Société

▶️ Muriel Pénicaud : Des contrats aidés "transformés pour qu'ils aient une meilleure qualité de retour à l'emploi"

Jeudi 15 Novembre 2018 - 17:04

La ministre du travail est arrivée à La Réunion ce jeudi matin. Alors que notre île connait un taux de chômage de 23%, avec près de 79.000 chômeurs (chiffres Insee 2017 ), Murielle Pénicaud s'est rendue cet après-midi à la mission locale de Saint-Paul, à Savannah. 

La ministre a assisté à la présentation de la MIO (Mission intercommunale ouest). Un dispositif qui couvre les villes de La Possession, du Port, Saint-Paul, Trois-Bassins et Saint-Leu. Un territoire qui regroupe 216 759 habitants, soit 24,8% de la population de l'île.

Les enjeux  - pour ce territoire qui compte 35 010 demandeurs d'emploi tout public, dont 5 690 demandeurs d'emploi de moins de 26 ans - vont de la conciliation de l'insertion professionnelle des jeunes ayant des faibles niveaux et ceux ayant une qualification de niveau supérieur ou égal à IV, à la gestion de la mobilité, la facilitation de l'accès au logement... face à une démotivation des jeunes. La MIO mène ainsi des actions en matière d'accueil et d'accompagnement des jeunes, mais également en matière de formation et d'emploi. 

Des contrats aidés "qualitatifs"

Muriel Pénicaud a par ailleurs eu l'occasion de revenir sur les contrats aidés. "Nous n'avons jamais supprimé les contrats aidés et nous n'avons pas du tout l'intention de les supprimer. Nous les avons transformés pour qu'ils aient une meilleure qualité de retour à l'emploi", insiste-t-elle. "Le but ce n'est pas de mettre des personnes vulnérables sur des emplois précaires", ajoute-t-elle, mettant l'accent sur le "qualitatif".

Une ambition qui passe selon la ministre par l'accompagnement et la formation. "A la fin de l'année, il y aura 11 000 contrats aidés, qui s'appellent maintenant Parcours emploi compétences, à La Réunion. J'ai décidé de maintenir cette enveloppe qui sera à l'identique l'année prochaine", a-t-elle annoncé.

Juste après, la ministre a repris la direction de Saint-Denis, où elle avait déjà en matinée rencontré les services de l’Etat, pour échanger cette fois avec les acteurs régionaux de l’emploi et les partenaires sociaux, sur le thème du dialogue social territorial.

A.D-M.A
Lu 2686 fois



1.Posté par Et Didier Robert ? le 15/11/2018 17:09 (depuis mobile)

On parle de l augmentation ded indemnites de Didier Robert de 6 800 euros ?

Ou

Du recrutement de son épouse à la Région ?

Pour moins que cela Fillon a été mis hors jeu.

2.Posté par Un banquier à l'Elysée le 15/11/2018 17:48 (depuis mobile)

L'emploi et le logement sont les 2 grandes problématiques à la Reunion mais Macron ne prend pas les bonnes mesures.

3.Posté par Pro no stick le 15/11/2018 17:58 (depuis mobile)

1.
Bravo ! On est au moins 5 à evoquer lourdement ce sujet. Que fait le procureur ??

4.Posté par mandelamarley le 15/11/2018 18:25

Inutile cette visite . A part le blabla habituelle. N'a belle kaf si ou veut !

5.Posté par ti kreol né den la koloni renyonez. le 15/11/2018 19:13

Du blabla du blabla du bla-bla qui ne sert strictement à rien.
Du vent , du vent,
de la poudre à perlimpinpin,
de la poudre aux yeux,
des faux semblants,
des sornettes,
du mentir-vrai
etc...

Plus de 70 ans de blabla et rien n'a été fait en matière d'emploi à la Réunion peut importe le nom ou la tendance politique des élus.

6.Posté par Fabrice le 15/11/2018 20:30

Madame la ministre bienvenue à la ML Ouest !

Nous tenions à vous féliciter d’avoir choisi de visiter cette ML ! En effet elle est reconnue régionalement comme modèle :

Dans l’utilisation optimale des contrats aidés en son sein. Un recours aux emplois aidés à bon escient et avec parcimonie !
Dans la gestion des ressources humaines et des libertés syndicales. Elle a même été élue en 2017 « ML de l’année » par l’intersyndicale en tant qu’exemple de bien être au travail.
Dans sa participation à l’Association Régionale des ML. Véritable élément moteur pour ne pas dire locomotive. Toujours prête à s’investir sur des projets communs et à partager les siens.
Dans l’exploitation des données du système d’information. Avec une remontée des données dont les deux maitres mots sont intégrité et probité.
Dans la présence au quotidien de son directeur proche à la fois de ses salariés mais aussi à l’écoute des jeunes.
Dans l’immersion des réseaux d’influences avec comme seul objectif d’en tirer un intérêt non pas mercantile mais bien humaniste afin d’avoir comme seul cap l’insertion des jeunes.
Dans le partenariat avec Pole Emploi qui va bien au-delà de la réalisation d’objectifs chiffrés, ainsi la ML Ouest sera l’un des deux précurseurs au niveau national de l’expérimentation que vous préconisez madame la ministre, celle d’une fusion entre ces deux structures.
Enfin, modèle de connivence entre les deux directions celle de la ML Ouest et celle de la direction du travail qui forme un véritable couple de Maçons de l’insertion tant et si bien que l’on se demande encore s’il reste à la ML ouest des jeunes en demande d’insertion.

Merci encore à vous madame la ministre pour cette preuve de reconnaissance cela nous touche particulièrement.

Le GILS. (Groupement des Inter-Lockés de Savannah)

PS : Un petit proverbe du Kartié Létang pour ramener dans vos valises: " Faire croire est un métier! Celui qui croit est un couillon"

7.Posté par Dagober le 16/11/2018 05:40 (depuis mobile)

Nous sommes comme des petits chiens cherchant des miettes

8.Posté par Madame Irma le 16/11/2018 11:07

Il serait bon de vérifier et contrôler que ces nouveaux emplois aidés servent vraiment à ce qu'elle dit. Moi ce que je vois c'est que des mecs qui étaient en CAE/CUI sont "renouvelés" en contrat PEC, évidemment aucune formation n'est faite pendant la durée du contrat. C'est une nouvelle fois un achat de voix légal pour nos élus. C'est pas bon de former les gens, ils se mettront à réfléchir et du coup n'auront plus besoin des élus, quelle catastrophe.

9.Posté par jean-richard bennala le 16/11/2018 13:11

les jeunes sont tellement diplômés et ne trouvent pas de boulot , et cette ministre est venue raconter des bobards comme les autres ils sont coincés ils n'ont pas de solution et viennent raconter des bobards et pourquoi pas un cui pour un ministre ?, gilet jaune sur le dos que la jeunesse se réveille arrêtez d'être complice et victime soyez acteurs de vos vies. Formation = emploi logique arrêtons avec ces formations parkings , koman zot y rale ça zot?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >