Economie

▶️ "Nous la pa fé" : Quand une marque s'approprie l'image de La Réunion

Vendredi 7 Septembre 2018 - 17:59

Une marque utilise l’image de la Réunion pour vendre des produits qui n’ont rien à voir avec notre île.


"Un produit, qui n'a rien de Réunionnais mais qui le laisse imaginer a tout à fait le droit d'être commercialisé".
"Un produit, qui n'a rien de Réunionnais mais qui le laisse imaginer a tout à fait le droit d'être commercialisé".
En photo, tout y est: la plage, le soleil, les plantes tropicales, une luminosité turquoise et ensoleillée. La silhouette de notre île compose un logo, orné de deux palmiers pour illustrer la marque "Island tea".

La magie virtuelle opère, le consommateur se laisse enchanter par l’ananas, les fleurs d’hibiscus et les palmes. Vendu.

En anglais, le nom de cette marque signifie "Thé des îles". Comment faire plus simple, car en se baladant sur le site internet, seul point de vente de ce produit, le consommateur a en effet l’impression d’acheter un thé en provenance des îles.

Sur les réseaux sociaux, l'image d'un produit tropical est exploitée à fond.
Sur les réseaux sociaux, l'image d'un produit tropical est exploitée à fond.
Le logo utilisant la Réunion n’a rien à voir avec notre île

Oui mais laquelle? Car en creusant un peu plus, le logo qui utilise la silhouette de la Réunion n’a rien à voir avec notre île.

Renseignements pris auprès de la gérante de la société, elle nous annonce "lors de la création de notre logo, il nous fallait une île ronde, et l’île la plus ronde est celle de la Réunion". Soit. L’argumentaire se tient si il y a en effet des "fruits des DOM TOM" qui entrent dans la composition de ce thé, comme l’affirme la gérante.

La matière première importée et assemblée en Normandie

Sauf qu’après plusieurs échanges de questions-réponses, notamment sur la provenance du thé et des fruits, la gérante de la société fait plusieurs fois volte-face. Après avoir affirmé que "nos fruits sont importés des îles, dont celle de la Réunion et torréfiés en métropole dans nos ateliers". Finalement, la gérante finit par lâcher que "les bases de thé en soi sont importées et les plantes produites sur notre secteur". Les ateliers en question sont donc… en Normandie. Nous n’en sauront pas plus.

Sauf qu’à priori, vendre un produit qui n’a pas de lien direct avec notre île mais qui utilise son image n’est pas interdit.

La confusion à son comble, avec Miss Réunion 2017 en pleine cure de thé "des îles" sur Instagram.
La confusion à son comble, avec Miss Réunion 2017 en pleine cure de thé "des îles" sur Instagram.
"Concernant la réglementation du logo à proprement dit, c’est la silhouette de la Réunion qui est utilisée. La règlementation de l’Institut National de Protection Industrielle (INPI) stipule qu'il n’est pas interdit d’utiliser la silhouette de la Réunion, même si ce produit n’a aucun lien direct avec notre île", explique Eric Petit, bénévole à l’Association de Consommateurs Actifs.

Impossible pour le consommateur de connaître la provenance des produits

"Le seul problème éventuel concernant ce produit serait le manque de précision sur la provenance des matières premières. Mais à l’heure d’aujourd’hui, ces mentions ne sont pas obligatoires en France, sauf pour le lait et la viande. C’est une réclamation qui est faite par les associations de consommateurs depuis longtemps et qui permettrait au consommateur de se rendre compte en un coup d’oeil que ce produit n’a rien à voir avec la Réunion", ajoute Eric Petit.

En ce qui concerne la charte graphique et la scénographie tropicale, "ce n’est malheureusement pas interdit, tant qu’il n’est pas fait mention spécifiquement par le texte de la mention "Réunion" ", ajoute le représentant d’association de consommateurs. Un produit qui n’a rien à voir avec les îles peut donc librement surfer sur la vague tropicale.

Le label "Nou la fé" dans le collimateur

La problématique inverse existe aussi, avec le label "Nou la fé", ajoute Eric Petit. "Beaucoup de produits n’ont rien de réunionnais dans leur origine réelle et seule la transformation ou l’emballage apporte une plus value qui permet d’apposer ce logo".

Incitation à l’arrêt de traitements médicamenteux

Le seul reproche qui peut être fait à la plateforme de vente est en ligne est tout autre. En effet, dans la description de certains produits, il est indiqué "stoppez les traitements médicamenteux par des plantes naturelles qui sont beaucoup plus efficace et meilleures pour votre santé". "Le point le plus important concerne le dénigrement des traitements médicamenteux. Cela peut être très dangereux si mal interprété par le consommateur et nous allons le signaler au conseil de l’ordre de la médecine", conclut Eric Petit.

Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 13585 fois



1.Posté par klod le 07/09/2018 18:11

rien de nouveau : nous avons le MENSONGE "nou la fé , mais rienk l'emballage" , ca fé plaisir aux plus égocentriques ........................... de la démagogie en barre, comme on sait faire, c'est facile ................... !

et nous avons le vrai "nou lafé " de A à Z , bravo à eux , mais c'est rare !!!!!!!

la démagogie a encore de l'avenir , certains s'en contentent , so easy !

2.Posté par miro le 07/09/2018 19:15

mais, mais ! ... ma langue y fourche ... encore un bougre qui court après l'oseille : il est vrai que c'est une plante naturelle ....

3.Posté par Runny le 07/09/2018 19:17 (depuis mobile)

C''est comme les produits Ker metis fabriqués en bretagne mais avec le logo de la Reunion. Certains sont assemblés localement

4.Posté par Choupette le 07/09/2018 19:19

" La silhouette de notre île compose un logo ... ".
C'est mal formulé.
Soit le logo est composé de la silhouette de l'île, ou la silhouette comporte ou est composée ... .

"Après avoir affirmé que "nos fruits sont importés des îles, dont celle de la Réunion et torréfiés en métropole dans nos ateliers". Finalement, ... "

Là aussi, ça coince. Car, après ateliers,virgule finalement ... "

De toutes façons, "Nou la fé" ce n'est pas créole, mais du français mal traduit en créole.

En créole, il y a toujours un à devant. Exemple, on dit "à nous la fé ça !", ou "ça a nous la fé ça !"

Faut bien écouter avant de reproduire.

5.Posté par GIRONDIN le 07/09/2018 19:22

1.Posté par klod
Salut l'ami.... Hihihi... Lé bon Nou la fé en boîte.... 🤔

+

Et alors moi j'ai vu une pub avec une tortue au-dessus d'un champs de canne et un paddel sur les nuages !!

6.Posté par Désiremore le 07/09/2018 19:55 (depuis mobile)

Nou la fé ? 🙆
ou plutôt nou la copié, importé, reconditionné , empaqueté vendu et transformé !

Woula rabdoulila

7.Posté par Môvélang le 07/09/2018 22:04

je ne vois pas la différence avec notre noulafé, les francés font la même chose que nous, un noulafé vaut un autre!

8.Posté par Veridik le 08/09/2018 06:07 (depuis mobile)

@6 nou la fé et nous ar vend plus cher

9.Posté par Modeste le 08/09/2018 07:12

bah un peu de bruit cela occupe les foules....!

10.Posté par Mart le 08/09/2018 07:20 (depuis mobile)

@choupette, vous n''êtes pas réunionnaise pour dire cela.pour notre créole il n''y avait pas de règles. Il y a plusieurs façons de le dire.

11.Posté par LadiLafé le 08/09/2018 08:14 (depuis mobile)

Moi je vois déjà l''affluence de touristes à la Réunion venant goûter les produits directement chez les producteurs

12.Posté par Grozeuf le 08/09/2018 08:57

C'est dégoûtant ces tromperies !

J'ai vu des voitures françaises fabriquées en Slovaquie (Peugeot), au Maroc (Renault), en Espagne (Citroen).
J'ai vu des tee-shirt Equipe de France fabriqués au Vietnam !
J'au vu du prêt-à-porter avec l'étiquette Made in France alors que réellement, c'est produit en Inde ou en Thaïlande.
J'ai même vu des hommes politiques français made in Maroc.

13.Posté par PEC-PEC le 08/09/2018 09:11

S'ils cherchaient vraiment une ile ronde il pouvaient prendre la silhouette de Marie Galante qui elle est parfaitement circulaire ! Donc mauvais argument !

14.Posté par Zarin le 08/09/2018 10:28

"et nous allons le signaler au conseil de l’ordre de la médecine"

Ecoutez, bonnes gens, la cruelle
Et douloureuse histoire des frères Dalton
Qui furent l´incarnation du mal
Et que ceci serve d´exemple
A tous ceux que le diable écarte du droit chemin.

Tagada, tagada, voilà les Dalton
Joe Dassin les Daltons
------

A propos du professeur Joyeux : le conseil de l’Ordre des médecins, au service des lobbies ? Ou de l’idéologie ?

15.Posté par Lora le 08/09/2018 11:02

Pour moi, il a raison de tirer la sonnette d'alerte. Imaginer un problème quelconque ce sera l'ile de la Réunion qui apparait sur l'emballage qui sera de suite montrée du doigt. Et puis c'est de la tromperie, la vente du rêve sur notre dos puisque l'ile n'en profite pas.

16.Posté par OREO974 le 08/09/2018 11:03

Sur cette île on a le don de faire des tonnes sur rien. Cette marque n'appose pas "made in Réunion" ni "Nou la fé".
L'image des contours de la réunion n'appartient à personne et n'est pas une marque déposé, donc si demain je veux faire des t-shirt avec le dessin de la réunion, j'ai le droit de le faire en france, au mexique, ou ailleurs.

Ah le nombrilisme et le chauvinisme est un sport réunionnais.

17.Posté par momo le 08/09/2018 12:58

nou l a fé et nou l a pa fé sont la meme chose

18.Posté par Choupette le 08/09/2018 16:51

Je ne comprends pas. Je n'ai pas coché la case de notification de l'arrivée de nouveaux commentaires et pourtant, j'en reçois sur ma boîte mail.

C'est quoi ce binz ?

10.Posté par Mart

Peut-être depuis (un peu) plus longtemps que vous ... .

19.Posté par klod le 08/09/2018 18:36

bon week , ami Girondin !!!! nou la fé la moke en tôle et vive les tropiques sous le soleil , le soleil c'est bon pour le moral ! vive le 974 "nou la fé "pour de vrai !

20.Posté par polo974 le 11/09/2018 09:04

et les savates 2 doigts marquées "réunion" fabriquées en chine ou ailleurs . . .

et tous les trucs artisanaux qui semblent péi, mais sont fabriqués à Mada ou en Malaisie ou autre pays où la main d'oeuvre est 40 fois moins chère ? ? ?

en attendant, ça fait découvrir la Réunion qui est nettement dans les esprits que les DOM des caraïbes...

21.Posté par etpuisquoi le 11/09/2018 17:05

Et franchement à part les réunionnais qui saura que c'est la Réunion sur l'emballage, vous croyez que tout le monde connais l'ile, personne ne sait où nous situer alors.... Que du nombrilisme...

22.Posté par jean-richard bennala le 12/09/2018 13:31

avec facebook c'est si facile de les dénigrer aucun produit de la réunion , moi je balance et je dénigrerai leurs produits , sur ma bouteille de vin cilaos je mettrai vin de bourgogne vive le laisser faire et la mise en bocaux de toutes les merdes vive nou la fé

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Août 2019 - 15:24 Consommation: Les prix flambent en juillet