Faits-divers

▶️ Malartic : L'acte terroriste n'est pas retenu. Le point sur le profil de l'agresseur

L'auteur de l'agression à Malartic est actuellement présenté au palais de justice de Saint-Denis. Le procureur de la République et le Directeur Départemental de la Sécurité Publique ont fait le point ce lundi après-midi. L'acte terroriste est pour l'heure exclu.

Lundi 4 Novembre 2019 - 16:53

Déféré ce lundi en début d'après-midi, l'auteur de l'agression au couteau d'une adolescente à Malartic a été mis en examen pour violence aggravée par trois circonstances. Son acte s'est fait avec une arme, avec préméditation et dans un lieu public. Pour ce délit, il encourt 10 ans d'emprisonnement. Le lien avec un acte de nature terroriste a, pour le moment, été exclu. "L'apologie du terrorisme n'a pas été retenue à ce stade de l'enquête", a affirmé le procureur de la République, Eric Tuffery. 

La perquisition qui a eu lieu à son domicile dès samedi soir n'a pas livré d’éléments tendant à prouver son lien avec une organisation terroriste. Néanmoins, les charges retenues contre Mirfaki Moinache pourront évoluer au fil de l'enquête. Une information judiciaire a été ouverte aujourd’hui. Si la nature terroriste de cet acte venait à être confirmée, le parquet antiterroriste de Paris serait alors saisi de l'affaire. 

A ce stade, "les faits sont simples", indique le procureur. "Ce sont des faits graves qui auraient pu être dramatiques, mortels". La jeune fille qui avait été menacée à l'aide d'un couteau par l'agresseur avait été prise en charge très choquée et une aide psychologique lui avait été naturellement proposée. Rappelons que la victime n'avait aucun lien avec l’agresseur. Elle accompagnait ce jour-là sa cousine au commissariat.

Sa famille a parlé

​Pour rappel, ce samedi, Mirfaki Moinache s'était introduit dans le commissariat de Police où il avait menacé une adolescente de 16 ans en lui mettant un couteau sous la gorge, avant de crier "Allah Akbar". Les forces de l'ordre avaient adressé trois sommations à l'agresseur pour lui faire lâcher son arme et libérer sa victime. Deux sommations supplémentaires avaient été nécessaires pour qu'il se mette au sol.

En garde à vue, l'individu de 20 ans a d'abord expliqué qu'il souhaitait par ce geste "faire honte à son père". Avant de changer de version. "Il aurait eu l’idée qu’on lui aurait jeté un sort, qu’il préférait être en prison plutôt qu’en liberté, donc des propos plutôt incohérents", soutient le procureur. Le médecin qui a examiné Mirfaki Moinache pendant sa garde à vue n’a pas relevé de troubles psychiatriques chez le jeune homme de 20 ans. Une expertise devrait être ordonnée pour éclaircir ce point.

La famille du jeune homme a révélé aux enquêteurs qu'ils avaient noté une dégradation du discours et du comportement de leur proche depuis quelques semaines. Elle a également révélé qu'il était un consommateur habituel d’alcool et de zamal. 

L'individu, qui n'a encore jamais été condamné, a déjà été mis en examen pour des atteintes aux biens, avec des circonstances aggravantes. Mais sur ce volet concernant le passé de l'agresseur, le procureur du TGI de Saint-Denis n'a pas voulu en dire plus, ces faits ayant été constatés dans le Sud de l'île.

M.Abat - L.Grondin
Lu 3981 fois




1.Posté par Marie le 04/11/2019 17:36

Du n importe koi en tôle cet tt.

2.Posté par Fidol Castre le 04/11/2019 17:40

Le médecin qui a examiné Mirfaki Moinache pendant sa garde à vue n’a pas relevé de troubles psychiatriques chez le jeune homme de 20 ans.


Pou un fois lé pas besoin emmène le boug' dan' magasin la roue pou fé rééquilibrage.

3.Posté par chane le 04/11/2019 14:40

Ça s'appelle du foutage de gueule... Le non événement par excellence..

4.Posté par Saucratès le 04/11/2019 18:15

On peut donc crier «Allah Akbar» apres avoir menacé avec un couteau une personne sans que le procureur estime que cela doive être considéré comme de l'apologie du terrorisme ! C'est une blague ? Il aurait fallu quoi ? Que le gusse est inscrit sur son front «terroriste» ? Cela aurait-il d'ailleurs suffit ? Il faut quoi ? des morts ? que ça se passe en France ou que cela touche des mosquées ? C'est du grand n'importe quoi ! Saucratès.

5.Posté par Le bon décision le 04/11/2019 18:23 (depuis mobile)

Bonne décision de la part du parquet. Le bougre est fada ou terriblement con ... à l'ouest.
Pour une fois, bravo Monsieur le Procureur.
Mais pensez à être juste avec les voyous politikar

6.Posté par Tristan Lefebvre le 04/11/2019 19:01 (depuis mobile)

Il serait bon que zinfos partage aussi les derniers faits sur l''attaque de la préfecture de Paris et la non retenue de terrorisme dans les motivations du tueur. Juste pour pas jouer le jeu du Mac et de sa boniche mlp.

7.Posté par klod le 04/11/2019 19:01

et rien sur macron en chine , pierrot dit Dupuy , ton site est décevant .

8.Posté par klod le 04/11/2019 19:05

ha pardon pierrot , il y a : "Salon International de l’importation à Shanghaï: Didier Robert présent avec 10 entreprises réunionnaises"......................

9.Posté par Pilule miracle le 04/11/2019 19:26

Alcool, zamal, not kiltir !!!!!! De plus en plus de consommateurs de ces drogues sur notre ile. Au fait, parmi les locataires de Domenjod il y a des maçons, des menuisiers et autres ouvriers du batiments logés, nourris avec un pécule à la sortie, payés par nos impots. Oté moin na un lidé : construire une prison gigantesque avec cette main d'oeuvre GRATUITE. Sur le Plateau sources Reilhac à la Plaine des Cafres nana la place oui.

10.Posté par Bleu outre mer le 04/11/2019 19:38

Sur Zinfos en national, toujours aucun article a propos des deux personnes qui ont été blessées par balles lundi 28 octobre devant le lieu de culte musulman à Bayonne. Le suspect interpellé est un octogénaire, candidat FN aux départementales de 2015...........

11.Posté par DIDIER NAZE le 04/11/2019 20:06

POST 4, JE COMPRENDS BIEN VOTRE RÉACTION. ....MAIS L ENQUÊTE. ...N EST PAS TERMINÉE. ...ET VOUS PENSEZ BIEN QUE ,QUOI QU ON EN DISE...LES AUTORITÉS PRENNENT TRÈS AU SÉRIEUX CE GENRE DE FAIT...EN CE QUI ME CONCERNE JE NE SUIS NULLEMENT INQUIET....LAISSONS FAIRE LA JUSTICE. ..ET EN FONCTION DES ÉLÉMENTS A VENIR...NOUS APPORTERONS NOS COMMENTAIRES. A BIENTÔT. ..

12.Posté par Pilule miracle le 04/11/2019 20:09

Afin de compléter mon commentaire précédent, j'ai vu en Afrique du Sud, à Durban exactement il y a de cela plusieurs années, des prisonniers au travail. Habillés en salopettes grises rayées de rouges, ils chargeaient du charbon dans les wagons sur les quais du port avec des pelles et des pioches. Bien sur chaque groupe était sous la surveillance de gardiens armés de mitraillettes et autres fusils. Et ce, du matin au soir sous un soleil de plomb. C'est cruel et inhumain pour des criminels et autres condamnés, n'est ce pas, Messieurs les Juges. Et pourtant..................

13.Posté par Logiqueinversée le 04/11/2019 20:15

Pas de sang, donc pas d'attaque terroriste, quand il y en aura ça en sera une. Foutez ça dehors avant qu'il complote notre mort.

14.Posté par Fredo974 le 04/11/2019 20:59 (depuis mobile)

Ah ben merde alors, les hyènes ont perdu un os à ronger !

15.Posté par Kiki le 05/11/2019 00:27 (depuis mobile)

Bon. On va lui accorder le bénéfice du doute ! Faire l''apologie du terrorisme en plein dans l'' "nid la police", vraiment un acte suicidaire !

16.Posté par franky le 05/11/2019 02:19

Un bonbon ou un sort ?

17.Posté par P Maillot, le patriote du RN le 05/11/2019 06:47

Non, c'est grave, on étouffe encore ici les choses!!! C'est un terroriste en puissance, il est dangereux, mais, il ne faut pas faire de vagues, chutttttt!
Ce pauvre type doit être trés fortement sanctionné, enfermé pendant longtemps, c'est une plaie!
Protégeons notre peuple de ces tristes cas!!

18.Posté par olive le 05/11/2019 08:36

donc mettre un couteau sous la gorge d'une gamine en entrant dans un commissariat en criant "allah ché pas quoi" c'est pas du terrorisme ? il ne joue pas sur la terreur si on comprend bien. c'était pour rire alors ? c'est une forme d'humour peut-être... l

19.Posté par Alain le 05/11/2019 11:02

Une enquete a du etre menee par la justice et l'absence d'objets, des sites visites sur son ordinateur et son gsm auraient donnes de bonnes indications

il doit s'agir d'un pauvre homme qui devrait se faire soigner et retourner chez lui :::

20.Posté par Fredo974 le 05/11/2019 11:12 (depuis mobile)

Oui , de l'humour noir ..

21.Posté par Eveil le 05/11/2019 12:05 (depuis mobile)

L affaire est simple la radicalisation vient bien des médias bourrage effets sur les jeunes sur les personnes âgés. alcoolisé zamal etc... La folie de l informatage effets a 99 % sur les déprimés de la société .tv .film. infos intoxiquées

22.Posté par FREDO974 le 06/11/2019 09:52

Hier soir , je me suis foutu un coup de marteau sur le doigt en bricolant
Et j'ai hurlé : " p'tin de ta race ! à la rue Babar ! "

23.Posté par étonnant le 06/11/2019 19:29

et les medias islamogauchistes de censurer les 60 % d'opinions qui les déranges....

à vomir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >