000 euros par mois sur 40.000 fonctionnaires ça ferait entre 200 et 400 millions par an d'économie multiplié par les tous les Dom Com on pourrait arrivé au milliard d'euros.
Avec cette somme notre cher Président élu peut tout financer.
De plus sourire de nos compatriotes de métropole( les zoreilles) seraient hyper contents car cela fait bien longtemps qu'ils en ont marre d'entretenir les danseuses de la République.

14.Posté par Esclave le 25/04/2019 08:50

Noé.....les profiteurs outre mer comme tu dis , qui sont ils? Ceux qui vous vendent tous les biens de consommation que vous achetez !!!!! A combien est la tva ds l ile ,combien l octroi de mer ? De combien est le total de ces taxes ..alors les baises comptez vous

15.Posté par Esclave le 25/04/2019 08:54

13 poste par P.mass ‘’’’’’’et comment ferez vous .....après ,du fait qu une majorité de l ile ne veut rien foutre le fait qu il n y a pas de boulot pour tout le monde mais que des employeurs ne trouvent pas d employés et que beaucoup sont au black !. Et pleureront ds quelques années !

16.Posté par îllusion le 25/04/2019 10:59 (depuis mobile)

Les statistiques sur le court terme avec une seule variable c''est très objectif, effectivement.

17.Posté par Hardcore le 04/05/2019 11:31 (depuis mobile)

Les crises ont toujours eu un impact plus faible sur l économie de l île depuis la seconde guerre. Mais vu la gestion du territoire métropolitain depuis qques années, cela commence à devenir clair, c'est nous qui allons payer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie