Social

▶️ Manifestation à l’entrée ouest de St-Denis : Le barrage filtrant levé

Jeudi 23 Mai 2019 - 09:36

Photo : facebook Radar974
Photo : facebook Radar974
Des employés du BTP, travaillant sur le chantier de la NRL, manifestent actuellement au niveau du rond-point de la Caserne Lambert. Un barrage filtrant a été installé tôt ce matin sur cette entrée ouest de Saint-Denis, où des embouteillages ont commencé à se former.

Le barrage a été levé aux alentours de 9H30 alors que les forces de l'ordre sont sur place.

À l'origine de ce mouvement, le syndicat CFDT BTP, qui dénonce l'impact du manque d'approvisionnement d'andains et de roches sur des centaines de salariés travaillant sur la NRL. Selon Johnny Lagarrigue, secrétaire général adjoint CFDT BTP, une cinquantaine de personnes seraient actuellement concernés par une procédure de licenciement. 

Les manifestants souhaitent s'entretenir avec le groupement attributaire du chantier, la Région et l'Etat, pour qu'une alternative d'emplois leur soit proposée.

M.A. sur place


Johnny Lagarrigue secrétaire général adjoint CFDT BTP

Charlotte Molina
Lu 2911 fois



1.Posté par OKLM le 23/05/2019 09:41

BRAVO DIDIX EN FOURNEL

2.Posté par GIRONDIN le 23/05/2019 09:53

....... Johnny Lagarrigue, secrétaire général adjoint CFDT BTP, une cinquantaine de personnes seraient concernées par des licenciements. ....

Sur FESTIVAL FM, il annonce 300 emplois direct et 300 en indirect !

Un chantier Réunionnais pour les Réunionnais !


Vivement 2025 pour une hypothétique fin de chantier sans roche et sans camion.

3.Posté par cmoin le 23/05/2019 10:18

Foutez les en taule! Y en a marre de ces incompétents bloqueurs!

4.Posté par Politico classico le 23/05/2019 11:26 (depuis mobile)

Si vous votez Lrem - Dr ce dimanche pas étonnant que vous êtes dans la m....

5.Posté par jc le 23/05/2019 12:21

vivement la fin du chantier!
Ils arrêterons de nous les briser et on pourras enfin dormir et vire dans le calme!
Allez voir ça et vous comprendrez...
https://www.youtube.com/watch?v=-TsGoe-c2SY

6.Posté par Modeste le 23/05/2019 12:29

compliqué ce chantier, on ne veut pas que les roches soient prélevées chez nous, on ne veut pas qu'elles soient importées de Mada,conclusion le chantier bat de l'aile, les entreprises prévoit de licencier faute de matière première..... donc en clair on fait quoi?????

7.Posté par Martine et son vélo moteur le 23/05/2019 12:43 (depuis mobile)

Vive le vélo moteur !

8.Posté par JORI le 23/05/2019 13:15

4.Posté par Politico classico le 23/05/2019 11:26 (depuis mobile)
Depuis quand notre super cumulard didix robertix serait Lrem???.

9.Posté par JORI le 23/05/2019 13:17

La question serait plutôt: y a t il suffisamment de commandes pour faire travailler toutes ces entreprises qui ont voulu surfer sur les commandes publiques faciles durant toute une époque???. On dégraisse dans la fonction publique, il va peut être falloir faire de même dans certains secteurs.

10.Posté par la langue na poin le zo le 23/05/2019 13:18

Faillait prévoir celà avant !!!! Quand le tram train a été annulé le pharaon du haut de sa pyramide la tête en bas n'a pas su ou pas voulu prévoir !!!! il avait des idées mais pas de pétrole

11.Posté par David le 23/05/2019 13:25 (depuis mobile)

Bravo Mr le président de la région si vous n'aviez pas penser à vos camarades et que vous auriez fait un tout viaduc. Il n'y aurait pas tant de problème. On passera à vous pour les prochaines élections préparer vos cartons

12.Posté par ¯\_ಠ_ಠ_/¯ le 23/05/2019 17:02

"La fourniture de matériaux rochers n'est pas de la responsabilité des salariés, mais bien de celle de l'entreprise adjudicatrice et renvoie aux discussions entre celle ci et le conseil régional et ce dernier et les transporteurs.

En conséquence, les salariés ne doivent pas être les victimes de l'impéritie des uns et de l’appât immesuré du gain de certains. Et pourtant, les salariés sont aujourd’hui pris en otages d’une situation dont ils ne sont aucunement responsables.

Ils se retrouvent les grands sacrifiés de ce conflit. Pour mémoire, on leur a fait miroiter du travail pour la durée du chantier et à ce jour à la moitié de ce temps alors que le chantier n’est pas terminé on les mets à la porte. L’engagement des entreprises et du politique vis-à-vis de ces salariés n’a pas été respecté.

On les considère pour des laissés pour compte. Pire encore, l’entreprise les mets à la porte sans dédommagement et surtout sans perspective en terme d’employabilité et de reconversion, c’est inadmissible. Le principe de précaution ne leur est pas appliqué.

La problématique des carrières découle de ces coupables irresponsabilités. Et aujourd’hui, on voudrait renvoyer la patate chaude aux salariés sommés de trancher pour ou contre les carrières, sommés de trancher dans un état de fait consécutif d’irresponsabilités qui ne leur incombent pas.

La CGTR-BTP est un syndicat de défense de salarié se tentant, elle défendra les intérêts des salariés.

Dans l’hypothèse d’arrêt de ce chantier, les responsables de cette situation devraient, enfin, se pencher sur les conséquences qui en découlent pour les salariés qui y travaillent (risque de perte de plus de 500 emplois d’ici la fin de l’année) et assumer leurs propres responsabilités. Quelle continuité de l’emploi? Quelle reconversion? Aucun travailleur ne doit resté sur le bord du chemin.

La CGTR-BTP n’exclut aucun moyen dans sa défense des salariés : du juridique à la mobilisation tout est envisageable. Cependant, en tant qu'organisation syndicale, la CGTR a ses propres revendications qui ne sauraient se diluer dans les intérêts des autres parties."
Jacky Balmine, secrétaire général de la CGTR-BTP

13.Posté par Le Jacobin le 24/05/2019 13:27

Pourquoi traumatiser le peuple laborieux sur la route.

Ils ne connaissent pas l'adresse de la Région?

il n'y a pas de'andins allez coupe la canne doooooooon?

du GJ à l'Orange !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie