Société

▶️ Paillotes de l'Hermitage : L’Etat envoie les bulldozers

Mardi 18 Décembre 2018 - 09:57

Les bulldozers pouvaient entrer en scène dès le 14 décembre. C’est finalement ce mardi 18 que les entreprises de BTP sont passées à l’action. Sous le godet des tractopelles, les structures de plage Le K'Banon et Locaplage situées sur le bord de mer de l’Hermitage sont laminées.

Sur place pour superviser l’opération, le sous-préfet de Saint-Paul se félicite : "une façon de montrer que c'est l’état de droit qui prévaut en ces temps troubles pour la population", affirme Olivier Tainturier. 

Le coût de l’opération n’a pas été rendu public par le biais de la mise en concurrence d’un marché public, pour la simple et bonne raison que l’effet de surprise devait jouer à plein et ainsi éviter que les gérants et leur personnel ne décident de se retrancher, éventuellement, dans leurs locaux en guise d'ultime protestation.

Les gérants devront payer la note

Autres contraintes majeures auxquelles ont dû faire face les pouvoirs publics : la trêve du BTP et les fêtes sous les filaos dans quelques jours. La fenêtre de tir était restreinte, reconnaît le représentant de l’Etat dans l’arrondissement ouest. Il fallait agir vite pour "permettre une remise en son état premier de la plage". Un gigantesque aimant doit même ratisser le sable une fois le gros oeuvre démoli. Il doit pouvoir récupérer tous les clous qui pourraient avoir été dispersés lors de l’opération de destruction.

L’autre écueil aura été de parvenir à contacter les gérants des deux structures visées aujourd’hui. L’autorité préfectorale affirme qu’elle a eu le plus grand mal à faire parvenir la notification de démolition aux deux gérants qui devront donc s’acquitter de la note de la démolition. 

Sur des images de Bérénice Alaterre

LG
Lu 5276 fois



1.Posté par Sitarane le 18/12/2018 10:10 (depuis mobile)

Il fer 40an sa t la et la zote i case sa t bonne le chien bave

2.Posté par Totoche le 18/12/2018 10:12

"Sur place pour superviser l’opération, le sous-préfet de Saint-Paul se félicite : "une façon de montrer que c'est l’état de droit qui prévaut en ces temps troubles pour la population", affirme Olivier Tainturier. "

Puis

"Le coût de l’opération n’a pas été rendu public par le biais de la mise en concurrence d’un marché public, pour la simple et bonne raison que l’effet de surprise devait jouer à plein et ainsi éviter que les gérants et leur personnel ne décident de se retrancher, éventuellement, dans leurs locaux en guise d'ultime protestation. "

L'état de droit ne s'applique pas au sous-préfet? Ou était/est l'état de droit quand quelques dizaines de gratte-ki jaunes emmerdent l'entièreté de la population?

3.Posté par reunion le 18/12/2018 10:35

goute a nous mr totoche

4.Posté par bravo le 18/12/2018 10:38

enfin des verrues qui disparaissent
on constate qu'il ne faut jamais laisser empiéter sur le DPM car il faut une energie considérable pour le rendre ensuite au public

5.Posté par tony le 18/12/2018 11:20 (depuis mobile)

Les gérants devront payer la note !...
Tres bonne initiative !...

6.Posté par Al dente le 18/12/2018 11:31 (depuis mobile)

Ouf, on va pouvoir respirer tranquillement, n'en déplaise aux grincheux, nombreux dans ce département, qu'ils veulent saigner au maximum et se faire du pognon tout en mettant en avant, l'emploi...chose dont ils s'en foutent complètement !

7.Posté par almuba le 18/12/2018 11:48

Ce n'est qu'un vieux cabanon.

8.Posté par Choupette le 18/12/2018 12:06

Les gérants sont à l'autre bout du monde; en train de déguster leurs dividendes sur leur yacht ... .

N'en ont rien à cirer de ce qui se passe ici.

9.Posté par Ccsty le 18/12/2018 13:29

Ok, la loi est la même pour tous, donc on en est où avec le Zat à St Leu, Le Copacabana, L'Uni Vert, Le Choka bleu, La Bodéga, Planche Alizée, Le Sauvage, etc?...
On détruit tout et le peu d'attractivité touristique avec?...

10.Posté par Totoche le 18/12/2018 15:40

3.Posté par reunion le 18/12/2018 10:35

goute a nous mr totoche

-> Quand tu veux, ou tu veux, avec qui tu veux. Je gagne à tout les coups.

11.Posté par Grangaga le 18/12/2018 15:40

Post 9........Kan lo .....Kominn', lo Rézyion, lo Départ'man y gainll' pa fé lo z'"atrak'tivité touris'tik' ".......
Y lèss' la.....min libb' o zot'.........
Kitt' a détrwirr' lo p'ti pé de........natirr' y rèss' a nou.........
A nou, mi antan parr'là, a toutt' la..... popilacyion....san privatizacyion.......
Toutt' mounn' la bézwin in kwin ......l'èrr' pirr' po rès'piré......
" Du batan dé larm' o ....somé dé montann' ".........
Ek' sa kan ou gardd' la guèl' lo......l'atrak'tivité..........
Bann'..... favélas Brézilyin lé in sato a koté d'satt' zot'............

12.Posté par BLA le 18/12/2018 16:46

Mon dieu que les gens sont bêtes...... "les gérants sont sur leur yacht"... ça gagne combien un gérant de resto de page selon vous??

préparez vous à accueillir les rondavelles de la mairie d'ici peu!! ils se seront octroyé le droit, et récolteront les sous!
zallez voir! juste un peu de patience!

13.Posté par ALAINTOTO le 18/12/2018 19:25

Moi je n'étais pas pour la destruction.Par contre il faut reconnaitre plusieurs choses :

1/ ils ont vraiment abusé. Terrasse pourrie presque dans l'eau
2/ des prix honteux
3/ le cadre est plus joli sans construction
4/ attendez de voir la gueule des rondavelles .....

14.Posté par Frigidaire le 18/12/2018 19:41

Les personnes qui répondent aux questions sur Antenne Réunion et qui déclarent que c'est dommage sont que des ... Zoreils.
La chose à faire c'est de déblayer tous les "accapareurs" du littoral jusqu'à planche alizée peut-être ?

15.Posté par quoi? le 18/12/2018 20:25

@grandcaca on n'y comprend rien??????

16.Posté par ALAINTOTO le 18/12/2018 21:26

Celui qui comprend rien ne parle pas créole ..... C'est de la phonétique !

17.Posté par Dagober le 18/12/2018 21:53 (depuis mobile)

Loi est pareil pour tous, combien de petits créoles qui ont vues leurs petites maisons raser ? Detout façon c'était à prévoir !

18.Posté par Alibaba le 18/12/2018 22:18

Enfin ; Bravo la Loi. Si c'était en Corse 2 X 80g de plastique depuis longtemps...Ils peuvent se consoler.

19.Posté par Tanguy le 19/12/2018 00:25

après les paillotes, ils peuvent s'attaquer aux ronds points occupés par les GJ,.....

20.Posté par @choupette le 19/12/2018 00:29

Des amis a vous peut etre , vous auriez du aller les rejoindre...

21.Posté par daniel macé le 19/12/2018 04:03

Continuons sur cette belle initiative et enlevons aussis toutes constructions ambiguee ! Là , on ris jaune !

22.Posté par A qui le tour? le 19/12/2018 07:06

A quand la disparition des énergumènes qui dorment sur les plages le we? ceux qui viennent pique niquer avec leur musique allumer pour tout le quartier? Vous laissez tous vos détritus derrière vous. Rendez-vous sur ces plages, vous verrez: les gens vont jusqu'à se garer sur la plage maintenant!!!! Quand est-ce qu'on interdira la circulation des voitures dans cet espace? Quitte à le protéger monsieur le Maire, ayez les c... de le faire BIEN!

23.Posté par patrick le 22/12/2018 20:56

Donc au final les paillotes étaient bien dans l'illégalité depuis plus de 30 ans. Au final les services de l'Etat ont failli dans leurs missions de service public et de l'intérêt du plus grand nombre. Au final TOUS les préfets, représentants de l'Etat (comme l'a si bien rappelé Mme la Ministre Girardin) ont failli dans leur mission de faire respecter la loi. Tous les proc et autres substituts, bouffeurs de coquetèles républicains ont failli dans leurs missions de poursuivre en lieu et place du peuple "pro-curare". Siège et Parquet au même ban : celui de l'incompétence crasse assorti d'avidité et de cupidité carriériste. Au final, si certains n'avaient pas pris de risques ( incarcération ,poursuite judiciaires) rien n'aurait changer...
Patience pour les autres, leur tour viendra !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >