MENU ZINFOS
Politique

▶️ Margie Sudre se souvient de Jacques Chirac: "Il se sentait chez lui à La Réunion"


En début d'après-midi, quelques minutes seulement après l'annonce du décès de Jacques Chirac, Margie Sudre nous témoignait du "choc" de cette nouvelle, du fait qu'"il n'y avait pas eu d'aggravation de son état de santé". C'est chez elle qu'elle nous reçoit quelques heures plus tard, toujours aussi bouleversée.

Par Marine Abat - Publié le Jeudi 26 Septembre 2019 à 20:21

Jacques Chirac est décédé ce jeudi, laissant de très nombreux amis politiques dans "un grand chagrin". 

Une peine notamment partagée à La Réunion par Margie Sudre."C'était mon mentor. C'est immense tout ce que je lui dois", confie celle qui fut secrétaire d'Etat à la Francophonie dans le gouvernement d'Alain Juppé, lors du premier mandat présidentiel de Jacques Chirac. 

Elle se souvient d'un homme "d'une grande gentillesse, d'une chaleur extrême", qui entretenait une relation spéciale avec l'Outre-mer et "se sentait chez lui" à La Réunion.  






1.Posté par DIDIER NAZE le 26/09/2019 20:54


2.Posté par Samwinsa le 26/09/2019 21:31 (depuis mobile)


3.Posté par Pascale le 26/09/2019 21:52


4.Posté par Jimmy le 27/09/2019 06:25 (depuis mobile)


5.Posté par LAMPION le 27/09/2019 08:17

Quand MARGIE a été nommé ministre, c'était pour servir les intérêts du GROUPE BOURBON pour son implantation au vietnam.

6.Posté par MARIE le 27/09/2019 09:17


7.Posté par Hélas le 27/09/2019 07:41

Tu parles la Réunion comme les autres départements d'outre mer il s'en foutait éperdument ils avait d'autres préoccupations que des îles paumées au fond de nulle part.

8.Posté par balayedovantzotportavant le 27/09/2019 09:56

mes parents eux aussi ils étaient bons et gentils la mort n'est qu'une chose naturelle une entrée c'est la vie et la sortie c'est la mort .COMBIEN d'hommes meurent tous les jours? la vie elle est ainsi faîtes nous sommes programmés pour mourir heureusement que la mort existe et nous sommes que de passage sur cette terre riche ou pauvre la mort elle ne fait pas de différence mais l'humain a tendance à faire croire que les riches sont plus beaux plus forts la preuve que non la mort reste et restera toujours notre maîtresse!

9.Posté par Fred974 le 27/09/2019 10:51 (depuis mobile)


10.Posté par Stop le 27/09/2019 11:43 (depuis mobile)

Que de post censuré sur ce site...
Vous avez donc peur de qui ou de quoi?

11.Posté par ti gousse le 27/09/2019 09:46

au moins y a eu un président souriant; qui parlait AUX FRANÇAIS CREOLE mais pas certains comme mtn qui a un sourire de menfoutisme à nous baizer la gueule et pensez qu'aux riches et goutte en l'aire les pauvres et retraités

12.Posté par cd974 le 27/09/2019 11:53


13.Posté par Emmanuelle HOARAU le 27/09/2019 13:13

Faut éclairer mes lampions,Margie Sudre a était ,présidente de la région, députée Eropéenne, et sécrétaire d'état chargée de la francophonie,à ce que je sache elle n'a jamais était Ambacadrice du Viétname

14.Posté par guiger@wanadoo .fr le 27/09/2019 13:19


15.Posté par ATBO le 27/09/2019 11:37

qui se souvient de la Grotte d'Ouvéa en Nouvelle Calédonie????
l'ami des Outremers ????

16.Posté par Sisi le 27/09/2019 14:05

Chirac s' en foutait tellement des outre mer qu'il a aligné les mimas sociaux avec la france, qu'il a mis en place la deficalisation. On peut ne pas avoir la même opinion politique et respecter le Président qu'il a été. Et cela sans etre faux cul ou hypocrite. Bien sur, il y a aussi du négatif, nul n'est parfait dur cette terre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes